Marie-France Léger

Marie-France Léger - Auteur
  • Marie-France Léger

    Des tendances en aménagement à la survie dans la maison avec deux adolescentes, tout passionne Marie-France Léger.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 22 février 2011 | Mise en ligne à 12h01 | Commenter Commentaires (9)

    Ma cabane au Canada

    Quand on manque de place à la maison, on pense à agrandir par l’arrière ou au-dessus du garage.  Mais pourquoi pas un agandissement à part  dans la cour ? Comme un petit pavillon, un studio  ou une  cabane au jardin.

    Les avantages ? On peut y manger, travailler, dormir, fêter, faire de l’exercice, jouer, faire de la musique…en toute quiétude.   Allez-voir ces exemples d’ateliers  

    Avons-nous quelque chose dans ce genre-là chez nous ?

    Tirée du site Atelier

    Tirée du site Atelier


    • Quand j’avais vu cet article, je me suis tout de suite dit : Eh! Un atelier de musique qui peut même devenir le loft de fiston quand il sera plus grand!

      http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/vivre-ici/maison/201101/21/01-4362633-miniloft-em3-moderne-modulaire-et-multipossibilites.php

      Ne manque que le budget…

    • La plupart des propriétaires de maison ont déjà une “cabane de jardin”, et plusieurs villes ont des réglements municipaux limitant le nombre de bâtiments supplémentaires (à part la résidence elle-même) à un seul. Donc, pour construire ce joli studio, il faudra raser la cabane (et faire quoi avec la tondeuse et tout le reste, les enterrer? faire un sous-sol au studio?).

    • ? Ma cabane au Canada ?
      Oui je l’ai ma cabane au Canada,mais j’ai hérité d’une famille de mouffettes en dessous qui n’attendent que le printemps pour venir faire des trous dans ma pelouse !
      En fait ce post se veux rafraichissant.
      Je suis né en France et dans les années 50 on entendait cette chanson à la TSF (radio).
      Voila pourquoi Marie-France j’ai sursauté en voyant le titre de ce blog.
      Je ne sais pas si beaucoup de québécois s’en souviennent,en fait je suis en train de “revirer” votre blog en blog poétique…
      Merci du fond du coeur d’en avoir fait mention ?
      Ma cabane au Canada Line Renaud :
      http://www.youtube.com/watch?v=d4VI57Tbdx4&feature=related

    • @bleuetenforce:

      Les Guignols de l’info ont beaucoup contribué à la popularité de cette chanson dans les années 1990, car la marionnette de Jacques Chirac la chantait sans arrêt.

      Ça lui donnait d’ailleurs un air sympathique qui, dit-on, a contribué dans une certaine mesure à la popularité du vrai Chirac. Qui sait, peut-être cette chanson a-t-elle empêché Édouard Balladur de devenir Président!

    • Grosse augmentation de taxe et d’assurance en vue!!!!

    • Ma maison a un toit plat. Peut-être que je pourrais me faire un deuxième étage avec ça ?

      @bleuetenforce
      Ils vendent un produit qui se nomme “fiche le camp” chez Réno/Rona. C’est du poivre concentré. Les moufettes et les marmottes n’aiment pas ça. C’est efficace chez-nous.

    • J’ai fait une recherche exhaustive l’année dernière pour trouver un fabricant de pavillons de jardin au Québec… mais je n’ai trouvé rien d’autres que les cabanes conventionnelles.

      J’habite une maison sans sous-sol puisqu’elle est en bordure d’une rivière, c’est pourquoi j’avais besoin d’espace supplémentaire. D’après mes recherches, l’achat d’une cabane de jardin de bonne taille est quand même assez coûteuse et je me suis dit que tant qu’à faire, je voulais quelque chose qui ajoute à la valeur de la maison et qui peut servir à divers usages.

      J’ai donc dessiné moi-même une construction qui s’apparente au style de la maison et qui peut remplir diverses fonctions : loft, maison d’amis, atelier, salle de pratique pour la musique, etc. Nous l’avons fait construire par des ouvriers du coin.

      Ainsi, lorsque nous déciderons de vendre la maison, ce sera un plus je crois.

      Et je vous jure qu’elle fait jaser cette cabane… Mes enfants m’ont même demandé s’ils pouvaient revenir habiter non pas à la maison, mais dans la cabane. Aussi, un voisin m’a demandé s’il pouvait la louer quand il se chicane avec sa conjointe. :)

    • Il faut reconnaître que bien que ce soit joli, le côté pratique d’un tel bâtiment est sérieusement remis en question quand arrive notre bel hiver! Il faut mettre ses bottes pour accéder à sa salle de lecture ou à som studio de pratique!!
      De plus, comme le dit jp_martel, il est vrai que de nombreuses villes limitent le nombre de bâtiments accessoires sur un terrain (je suis urbaniste et c’est comme ça où je travaille!). il faut donc bien se renseigner avant.

      Mais objectivement, c’est vrai que c’est joli d’avoir un pavillon dans la cour, surtout s’il est bien agencé avec l’architecture des autres bâtiments.

    • Ça prend un terrain assez grand! Ce que les projets résidentiels du 21e siècle (surtout en banlieue) n’offrent pas. Signe des temps, les constructeurs offrent des plans de “maisons étroites” destinées à être construites sur les terrains minuscules, avec la largeur de deux tondeuses entre les deux murs. Nulle place pour un pavillon (ou une “maison de jardiniers”) au fond d’un terrain minuscule qui ressemble à une cage à poules!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    décembre 2011
    D L Ma Me J V S
    « nov   jan »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité