Marie-France Léger

Marie-France Léger - Auteur
  • Marie-France Léger

    Des tendances en aménagement à la survie dans la maison avec deux adolescentes, tout passionne Marie-France Léger.
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 29 mai 2010 | Mise en ligne à 7h43 | Commenter Commentaires (20)

    Surenchère: faire une offre sans visiter

    Maisons et condos s’envolent comme des petits pains chauds. L’effet boule de neige se poursuit, les acheteurs s’affolent et sautent sur les occasions. La surévaluation des prix des propriétés est maintenant clairement étudiée au Canada et au Québec (14 % et 13 % en moyenne) comme nous l’apprenait cette semaine un article de la Presse Affaires. Ce qui pourrait se traduire par des baisses potentielles de prix de 5 à 10 % d’ici deux ans. Le Globe and Mail de mercredi dernier rapporte également l’information. 

     J’ai moi-même parlé récemment à un acheteur/investisseur à Montréal qui a fait une offre de 80 000 $ supérieure au prix demandé pour ne pas manquer une occasion d’affaires !. “Je dirais à priori que c’est de la surenchère , a confié Christian, en même temps ce n’est pas illogique quand vous considérez un bon deal .” 

    Mieux encore, Christian a fait une offre d’achat avant même de visiter le triplex mais il nous explique qu’il était quand même protégé en cas d’accroc. “C’est sûr  que le processus peut rendre nerveux.  Mais je ne suis pas un clown non plus. La bâtisse était mal évaluée …” a-t-il ajouté.

    À  Montréal, il est devenu quasi-impossible de dénicher un duplex ou un triplex dans les quartiers centraux sans surenchérir. Tant mieux si on  la chance de connaître quelqu’un qui connaît quelqu’un qui est prêt à  vendre avant que la propriété soit sur le marché. 

    Vaut-il mieux vendre maintenant et racheter seulement dans deux ans ? Et se loger à loyer en attendant, dormir sur le divan d’un ami ou dans notre résidence secondaire à  Bromont ? 

    On vend puis on fait quoi après ?

    On vend puis on fait quoi après ?


    • Moi j’attends juste que la bulle pête pour acheter ma première maison. Le pire c’est que je sais que ça sera pas très loin de maintenant. Suffit que les taux d’intérêt augmentent de 2-3% et il va y avaoir plusieurs reprises de faillites intéressantes. personnellement, je m’attends à une chute de prix autour de 20-25%. C’est normal que les banques diminue l’importance de la crise qui s’en vient vu qu’ils en sont les principaux bénéficiaires.

    • Même situation exactement que vinny53. En mode attente et lorsque je sauterai dans l’arène ce sera pour une première propriété. Aucun empressement. Il ne s’agira pas de voir si le système va éventuellement se mettre à toussoter, il s’agira d’être prêt quand il le fera. Et il le fera. Sur l’ampleur des économies que je crois pouvoir réaliser, par contre, je ne me prononce pas parce que je n’en sais rien.

    • Nombreux sont les acheteurs qui se sont précipités pour acheter avant la hausse des taux. Celle-ci était prévue pour le début de l’été mais elle risque d’être retardée encore, vu la crise des finances publiques frappant l’Europe.

      Le marché pourrait s’essouffler tranquillement sans que la bulle explose.

    • Je pense comme vinny53. Quand le balancier va changer de direction, il ne s’arrêtera pas à mi-chemin.

      http://en.wikipedia.org/wiki/Extraordinary_Popular_Delusions_and_the_Madness_of_Crowds

    • Quand c’est rendu qu’on te demande de 350 à 500,000 pour un duplex dans Rosemont, tu sais que la baloune est gonflée sérieux!

    • Attendre que la bulle pète pour acheter une maison.
      Aie.Aie.Aie. j’en ai mal à mon cerveau.

      Ça me montre votre ignorance face au marché immobilier.
      Un conseil,si vous attendez que le marché immobilier baisse de 25 à 30% comme vous dite pour acheter une maison,et bien mon chum vous allez finir votre vie dans la chambre que vos parents vous prêtes.

      Pour votre information,les banques ont toujours profitées d’une crise pour s’en mettre plein les poches.

      Si vous êtes observateur et un peu connaissant vous savez que les banques ont créés la dernière crise.
      Donc,il est utopique de penser que les banques sont plus flexibles en temps de crise.
      Bonne réflexion.
      Gilles Beaulieu.

    • @simon_c

      Je ne crois pas que la hausse des taux se fera attendre. Y a plusieurs organismes, dont l’OCDE on urgé le Canada d’hausser leur taux directeur le plus rapidement possible. Selon moi, on va avoir droit à une hausse modeste mardi (0.5 à 0.75%) suivi de plusieurs hausses succesives un peu comme en Australie.

