Marie-France Léger

Marie-France Léger - Auteur
  • Marie-France Léger

    Des tendances en aménagement à la survie dans la maison avec deux adolescentes, tout passionne Marie-France Léger.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 9 août 2011 | Mise en ligne à 13h24 | Commenter Commentaires (54)

    Jardinage alimentaire banni

    Seriez-vous contents qu’on vous interdise de planter des légumes chez vous ? Une femme de la banlieue de Détroit est menacée de prison car elle a planté tomates et concombres  sur son parterre dans un environnement qui ne tolère pas les différences esthétiques. La dame résiste et les forces de l’ordre hésitent à agir maintenant qu’elle a engagé un avocat.   Il s’agit ici de nourrir sa famille, forte de six enfants.

    M’est avis que les municipalités au Québec pourraient avoir à se confronter à des exemples similaires et devoir réajuster les règlements municipaux concernant  terrains et gazons,  pour permettre une certaine forme de jardinage alimentaire même à la vue des autres résidants…

    tomates


    • je téléphone to the go Mosanto pour leur demander leur avis …

    • Tant mieux pour elle! Franchement! En quoi est-ce que du gazon c’est plus beau qu’un plant de tomate?!?!

      Tant qu’à moi, je transformerais chaque parcelle de gazon en potager/petit arbustes fruitiers chez nous, comme ça tant mieux, pu besoin de tondeuse! Mais mes enfants ne pourraient pas jouer au ballon…

    • Je ne serais pas ravi que la cour avant de mon voisin ressemble à ça (voir le lien).

      C’est “moins pire” qu’un puits de gaz de shale, j’en conviens, mais tout de même… Sa cour arrière est-elle déjà pleine (de légumes)? On accepte de vivre en communauté, on accepte certaines règles, y compris sur l’aménagement paysager (par contre, la prison pour ça, franchement c’est ridicule – la ville pourrait menacer d’effectuer les travaux elle-même et ensuite de forcer la dame aux légumes à payer).

    • Mais qui sont donc ces «morons» qui s’amusent à faire disparaître tout ce qui pourrait ressembler à un espace de liberté?

      Nous sommes rendus à un point où il faut un permis pour à peu près tout ce que mon grand-père faisait sans avoir à demander quoi que ce soit à quiconque.
      Et, quoi qu’on en pense, la vie à cette époque était pas mal plus compliquée qu’elle ne l’est de nos jours, ne fut-ce que parce que l’on était seul pour assurer sa survie, sans État providence. On devait aussi composer avec l’absence de la technologie médicale moderne. Cela fit qu’un de ses fils est décédé tout jeune sur la table d’opération pour une banalité et que sa propre vie a été prise de court faute d’avoir eu droit aux avancés que connaîtrait la médecine quelques décennies plus tard.

      Aujourd’hui, il aurait besoin d’une immatriculation sur son bateau de pêche, d’un permis de naviguer et d’une floppée de permis de pêche, rien que pour nourrir sa nombreuse famille. Et d’un permis pour rénover sa maison; un autre pour couper un arbre sur SA terre. Et quoi encore? Un permis pour son vieux fusil «à baguette»
      qu’il utilisait pour chasser à des fins alimentaires. Et j’en oublie certainement.

      Y’a des fois où je me surprends à me trouver chanceux d’avoir plus d’années derrière que devant et parfois, j’ai envie de demander à mon fils s’il m’en veut de l’avoir lancé là-dedans sans lui demander la permission.

      Comme le disait si bien Clémence dans un de ses shows:«Le monde sont fous». Et j’ajouterais «calv*****» Scuzez, mais la bêtise humaine fait remonter en moi les instincts belliqueux de mes ancêtres irlandais..

    • Entre une pelouse qui sert à rien et un jardin, je choisis le jardin.
      Mais j’aurais quand même fait un petit effort pour rendre ça joli. J’aurais mis des arbustes devant pour cacher les carrés de bois moins esthétiques.
      La ville n’a qu’à demander ça. Ca règle le problème et tout le monde est content.

      A Normandin, au Lac St-Jean, il y a des jardins à visiter. Et il y en a un qui est composé de plants de légumes. C’est très esthétique.

      Des plants de lavande, ça serait super. Ca sent bon. Ca attire les insectes pollinisateurs pour ses légumes et elle pourrait se faire du parfum avec.

    • @ jp_martel

      J’avoue que ce n’est pas très coquet. Mais je trouve qu’il y a souvent bien pire. C’est bien beau les réglements et le respect des autres (dont je suis un adepte) mais il y a aussi la tolérance…

    • Je n’arrive pas à croire que certains (comme jp_martel) soient d’accord avec le règlement interdisant ce genre de potager… Qu’est-ce que ça peut foutre que le voisin ait un tel potager? Une question d’esthétique??? Cib*** on parle de légumes pour nourrir sa famille… Et c’est très propre de surcroit… Au prix des terrains dans les secteurs résidentiels, je ferai un potager “frontyard” sur le mien si ça me chante et j’attends les plaignards avec une brique et un fanal!!!

      On est même plus chez-nous, chez-nous… bordel de société de malades…

      F.Jobin

    • Bizzar bizzar! Venant d’un pays ou la liberte individuelle est beaucoup
      plus importante que le bien-etre collectif!
      De plus ca semble etre tres propre et bien entretenu, je ne vois pas le probleme.

    • Dans un pays où l’obésité est endémique, un tel potager devrait être cité en exemple! Pour une fois que des parents ne donnent pas que du McDo à leurs enfants…

      Vivement que Michelle Obama prenne sa défense! En plus, la 1ere dame n’est-elle pas celle qui ait instauré un potager à la maison blanche?!?

    • Disons effectivement que la madame y est allé un peu fort, ça doit détonner par rapport aux autres voisins. Elle aurait pu se limiter à seulement une seule de ces boîtes de bois, ou juste une plate-bande. Quelque chose de discret. Est-ce trop demander ? Dans de nouveaux développements, on applique des critères d’esthétique et d’harmonie sur le type de maison que vous pouvez construire, histoire de ne pas arriver avec quelque chose de complètement incongru et à côté de la plaque. C’est correct que ce soit la même chose en ce qui concerne les cours arrières des maison.

      C’est ridicule d’envoyer des gens en prison pour cela, mais en même temps si on reste en ville avec des voisins collés chaque côté, il faut accepter des contraintes à sa liberté. Si on vit en campagne, sur un grand terrain ou les voisins sont à plus de 500 pieds ce n’est plus un problème. En ville, on a l’avantage de la proximité de tous les services, mais on doit accepter des contraintes sur sa liberté de faire ce qu’on veut sur son petit bout de terrain. En campagne, on est obligé de prendre son véhicule pour aller au dépanneur et les services sont loins, mais on a la paix chez soi et on dispose de son terrain comme bon nous semble. Est-ce si difficile à comprendre ?

    • Pas sûr que je ferais pousser mes légumes en avant de chez nous. J’aurais peur de ma faire voler. L’esthétisme? Disons qu’un plant de tomate c’est mieux qu’une vierge Marie dans un bain.

    • Le problème n’est pas le jardin mais la façon dont il a été aménagé.

    • @baghdadbob

      Ha!Ha!Ha! N’oubliez pas qu’une vierge Marie dans un bain a déjà été très in côté aménagement payager… Un canard avec un trou dans le dos avec des petunia aussi… ;-)

      Il y a déjà pas mal de quartier (ou développement si vous voulez) qui ont leurs propres règlements: pas de corde à linge, interdit d’avoir un cabanon visible de la rue, liste de couleur pour peinturer les perrons et les fenêtres avant, listes des végétaux permis… Méchant casse-tête pour ceux qui font des plans d’aménagement paysager… Bye-bye originalité, bonjour morosité. Mais si certains aiment, qu’ils aillent vivre dans un de ces quartiers.

      Pour les autres, du moment que c’est propre. Un plant de tomate bien entretenu peut être aussi beau qu’un massif de fleurs. Au début des années 2000, les municipalités plantaient beaucoup de bettes à carde et de fines herbes dans leurs aménagements. Beaucoup de ces municipalités ont arrêté parce qu’effectivement elles se faisaient voler…

      @ gl00001
      oui, les jardins de Normandin sont très beaux. Mais pas besoin d’aller aussi loin pour voir de très beaux potagers. Juste à aller prendre une petite marche dans les jardins communautaires et vous serez surpris. Surtout à ce temps-ci de l’année où l’abondance est reine…

    • @nemo
      Je voulais juste soulever le point qu’un potager pouvait être esthétique en premier.
      Je prends souvent des marches sur l’heure du midi autour du bureau et il y a un potager communautaire pas loin. C’est un oasis de calme.

    • @patafouin

      Calmez-vous… Vous dites qu’au prix des terrains, vous ferez un jardin potager dans votre cour avant si ça vous chante. Fort bien. Mais si l’aménagement paysager de votre voisin (jardin potager, gnomes de jardin, glissades d’eau, etc.) faisait chuter la valeur de votre maison de 20 p. cent alors que vous vous apprêtez à vendre, seriez-vous aussi véhément dans votre défense de la liberté de disposer de son terrain? Demandez-vous si vous tiendriez-vous aussi fort à vos principes si chacun des visiteurs (acheteurs potentiels) de votre maison regardait la cour d’à côté et s’exclamait “C’est-y laid!”…

    • @jp_martel

      lol, Ok je viens de prendre ma médication et je me calme… Merci de me le rappeler! ;o)

      Voilà une partie du problème et ce qui me distingue de beaucoup d’autres, les mots : dévaluation foncière, me laissent de glace… Au prix que j’ai payé à l’époque (93), avec une chute de 25% je fais encore de l’argent, mais ça aussi je m’en fous car quand j’ai acheté, c’était dans l’intention ferme d’y finir mes jours et si un jour je vend, ça sera parce-que j’y serai vraiment forcé pour cause d’âge trop avancée ou maladie grave… Alors l’argent que je ferai à la vente ne servira que pour le loyer dans un centre pour personnes non-autonomes et mes obsèques qui devraient suivre dans les 2-3 ans… ;o)

      Il est vrai aussi que je déteste les déménagements, probablement un traumatisme de l’enfance mais on en parlera pas ici ok? ;o)

    • @nemo,9 août 2011,16h43: «N’oubliez pas qu’une vierge Marie dans un bain a déjà été très in côté aménagement payager.»
      +++++++

      N’est-ce pas ce que l’on appelle un «bain-Marie»?

    • jp_matel…ben voyons, 20% de perte…c’est pas des carcasses d’autos toutes rouillées, ce sont des bacs très bien fait et des légumes… et ma foi, c’est beaucoup plus joli que certains aménagements de «matante» en banlieue. Beaucoup plus joli qu’un jardin de gazon tout jauni par le manque d’eau et beaucoup plus écologique et utile que de la pelouse…question de valeurs…je doute des valeurs de ceux qui veulent un gazon parfait, la vie fait en sorte que si vous vous souciez à ce point du terrain de vos voisins, c’est que vous n’en avez pas(de vie!)

    • C’est le comble de la stupidité … Un coin de jardin est absolument plus écolo qu’une “patch” de pelouse traitée aux pesticides pour rester verte … Et si on remplaçait les buissons et fleurs par des plantes potagères? Certaines, en plus d’être nutritives et utiles, sont plutôt décoratives … Utilisées judicieusement, les plantes peuvent facilement créer une très belle ambiance!

    • Il y a des gens qui pensent qu’un terrain, c’est une décoration. Une décoration coûteuse, puisqu’il faut l’entretenir méticuleusement, quitte à y passer tous ses temps libres ou à embaucher des jardiniers à prix d’or.

      Mais quand on y pense, on fait ce qu’on veut avec son terrain. Cette dame n’a pas un terrain malpropre, rien n’y traîne, il n’y a pas de rongeurs ou de déchets, aucune odeur particulière. Et en plus, les beaux rectangles de planches, ça devrait faire plaisir aux amateurs de minimalisme zen.

      J’ai déjà planté mes tomates et mon ail dans un massif de fleurs. Peut-être qu’en ajoutant simplement des annuelles sur le pourtour de son potager, elle se ferait des amis?

    • On as bien des leçons a donner aux autres ici sur les reglements minicipaux

      Allez au jardin botanique et mangez quelque framboise et vous allez vous faire dire par la surveillante ultra cheap bete comme un vache qui broute que vous allez avoir une amande si vous continuez as en manger …car imaginez vous que les framboises du jardin botanique sont apparammnet réservé a une organisation de charité du genre village des voleurs dont les boss se sont rendus millionnaire avec les affaires que vous leur donnez pour les pauvres

      L’industrie de la charité a son meilleur et dans ce qu’il y as de plus obscene ,de mercantile et de plus cheap…

      Ils sont rendu tellement dégeullasse qu’il te font croire que tu enleve le pain de la bouche d’un pauvre parce que tu as manger une demi douzainne de framboise apres un plan de framboise …Montreal est une ville qui m’écoeure de plus en plus.

      Donc si vous avez le malheur de manger trois ou 4 framboises au jardin botanique de Montréal meme apres avoir payé vos taxes et que le gardien vous surprend vous pouvez etre mis a l’amande et si vous refusez de payer l’amande et bien vous allez faire de la prison éventuellement …on est dont équiper ici au qwébec pour faire toujours le leçon de bienséance aux autres.¸

      Peut etre qu’ils aimerait cela a Détroit de savoir comment on peut etre cheap quand on est gardien au jardin botanique …il pourrait faire une gros titre du genre condamné a 100 dollards d’amande pour avoir manger 5 framboises au jardin botanique de Montréal .

      Avant de juger les autres sur leur reglement municipaux on devrait commencer par regardez ce qui se passe ici et c’est loin d’etre jolie .

      Vous n’avez aucune idée comment il peuvent etre cheap a la Ville de montréal quand ils ont envie d’etre cheap .Il n’y a personne qui ne peut les égalés …meme pas a Détroit

      Mais vous pouvez saccager un parc avec des tout terrains toute une fin de semaine comme au parc René Lévesque de Lachinn a condition de ne pas toucher aux sculptures et que vous donniez un pourboire 22 ,000 piastres a la ville pour saccager une partie du parc.

    • Notre société se préoccupe plus d’apparence que d’alimentation, ça va mal. Aller voir «Naufragés des villes» pour constater qu’à partir du milieu du mois, il ne reste rien pour manger. Madame se débrouille pour nourrir sainement son monde à peu de frais et c’est écolo en plus. On devrait la féliciter et chercher à intégrer les potagers dans les aménagements paysagers; ses boîtes détonnent. Par exemple, une haie d’arbustes fruitiers comme des amélanchiers auraient bien compléter l’ensemble de madame. Un arbre fruitier aussi. En regardant ce genre de maison, je ne suis pas sûr qu’elle ait une grande cour qui lui permette un potager suffisant pour ses besoins. Moi aussi je me bataillerais contre la ville pour garder ma bouffe, j’ai passé par les banques alimentaires. Ce n’est pas drôle d’avoir faim.

    • Son jardin est très bien, ça ne gagnerait pas un prix des ”plus belles plates bandes” mais on parle d’utiliser au max l’espace pour nourrir sa famille. Au contraire ça doit être encouragé. En tant que voisin en quoi ça peut me déranger? Si le voisin se paye un aménagement haut de gamme, un oasis l’est par l’intimité qu’il crée aussi aux propriétaires, à eux d’en profiter.

      Il faut être dément pour la menacer de prison mais de plus en plus on est confronté à des dirigeants contrôlants qui veulent l’uniformité, la conformité, monotonie car ils aiment gérer des troupeaux de moutons, pas de place pour la différence.

      Je préfère cet aménagement qui sert à se nourrir à que ce que je vois genre maniaques qui souffrent d’ennui chronique se disant ”propres” qui coupent boulots et érables en boule ou la fameuse rangée pizza sur un vaste tapis gazon qu’ils veulent parfait, ne lésinant pas en produits chimiques pour le faire et surtout gardent leur terrain exempte de barrière visuelle pour examiner tout ce que font les voisins.

    • @katchoupichoi

      Vous avez raison, 20% c’était peut-être un peu fort. Disons 10%. Ça fait quand même une somme.

      Oui, j’ai une vie, et je me fiche pas mal de la pelouse de mes voisins (étant sur un coin, j’ai d’ailleurs la chance de n’avoir qu’un seul “vrai” voisin). La mienne est très loin d’être parfaite, car je n’ai aucune passion pour le jardinage. Par contre, si jamais je devais vendre ma maison (pas prévu dans l’avenir proche), ça m’embêterait tout de même un peu que l’agent d’immeuble me dise “Avec des voisins comme ça, c’est sûr que ça va faire baisser le prix de vente.”

      Mais il y a aussi une question de principe. C’est vrai que l’on ne parle pas de carcasses de voiture rouillées (quoique les bacs soient franchement moches), mais il existe un règlement municipal. Depuis quand a-t-on la possibilité de choisir les règlements auxquels on obéit, et les règlements dont on ne tient pas compte? Si cette dame a raison, elle devrait pouvoir faire changer le règlement. Elle pourrait aussi commencer par essayer d’améliorer l’esthétique de son jardin, et je seconde la suggestion de hdufort sur le sujet. Il y aurait sûrement d’autres façons aussi. En fait, je n’en ai pas contre l’absence de pelouse (parfaite ou non), j’en ai contre la laideur de son aménagement. La ville serait peut-être moins stricte sur ses règlements si cette dame faisait des efforts de ce côté.

    • @hdufort
      Le romarin est un bel arbuste. Et ça assaisonnerait ses légumes.

    • tout est relatif … j’ai un voisin qui était écoeuré de tondre sa Pelouse et qui a mis quelques grosse roche autour duquel il a planté de la vigne engleman qui court sur son gazon ….. fini le tabar…de tondage …..ça dure tout l’été et c’est super beau …on entend les ti oizeaux et tralala… !

      Mon autre voision a du gazon ilmet de lengrais pour le faire pousser … et il tond deux fois par semaine avec un monstre a l’essence qui fait le bruit d’un avion plus il ton plus ça pousse plus il met de l’engrais pour éviter que ça jaunisse plus il tond…et nous casses les oreilles régulièrement … qui des deux pensez vous que je préfère ? Homosapiens Tonditus Poluantus ou naturalus verdus?

      Des belles tomates rouges en grappe sur fond vert …super joli!

    • Trop de gens aimeraient tellement que tout le monde soit pareil et uniformisé.

      C’est pour cette raison qu’on fait des règlements municipaux!

      Pour que tous les petits terrains soient conformes aux normes…

      (des normes qui datent des années cinquante)

      … C’est tellement plus facile à faire respecter.

      BTW, rien à redire concernant l’aménagement en question!

      @ mononke ~

      Vive les couvre-sols!

      J’en ai planté devant ma maison et maintenant,
      je passe la tondeuse une fois seulement pendant l’été.

    • Bonjour,

      c’est SON terrain,
      elle l’a payé
      c’est ses maudites affaires à ELLE si elle veut en faire un potager.

      Moi je le trouve très joli, elle fait bien de se battre devant les tribunaux.

      Ça va faire ces histoires de tout régimenter par de lois et des règlemetns plus stupides les uns que les autres.

      Et ces voisins ? Ils n’ont rien d’autre à faire que de mémérer et de se fourrer le nez sans les affaires des autres ? Qu’ils se mêlent donc de leur affaires à eux.

      Ah que j’hais les cri… de méméres.

    • @mononke
      Merci pour la suggestion (vigne Engleman). Je cherchais justement quelque chose pour remplacer le gazon que je dois tondre avec ma tondeuse à rouleau non-polluante (héhé).
      Ca a l’air beau à l’automne en plus. Ca vire au rouge.

    • «Alors que de graves famines sévissaient ailleurs sur la planète et qu’au sein même de leurs pays des enfants ne mangeaient pas à leur faim avant d’aller à l’école, les plus fortunés de ces sociétés favoriés consacraient une part non-négligeable de leur temps à faire pousser du fourrage pour animaux sur leurs terrains alors même qu’ils ne possédaient pas de bétail. Conséquemment, une grande quantitée d’énergie devait être dépensée inutilement à couper ce fourrage.»

      Voilà ce que diront les antrhropologues du futur en parlant de notre époque dans 1000 ans si humains il y a encore sur la terre….

    • Un potager en avant de la maison… non mais c’est peut-être mieux que des poubelles qui traînent, des mauvaises herbes qui poussent, des pelouses mangées par les vers blancs mais il y a une limite à l’anarchie. Certaines règles s’imposent. Que ce soit pour accueillir des fleurs ou des tomates des boîtes en 2 par 4 ne feront rien pour augmenter la valeur de la maison ou celle des voisins. Au nom de la biodiversité et de la faim il faudra inventer quelque chose pour éviter les petits dérapages. Je suggère de retirer la pisicine hors terre d’en arrière et de se les planter là.

    • Je viens d’aller voir la photo. Ouf…l’idée est pas mauvaise, mais il y a trop de bois. Il manque un peu d’harmonie. Elle aurait mieux fait de les planter directement dans la terre sans installer de boîte. Pas sûr que j’aimerais avoir ça sur le terrain de mon voisin. Juste les plantes ça serait ok, mais pas les boîtes.

    • @minotte
      Il vont appeler notre ère, le pelousithique.

    • @gl000001,
      Est-ce qu’il est assez rustique pour survivre à nos hivers à l’extérieur?

    • En avant pourquoi ne pas planter des choux, des fines herbes (thym) qui s’harmonisent aux fleurs des plates bandes. D’ailleurs les plants de thym qui fleurit rose, et les feuilles gondolées des crucifères ne détonnent pas. Puisque l’on vit en société il faut penser aux autres et cela veut dire qu’il faut adopter des comportements qui ne nuiront pas à nos voisins. On n’est pas à la ferme, on est en ville et déjà qu’on est entassés les uns sur les autres, faut pas exagérer. Aujourd’hui ce sont les plants de tomates, demain le fumier de cochon…

    • @hdufort
      Je connais quelqu’un dans les Cantons de l’est qui le protège l’hiver et il survit assez bien. Quelques plants vont mourir, mais il s’agit de faire quelques semis l’hiver, au cas ou !! Ca pousse vite et on se croit en Provence ou ça pousse comme de la mauvaise herbe sur le bord des routes.

    • @ hdufort ~

      La vigne vierge ainsi que la variété englemann est très rustique. (zone 2)

      Elle survit très bien si elle jouit d’une simple protection apportée par une couche de neige. Elle nécessite une protection supplémentaire seulement si elle est plantée près d’une fondation qui est déblayée l’hiver et qui pourrait donc geler et dégeler trop souvent.

      @ baghdadbob ~

      La culture sur des lits surélevées st une technique qui est – de loin! –
      beaucoup supérieure à la plantation directement dans la terre.

      @ aoli ~

      “Aujourd’hui ce sont les plants de tomates, demain le fumier de cochon…”

      Faut-il toujours appréhender le pire??

    • “Voilà ce que diront les antrhropologues du futur en parlant de notre époque dans 1000 ans si humains il y a encore sur la terre….”

      Et le pire c’est les maisons individuelle. À mon avis de socio-constructiviste, le gouvernement devrai nous créer des HLM adapté aux besoins des habitants du 21e siècle (whatever that is..), être le planificateur de chaque activité. Il est inconcevable d’avoir 3 épiceries dans la même ville, si nous avions une seule grosse épicerie par ville, nous pourrions faire des économies d’échelle! Tous les autre commerces qui se dédoublent, vous pourriez avoir seulement une vingtaine de chaines qui sont officialisées avec des permis très couteux et complexe à obtenir. Je trouve effrayant qu’il n’existe personne pour contrôler la planification de la société dans son ensemble. Qui décide de quelle quantité de fer avons nous besoin? Qui décide que nous avons besoin de produire 10 000 T-Shirt? Qui décide de la variété des fruits et légumes au supermarché? Qui décide du nombre de choix possible de marques de couches?

    • Au lieu du gazon en avant, j’ai semé du thym nain, extrèmement rustique, qui ne demande pas d’arrosage, de pesticide, qui ne se fait pas bouffer par des vers blancs, que je tond au plus 3 ou 4 fois par été, etc… En passant, je ne manque pas de thym pour cuisiner… :-)

      Aussi, j’ai incorporé des fines herbes à mon aménagement paysager avant.

      Finalement, ma cour arrière n’a pratiquement plus de gazon. C’est rendu un gros potager avec pleins d’arbres fruitiers.

      Je suis entouré de “Jos moteurs”… qui ont absolument tous les appareils qui polluent (tondeuses, coupe-bordures, souffleuses à feuilles, jet d’eau sous pression, et je ne sais plus quels trucs monstrueux…), font un bruit d’enfer, etc… et ça c’est supposément légal !!! Ça fonctionne avec des moteurs 2 temps qui boucannent et empestent pcq ces moteurs ne sont même pas foutus de bruler leur essence au complet. Môdite boucanne qui pue !!!

      Je ne parle même pas de notre “rossignol des banlieues” (chain saw), qui vrombit à partir de 7 AM !!!

      Je rêve du jour où je recevrai une contravention de la municipalité pour mon terrain qui me nourrit, me rafraichit, etc… qui ne nécessite que peu d’entretien, qui fait vivre pleins d’insectes pollénisateurs et me tient en forme (faut bien l’entretenir) :-)

      Un jour, ma municipalité va arrèter d’écouter mes voisins nouveaux riches à BMW pour me permettre d’avoir 2 ou 3 poules. J’ai d’ailleurs fièrement enfreint le réglement l’année dernière. En passant, mes poules étaient pas mal bruyantes que mes chiens des voisins et ne sentaient rien (je faisais le ménage), quand on compare aux moteurs de mes voisins !!!

      Si des crétins de fonctionnaires sont assez stupides pour venir chez moi me dire de planter un désert biologique de gazon laid, pour nourrir la pauvre petite population de vers blancs locale (c’est la seule explication logique que je peux trouver)… je vais me payer le fun de ma vie en contestant jusqu’au bout :-) …

      En passant, le jardin avant de la dame est parfait !!! J’aimerais l’avoir comme voisine !!!

    • @cqfd:
      je suis très interessée par ton thym nain. Où demeures-tu (zone climatique?) car j’avais lu que thym couvre-sol n’était pas rustique en zone 5. Quelle sorte est-ce que c’est? Tu t’es procuré des semences ou des plants?
      Dans mon coin fines herbes, j’ai du thym “pas nain” qui est très rustique, mais il est trop haut pour que je puisse en faire un couvre-sol digne de ce nom.
      Merci pour ton aide!

    • mimi25,

      Je ne me souviens plus de la variété. J’ai acheté des semences daus un contenant cylyndrique en carton… C’est du thym nain.

      Je vis sur la rive-sud de Montréal (zone 5).

      Je peux vous dire que mon thym très rustique. Ça doit faire 7 ou 8 ans que je l’ai semé dans un coin pour faire un test (il s’est répandu depuis) et il n’y a jamais de mortalité constatée au printemps.

      Cependant, ça prend quelques années avant d’établir une couverture totale… le Thym poussant assez lentement (à moins de semer de grandes quantités de graines). Losque j’ai pu avoir quelques talles de thym assez grosse (environ 18″ de diamètre, après 2 ou 3 ans), j’ai en ai découpé quelques-unes en morceaux pour les transplanter un peu partout où il en manquait. Maintenant, toutes les talles se sont rejointes sur une superficie de plus de 50% de mon espace à couvrir avant (ancien gazon).

      Au printemps, faut pas s’inquiéter… les petites feuilles prennent du temps à apparaître… (un peu après que les gazons n’aient verdis).

      Aussi, je tond mon thym aux 2 à 4 semaines. Je ne le laisse pas fleurir. Je l’ai déjà laissé fleurir. C’était bien beau, mais lorsque j’ai tondu le tout, il ne restait plus de feuilles… et ça a pris quelques semaines à reverdir…

      Finalement, le thym nain n’est pas aussi doux que le gazon si vous marchez nu pieds… . Je ne mettrais pas de thym dans ma cour arrière pour cette raison. Cependant, pour le devant de la maison, ça me convient très bien, et je ne reviendrais pas au gazon !!!

      En passsant, lorsque je découpe des talles de thym (pour repiquer ailleurs), je note qu’il y a autant de vers blancs que dans le gazon. Cependant, on dirait que le Thym arrive bien à vivre avec.

      Je ne suis pas un expert, mais c’est mon expérience… je vous suggère de bien vous renseigner si vous voulez essayer…

      Dans mon cas, je n’avais pas le choix… mon gazon avait été complètement bouffé par les vers blancs… Il fallait que je trouve autre chose. De plus, mon voisin a semé du trèfle… qui est bien… mais moins résistant aux sécheresses… Mon thym ne semble jamais souffrir des sécheresses !!! …et je n’arrose JAMAIS !!!

      Pour faire une histoire courte, le Thym prend un peu temps à s’établir (avoir su, j’aurais acheté 10X plus de semenses… mais j’ai dû apprendre par moi-même… et c’es tplus long…), mais lorsque c’est fait, il ne demande pas d’arrosage, peu de tontes et il est très rustique. Je ne comprend pas pourquoi le thym n’est pas utilisé plus souvent !!!

      Bonne chance avec votre projet :-)

    • Pour ceux qui n’aiment pas la pelouse il y a aussi le lysimachia nummularia. Il y en a avec du feuillage vert et du feuiillage jaune. Celui au feuillage jaune est parfait à l’ombre car il ”illumine” l’endroit. Celui au feuillage vert est très résistant au piétinement.

    • @cqfd et nema:
      Merci pour les suggestions! Je vais étudier tout ça. Moi aussi, ça serait pour la pelouse avant, et peut-être pour un coté de la maison où on ne marche pas…

    • Moi le gazon je suis plus capable. J’ai mis beaucoup d’arbres devant la maison (chêne, noyer noirs et hêtres) en plus je vais mettre des arbustes fruitiers au milieu de tout ça pour attirer plus d’oiseaux encore. Fini le gazon. Je trouve aberrante cette folie du gazon qui nous submerge tous sans que nous puissions réagir, sous prétexte que ça fait “propre”. Vive les “mauvaises herbes”, le trèfle et les primevères libres.

    • Moi je prefere ben mieux le terrain rempli de poubelle de Montreal!

    • “Je trouve aberrante cette folie du gazon qui nous submerge tous sans que nous puissions réagir”

      Votre vie doit être terriblement malheureuse! Esclave du gazon! Pauvre homme!

    • @cqfd
      Je ne suis pas toujours d’accord avec vous sur le blogue de la bourse mais ici: qu’est-ce que vous avez raison dans votre commentaire sur les jos-moteurs. Personne ne va me faire croire que deux trois poules sont plus bruyantes qu’un chien qui jappe toute la journée attaché au bout de sa chaîne. Tous ces moteurs deux temps sont la pire calamité du millénaire. Je me souviens d’une déclaration de ma voisine au chalet:” Ça sent tu bon du bon gaz neuf”. Ouf! ça en dit long sur le chemin qu’il reste à faire. Chez elle, pas un seul pissenlit, que du gazon. Si elle et son mari avait pu tondre jusque dans le lac ils l’auraient fait. Mais lorsqu’on y pense le gazon représente la stérilité. Une seule espèce, aucune variété, le désert écologique pour reprendre vos mots.

    • Ca me fait penser aux agriculteurs des Iles de Boucherville qui sont à la veille de se faire mettre dehors par la Sépaq sous des motifs qu’ils ne fittent pas dans un parc National. Jusqu’à récemment, des droits acquis étaient respectés pour ces agriculteurs qui sont présents sur les Iles depuis plusieurs générations, bien avant que l’État ne débarque à cet endroit. Le blé d’Inde qui y est cultivé est un vrai délice.

      Aux prétentions des ronds de cuir de la sépaq qui ne veulent plus les voir là, les agriculteurs ont posé la question : qu’est-ce qui est le plus important : aménager un parc ou nourrir la population?

    • @vroum, vroum… Ce que vous êtes grognon et de mauvaise foi! Et surout égocentrique!
      À 5 000 visiteurs par jour environ, si le Jardin botanique permettait que tout le monde se serve, il ne resterait pas grand chose dans les potagers au bout d’une seule journée. Le Jardin a aussi un aspect éducatif: soit de montrer à des enfants que les framboises par exemple, ça ne poussent pas dans un petit panier de plastique à l’épicerie. Mais s’il n’y en a plus sur les plants, comment leur montrer?
      Cessez de nous sortir encore la vieille rengaine: je paye des taxes, j’ai tous les droits! Non, justement!

    • @vrouvroum
      Calmez-vous! Vous êtes complètement dans le champs…Ce n’est pas pour Village des valeurs mais pour la cuisine collective Hochelaga-Maisonneuve: des gens à faibles revenus ou non qui cuisinent ensemble pour économiser et socialiser…

    • Ces maisons sont laides à mort. Ce potager, aussi peu esthétique soit-il, ne peut pas en faire baisser la valeur.

    • Mais vous pensez que cette planète vous appartient ou quoi?

      Planter des légumes sur un terrain de la municipalité (si vous ne payez pas vos taxes, le terrain ne vous appartiendra plus avant longtemps) de Sa Majesté sans obtenir au préalable grâce aux yeux de celle-ci?

      Mécréante!! Allez, au trou!

    • @needle – “Je trouve effrayant qu’il n’existe personne pour contrôler la planification de la société dans son ensemble.” Ben voyons, ça se fait un peu partout sur la planète depuis des milliers d’années. Les exemples sont multiples également au vingtième siècle: URSS, Allemagne Nazis, Corée du Nord et l’exemple par excellence, la Chine, ou t’as même besoin d’un permis pour procréer.

      Mais ne soyez pas nostalgique, les tireurs de ficelles vont nous importer ça icitte de notre vivant, pour votre plus grand soulagement j’imagine:

      1973 – August 10: The New York Times publishes “From a China Traveller” by David Rockefeller, who writes about Communist China:

      “One is impressed immediately by the sense of national harmony….There is a very real and pervasive dedication to chairman Mao and Maoist principles. Whatever the price of the Chinese Revolution, it has obviously succeeded not only in producing more efficient and dedicated administration, but also in fostering high morale and community purpose. General social and economic progress is no less impressive….The enormous social advances of China have benefited greatly from the singleness of ideology and purpose….The social experiment in China under Chairman Mao’s leadership is one of the most important and successful in history.”

    • @needle
      ““Je trouve aberrante cette folie du gazon qui nous submerge tous sans que nous puissions réagir”

      Votre vie doit être terriblement malheureuse! Esclave du gazon! Pauvre homme!”

      Vous avez rien compris. Il est justement contre la dictature du gazon.

      Et si votre organisme de “controle de la planification dans son ensemble” décidait que tout le monde devrait mettre du gazon ? Vous diriez quoi ?
      Et cet organisme, ça ressemble drolement au gouvernement que vous décriez tant. Vous dites vraiment n’importe quoi.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    juin 2012
    D L Ma Me J V S
    « mai   juil »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité