Lucie Lavigne

Lucie Lavigne - Auteur
  • Lucie Lavigne

    Mordue d'architecture contemporaine et de design d'objets, Lucie Lavigne observe et commente l'univers de l'habitation: des solutions architecturales à l'aménagement intérieur en passant par les meubles et les créations inusitées. Dans la foulée, elle porte (parfois) un regard sur les grands courants en matière de mode.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 31 août 2009 | Mise en ligne à 20h09 | Commenter Commentaires (85)

    La tondeuse et le chien du voisin

    La nouvelle a fait jaser la semaine dernière: un nouveau règlement contre le bruit excessif le dimanche a été adopté par le conseil municipal de Granby.
    Ce qui m’amène à vous parler du fameux voisin (tout le monde en connaît un) qui n’a jamais eu vent du mot civisme… Celui qui fait invariablement démarrer son tracteur tondeuse à 6h59, le dimanche matin. Celui qui met (souvent) la musique à plein volume ou dont le chien jappe sans arrêt.

    «Le bruit occupe la première position au palmarès des problèmes de voisinage en copropriété», confirme Yves Joli-Coeur, avocat praticien en droit de la copropriété.
    Mais que faire quand un voisin bruyant ruine notre (qualité de) vie? Une mise en demeure? La police? L’avocat? Le déménagement? Les menaces?
    Yves Joli-Coeur conseille plutôt de se rendre d’abord chez son voisin pour lui faire remarquer de vive voix que le bruit nous dérange (quelque peu…).
    Et si on se fait mettre à la porte sur ces paroles: «Ch’u chez-nous et j’fais c’que j’veux»?
    L’avocat suggère alors l’envoi d’une première lettre, au ton affable.
    Voici en gros ce qu’elle devrait contenir:

    «Je vous écris dans le but de vous signaler que depuis quelque temps, je suis dérangé par des bruits provenant de votre appartement (domicile ou terrain). Il s’agit plus spécifiquement de (détaillez les sources du bruit et la fréquence). Vous n’étiez sans doute pas conscient que ces bruits étaient agaçants, mais je pense qu’en en étant informé, vous saurez corriger la situation. Si vous désirez que nous nous rencontrions afin d’en discuter, il serait possible de fixer un rendez-vous. Veuillez agréer, madame ou monsieur l’expression de mes salutations distinguées.»


    Supposons maintenant que cette délicate missive reste obstinément sans réponse. Que faire?
    Une seconde lettre au ton un peu plus ferme peut être envoyée, répond l’avocat. Voici une suggestion:

    «Le (date de la première lettre), je vous écrivais dans le but de vous signaler que les bruits provenant de votre appartement (domicile ou terrain) me dérangeaient. Depuis cet envoi, ces nuisances sonores n’ont pas cessé. Plus spécifiquement, j’ai remarqué que (détaillez les sources du bruit et la fréquence depuis le premier envoi).
    Je me dois de vous informer que le droit de propriété comporte des limites et que votre voisinage n’a pas à supporter des inconvénients qui s’avèrent anormaux ou excessifs, aux termes de l’article 976 du Code civil du Québec. Or, les nuisances sonores provenant de votre propriété s’avèrent anormales et excessives, allant au-delà des limites de la tolérance requise entre voisins. Vous voudrez bien trouver une solution qui mettra fin rapidement à ces nuisances, à défaut de quoi je n’aurai d’autre choix que d’entreprendre les démarches nécessaires pour faire respecter mon droit à la jouissance paisible de ma propriété.
    Veuillez agréer…»



    Bonne chance.


    • Ou de bons voisins compréhensifs au sens de l`humour….l`anecdote remonte à plusieurs annéesalors que j`étais au début de la vingtaine et jeune marié ( et oui, je me suis marié jeune en finissant mon Bacc. ). Mes parents étaient partis en voyage pendant l`été, et nous avaient demandé, à ma conjointe et à moi, d`aller arroser leur petit potager…

      Or, la propriété de mes parents n`a de voisins que sur les deux côtés, la limite arrière du terrain est située en bordure d`un champ et n`a pas de voisin. En revanche, dans ce cmap, il y a comme * voisins *, toutes les petites bestioles de la campagne : mulots, grenouilles, crapauds, criquets et moufettes ! Nous allons donc arroser le dit potager vers 20 heures à la brunante, ma conjointe dans le potager avec le boyau, et moi devant la maison pour les pots à fleurs et les jardinières suspendues….tout à coup, un cri déchirant de terreur se fait entendre…c`est ma blonde à n`en pas douter ! Je pars en courant vers l`arrière, et on se croise, elle s`en vient vers l`avant de la maison en hurlant.. * Quelquechose m`a sauter sur les pieds…quelquechose m`a sauter dessus…ahhhh !!! *….comme je vois qu`elle n`a rien, je poursuis ma course vers le jardin et là, j`aperçois le boyau d`arrosage qu`elle avait lancé dans le parterre, pointé directement son jet d`eau puissant dans la fenêtre moustiquaire de la chambre des voisins qui fait angle avec la maison de mes parents ! Au moment où je saisi le boyau pour détourner le jet, le voisin allume sa lumière et vient à la fenêtre, tout mouillé, et me voit…..là, comme un bel épais, avec le boyau dans les mains….il se met à rire et me dis *….pas besoin d`arroser, y a pas le feu ! *….le gars était couché, car son quart de travail commençait à minuit et il était 20 heures…finalement, ma blonde revient toute piteuse s`excuser….on fini tous par en rire….et on a jamais retrouver le crapaud qui avait sauté sur le pied de ma blonde…car il s`agissait bien d`un crapaud !!

      On la raconte encore en riant, mais quelques années plus tard, ces voisins de mes parents sont déménagés, malheureusement !

    • On pourrais commencer par interdire les tondeuses à essence en ville et à la banlieue; elles sont beaucoup plus bruyantes tout en faisant autant de pollution que je ne sais plus combien de voitures.

    • J’ai la chance de vivre dans un condo très bien insonorisé. Mon voisin est venu s’excuser une fois pour un party qui a eu lieu chez lui la veille. S’il ne me l’avait pas dit, je ne l’aurais jamais su. Par contre lorsque j’habitais à Laval, j’avais ce voisin proverbial qui partait sa tondeuse tôt le weekend ou dont j’entendais la femme crier à tue-tête après ses enfants du lever au coucher. Si je ne l’entendais pas, c’est qu’elle n’était pas à la maison.

    • La premire choe a faire serais pour vous de lui parler mais je connais le genre .il vas vous envoyer promener et aussi bien de prendre les choses en main sans rien dire

      Étant donné que ceux qui laisse leur chien japper sans arret sont pour la plupart du monde pas parlable et qui se foute completement des autres ..,,une boullette de viande assaisonner d’épice de votre choix lancer discretement la nuit dans sa cour règleras le probleme du chien jappeu
      Pour le cave qui vous écoeure avec son moulin a
      gazon a 7heure le matin ….trouvez son numéro de téléphone et faite le sonnez avec étoile 67 a 2 heure du matin du matin une couple de fois.

      Si l’imbécile n’as aucun scrupule a faire sonner sa machine a gazon a 7 heure le matin n’ayez aucun scrupule a lui rendre l’appareil mais a 6 heure le matin………..c’est lui qui vas raler mais ce genre de légume n’as malheureusement pas beaucoup de civisme .

      Encore mieux vargez les portes de votre char devant sa maison tres tot le matin et faites semblant que vous avez pesez sur le mauvais bouton qui actionne le systeme d’alarme du char .

      Ces colons la¸ne comprenne pas grand chose ..
      .alors il vas falloir que vous rincier votre char au neurte avec la pédale a gaz au fond une couple de fois juste pour le faire c.h.ier comme il le fait avec vous.
      De temps a autre vous ajouter quelque crissement de pneux lors de votre départ ,

      Quelque coup sec de klaxon pour signaler votre présence a votre bien aimé(é) plutot que de descendre pour l’avertir que vous etes prête a partir pour faire vos commissions.

      Si jamais vous demeurez au dessus de lui laissez tombez votre futon a 3 heures vdu matin sur votre plancher et vargez la porte dentrée ‘aussi fort que vous le pouvez quand vous arrivez tard ou nimporte quand comme dans les vieux triplex mal insonnorisé du plateau .N’oubliez pas la musique a, tue tete dans votre cour ou sur le balcon.juste pour écoeurer un quart de mille chaque coté.
      Vous ne serez pas pire que la ville de Montréal qui aussitot qu’elle se rend compte. qu’il y as un parc dans un quartier y accoure pour y installer une scene avec des caisses de son de 6 pieds de hauteur car un parc a Montreal ne doit pas etre un endroit calme pour s’y reposer mais doit etre transformer en un terrain de jeu ou une discotheque en plein air jusque tard le soir .C’est pas de leur faute les pepsi kétaine de l’hotel de ville n’ont pas la capacitée mentale de faire la différence entre un terrain de jeu, un parc et une dicotheque en plein air

      Aussitot que la ville voit un parc avec un carré de gazon de 20 par 20 pieds,,,,.oups les grosses caisses de sons arrive sans crier gare et sans demander au gens du quartier leur opinion sur la polution sonore qu’il vont devoir endurer un mille a la ronde.

      `

    • Et on fait quoi quand le voisin bruyant, c’est l’aéroport PET? (On a déjà tenté un recours collectif, mais ADM a joué dans les chiffres comme tout bon gestionnaire pour faire croire que seulement 16,000 personnes étaient dérangées au lieu d’environ 102,000…) Ou Bombardier qui fait des travaux bruyants en pleine nuit?

    • J ai eu des voisins chez qui la police est allée plusieurs fois , mais il semble qu il n y ai pas grand chose a faire dans les cas récalcitrants .Surtout si les gens sont locataires et que le proprio habite dans une autre ville et ne s occupe que de prendre ses cheques chaque mois .A moin de se payer un avocat , ce que peu de gens peuvent se permettre ,certaines lois ne servent pas a grand chose .Il faut enseigner des l enfance que le bruit dérange . C est triste comme de petits détails peuvent vous gacher la vie par manque de volonté. Rien de plus plate que d etre en guerre avec un voisin.

    • Je ne suis pas certain qu’on puisse mettre sur le même pied la tondeuse et le chien… Quand le chien jappe comme un perdu, c’est lui qui a un problème. Aavec le temps, du renforcement et de l’affection, ça peut se régler.

      Quand le voisin part la tondeuse ou un shop vac dans la cour à l’heure des repas. la fin de semaine, ce n’est pas le shop vac qui a un problème. Ici, c’est un geste délibéré de manque de savoir-vivre. J’aimerais ajouer qu’avec le temps,du renforcement et de l’affection, cela pourrait se régler. Mais je ne peux pas le dire…

    • Nous devons être les voisins idéaux car, bien que nous ayons un très grand terrain bordé de 5 voisins, nous avons une tondeuse à bras (sns moteur), notre chien n’aboie à peu près jamais et s’il aboie c’est le jour lorsque ma blonde va lui faire prendre une marche. Et que dire des chats qui eux n’aboient jamais mais là vraiment jamais.

      Lorsque nous avons des travaux bryuant à effectuer sur le terrain, nous le faisons toujours soit le Lundi ou Vendredi en après-midi (mon horaire le permet). Simple question de respect pour els voisins.

    • Ce que je trouve le plus agressant, c’est le jappement incessant d’un ou de plusieurs chiens. On aurait tendance à s’en prendre aux chiens mais en réalité se sont les maîtres qui causent ces situations. Je vis présentement le plus bel exemple de civisme et de stupidité.

      Je suis présentement en plein préparatif de déménagement et aux deux endroits, un voisin immédiat possède des chiens. À l’endroit où j’habite présentement, il y a de l’autre côté de la rue deux petits Poméraniens en libertés qui jappent et qui courent après tout le monde qui passe dans la rue.

      J’ai tout compris lorsque j’ai vu la propriétaire sortir de l’immeuble en gueulant et en sacrant après ses deux chiens. Comment dompter un animal quand ton propre quotient intellectuel est inférieur à celui de ton chien ?

      Là où je m’en vais, c’est tout le contraire. Mon voisin d’à côté possède trois petits chiens qui courent et qui jouent ensemble dans une cours fermée sans aucun bruit. À peine un petit “humr” étouffé pour me souhaiter la bienvenue. Ça c’est du civisme.

      Félicitations aux élus de Granby pour leur initiative. J’espère qu’un jour les élus de Sherbrooke auront assez de cran pour faire la même chose. J’ai bon espoir car il y en a au moins un présentement qui aime bien faire comme les autres.

    • Est-ce possible de poursuivre une église pour le même motif? J’en ai marre de me faire réveiller le dimanche matin par des centaines de coups ridiculement forts de cloche! Ceux qui veulent aller à l’église vont la trouver sans problème, il n’y a pas de quoi faire un vacarme. C’est comme s’ils allaient sonner leur maudite cloche jusqu’à ce que nous soyons tous des religieux!

    • Il y a en effet les bruits causés par les machines à petit moteur où la musique qui dérange beaucoup. Mais le summum du dérangement pour ma part provient des jeunes adultes roi et de leurs amis(es) du voisin d’en face de chez nous qui arrivent et partent à toutes les heures de la journée et de la nuit avec leur voitures tunées aux silencieux illégaux. Ils ne sont pas uniques en leur genre car beaucoup de ces jeunes à qui le respect n’a jamais été enseigné se font entendre partout sur les routes avec ces cochonneries mobiles modifiés et illégales au vu et au sus de tous y compris des policiers qui semblent s’en cris… comme de l’an quarante. Ajoutons à ca les motos sport où celles des motards en Harley straight pipe et on a presque hâte que l’hiver et sa merde blanche revienne pour pouvoir se renfermer dans nos maisons les chassis scellés pour au moins pouvoir dormir en paix. Le bruit dérange. Si vous voulez comprendre aller louer le film HOME.

    • Merci pour ces 2 exemples de lettres qui me seront probablement bientôt utiles… une voisine au palier supérieur nous a servit à 3 reprises qu’avant ”eux y disaient rien”, parlant des anciens propriétaires de notre unité… Madame se plait à arroser ses fleurs et laisser tomber toute l’eau en bas, même chose avec la poussière qu’elle ballaie en bas… ”je ne me mettrai pas à me pencher pour vous”. À noter qu’elle a dans la trentaine, donc aucun problème de dos apparents. Quelle plaie ces voisins parfois…

    • Moi ca me frustre.

      Ceux qui chialent sont surement ceux qui ne travaillent pas et qui ont le temps de tout faire le jour. Quand les deux parents travaillent et qu’il y a les enfants à la garderie, la bouffe à faire, le ménage, l’épicerie, les visites chez le docteurs (parce que des enfants, c’est malade tout le temps on dirait) et plein d’autres choses à faire à la course, ce marathon ne se termine jamais avant 8 pm.

      Et la gazon lui, on pourra le faire quand? Et les réno? C’est pas pour écoeurer le peuple qu’on le fait le dimanche. C’est la seule journée qu’il nous reste dans notre enfer hebdomadaire.

      Sans être méchant (car j’apprécie aussi le calme) nous vivons dans une ville et il y a des avantages mais également des inconvénients: les voisins.

      Ceux qui chialent sont probablement ceux qui rouspettent quand ils n’ont pas leur siège dans l’autobus. C’est un transport en commun, ce sont des choses qui arrivent. Des fois le gars à coté de toi rotte et pête ou il pue, c’est la vie! Too bad! Si vous n’êtes pas content, prenez votre auto.

      Donc même chose pour le bruit, si vous n’êtes pas content, eh bien achetez-vous une terre quelque part dans le nord et vous serez en paix c’est certain.

      J’en ai assez du syndrome du “pas dans ma cours”. Des fois, y faut toffer.

    • Très bien les lettres. Mieux quand elles sont envoyées par poste spéciale et, pourquoi pas par huissier pour la seconde? De plus, il vaut mieux rameuter d’abord les voisins que le bruit incommode forcément aussi et tous les faire signer. Çà donne du punch!

    • Bonjour Lucie,

      De toutes les conneries que l’on peut lire sur ce sujet , vous apportez la solution la plus civilisée. Au lieu de passer des lois couteuses et abusives, une telle approche devrait être proposée aux citoyens de Granby et d’autres villes.

      Bravo pour votre approche civilisée sur ce sujet.

    • aH la paix et la tranquilité une denrée rare. Moi j’habite la campagne depuis environ 9 ans. De plus en plus nous sommes dérangés même si ce n’est pas catastrophique, par les véhicules VTT. C’est presqu’un fléau comme le AH1N1. Les urbains arrivent à la campagne pour faire du bruit, pourquoi?
      VTT, moto marine, bateau moteur. Certaines municipalités (Val Morin) sont encore très timides à réglémenter le bruit, je salue avec respect les municipalités qui ont cette audace comme Gramby. Ces engins devraient être réglémentés quant à leur utilisation. Annecdocte un père de famille se promenait avec son bambin d’environ 10 ans qui avait lui sa petite moto et cela sur la rue, quel exemple! On dirait que de nos jours on a peur du silence et de la marche. On préfère faire reposer nos dépôts de cholestérol sur toutes sortes d’engins, et on se vente de faire du sport! Je suis presqu’heureux quand il pleut les week end.

    • Pour ma part, comme je n’ai pas l’adresse exacte (un numéro approximatif seulement en me basant sur mon adresse) des gens bruyants derrière chez nous (nous sommes séparés par une ruelle), j’appelle la police quand leurs partys prennent des proportions excessives. Je crois que ce sont des jeunes qui habitent chez leurs parents et qui ne parviennent pas à se contrôler (ou du moins qui ne comprennent pas le principe de l’échos). Je ne comprends pas non plus les gens qui laissent leur chien aboyer la nuit. Si on l’entend, le propriétaire du chien doit bien l’entendre aussi. En quoi est-ce acceptable de déranger ses voisins. Les deux seules fois où nous avons fait un party (et nous n’avons pas de cours, alors pas de risque de débordement), nous avons 1) prévenu les voisins, 2) nous les avons invités.

    • au gens qui parlent de l’heure du repas, il n’y a pas de standard pour l’heure du repas. On dine des fois à 11:00, des fois à 14:00, on soupe à 17:00 ou à 20:00 alors quand on dit ”pas pendant le repas, donc si vous dites ‘pas pendant le repas’ ca veut dire que de 11:00 à 14:00 et de 17:00 à 21:00, vous ne faites pas de bruit.!?

    • …….À Dorval, il n’y a pas que les avions qui font du bruit, il y a aussi les trains de nuit qui font un boucan d’ enfer, de loin on dirait bien le bruit d’un Airbus, j,ai travaillé 15 ans , de nuit, à Dorval et J,ai resté dans le meme coin, on s’habitue à tout../. ici dans nos belles Laurentides, il y a aussi des bruits de moteurs un tantinet fatigant ,moto-marines , bateaux- hélicoptères et hydravions, avions, motos, et autos se partagent l’espace avec les tondeuses,les aspirateurs-à-feuilles, les scies mécaniques,,, etc etc ,cela fait qu’il; y a peu d’endroits qui sont silencieux,, et il ne faut pas oublier les voisins qui sont sur le party plus souvent qu’à leur tour, ils sont tous étonnés le lendemain de voir nos faces longues,,,mais c’est cela la vie,,,

    • Au carrefour de deux ruelles se trouvent plein de terrasses et de cours joliment aménagées derrière chez-moi; donc, presque tous les week-ends de beau temps s’entend et se hume un party à quelque part, avec son lot de multicuturalisme : i.e. de musique et d’odeurs de tous les coins du monde. J’adore… c’est ça la vie… Et si il est tard et que je préfère dormir, je mets des bouchons dans mes oreilles.

    • @wako901

      je crois que le message s’adresse à ceux qui manque de civisme. Bien entendu c’est pas tout le monde qui possède un jardinier ou l’horaire pour faire les travaux sur semaine … cependant quand mon voisin sort sa tondeuse à l’heure du souper, je crois qu’il manque de civisme. Pour moi c’est plus une question de respect… Il y a un temps pour chaque chose. Comme vous le dites, si on vit en ville il faut être conscient de la collectivité qui nous entoure, sinon pour l’individualisme il reste l’hermitage…

    • @Wako901
      Bien d’accord avec vous.

    • Pour ceux qui se posent la question:

      1-La Ville de Montréal a plusieurs règlements qui interdisent le bruit excessif à des heures peu catholiques. Visitez le site web de la Ville pour en avoir les détails.vous trouverez meme un article afférent à l’interdiction formelle de faire du skate sur le territoire, cette activité bruyante étant réléguée uniquement aux parcs amménagés pour ce ’sport’, pas d’outils bruyants passé 17:00 le dimanche, pour les zélés de la tondeuse, etc..

      2-La Régie des loyers a émis une publication afférent aux bruits qui nous rappelle que le propriétaire doit assumer la tranquilité de l’immeuble, comme la Loi l’exige et que chacun a droit à la jouissance des lieux.Si la situation ne change pas, vous pouvez, via la Régie, DEMANDER UNE RÉDUCTION DE LOYER.

      A WAKO 901:

      Votre ‘enfer hebdomadaire’ vous rend frustrée. J’ai vécu le meme parcours et Je vous annonce qu’un jour, le cauchemar sera terminé et que vous pourrez, vous aussi, jouir d’une retraite bien méritée comme moi actuellement…et dans le silence!
      On ne parle pas des bruits normaux provenant de la maison mais plutot des excès de bruits qui pourraient etre évités si les instigateurs faisaient preuve de civisme.
      1-’ti-jos bricoleur qui ‘construit’ sans relache un je-ne-sais-quoi qui n’aura pas de fin,
      2-le biker dont le bruit est inversement proportionnel à son appendage,
      3-le subwoffer au max du jeune qui se promène dans son univers à 4 roues dans le quartier voisin,et qui fait vibrer les vitres de ta maison,
      4-À 04:00,les livreurs de journaux qui se parlent d’un meme ton que s’il était 15:00,
      5-les voitures-poubelles dont les ailes sont retenues par du scotch tape et qui n’ont pas cru bon dépenser pour un silencieux,
      6-le cinéma-maison au meme volume qu’au cinéma
      etc..etc..

      Si nous sommes rendus là, c’est qu’il existe une corrélation réelle entre le bruit et la maladie tel qu’en fait foi l’Ordre des Orthophonistes du Qc et ce n’est qu’en pistonnant nos élus que la Loi exigera des amendes salées aux contrevenents. Encore faudrait-il convaincre les policiers d’appliquer les Lois déjà en vigueur.

    • @ wako901
      Vous ne devriez pas vou sentir visés, ce sont habituellement les couples sans enfants ou retraités qui font le plus de vacarme autour de chez moi.

      Les familles avec enfants font rarement des partys tard le soir quand les enfants sont couchés. Pour ce qui est des tondeuses les plus bruyantes, ce sont souvent des vieilles tondeuses à gaz pilotées par des monsieur d’un certain age à moitié sourd qui ne réalisent pas qu’ils dérangent. J’ai réglé mon problème avec mon voisin en lui parlant 5 minutes et j’ai vite réalisé qu’il n’entend presque rien sans son appareil.

    • @gilbertduquette :

      Pouvez-vous me faire savoir si un de vos voisins vend sa maison ? Je veux venir habiter près de chez-vous !

      Je reçois, une fois par année, des amis pour un bruch un dimanche du mois d’août. Pour la 3ème année consécutive, mon voisin d’en arrière nous a servi son concert de scie ronde et marteau pneumatique ! Il a commencé à 7h30 du matin !

    • Les heures où il est permis d’entretenir son terrain sont tellement réduites dans certaines villes, qu’il devient impossible de faire quoi que ce soit s’il pleut un peu trop le samedi après-midi. Résultat, tout le monde est obligé de faire affaire avec des professionnels de l’entretien de la pelouse, qui utilisent des machines EXTRÊMEMENT bruyantes et polluantes, style tondeuse grosse cylindrée et 2 coupe-bordure à essence en simultané.

      Au lieu de serrer la vis, les villes devraient plutôt subventionner l’achat d’appareils de jardinage électriques (tondeuse, coupe-bordures, etc), ce qui réduirait considérablement les odeurs et les bruits.

    • Moi, j’ai déménagé a cause d’un voisin. Il n’y a pas plus low profile que moi dans la vie, vivre et laisser vivre est ma devise. Alors, pour qu’un voisin me chasse de chez moi, j’étais vraiment plus capable, je mériterais presqu’un téléthon si je vous racontais tout tellement il était féler, ou un film même….. ;) Mais faut pas vivre dans le passé, j’ai trouvé mon ”oasis” ou j’ai la sainte paix, et le bruit d’une tondeuse est presqu’une chanson pour moi après m’être débarasser d’un voisin que j’aurais tué sans remors ALLÉLUIA!!!

    • Il y a rien de nouveau là, des règlements contre le bruit existent déjà dans plusieurs municipalités, par le règlement de nuisance. C’est bien normal et nécessaire, car certains n’ont pas de gros bon sens. Les règlements existent toujours pour ceux qui ne sont pas logique. Moi j’ai un voisin qui fini de travaillé à 9h, et bien il tond sa pelouse à 10h le soir. Est ce logique et respectueux? Une personne normal comprend que ca se fait pas, mais une gang de ‘’spéce” n’ont aucune logique et respect.

    • Horrible rappel: Un voising avec un piano droit, adossé au mur conjoing de ma chanbre `

    • Nous sommes retraités et nous en profitons pour tondre le gazon en semaine pendant que nos voisins travaillent. Même chose pour les rénos…Nous nous disons que certains (comme nous, auparavant) n’ont pas toujours le choix avec les enfants, leurs activités, des horaires atypiques, sans parler des contraintes de la météo. On se dit que ce sera toujours du bruit de moins. Finalement, toute la rue a emboîté le pas et quand un voisin fait ses travaux à de drôles d’heures , on se dit qu’il, n’a pas le choix, le pauvre.

    • Bon,selon certains, il faudrait interdire les tondeuses à essence qui sont très polluantes : et si on interdisait aussi votre “gros char” encore plus polluant ! Franchement ! Bientôt, il faudra respirer seulement entre 10:00 et 11:00 AM , 14:00 et 16:00 et 20:00 à 21:00 pour ne pas déranger le voisinage et cela du lundi au vendredi seulement … Faudra-t-il aussi interdire aux oiseaux de nous réveiller aux p’tites heures du matin … non on les empoisonne !!!!

    • À défaut d’interdire les travaux bruyants le dimanche, on pourrait au moins en limiter les heures le dimanche.
      Un seul voisin qui part sa sableuse ou sa tondeuse le dimanche matin alors qu’il fait enfin beau et qu’on peut être dehors tranquille peut gâcher la quiétude de toute une rue…
      Je me rappelle un brunch dominical sur ma terrasse où finalement on est entrés à l’intérieur parce que le voisin retraité ALORS QU’IL PEUT FAIRE SES TRAVAUX EN TOUT TEMPS la semaine a décidé de scier des barres de métal de midi à 16h. Genre de bruit qu’on entend chez le dentiste mais mille fois plus fort! Nous étions tous en train de virer fous tellement c’était agressant. Je lui ai demandé de cesser, mais il m’a dit d’appeler la police si j’étais pas contente et qu’il avait le droit de faire du bruit jusqu’à 23h. Sympathique comme tout!
      J’appelle ça un manque de civisme inacceptable.
      Demander la paix une seule journée par semaine n’est pas exagéré il me semble.

    • @ minotte

      Pas de problèmes, d’ailleur, je vais m’arranger pour faire le plus de bruit possible pour q’un de nos voisin déménage et je vous le fait savoir. :-)

      Blague à part tout nos voisins son merveilleux, même celle qui a deux adolescents.

    • @menton
      le silence fait peur vous savez, car il oblige à se retrouver face à soi et à ses bibittes. c’est pour cela que tant de gens s’enterrent sous des décibels de bruit…
      j’ai déménagé il y a deux mois dans un village isolé de 260hab, la sainte paix !

    • J’avoue que je trouve ça exagéré.

      On ne peut plus faire l’entretien de notre pelouse ni aux heures de repas, ni tôt le matin ni le soir trop tard, je travaille moi la semaine alors je fais ça quand dans votre petite horaire du parfait voisin ?
      Les chiens n’ont plus le droit de japper, les enfants n’ont plus le droit de faire trop bruit en jouant…c’est quoi ça comme société ?
      Tout ça pour que le couple professionnels puissent en paix siroter son vin dans son SPA, bien sûr ils ont des Professionnels de la pelouse qui sont passé le jeudi après-midi s’occuper de leur terrain.
      Je suis bien contente de ne pas avoir de voisins proches car nous le samedi matin on tonds la pelouse à 8h00AM pour avoir la paix et le temps de faire des choses interressante le reste de la journée (comme partir en randonnée de vélo) et non être pogné à la maison à attendre l’heure qui convient aux voisins.
      La vie appartient aux gens qui se lève tôt !

    • je serais d’accord d”interdire le bruit (tondeuse, construction etc) tous les dimanches à partir de 16h00.

    • J’ai quitté la région de Montréal pour deux raisons:
      Pollution par le BRUIT
      Pollution de l’AIR

      Maintenant, le seul bruit que j’entends: le souffle des baleines du St-Laurent

      C’est le choix que j’ai fait pour ma qualité de vie, choix parfois difficile de conséquences, mais tout choix qu’on fait, en a…

    • @ madametoutlemonde:

      Si tout le monde suivait votre philosophie egoiste, ce serait partout l’enfer.
      Le but de ce billet est de rappeler aux gens un CIVISME de base afin de respecter ses voisins.
      Il est moralement inacceptable de priver les gens de sommeil à 08:00 le dimanche matin sous prétexte de pouvoir aller faire du vélo.
      Couper le gazon ne prend pas plus de 30 minutes et peut aussi bien etre fait dans l’après-midi non?

    • @ wako01

      Toiut fait d’accord. En plus, pour tondre le gazon, on a besoin d’une combinaison de deux facteurs : le beau temps et la clarté du jour. Comme c’est plutôt rare et que le soleil se couche à 19h30 ces temps-ci, on a pas le choix de profiter d’un dimanche matin ou d’un début de soirée pour faire « la job »

      Lorsqu’on habite quelque part on a pas le choix d’endurer quelques désagréments. Les mécontents iront habiter à la campagne pour se plaindre des odeurs.

    • 1- Mon oncle est un maniaque des rénovation. Ca fait 5 ans qu’il passe ses étés dans la cour à rénover. Les voisins sont pus capables, ils sont allé lui demander de “slacker”. Il était insulté! C’est pas tout le monde qui comprend le sens de bon voisinage…

      2- Je suis allé à un BBQ chez des amis l’autre jour. Le couple demeure à côté des parents de la fille. Bien durant le souper où tout le monde est installé sur le patio, le père de notre amie décide que c’est le meilleur moment pour passer la tondeuse sur son terrain, juste à côté du patio où on se trouvait. Pas fort pas fort, yen a qui ont pas trop trop de conscience sociale, même quand c’est la famille!

    • Les gens devraient aller vivre dans le fond des bois. Ainsi, ils entendraient juste les ti’oiseaux gazouiller… en moins que certains finissent par se tanner et demander une loi anti-moineau !! Non mais, vous avez fait le CHOIX de vivre en ville, il faudrait peut-être vivre avec le fait que oui, une ville est bruyante… mais pas une île déserte… à vous de voir ! :)

    • @jaisouventraison
      Permettez-moi un accès de curiosité: vous avez emmenagé à côté d’une église ou on en a construit une à côté de chez vous? La dernière éventualité m’étonnerait puisqu’on en fait désormais des condos, au demeurant plus dérangeants selon moi…

      @ptath
      “Un voising”, “mur conjoing”…Bel accent! Vous êtes d’origine provençale? ;)

    • J’habite en banlieue, nous avons 7 voisins autour de notre maison si j’inclus les deux de l’autre côté de la rue, et nous n’avons jamais eu de problème, que ce soit des voisins bruyants ou des voisins plaignards. Dans ce contexte, je serais déçu si notre ville nous imposait des règles trop contraignantes. Il me semble que c’est une question de gros bon sens. Si je vois que mes voisins proches ont des visiteurs à l’extérieur, je reporte à plus tard la tonte de ma pelouse. Et s’ils font du bruit un peu plus tard un soir d’été, je suis heureux qu’ils aient du plaisir. J’espère que si un jour, bien involontairement, je dérangeais un voisin, il viendrait me le dire plutôt que de se cacher derrière un règlement ou la police. Je pense que c’est en parlant avec nos voisins qu’on les comprends mieux et qu’on peut adapter nos comportements en fonction de leur réalité (et qu’eux feront la même chose).

      J’en a plutôt contre les gens qui circulent à 65km/h dans nos petites rues où il y a des enfants. On devrait avoir le droit de leur lancer des balles de baseball dans leur pare-brise avant qu’ils ne frappent un enfant. Mais ça c’est un autre débat :-)

    • mon ex-voisine avait des problèmes de bruit avec ses voisins arrières..des arabes dont les enfants criaient tout le temps et faisaient jouer de la musique à tue-tête des après midis complets et dont les parents semblaient ne pas pouvoir reprendre le contrôle ..
      solution : elle nous a avertis ( les autres voisins ) que çà devrait ne durer qu’une ou 2 journées tout au plus .. elle a sorti son gros système de sons dehors à l’arrière et de 07.00 hres. am à 23.00 hres pm elle a fait jouer le cd de Normand l’Amour à répétitions..les jeunes ont compris ^^

    • Je vis dans un boisé, à la campagne, nous n’avons gardé dégagé que le strict nécessaire sans arbre autour de notre maison. Je peux admirer des oiseaux de toutes sortes et ça fait mon bonheur. C’est à la campagne et malheur, les gens ici font ce qu’ils veulent et n’importe quand sans penser aux voisins. La construction il y en a à n’importe quelle heure, peu importe la journée, des radios jouent à fendre les oreilles, on fait même des feux en plein air, la plupart des couples ont deux chiens, moi qui croyait avoir la paix dans la nature, je me retrouve avec mon conjoint avec des gens qui sont dans une ville mais qui se conduisent en primate et pire encore. C’est pourtant si jolie, dommage qu’il n’y ait pas le respect des autres. Nous avons une tondeuse oui, elle est à batterie c’est moins bruyant aussi ça ne polue pas, des chats que je garde à l’intérieur, ils se feraient bouffer par les chiens. Je serais pour un tel règlement ici, ça ferait bien mon affaire, sauf qu’il faut aussi un juste milieu.

    • Ceux qui n’ont aucun argument solide lancent à chaque fois: “Allez vivre dans le bois si vous êtes pas contents”.
      Le problème est qu’on ne peut tous vivre dans le bois sur le BS. On vit là où est notre travail.
      Qu’est-ce qu’il y a de si terrible d’empêcher des gens d’utiliser une scie mécanique ou une tondeuse à 7h le matin le dimanche pour donner un peu de répit aux voisins? Des bruits hautement agressants rappelons-le.
      Sauf urgence, les castors bricoleurs peuvent toujours faire des travaux non bruyants le dimanche comme la peinture.
      J’ai fait repeindre ma maison cet été. Vlà que les peintres voulaient sabler un dimanche où il faisait enfin beau. J’AI REFUSÉ NET.
      Pas question d’imposer aux voisins ce que je ne tolère pas.
      Et hasard, ce fameux dimanche a été le plus tranquille de l’été autour de chez-nous. J’aurais été le seul à faire du bruit… et à déranger des dizaines de voisins. C’est ce que j’appelle avoir du civisme!
      Un autre exemple d’abus: une cie de construction faisant des travaux majeurs chez des voisins s’est présentée le 1er matin à 7h pile. Puis, doucement, arrivait de plus en plus tôt pour “se préparer à l’ouvrage” faisant un boucan épouvantable. Appel à la police un matin à 6h 15. Trop, c’est trop. La cie a eu droit à une amende. C’est 7h, installation incluse, pas 7h-15, pas 7h-05… 7h!
      Si certaines villes comme St-Lambert et Granby ont adopté des règlements contre les bruits agressants le dimanche, c’est à cause de quelques niochons qui sont incapables de se détendre et qui se font aller le pompom sans égard au voisinage.
      Bravo à la ville de Granby! Espérons que d’autres villes ou arrondissements adopteront de tels règlements.

    • Les voisins, c’est rien, c’est tout le reste! Et c’est vrai qu’il y a des règlements, mais qui les fait respecter?

      J’habite dans un secteur où il y a de la construction. Selon le règlement, les travaux devraient commencer à 7 heures du matin, eh bien ça commence à 6 heures: creusage, clouage, livraison par énorme camion qui n’éteint pas son moteur, etc. Le constructeur a fait l’objet de plusieurs plaintes et il a payé les amendes qui allaient avec, mais ça continue. Soit il est multimilliardaire ou soit il n’a aucun contrôle sus la sous-traitance.

      Ma maison donne sur un rond-point où les gros camions viennent virer car ils ne veulent pas reculer, sans compter les ‘pilotes de course’ en puissance qui s’amusent à faire le tour en vitesse ultra-rapide en faisant crier le mo teur et les pneus en pleine nuit…

      Alors les voisins, même si le chien jappe sans arrêt, c’est rien…

    • @Joslapatate

      Bien justement moi l’après-midi je suis en vélo, je ne suis pas pogné à attendre que tout mes voisins soient levés, aient déjeuner, ne s’apprête pas à dîner et n’ont pas décidé d’inviter leur amis pour un garden Party que je pourrais déranger en passant la tondeuse.
      Pour une fille qui a vécu très longtemps en appart à l’ïle des Soeurs, le timing voisins-tondeuse était inexistant et je rêvais de ces beaux quartiers avec maison et piscine arrière. Quand j’ai rencontré l’homme de ma vie il avait une maison…au fond d’une rue Cul de Sac avec pour seul voisin une compagnie bétonnière, voyons je vais pas habiter là que je lui dis, ben quoi c’est grand, la piscine est dans la cour sans aucun voisin pour écornifler chez vous c’est quoi le problème ma belle ? qu’il ma répondu.
      Un dimanche matin qu’on goalait sur le terrain pour partir en vélo, il m’a fait remarquer qu’on ne pourrait pas faire ça si on habitait dans mes beaux quartiers de rêves avec des gentils voisins chialeux, quand je lis aujourd’hui le manque d’endurance de plusieurs je suis contente de mon chez nous au milieu de rien
      alors ne vous en faites pas pour mon manque de civisme, le béton chiale pas trop le dimanche matin

    • Si seulement le voisin du coin passait sa tondeuse, ça nous changerait des sonores ”la vieille”, ”la folle”, ”a des lunettes ha! ha! ha! … etc. et cela à répétition, pendant des demi-heures, vociférés pour tout et pour rien à deux femmes voisines dans la cinquantaine qui ont hérité de ce con comme voisin. Et oui, si seulement il passait sa tondeuse!

    • il y a plein de petits trucs pour corriger les problèmes…

      Moi, j’avais un voisin qui partait toute la journée en laissant son chien (un petit poignard sonique) attaché dehors toute la journée… Le chien avait compris que lorsque son maître est là, il n’avait pas le droit d’aboyer, mais une fois absent, c’était “bar ouvert” et il aboyait donc toute la journée… Après plusieurs jours de festival du jappement, je suis allé parler au “maître” du chien pour lui expliquer la problématique. Réponse du “maître” : “Mon chien n’aboit jamais !”… Ok…

      Pendant 1 semaine de temps, j’ai lancé des Exlax au chien qui, au début, en rafolait… Après quelques jours, le chien a vite compris les conséquences laxatives de ce produit ! Qu’à cela ne tienne : on le camoufle dans du fromage et on continue !!! Le soir, quand le “maître” revenait, il rentrait son chien dans la maison. Ca a l’air qu’il faisait “caca” en spray sur les murs. Après 1 semaine, le chien ne passait plus la journée dehors ! Problème résolu !

      Le truc : transférer le problème de place !!!

    • @ wako901

      Tout à fait d’accord. moi, je soupe toujours autour de 20h – 20h30 et je suis actif le week-end à partir de 8h00. Si un voisin venait chialer parce que je le dérange, tu peux être sûr que mon gazon deviendrait en estique ! Juste pour voir ce qui l’écoeurait le plus !!!!!

    • Nous nous sommes installés en campagne il y a 12 ans afin d’avoir la paix. Or, piste de course à l’avant, champs d’herbes à poux à l’arrière, voisin mécano à l’avant et un autre sur le côté, immense garage construit pour nous bloquer la vue vers la montagne (pas de farce, il est 2 fois plus grand que sa maison!), concerts de tondeuse régulièrement afin d’avoir un gazon très terrain de golf, etc.

      On s’ennuie de la tranquillité de Montréal!

      Bravo au maire de Granby (qui est à 15 minutes de chez-moi soit dit en passant!).

      Le problème avec le vivre et laisser vivre, c’est que ceux qui veulent qu’on les laisse vivre, ne laissent pas vivre les autres généralement! Car laisser vivre les autres ça implique de respecter leur vue, leur tranquillité, etc. Leur liberté, ils ne sont pas capables de l’arrêter là où débute celle des autres.

      On ne choisit pas de s’installer en campagne pour avoir une vue sur un immense garage, avoir continuellement des travaux de mécanos, etc.

    • Ah ! Le bruit ! En ville, c’est les voisins, les “bricoleux” du dimanche ou tôt la semaine ou quand le bébé dort (ah ! que j’en ai rêvé d’un loi qui ne permettrait la scieronde ou autre que de 16 h à 18 h 30 hors des dodos de bébé que je rêvais d’aller leur mettre entre les bras pour qu’il le rendorme quand la c*** de scieronde ou le marteau partait en plein milieu du dodo du petit !). Mais, comme je suis originaire de la campagne, je sais que ce n’est pas souvent moins bruyant là et que les gens que sont “chezeux!” sont souvent encore plus réfractaires aux compromis. La tondeuse grrr. Les partys hurlants ou le crissement des pneus de tijos qui se pratique en motos grrr

      Me semble pourtant que c’est pas si difficile de faire preuve d’un peu de civisme et d’altruisme ! La “base” du voisin dans le tapis qui fait vibrer le plancher et les meubles du voisin, y s’en rendent pas compte que c’est trop fort ?!

      Bravo à la ville de Granby, c’est un bon début. La pollution qui est tant décriée par les temps qui courent devrait d’emblée inclure la pollution sonore !

    • Lorsqu’on prend maison en banlieue c’est sûr que les voisins sont l’aspect le moins intéressant dans le nouvel environnement. Avec, le temps, on développe une certaine tolérance envers nos voisins mais il y a des limites…Heureusement, nos relations sont cordiales avec nos voisins même si certaines manies peuvent nous taper sur les nerfs. Néanmoins, je présume qu’eux aussi ont des choses qu’ils n’aiment pas de nous. Moi, ce qui m’exaspère au plus haut point ce sont les chats qui viennent se soulager dans mes plates-bandes de jardins. C’est un sérieux problème.

    • Ce printemps, le jeune de mon voisin s’amusait à rinser son %&?%& de scooter dans la cour. Du vacarme pas à peu près,inutile, pour rien! Quand j’ai demandé d’arrêter, le père avec sa grosse bédaine pendante et propriétaire d’une belle camaro mauve s’est mis à m’insulter en disant que ce n’était qu’un enfant et qu’il n’y pouvait rien. Je lui ai répondu qu’il pouvait faire quelque chose: Éduquer son enfant et le sensibiliser au bruit. Si le môme est assez vieux pour conduire, il est asez vieux pour connaîtrer ses reponsabilités. Et c’est là que Môssieur-bédaine-camaro-mauve s’est mis à m’insulter… misère de petit monde…

    • @madametoulmonde,

      entre le fait qu’un chien jappe parfois et qu’il jappe la majeure partie de la journée, sa journée débutant à 6:00 am et se terminant tard le soir, il y a une différence. Se faire réveiller à 6:00 am à tous les weekends par des jappements de chiens est dérangeant, quand on doit déjà se lever tôt toute la semaine pour aller travailler. Est-il possible d’avoir une petite pause les weekends? En passant, un voisin en face a un chien et il jappe très rarement. Son maître est aussi bien éduqué. Évidemment, quand le maître jappe plus fort que son chien, on peut comprendre le pauvre chien. p.s. Entre le droit des chiens à japper et mon droit à la tranquillité, je crois que c’est le mien qui devrait primer.

    • Faite le bilans de tous les commentaires et un élément ressort. Il est IMPOSSIBLE de faire un horraire pour le bruit, chacun ayant un horraire différents. Cela prouve qu’il est absurde de le réglementé. Il faut soit rendre le bruit illégal en tout temps, soit le rendre possible en tout temps…

    • Quelle est cette manie de vouloir s’installer en ville tout en revendiquant la tranquilité de la campagne? Encore des caprices d’enfants-rois: “JE m’installe ici et VOUS devez garder le silence”!

    • Depuis 5 ans, je demeure en campagne sur une rue cul-de-sac entouré d’une forêt tout juste suffisante pour nous isoler des bruits de la ville et juste assez pour tuer tous les bruits provenant du lac.
      QUELLE MERVEILLE!

    • D’après René Homier-Roy, faire jouer les Voix bulgares à fort volume, ça envoie un message …

    • Angio, c’est absurde. Permettre le bruit en tout temps? Ben oui, je vois ça d’ici, mon voisin insomniaque qui décide de construire son patio à 3 heures du matin!
      Vous ne me ferez pas croire que pour certains, il n’y a que LE dimanche matin à 8h qu’ils peuvent partir sableuse ou tondeuse… Si oui, ben on ne gère pas la qualité de vie de tout un voisinage à cause d’une exception. Que la majorité l’emporte. Point.

    • Pour ceux que ça intéresse, il y a un Regroupement québécois contre le bruit. Je m’y suis inscrite, mais je ne sais pas s’il est toujours actif.
      http://www.rqcb.ca/fr/contacts.php

      Je suis d’accord que le civisme soit la meilleure des solutions, mais trop de niochons ignorent même la signification de ce mot…

    • Une chose que ma mère m’a répété souvent et qui m’irritait au plus haut point quand j’étais jeune: “On ne va pas déranger les gens”. Aujourd’hui, je comprends ce qu’elle voulait dire. On ne peut empêcher le bruit mais il serait moins agressant si ceux qui en font pensaient à en faire à des moments où ça risque de déranger le moins les voisins. J’appelle ça du simple respect. De la conscience sociale. Ceux qui se fichent des autres ne sont que des tr** d* c*l.

    • en tout cas moi je me dit plutôt que la vie est belle quand nos problèmes se résument à un voisin qui fait trop de bruit le dimanche matin.

    • Ça ne donne rien de parler avec les voisins. En fait, à moins de déménager là où il n’y a personne, ce problème existera toujours. Et pourquoi il n’y a rien à faire? Lisez simplement le commentaire de « bananajoe». Tout est là, rien à ajouter!

      Car, il ne faut pas oublier que bien souvent, derrière l’idée de choisir les moments les plus dérangeant pour les voisins il y a ce petit fantasme : écoeurer l’autre, pour voir! Ceux qui écoeurent les voisins le dimanche, écoeurent généralement partout où ils passent. Mais, ce sont des petits rois…

    • @wako901
      mon gazon est entièrement constitue d’espèces endémiques (donc nécessitant très peut d’entretien) et je n’ai pas l’intention d’ouvrir un 6 trous , donc 3 ou 4 passage avec une tondeuse manuelle par été règle l’état de savane , mes renos ne commencent pas avant 10h et se terminent a 17h (en tout cas pour celles qui sont audibles en dehors de mon pré urbain) .
      par contre le jardinier qui entretient le vert du voisin a 6h du matin avec sa tondeuse industrielle , et le manque affectif aboyant du même voisin je considère ça comme une agression et si la ville de montreal interdit l’utilisation de tondeuses a essences j’espère pouvoir avoir un vote pour chacun de mes titres de propriétés dans la dite ville

    • Vous me faites rire avec les histoires de tondeuses à batteries qui sont “moins polluantes”. Réalisez-vous que ce sont des tondeuses jetables ? Dans 3 ou 4 ans, quand vos batteries ne tiendront plus leur charge et que les nouveaux modèles sur le marché utiliseront des batteries “nouvelle génération” non-compatibles avec la vôtre, que ferez-vous ? Vous enverrez votre tondeuse “non-polluante” grossir le volume du dépotoir. Les tondeuses à gaz font peut-être du bruit mais ne polluent pas “comme 10, 20 ou 50 voitures”. C’est de la fausse représentation destinées à faire vendre des tondeuses. Les seules moteurs qui polluent selon ces ratios sont les moteurs 2 temps avec l’huile mélangée à l’essence. Si vous avec une tondeuse avec un moteur 4 temps, elle ne pollue pas plus qu’un autre moteur 4 temps de cylindrée équivalente…

    • 53 ans de vie entouré de voisins m’ont amené la réflexion suivante :

      C’est toujours le bruit des autres qui dérangent, rarement celui que l’on fait soi-même.

    • Est-ce que ça peut fonctionner aussi pour des enfants qui arrêtent pas de crier et brailler sans fin ?

    • Quand j’étais très jeune, j’habitais à Sherbrooke et les voisins de gauche étaient particulièrement désagréables. Non seulement la tondeuse aux repas, mais ils volaient aussi les ballons que les enfants envoyaient par erreur chez eux en plus de répandre de la cendre sur les bancs de neige devant leur maison pour éviter que nous allions y jouer. Un été, mon père en a eu marre et un soir où les voisins recevaient à souper dans leur cours, il a parti la tondeuse et il l’a laissé sur le bord de la clôture 15 minutes. Curieusement, après cela, nous n’avons jamais plus eu de problème avec leur tondeuse. Pour les ballons ça a pris la police qui a en trouvé une bonne douzaine dans leur sous-sol.
      Comme quoi parfois il faut combattre le mal par le mal quand les gens sont dur de «comprenure» et d’autres fois ça demande l’intervention des autorités. Quand la politesse ne fonctionne pas, parfois la loi du Talion, elle, fonctionne.

    • Et que dire de la charmante voisine qui décide d’ouvrir une garderie pour la petite enfance. Attachez vos tuques et allez vous acheter des plogues a oreilles !!!
      Des cris, de pleurs qui fusent de partout. Sa piscine qui se transforme en bain public durant toute la journée.
      La présence des parents qui hurlent de joie a la vue de leurs petits chéris a la fin de la journée. Tout ça dans votre cour…et dans votre chambre a coucher.
      Et que dire de la tondeuse de la charmante propriétaire de la garderie, a fond la caisse le dimanche midi…because il y a les enfants durant la semaine.
      Il faut une bonne dose de respect pour contrôler les bruits excessifs. Il ne semble pas que les québécois soient encore sensibles au respect d’autrui.
      En cela, il est nécessaire de légiférer afin d’encadrer la déplaisante habitude de déranger les autres par la pollution sonore.

    • Je n’ajouterai qu’une chose : la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres …

    • groucho
      Moi, ce qui m’exaspère au plus haut point ce sont les chats qui viennent se soulager dans mes plates-bandes de jardins. C’est un sérieux problème.
      Une solution: le poivre de Cayenne. Ce n’est pas mortel mais dissuasif: vous saupoudrez l’espace privilégié et la magie opère. Après un visite chez-vous ils ne reviennent habituellement plus car les babines ont chauffé assez pour trouver votre espace inintéressant. Ils choisissent votre autre voisin.

    • Bonjour
      J’habite a Granby……ENFIN nous avons la paix le dimanche.
      Merci aux élus de Granby

    • @jici73,
      j’utilise un coupe-bordures et une tondeuse électriques (avec un fil et une rallonge) et non, ce n’est pas du “jetable”. Mon terrain est plus grand que la majorité des terrains des nouveaux quartiers et pourtant, ils ont tous des “grosses cylindrées” au gaz. Probablement que le gros vroum-vroum et l’odeur d’essence donnent du plaisir aux amateurs de F1. Ah oui, et l’automne s’en vient… certains voisins vont souffler leurs feuilles tous les jours pendant au moins 2 heures avec leur grosses souffleuse à feuille… qui fonctionne à l’essence, évidemment. Le râteau à feuilles? Ça fait prolo!

    • Mon voisin ne pouvant pas faire du bruit 24hr/24hr, j’attends qu’il n’en fasse pas , pour lui servir sa propre “Medecine” aux meme heures que les siennes.
      Bien a vous cher voisin.

    • @Rien_de_grave, on ne demande pas le silence 7 jours sur 7, juste le dimanche. Je ne crois pas que ce soit extrême.
      Y’a pas pire sourd que celui qui ne veut rien entendre…
      L’enfant roi c’est vous qui revendiquez de déranger en tout temps les voisins.

    • Soit je suis naïve soit j’ai rien compris!!! J’habite depuis 6 ans dans un petit village au abords d’un Lac. J’ai choisi mon petit hâvre de paix pour la vue du lac et la tranquilité…. et rapidement après avoir pris maison ma tranquilité c’est gâchée.
      Mon voisin est de ceux qui croit ”prendre maison= prend village”,et qui adore s’acharner sur une femme seule; il fait constamment du bruit à toutes les heures du jour et de la nuit, de la destruction du mur de soutènement aux coupes d’arbres sans permis, il ne respecte aucun règlement et est malheureusement protègé par les hauts fonctionnaire de mon petit bled (it’s who you know).
      Les gens paient pour des imbéciles de sont espèce qui abusent sans pitié et avec aucune conscience des gens autour. Le civisme n’est pas inné chez certain et je ne me rabaisserai pas à son niveau pour faire une guerre de bruits. La municipalité n’étant d’aucune aide à mon égard je vais devoir soit: prendre des mesures pour pouvoir apprendre au gentil monsieur comment respecter les gens ou tout simplement, à mon grand désespoir, vendre.
      Merci de me permettre de ventiler !!!

    • Intéressants commentaires en général de tous et chacun ici. Mon point de vue :
      1- Il me semble, en 2009, que le bruit “Vacarmeux” des outils de travail pourrait être grandement atténué voire annulé par la technologie.Par exemple, si on peut installer des silencieux (mufflers pour certains) sur toutes sortes d’engin, notamment des autos, bateaux et même les toutes dernières moutures des motos-marines, il me semble que les manufacturiers pourraient certes en faire autant. Si une auto peut fonctionner en mode hybride pendant 60 kms, pourquoi une tondeuse ou tout autre appareil ne le pourrait pas?? On parle juste ici d’une pile rechargeable en distance ou en heures absolues. Le problème serait réglé à la base : Pas de bruit, pas de polution, pas de plainte! Et les élus empêtrés bien souvent malgré eux, n’auraient pas à légiférer, puisqu’il n’y aurait plus matière à plainte!! Visons nous le bon canard(politiciens) ?? Je crois plutôt que ce sont les manufacturiers qui se vaautrent dans une politique moyenneageûse de fabrication because “c’est une formule éprouvée depuis la nuit des temps pis c’est payant hein boss?? Et le boss de répondre à son fidèèèèle employé : “Oui p’tit crétin!! ” Pour conclure: Si j’étais politicien, j’en ferais mon cheval de bataille: Au nom de la paix mobiliser le max de gens de cette province par une pétition simple et claire visant les manufacturiers genre ” Ici, On ne veut plus de bruit POINT!!! A l’antithèse, si j’étais un de ces patenteux-ingénieux, j’irais voir mon boss LOCAL en lui vendant, par preuve pratico-pratique que ça marche!! Le gestionnaire LOCAL flairant l’occasion de se promouvoir auprès de son boss Régionnal, y irait de son pitch. Le Régionnal, flairant l’occasion de se hisser au niveau national en ferait de même au sein du siège de la MULTI-Nationale. Si ça clanche à ce niveau, alors ç’est parti…..et certes que les compétitieurs suivraient vite pour finalement faire baisser les coûts de cette nouvelle tech…))

      2- Les maudits chiens!!
      J’ai habité Lorraine dans sa très belle section boisée pendant 32 ans. Au début, très peu de voisins et mon rêve d’avoir un(e) premier berger allemand de bonne souche se réalise avec la complicité d’un maître-chien qui avait choisi une candidate dans la dédale des éleveurs d’ici en fonction de mon caractère. Ce domaine particulier du bon choix n’est même pas évident aujourd’hui….:) Résultat heureux. La bête remporte toutes les épreuves auxquelles elle est inscrite because je lui consacre du temps quotidien (3 fois 30 min) pour la faire courir et l’entraîner, sans parler de ses weekends au lac où elle nous étourdit par sa vivacité, allant même jusqu’à obéir “à l’oeil” plutôt qu’à la parole ou aux gestes..:) Les policiers de Lorraine en sont même rendus à s’arrêter à la maison pour “tâter la bête”, en me félicitant du fait qu’elle ne dérange aucune personne dans son vate enclos hyper sophistiqué où elle se retrouve en général le jour. Au travers ces congrulations policières et citadines, ma tête enfle bien sûr……je pense que j’ai tout compris à propos des chiens en banlieu. Oups….. 12 ans plus tard, elle décède et la ville s’est développée…il y a même un voisin à l’arrière. et d’autres autour…. J’achète cette fois un hyper mâle de lignée de luxe, contre les recommandations de conseiller initial qui n’aime pas l’historique de cette lignée particulière. Je me dis que mon succès passé sera garant du futur mais reoups : Le cabinet a grossi et je n’ai plus la disponibilté pour m’occuper de cette superbe bête au caractère certes différent du toutou initial. Soyons francs sur toute la lignne : C’est pas juste la disponibilité qui est en cause mais aussi une démotivation graduelle, un enfant étant entré dans’L Portrait comme on dit chez nous…:) Le problème étant rarement la bête mais son comparse à 2 pattes…..Résultat?? Les plaintes des Nouveaux voisins entrent et les mêmes policiers me visitent finalement 14 ans plus tard avec cette phrase lapidaire : ” Heu, on a une nouvelle législation ici à Lorraine : Vous devez avoir le contrôle TOTAL de votre animal sinon, il y a une première visite d’avertissement , puis à la 2ième on l’amème à la fourrière avec amende et les frais de transport et de séjour de la bête à la dite fourrière. A la 3ième occasion, c’est OUT. Ma tête a désenflé, je comprenais le but de cette nouvelle règlementation stalinienne. J’ai donné mon chien à une famille qui n’aurait jamais pu se payer une telle bête mais qui voulait et pouvait lui donner temps quotidien et amour full cela. Heureuse conclusion : Le chien a vécu 14 ans épanoui sur une terre avec étangs et tout, surtout des enfants qui le voyaient dans leur soupe….:) Conclusion définitive pour moi : Un chien en banlieue est une grosse responsabilité….dans la ville elle-même, sauf exceptions, c’est mission impossible..:)

    • @ wako901

      Si vous avez pas le temps de souffler, c’est que vous avez trop de choses à faire. C’est votre choix de vie et j’ai pas à en assumer. Déléguez ou bien simplifiez votre vie…

      Des fois, les gens se remplissent l’agenda juste parce que c’est ce que font les gens dans la norme.

      Pis les maudites terrasses 100% gazon, c’est quoi le but? Je vois pleins de gens obèses sur leur tracteur à couper leur gazon royal sur 3 acres avec aucun arbre ou autre plante. Non mais c’est tu laid rien qu’un peu! Vous voulez ouvrir un golf ou quoi?

      Des arbres ça refroidit la cour, ça coupe le bruit, ça cache un peu des autres voisins, etc.

      Déjà si le syndrôme de la pelouse était moins vicéral, ça aidrait grandement les relations entre voisins…

    • Moi et ma conjointe avons trouvés un “truc”: acheter un climatiseur et/ou un ventilateur.
      C’est PARFAIT pour “endormir” les bruits extérieurs………………………………

    • Mais c’est quoi cet helicoptere qui survole montreal ca fait deux soirs de suite? meme avec une fenetre doublement fermee le bruit est toujours la, c’est vraiment dur! Est-ce qu’il y a un organisme pour plaindre de tout ces bruit affectant tout un quartier ou une ville parfois? Par exemple, la ville de Montreal marche tous les matins avec une armee de vehicules pour nettoyer les rues mais en realite on nettoie la ville de son calme! Comment peut-on arreter cet helicoptere, ca fait 4 heures qu’il nous bombarde avec son bruit sans pitie…

    • Quand les intérêts commerciaux de l’un priment sur la quiétude de centaines de citoyens…

      Dans le même ordre d’idées que soulève le problème du bruit généré par des voisins au sens civique discutable, que faire avec un Club de golf qui a récemment trafiqué sa mission de site civilisé et calme dans un décor résidentiel champêtre pour une salle de réception (un chapiteau extérieur en toile de 250 places, SVP !!!) bruyante du genre ‘discothèque’ dans ce même décor champêtre ? L’idée étant de rentabiliser les installations golfiques et d’arrondir les fins de mois… Un coup parti, pourquoi pas une piste de go-karts sur le pourtour du 18 trous ? Après tout, ce qui est important, c’est de faire vite et bien de l’argent quitte à écœurer tout le voisinage !

      C’est malheureusement ce que nous vivons présentement dans ce secteur à 99% résidentiel au sein duquel s’est implanté un des Golfs de la Ville de Laval. Un Golf qui ne se gêne aucunement pour envahir ses voisins (depuis l’été 2007) de clameurs et de musique tonitruante (les basses fréquences rythmées voyagent allègrement près de la rivière des Mille-Îles) durant ses réceptions de mariage, ses bals de graduation, ses réceptions de toute nature, etc. presqu’à chaque fin de semaine de l’été et parfois durant la semaine. Ce Golf est devenu depuis l’été 2007 un unique citoyen (…à but lucratif !!!) qui s’adjuge impunément le droit de nuire à la quiétude de centaines d’autres citoyens (…payeurs de taxes !!!) avec un sans-gêne digne des régimes les plus laxistes.

      Il faut noter que, dans notre quartier, il y a toujours eu une entente implicite à l’effet de ne pas faire de bruit (mécanique ou autre) le soir, le dimanche et à l’heure des repas. Tous (sauf de rares exceptions) ont historiquement respecté cette manière de vivre pour la plus grande quiétude des uns et des autres. Sauf le cas récent du Golf en question …qui fait bande à part. « Money is a must », semble-t-il !!!

      En conséquence, les quelques centaines de citoyens qui vivaient paisiblement dans ce milieu reconnu pour son calme et sa quiétude depuis plus de 30-50 années vivent une détérioration désolante de leur environnement de vie. Ils doivent faire des pieds et des mains pour régler ce problème qui aurait pu facilement être évité de manière préventive en invoquant tout simplement le ‘règlement sur le bruit’ de Ville de Laval avant d’accorder un tel permis, à l’été 2007. À cet égard, on cherche encore en quoi notre ‘maire à vie’ et son administration misent sur l’environnement (un slogan qui émerge en prévision de la prochaine campagne électorale…) dans ce secteur historiquement résidentiel et reconnu pour sa quiétude. Qui plus est, le Golf et son chapiteau en toile sont adjacents au Parc Faunique de la Rivière-des-Mille-Îles. Bienvenue dans ce milieu protégé et bucolique qui fait la fierté de Laval !

      Bref, pourquoi avoir émis un permis pour faire des réceptions (sous chapiteau extérieur en toile et non dans une construction solide permanente insonorisée comme tous les autres Golfs le font) totalement en dehors de la mission d’un golf à un citoyen entrepreneur ‘intéressé’ qui en dérange des centaines d’autres ? Une équation dure à résoudre, on en conviendra …

      Des représentations ont été faites auprès du proprio du Golf en question et plusieurs plaintes ont été formulées au 911 et auprès du Service de Police de Laval. Une pétition a également été signée par une centaine de citoyens concernés. Jusqu’à maintenant, les représentations des citoyens n’ont donné aucun résultat significatif malgré la collaboration et l’implication du service de Police de Ville de Laval. Le Golf concerné s’entête manifestement à développer son nouveau commerce de réceptions en tout genre, à demeurer un voisin bruyant irrespectueux des autres, à se jouer manifestement de la réglementation sur le bruit de Ville de Laval et imaginant une panoplie d’avocasseries pour faire traîner le dossier en longueur et pour étirer la sauce ad nauseam. Jusqu’à maintenant, il a réussi à acheter du temps pour sévir en toute impunité durant les étés 2007, 2008 et 2009. Tactique bien habile mais peu empreinte de sens civique, on en conviendra…

      Il est plus que temps que la majorité silencieuse lève le ton devant une minorité bruyante, envahissante et résolument individualiste, que cette minorité soit des individus ou bien une entreprise qui cherche à faire des profits sur le dos de ses voisins. Quand l’abus d’une minorité de personnes non civilisées ainsi que les impératifs commerciaux deviennent la norme en matière de bruit et que les politiciens « s’emmêlent », faut cependant s’armer de patience… Reste à faire la preuve que ces derniers se réveilleront avant que le Québec ne soit devenu le meilleur pays d’asile pour les accrocs du tintamarre !

      Bravo au conseil municipalo de Granby. C’est déjà un bon début qui pourrait, je le souhaite, faire emboîter le pas à d’autres municipalités, …y compris celles qui se targuent d’être sensibles à l’environnement …du moins au niveau des promesses électorales !

      Johnny Tranquille
      Citoyen de la calme, bucolique et ‘à l’écoute des citoyens’ Ville de Laval…

    • Moié je suis pogné avec des voisin, alcoolo, qui les journée de printemps et l’été, le soir à partir de 5 hre pm jusqu’au petite heure du matin soit, 2-3am il font leur petit party privé sur leur nouveau patio qui donne juste à 2 cm ou ma cour est, et je dit bien tout les soirs de beau temps! la faible séparation qui nous sépare, ne parvient aucune façon que ce soit, à calmé les bêtes, de manque de savoir vivre, qui parle fort, qui ris comme des ma-tante, après 3 avertissement et leur dire ce que je pense! rien à changé, le cas à juste empiré, car maintenant après m’avoir fait dire, que si je voulait avoir la paix, allé vivre en campagne ou simplement déménagé ailleurs, tout sait amplifier, il ce foute royalement de ma gueule, sa sait la petite mentalité de bien des Québécois de je m’en fous des autres! je fait ce que je veux, quand je veux! si t’est pas content retourne dans ton pay, lol je suis Québécois, blanc de souche en plus! lol

      Toute l’été passé, obligé de mangé à l’intérieur, fermé mes fenêtre et ma porte de dernière, et sans oublier que mes chandelle extérieur, non guère servis, parce qu’il avait pas moyen avoir la paix, demandé pas pourquoi des chicanes de voisins ont mal tourné, quand ont appelle la police rien change, parce que comme sur nos routes, dès que quel-qu’un voie un poulet, les fautif ralentisse, alors imaginé, ont ce fait accusé à tort, presque à ce faire traité de menteur!

      Un bonne outil, un excellent même, acheté vous absolument un enregistreur numérique à batterie, là, les fautif, seront fautif! et ne pourront jamais dire que ce n’est pas eux, et que sait vous qui halluciné! la police arrivé, preuve en main, ou sur vôtre pc, faite leur donc écouté tout ce que vous avez enregistré, depuis 3 mois, avec 100 fichier audio, je pense, qu’il en seront persuadé de vôtre bonne foi.

      Pour ceux qui croit toujours qu’ont peux, à tout heure du jour sans compte à rendre à personne! partir vôtre 6 cylindre de tracteur à gazon, et faire 50 tour comme au go-car, coupé vôtre haie à tronçonneuse comme dans massacre à la tronçonneuse , pour en faire un concours de sculpture, surtout que votre devant de maison n’a que pour utilité, avoir la plus belle devanture à Montréal! sans aucune autre utilité , acheté vous un tondeuse à main, écologique, et vous pourrez la passé toié jour à 6hre du matin, même à 3hre am si sa vous chante! étant enfant nos parent nous enseignait, qu’arrosé sont gazon pendant 5 heure de temps assis sur une chaise longue, ou vidé sont cendrier à terre, porte du char ouverte sur le bord du trottoir, fumé les fenêtre fermé avec leur enfants, c’était sa la vie! personne disait rien, parce que tout le monde ignorait, jusqu’au jour ou la nouvelle génération, sait enfin réveillé, mais les choses tarde à changé parce qu’ils reste encore trop égoïste des génération avant! qui ont toujours fait qu’à leur tête! et enseigné à leur enfant, que faire chier le monde, c’était normale, surtout en ville! alors demandé pas pourquoi il y a autant de monde qui savent pas vivre!

      Je me souvient une fois, les voisin un ancien logement, sont venus sonné à ma porte, me disant qu’il ferrait un party demain, ils m’ont même invité, je suis tombé sur le Q! venait t’il de la planète mars? Non mais certainement pas de Montréal! enfin il y a des exception, mais ou sont t’ils tous!? je cherche encore…

      Va tu falloir que je construise un mur de brique, jusqu’au 2ieme et enfin espéré qu’un bon jour sa leur tombe d’in dent pour qu’ils comprenne? que 2 mille lb de brique sa fait mal! et surtout que sa fait du bruit! ils m’ont rendus à boute! mais je doit me calmé chaque fois, parce que je suis entrain en perdre les pédale! et je sait pas dans sait moment là comment réagir!

      La preuve que ce foutre des autres ont des effet psychologique indésirable! chez ceux qui la vivent!

    • Bonjour..
      J’opère un gîte depuis 15 ans avec mon conjoint à Berthier-sur-mer…hâvre de paix et de tranquillité…j’ai un sérieux problème que je ne sais pas comment le résoudre…Mon voisin est un dépanneur…le locataire des lieux a décidé de refaire ses installations frigorifiques…et qui dit frigos, dit sorties extérieures…Il s’est fait installé ce que j’appelle mon avion à Hélices…ça fait un bruit ahurissant et infernal, j’ai l’impression d’avoir un ventilateur entre les deux oreilles…on ne dort plus depuis ce temps (2-3 semaines…), on a essayé de discuter calmement avec lui et il nous a envoyés c….On a porté plainte à la municipalité…et ils n’ont toujours pas réagis…on attend…on ne sait pas quoi mais on attend…Notre saison touristique est l’été alors, notre saison est mise en jeu, le travail principal de mon conjoint est en jeu, 15 ans de travail acharné pour se faire une excellente réputation pour en arriver là… personne ne voudra dormir ici! Notre maison vient de droper de valeur…c’est devenu invendable…ni pour un commerce, ni pour un particulier…quoi faire??? On ne sait plus…Je sais que la municipalité a un règlement…encore faudra t-il qu’elle le fasse appliquer…toutefois, ils n’ont pas arrêté le nombre de décibels maximales…n’ayant jamais eu à traiter ce genre de situation en campagne…je sais aussi qu’il y a l’article 976 du code civil…toutefois, je n’ai pas l’intention de perdre de l’argent et du temps dans des poursuites qui n’en finissent pas…pour finir en faillite car je n’ai plus personne au gîte…Nous sommes vraiment dans une impasse! Je ne sais plus quoi faire…Merci de bien vouloir nous “guider” dans ce bruit infernal…Sylvie et Marc

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    août 2009
    L Ma Me J V S D
    « juil   sept »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité