Marie-France Léger

Marie-France Léger - Auteur
  • Marie-France Léger

    Des tendances en aménagement à la survie dans la maison avec deux adolescentes, tout passionne Marie-France Léger.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 30 avril 2010 | Mise en ligne à 20h50 | Commenter Commentaires (8)

    Projet d’hôtel pour le Silo

    Un hôtel  dans le Silo, aimeriez-vous ça  ? En découvrant la programmation de l’exposition des nouveaux diplômés de la Faculté de l’aménagement de l’Université de Montréal – qui se poursuit aujourd’hui, samedi, de 12h à 19 h au 2940, chemin de la Côte Sainte-Catherine –je tombe sur le travail de Danielle Bouchard, étudiante de 3e année en design d’intérieur qui, devinez quoi, s’est intéressée à ce thème comme projet de fin d’études!

    Mme Bouchard y présente sa vision et ses idées sur l’avenir du Silo numéro 5 en privilégiant la venue d’un hôtel dans le mastodonte. Elle l’a baptisé hôtel M pour Machine. 

    Elle explique: “Donc, de la MACHINE mécanique de l’ère industrielle à celle de LA MACHINE NUMÉRIQUE d’aujourd’hui! Le M évoque la Machine, Montréal, Mondialisation.”

     ”C’est un projet étudiant qui est à une étape préliminaire, mais qui essaie d’innover avec la technologie du numérique, comme l’accueil avec son hologramme et ses bornes tactiles pour l’enregistrement des chambres.”

    Coupe du silo

    Coupe du silo

    Entrée sud

    Entrée sud

    Q: Pourquoi un hôtel ?

    R: Pour mon projet de fin d’études, j’ai choisi  comme bâtiment  le Silo num. 5 pour en faire un hôtel. Un hôtel parce qu’il se situe dans la  promenade du Vieux-Port  et qu’il est positionné dans la suite de la rue  McGill. On le voit de partout. Les études de marché disent qu’il y a un besoin  d’hébergement dans le Vieux-Montréal.  J’ai choisi de miser sur l’accueil avec des bornes interactives pour remplacer les personnes, comme ça se fait maintenant au Japon et à Amsterdam. Le rez-de-chaussée serait voué à la restauration. Les chambres sont situées  du 1er au 10e étage. Les bureaux et les salles d’exposition sont  situés au 11e et au 12e  étage.   

    Q: Comment sont aménagées les chambres ?

    R: Comme les  silos ne sont pas larges, seulement 20 pieds,  je  réparti  les chambres sur deux étages: un premier  plancher pour la zone publique et la mezzanine pour la chambre proprement dite et la salle de bains. Je privilégie une centaine de chambres avec des percées supplémentaires  pour donner de la lumière naturelle. L’éclairage est primordial: le mobilier intégré en Corian est rétro-éclairé avec du DEL de différentes couleurs.  Il y a aussi de l’éclairage en forme circulaire, des spots ronds,  suivant le contour du silo.  Les anciennes montées d’hommes sont transformées en ascenseur  dans chaque chambre pour monter les bagages. 

    Rez-de-chaussée de la chambre avec monte-charge

    Rez-de-chaussée de la chambre avec monte-charge

    Espace chambre en mezzanine avec trou du monte-charge

    Espace chambre en mezzanine avec trou du monte-charge

     Q: Il y a un gros problème de lumière naturelle  ?

    R: Bien sûr. Alors l’éclairage intérieur devient  très important. Il faut éclairer le bas des silos, en longeant les murs. Sur les façades nord et sud, là où il n’ y a pas de fenêtres,  on projette  des vidéos, des jeux de lumière. Je souhaite que de l’intérieur aussi on vive l’expérience de l’immensité. Vers les galeries, il y aura des postes d’observation en porte à faux avec vue sur l’atrium.  A partir des chambres, les vues seront  sur le Vieux-Montréal ou le fleuve.

    Lounge au rez-de-chaussée du Silo

    Lounge sur la galerie 1 du Silo

    Les bureaux administratifs dans les étages supérieurs

    Les bureaux administratifs dans les étages supérieurs

    Un bien bel hôtel

    Un bien bel hôtel


    • Bravo!

    • Je trouve que ce projet dénature trop le silo. J’aimais beaucoup plus l’idée d’en faire un musée avec des restos et boutiques. Non seulement le bâtiment, mais le site est unique, et les Montréalais devrait pouvoir en profiter, pas seulement les touristes. J’aimerais un jour aller prendre un repas sur une terrasse au bout de ce quai, au pied de ce monument historique. Une restauration qui met en valeur notre patrimoine et en même temps fait la promotion de la culture et surtout, ouvert à tous est souhaitable.

    • Magnifique travail.
      Quant au silo, dont la forme est parfaitement adaptée à sa fonction, il n’a plus de raison
      d’être depuis qu’il n’est plus utilisé. Il serait visuellement intéressant sans la partie
      supérieure, qui en romp l’harmonie. Une sorte de château en Espagne. Ricardo Bofil
      a transformé avec succès des silos à Barcelone. Mais en les amputant en hauteur, de sorte
      qu’ils n’ont plus rien qui rappelle leur origine.

      Soit on en fait une oeuvre plastique, soit on les démolit. L’enseigne Five Roses et la
      «pinte de lait» – également.

      Voilà qui va me faire aimer.

    • @ casablancat

      Je vous seconde entièrement!

    • @ casablancat: Encore un ! de musée et de pile de boutiques? Pour que VOUS puissiez y aller et rien acheter? Non. Ras le bol de boutiques, toujours les mêmes (QUI a les moyens de se payer un tel loyer).
      OK pour l’hôtel. Il faut, pour le mettre en valeur, un concept soutenu par des sociétés riches. Autrement, ça va faire un autre “forum pepsi”.
      Zap

    • @Gaetanfo
      Quelles seraient vos raisons d’enlever le “five Roses” et la “pinte de lait” ?
      Les silos bloquent la vue et sont inesthétiques mais les deux autres ?

      En tout cas. Ca serait quel genre d’hotel. Et ça s’adresserait à qui ? Je trouve l’endroit un peu bizarre pour un hotel. Trop loin du Métro, des cinémas, du nigth-life. Ca serait mieux en condo.

    • @ Zaphod…Pour que VOUS puissiez y aller et rien acheter?

      Non, pour que je puisse y aller point.
      Si un hôtel se plante là, je ne crois pas qu’on aura accès à ce magnifique endroit qui s’avance sur le fleuve. Ça serait sans doute la même chose avec des condos. On manque d’accès au bord de l’eau à Montréal.

    • Il existe un hôtel semblable, bâti à l’intérieur de silos, à l’université d’Akron, Ohio. Son nom est Quaker Square (sic) Inn.
      Construit en 1970 à l’intérieur de 36 silos à grain, 200 chambres.
      Assez étonnant!

      Voici 2 liens qui le décrivent:
      http://www.uakron.edu/nll/Quaker_Square_Inn.php

      http://www.uakron.edu/im/online-newsroom/news_details.dot?newsId=1006582&pageTitle=UA%20News&crumbTitle=Being+unusual+has+its+rewards

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    avril 2010
    D L Ma Me J V S
    « mar   mai »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  
  • Archives

  • publicité