    • @vinny53 et autres,
      Je ne veux pas décevoir personne, mais je crois que votre chance est passée. C’est exactement ce que la crise de fin 2007 et 2008 avait amené. Une bulle hypothéciare qui a finalement crevée… Les prix ont chuté partout dans le monde à des rythmes effarents, sauf peut-être à Montréal. À travers le monde, nous avons vu des corrections majeures pouvant aller jusqu’à 50% dans certaines villes.

      Oui, les taux d’intérêts vont monter mais ça ne fera que ralentir le marché à un niveau stable qui durera probablement 8 ou 9 ans. Donc, si vous êtes capables d’attendre si longtemps, en effet elle reviendra cette crise… mais pas si tôt.

    • À voir les prix ridicules des maisons de Mtl et même de celles en banlieue, mon amoureux et moi sommes comme plusieurs et attendons patiemment d’avoir un deal intéressant. En attendant, nous songeons sérieusement à nous acheter une maison-chalet en campagne à prix plus intéressant dans laquelle nous pourrions passer nos weekends. Nous sommes des amants de la nature et c’est un compromis qui nous permattrait d’accéder à la propriété sans avoir le sentiment de nous faire avoir

    • ça me fait vraiment rire les gens qui attendent pour s’acheter une maison ! meme si les banques monte leur taux d’intérêt attendez vous pas a voir les maisons baisser sourtout que le prix des maisons est vraiment bas comparer au autre province !

      en gros les taux d’intéret vont rejoindre les anciens taux avant récession ! puis les reprises de finance ne sont toujours pas garanti ! donc pas sur que c’est une bonne solution !

      bonne patience et bonne chance !

    • La vérité, c’est qu’acheter à Montréal est une bonne affaire point. Peu importe les variations des prix des propriétés, celles dans le centre de l’île vont toujours prendre de la valeur, car Montréal entre dans une phase de repopulation.

      Si vous voulez acheter pour revendre, vous serez peut-être déjoués par les fluctuations annuelles, mais sur le long terme, il est impossible de se tromper en achetant à Montréal.

    • Les gens qui attendent avant d’acheter attendent quoi exactement. Une baisse de 20 a 25 %? Si c’est le cas, ils vont attendre longtemps. Effectivement, quelques analystes parlent d’une baisse de 4 a 5%. Ça s’appelle une légère correction et l’histoire nous indique qu’il y a toujours une reprise après. Le répit ne dure pas longtemps.Ceux qui pensent que le marché va s’effondrer comme en 2008 aux États-Unis se trompent. On ne peut pas comparer car le système qui régit l’achat d’une maison est complètement différent au Canada. Premièrement les banques sont plus stables et beaucoup plus responsables que les banques américaines. Elles ne sont pas prêtes a vous prêter de l’argent si vous n’avez les moyens de les rembourser. De plus, la SCHL oblige les éventuels acheteurs a mettre un bon montant de départ en argent. Donc, la planification, ce n’est pas juste d’attendre que le marché baisse mais c’est aussi de ramasser son “cash” le plus possible. C’est bête mais, plus la mise de fond est élevée, moins il restera de capital a rembourser, sans compter les intérêts qui s’y rattachent.

    • Si la présumée “bulle” pète à cause de taux d’intérêt élevés conséquement, pour un prêt hypothécaire moins élevé mais à un taux plus haut l’acheteur devra débourser la même mensualité que si le prêt hypothécaire est plus élevé mais à un intérêt plus bas…est-ce que je me trompe?

      By the way les créanciers hypothécaires n’aiment pas du tout se retrouver avec des biens immobiliers à entretenir et pour lesquels ils devront payer les taxes!

      La conjoncture économique non plus n’est pas au rendez-vous. Les ménages québécois, au lieu de se serrer la ceinture comme durant les “récessions” précédentes, se sont endettés, par des achats de consommation qui n’ajoutent rien à leurs actifs, d’un autre 40% depuis l’été 2007. Des acheteurs pour ces propriétés “reprises de finance”? Encore faudra-t-il être capable de se qualifier pour un prêt hypothécaire; les nouvelles règles édictés par le ministre Flaherty rendent l’accès à la propriété plus difficile.

      Mon grain de sel….

    • C’est la loi de l’offre et demande. Les promoteurs profitent de la situation pour mettre en chantier des projets de condos a 400-100 0$ le pi2. Les vendeurs et courtiers maintiennent leurs prix. Et il y a cette faune de moutons d’acheteurs affoles qui tombent dans cette trappe.

      Il faut etre cretins pour acheter en ce moment-ci.

    • @Pandathething
      Je nuancerais ton propos pour dire qu’il faut être crétin pour acheter NEUF à ce moment-ci. L’usagé me semble mieux car le terrassement est fait, le sous-sol est peut-être fini, le cabanon est installé ….
      A moins bien sur d’être capable de tout faire ça soi-même. Sinon, les rénovateurs professionnels ont monté leur prix depuis l’an dernier. Ces couts-là font mal quand tu achètes neuf car c’est de l’argent que tu ne peux pas mettre sur ton hypothèque.
      Ha oui, il faut éviter d’acheter d’un agent immobilier qui demande quand même son 7% même si c’est plus facile de vendre les maisons qu’avant.

    • Et il faut être encore plus crétin d’attendre. Si la bulle pête, les critères d’octroi des prêts vont se resserrer et les augmentations de taux aidant, la propriété sera toujours aussi chère sauf que vous allez payer plus d,intérêts au lieu du capital…

      Ce qu.on a vu dernièrement c’est un resserrement de l’offre. Moins de maison sur le marché car vous n’êtes pas les seul à attendre, les vendeurs aussi. Mais eux ont une option de plus, Ils ne sont pas obligé de vendre pour demeurer dans leur maison….Ils peuven faire une hypothèque inversée….

      Alors vous pouvez toujours attendre une baisse du marché de 25%, croire au père noël ou à la fée des dents.

    • Montreal ne peut etre compare aux autres provinces/villes. Question d’impots et taxes.

      Je n’ai jamais achete, je le regrette un peu et attend une correction. La hausse des taux ne m’inquiete guere car, n’ayant jamais achete, j’ai economise avec un petit loyer et je suis maintenant capable d’acheter comptant … a peu pres n’importe quoi. Il ne faut pas oublier qu’a Montreal les loyers sont bas et les couts d’entretien zero (vs une maison).

      Donc c’est une question de choix. Les maisons sont souvent trop grandes pour nos besoin, mais certains ne peuvent supporter les logements mal chauffes du plateau … si vous avez des economies, une correction semble evidente*, mais si vous n’avez pas d’argent, acheter maintenant ou plus tard avec des taux plus eleves ne fait guere difference …

      * L’Europe, l”Asie et la Chine retourne en recession. L’Europe, tout comme les USA sont trop endettes, doivent augmenter les revenues (taxes) et reduire les depenses (coupures d’emplois). En plus, on va enlever les mesures de stimulus et l’exces de capital, ce qui rendra le credit moins accessibles. Pour la Chine, on commence a se servir des inventaires pour la production (affecte les pays producteur de matieres premieres comme le Canada), les ventes de maisons a baisse de 70% en mai, les indicateurs economiques ne font pas aussi bien que prevu, et on commence a avoir des pressions sur salaire (production en sera affectee). Maintenant, si vous pensez que le Canada ne sera pas touche par ce “double dip recession …”. Le pire est a venire … et les taux resteront bas, comme le Japon.

    • @ tous ces nieurs de la bulle

      Il faut vraiment travailler dans le milieu pour penser que tout est rose et que c’est merveilleux. Ce que la plupart des gens oublient de noter dans le prix des maison, c’est l’endettement des acheteurs. Quand les gens sont pris à la gorge avec des taux ridiculement bas, ça peut juste finir mal quand les taux vont monter. Puis pour ceux qui pensent que le resserement de l’accès au crédit est mauvais, c’est tout le contraire. Il faut que seulement les investisseurs restent dans le marché pour éviter une surchauffe débile comme maintenant, mais surout éliminer la SCHL!!!! Quand le gouvernement garantit les prêts hypothécaires des banques, le risque est pratiquement nul pour eux ce qui donne qu’un couple qui a 50000$ de revenu familial peut se voir donner un prêt autour de 250 000$.

      Continuez de vivre en se comparant aux autres provinces qui ont des prix plus enflés que nous (les gens ont un salaire après impôts plus important, mais ça ne le mentionnons surtout pas). Moi je vais être mort de rire à voir mes voisins crever la dalle à cause de leur endettement sans fin.

    • paiement maison ,autos,taxes et chauffage, non merci,,,,,,,,,,,,,,check,,,,on va payer notre loyer et en mettre de coté ,et vivre 0 stress moi en les miens,,,,,,,,et ca,j usqu a notre retraite,,,seule condition,accepter d etre locataire,,,,,,,,,,,,,,je laisse votre satisfaction ,stress et ulceres et vos peurs avec votre new home.

    • La surenchère et la hausse des prix s’expliquent par une question d’offres et de demandes. Le marché est très actif en termes de ventes et l’offre de propriétés est en baisse (- 20 %) au total, ce qui exerce une pression à la hausse sur les prix. Certains types produits ont une demande encore plus forte, ou un inventaire encore plus faible que cette moyenne. Un bon exemple: les maisons unifamiliales à Outremont. L’inventaire est 35% moins élevé que l’an passé. Les acheteurs qui sont en attente pour acquérir ce type de propriété vont souvent offrir le prix demandé ou plus parce que la propriété répond à leurs besoins et surtout pour ne pas avoir a attendre la prochaine.
      Malgré tous ces facteurs, Montréal demeure tout de même une des régions les plus abordables au pays. Que le marché soit à la hausse ou à la baisse, il est toujours possible de faire une très bonne transaction. Il s’agit d’être bien accompagné.
      En attendant, je ne suis pas certaine que je choisirais cet agent pour m’accompagner: http://www.realta.ca/fr/videos.php

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    juillet 2010
    D L Ma Me J V S
    « juin   août »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité