Marie-France Léger

Marie-France Léger - Auteur
  • Marie-France Léger

    Des tendances en aménagement à la survie dans la maison avec deux adolescentes, tout passionne Marie-France Léger.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 28 octobre 2010 | Mise en ligne à 14h53 | Commenter Commentaires (10)

    Une maison pour l’amour

    Dans une entrevue accordée au magazine Le Point publiée le 21 octobre, Philippe Starck a comparé la maison en général à un abri pour l’amour. On l’oublie en effet trop souvent…

    Le Point :  Existe-t-il des règles à respecter pour qu’on se sente bien dans une maison ?

    P. Starck : La maison est avant tout un toit pour mettre un amour à l’abri du froid, du chaud, de la pluie, de la neige. Le centre donc est l’amour. Il est assez bien représenté par un feu, centre obligatoire d’une maison. La vue et l’ensoleillement sont aussi des règles fondamentales, quand on peut. Je ne répéterai jamais assez que le seul élément qui vous permet de vous sentir bien dans une maison est d’être avec la personne que l’on aime. Ensuite, il faut un bon oreiller en duvet, un bon matelas Tempur-Pedic, de bons draps en lin : c’est le début d’une intelligence de vie.

    Des commentaires ?


    • De la verdure, des petits oiseaux, de la bonne musique. Une maison qui convient aux deux surtout.
      Pour le matelas, je préfère le latex.

    • @gl00001
      Des enfants qui s’amusent un peu partout et des éclats de rire au salon…

      Quoique j’ai toujours pensé que les gens ”collaient” chez nous à cause de notre divan moëlleux… La plupart ne partent pas parce qu’ils sont trop confo assis sur notre divan… ;-)

    • Et sans ce “/$%?&* d’hiver qui nous empêche de manger dehors tous les jours, après avoir cueilli les légumes du jardin. Et qui nous force à toujours recommencer les aménagements.

    • @jeanfrancois
      C’est dommage de ne pas aimer l’hiver. C’Est tellement beau! (quoique a brossard ou autre ville de béton ca doit être assez déprimant). Ceux qui n’aiment pas l’hiver sont malheureux 6 mois par année. C’Est pas cool (jeux de mot.. hahahahah)…

    • @fredvincent . Vrai que «c’est dommage» mais je n’y peux rien. Pour moi l’hiver c’est comme une allergie. Ça ne se guérit pas même en suivant des conseils comme «Essaie les sports» «Vas-y à petites doses» etc. Une allergie aux «pinottes», ça ne se combat pas en essayant avec une petite quantité.

      Mais rassurez-vous, je ne suis pas «malheureux«. Je suis juste en bocal vert les lendemains de tempêtes quand je suis pris pour gratter la toiture, pelleter l’entrée, déneiger la corde de bois, sortir la bagnole du banc de neige, toutes des activités hautement productives et motivantes.

      Et je n’habite plus en ville, ni en banlieue. D’ailleurs quand j’y étais, en ville je veux dire, j’avais réglé ça en habitant dans une tour avec garage souterrain et accès direct à tout le réseau souterrain de Montréal. J’allais même travailler à pied et par l’intérieur, sauf en été bien entendu. Neige, grèle, ou «mouille», je n’avais pas à m’en préoccuper. La sainte paix. Ma femme appelait ça mon «terrier».

    • Choisissez des plantes vivaces, des arbustes et des bulbes. Puis saturez vos plate-bandes de paillis de cèdre sur une double couche de membrane géotextile. Réduction massive de l’entretien paysager.

    • Bien beau tout ça mais que faites-vous des centaines de millier de personnes vivant seules pour autant de centaines de milliers de raisons ?

      Interdit d’avoir une maison ?

      Je ne crois pas cela soit bien réaliste.

    • @gofrankiego

      Ces personnes ont probablement une autre définition de la maison de l’amour. Un chien, un chat, des plantes partout, de la musique, de la bonne bouffe sur le poêle, autre chose que ceux en couple ou en famille…

      On peut vivre seul et être heureux pareil, voyons!

    • Le Corbusier disait une maison est une machine à habiter et vous , une maison est une machine à aimer. Intéressant.

      Je dis souvent : quand tu es proprio, il y a ce que tu veux faire avec la maison et ce que la maison veut que tu fasses. Il faut avancer pas mal de sous pour s’offrir les deux. Pour concilier les deux, je préviens les coûts et les coups en attendant que la maison «call les shots».

      Des règles pour être heureux dans la maison : profiter de la lumière qui passe, aérer autant que possible même en hiver. Un filet d’air frais constant vous évitera une déprime et l’envie d’aller prendre l’air dans le sud.

      Et pour passer l’hiver dans le bonheur : vivre avec, tout simplement, à pied ou en vélo de préférence.

    • draps de lin…!
      rien de moins…. !!!!!

      même dans des draps de cotton, on est bien chez-soi !

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    mars 2010
    D L Ma Me J V S
    « fév   avr »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité