Marie-France Léger

Marie-France Léger - Auteur
  • Marie-France Léger

    Des tendances en aménagement à la survie dans la maison avec deux adolescentes, tout passionne Marie-France Léger.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 22 mars 2010 | Mise en ligne à 16h02 | Commenter Commentaires (9)

    La loi de la surenchère

    Allez-vous surenchérir ?

    Allez-vous surenchérir ?

    Voyons voir. Les nouvelles sur le prix des propriétés sont-elles de bon ou mauvais augure ? Le 15 mars , nous découvrions que l’accessibilité à  la propriété se dégradait en lisant cet article dans La Presse Affaires. Puis aujourd’hui, mon collègue Maxime Bergeron récidive en nous annonçant que la surenchère  explose à Montréal.  Seriez-vous prêts  à offrir 65 000 $  de plus pour arracher une propriété dans un quartier central de la ville, après des mois de recherches infructeuses ? Donnez-vous raison à certains agents immobiliers qui profitent de la rareté pour donner rendez-vous à  tout le monde sur le trottoir en même temps pour faire lever la sauce ?


    • J’ai fait l’achat conditionnel d’un condo en janvier 2009, la condition étant la vente du condo dans lequel je vivais. J’ai réussi à faire tenir cette condition jusqu’à la vente de mon condo (la vente a pris à peine 3 semaines). Je me sens très chanceuse d’être tombée dans une période plus calme, car cette année, il aurait fallu que je me prête au jeu de la surenchère ou que j’achète sans avoir vendu au préalable, deux options qui auraient été coûteuses ou risquées.

    • C’est ça un marché libre. Au plus fort la poche. Tant mieux pour celui qui vend. Quant à celui qui achète, il s’agit de voir ce qui va lui arriver quand les taux vont partir à la hausse.

      Pire encore, si jamais la hausse tarde un peu et que s’enclenche une spirale de «J’achète, j’attends un peu, je vends à profit, je rachète plus cher, j’attends, je revends, je rachète encore et soudain…..: BOUM!!!» Et là, les météorologues, Oh! Pardon! Les économistes arrivent pour nous expliquer pourquoi ils se sont trompés dans leurs prédictions.

      Quant aux banquiers, ils vont continuer à empocher leurs gros salaires et les bonis qui viennent avec le job. Et les gouvernements vont s’agiter pour trouver des fonds dans nos poches.

      Plus ça change……!

    • Ca sent l’arnaque à plain nez. J’ai bien hâte de voir la suite. En attendant je reste dans mon magnifique 5 et demi a $679.00 par mois chauffé. Je préfère partager le duplex de ma vieille et gentille propriétaire que de donner mon argent aux crosseurs banquaires et à tous les parasites qui s’alimentent de leurs fiantes.J’attends que la bulle pète.

    • blitz : Où est-ce que je peux me trouver un 5 1/2 à 679$ chauffé à Montréal? :-D

    • @ ericstcyr
      Bonne question. À Québec c’est encore possible. Et je n’habite pas un taudis. À cinq minutes du centre ville et de la colline parlementaire. Pas de traffic pour aller à mon travail dans le Vieux Québec. Mais va falloir arrêter de dire à tout le monde que Québec c’est merveilleux par ce que l’on va se ramasser avec les mêmes problèmes que nos amis montréalais…Bonne nuit

    • J’ai jamais compris c’était quoi l’idée de s’acheter une maison en pensant déjà à la revente???
      Avoir une maison c’est pour moi un projet de vie pas un investissement de 4-5 ans.
      Si vous aimez déménager tout le temps acheter vous une maison mobile enfin!
      C’est ici le comble de la sur consommation,combien de maison as tu eu dans ta vie? !!!

    • Cet article confirme nos craintes, car c’est précisément pourquoi nous avons retiré la vente de notre condo dans Villeray (un 7 1/2). Nous recherchions une propriété à revenus dans le secteur (duplex et triplex) avec 3 chambres (nous avons 3 enfants), mais en plus de ne rien avoir, ceux sur le marché étaient horriblement chers, genre duplex de 750 pi.ca. sur trois niveaux (demi sol et RDC en un logement de 1500 pi.c.) avec un 3 et demi à 700$ par mois… 500 000$ comme prix de vente. Vendu en 2 semaines. Et ce n’est guère mieux ailleurs, où le prix demandé sera très cher avec des loyers bas (entre 100 et 200$ de moins par mois qu’un loyer médian). Oui, le vendeur dira qu’on peut mettre dehors les locataires, mais en même temps ce n’est pas à eux de payer pour le prix demandé et l’incurie du propriétaire qui n’a pas augmenté ses loyers annuellement. Il y a du monde qui vont quand même payer et contribuer à gonfler la bulle.

      Mettons qu’on va oublier le terme propriété à revenus… en fait, on dirait que les gens ne magasinent pas en fonction du prix d’achat, mais bien sur combien ils vont payer mensuellement avec les taux. Plutôt dangereux comme façon de faire.

    • Effectivement, à Montréal, un duplex ou un triplex est rarement une propriété à revenus… Avec le prix payé l’an dernier pour notre petit triplex (en bon état pour son âge, selon l’inspecteur) et les investissements nécessaires en raison du vieillissement de la bâtisse, on finit par trouver que nos locataires ne paient pas assez cher ! Si je regarde les prix des propriétés (et par conséquent ceux des hypothèques, surtout pour un premier achat) ainsi que le prix du marché locatif à Mtl, j’ai furieusement envie d’augmenter mes loyers. D’un autre côté, je crois que le prix actuel est assez honnête si on regarde la petitesse de nos appartements et leur état, correct quoique âgés… Que faire ? Il faut que les prix cessent d’augmenter !! Pour les proprios, mais aussi pour les locataires. Chanceux ceux qui ont des 5 1/2 à 679 $ chauffé…

    • les prix des maisons à Montréal seraient presque aussi gonflés que ceux de Toronto quand on les ajustent au pouvoir d’achat des ménages- à Montréal les salaires étant nettement plus bas qu’à Toronto et Vancouver. Montréal serait en fait parmi les villes les plus couteuses au monde. tôt ou tard il devrait y avoir un réajustement comme il y en a toujours et partout en pareille situation. le Québec aura beau être une société distincte, y a quand même une limite.

      voir: http://www.lesaffaires.com/secteurs-d-activite/immobilier/immobilier–la-chute-pourrait-etre-brutale-previent-jarislowsky/511983

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • publicité

  • Calendrier

    avril 2011
    D L Ma Me J V S
    « mar   mai »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité