Marie-France Léger

Marie-France Léger - Auteur
  • Marie-France Léger

    Des tendances en aménagement à la survie dans la maison avec deux adolescentes, tout passionne Marie-France Léger.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 26 février 2010 | Mise en ligne à 12h13 | Commenter Commentaires (16)

    Du gaz radioactif dans la cuisine ?

    Image 3

    Je m’interrogeais récemment sur l’arrivée d’un nouveau « faux » granit à base de ciment recouvert d’époxy, beaucoup plus luisant que la pierre naturelle. La vendeuse me disait que c’était  moins cher et moins dangereux que le granit. Moins dangereux ? « Oui à cause du radon. Les Américains l’on dit. »

    Qu’est-ce que c’est que cette histoire ? Oui d’accord le granit est une pierre prélevée dans le sol du Québec et dont on fait les comptoirs de nos cuisines et de nos salles de bain.  Mais de là craindre les émanations radioactives ….! Rappelons que le radon est un gaz inodore et incolore libéré par la dégradation de l’uranium présent dans le sol et les masses rocheuses.

    Or, selon un biochimiste de Santé Canada, des études récentes menées sur différents granits ont démontré un taux d’émanation assez bas, sans danger pour la santé.  Donc, avant de s’inquiéter inutilement, il vaut mieux se renseigner intelligemment auprès de Santé Canada. Ou encore  mesurer le  taux de radon dans sa maison pour un coût aussi minime que 60 $.  Si  taux important il y a, avant de changer le comptoir de la salle de bain, assurez-vous d’abord de boucher les ouvertures et les fissures dans les fondations. Le taux maximum acceptable est de 200 Bq/m3


    • La quantité de radon contenu dans un si petit morceau de granit est absolument négligeable. Quand on pense que l’eau des océans contient de l’uranium en solution (très très diluée). Aucun danger là non plus.

    • C’est tout un argument de vente ça! Mais si elle le dit c’est qu’il y a des gens qui vont la croire.

    • Si les Américains le disent !!!

      (svp, notez une petite pointe d’ironie ici)

      M.

    • De toute façon l’oxyde d’uranium ressemble à du bouillon de poulet en poudre et je suis certain que le bouillon en poudre est plus dangereux pour votre santé!

    • Il me semble que ca ne date pas d’hier l’utilisation du granit dans les comptoirs de cusine. Si c’etait vraiment dangereux, la nouvelle finirait par faire la manchette depuis longtemps. C’est juste le bon sens.

      Et puis, de toute facon, le granit ne fait plus partie des tendances. Je prefere de loin des comptoirs a base de ciment avec un look plutot industriel mais interessant.

    • Comment faire peur au public pour vendre son produit 101. Le monde s’affole pour rien. Dans mes cours de géologie, j’ai manipulé de l’uraninite (un minerai d’uranium) et je me porte très bien. La quantité de radon dans le granit est tellement plus basse…

    • “Ou encore mesurer le taux de radon dans sa maison pour un coût aussi minime que 60 $.”

      Ou puis-je appeller pour ce genre t’expertise? Merci.

    • Vous pouvez consulter les sites suivants http://www.radonsolutions.ca/ou www.enviro-option.com ou www.radioprotection.qc.ca. Les deux premiers sont situés à Montréal et le dernier à Sainte-Julie

    • @Pandathething

      Les comptoirs en béton, c’est tendance pour les gens qui veulent suivre les tendances. Ces gens regretteront leurs choix dans 5 ans car les tendances auront changé.

      Je connais des gens qui en ont fait installer en granit récemment. C’est une valeur classique qui restera toujours belle peu importe les tendances.

    • Pis les solvants dans l’epoxy? Inoffensifs, je gage?

    • @Pandathething

      Le marbre et le granit sont “tendances” depuis la nuit des temps dans les cuisines. Avez-vous vu les vieilles cuisines italiennes avec leurs comptoirs en marbre carrera bien usés ou les vieux bâtiment en granit non poli. C’est magnifique. Le béton c’est moderne c’est vrai mais dans 10 ans… ce sera la mélamine des années 2020. D’ailleurs de dire “c’est tendance” c’est “out”… ;-)

    • @gl000001

      De mon cote, je suis pour le comptoir en beton depuis les annees 90, donc depuis 20 ans, et je prefere de loin ce type de comptoir encore aujourd’hui.

      C’est comme dans les arts, l’architecture en general, je trouve que le Quebec est en arriere sur ce qui se fait ailleurs – en Europe particulierement. On batit ici des maisons plus “monstre” sans aucune innovation dans la conception. Et mon gout personnel, le granit demeure un choix inodore qui frole le conservatisme passeiste.

      Chacun son gout.

    • @denrio

      Les vieilles cuisines italiennes dans le contexte d’une architecture de l’epoque de la Renaissance par exemple sont magnifiques. De la transposer cette esthetique dans un contexte d’aujourd’hui c’est a ne rien comprendre.

      Depuis le debut des temps, la societe ne s’est jamais aretee d’evoluer sur le plan de la pensee, de l’esthetique, au niveau social; l’esthetique d’un comptoir de cuisine fait partie de cette evolution, qu’on le veuille ou non.

      Mais bien sur, chacun son gout et son rythme.

    • Radon mon c….

      Mesurez-donc le émanations toxiques de comptoirs en époxy ou en n’importe quoi d’autre que des matériaux naturels.

      L’homme est apparu sur la terre bien après le granit et bien avant l’époxy-de-polyuréthane-de-mes-deux… et le granit survivra aux deux.

      Cette vendeuse devrait être fouettée en public! ;-)

    • @Pandathething

      Tous les gouts sont dans la nature en effet. Mais si j’en juge par la réaction des gens qui ils voient ma cuisine rénovée en 2002, ils aiment tous beaucoup le granit.
      Le mien est noir avec des bleux très foncés et quelques petits reflets or. Ca frappe bien plus que n’importe quel comptoir en béton que j’ai vu.
      Pour moi, le béton est un produit artificiel, fabriqué. A sa place pour les structures, mais pas pour la finition.

      Il y a l’ardoise aussi. L’Ardoisière fait de très belles choses et les proprios sont très sympathiques.
      http://www.ardoisiere.ca/index.html

    • Le radon est plus problématique dans les pièces non-ventilées où on passe plusieurs heures sans sortir. L’exemple est la chambre au sous-sol. Hors dans un cuisine, souvent la pièce la plus ouverte et passante de la maison, où est branché une hotte, il faudrait vraiment être très très malchanceux pour avoir une accumulation de radon problématique.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    mars 2011
    D L Ma Me J V S
    « fév   avr »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité