Jozef Siroka

Jozef Siroka - Auteur
  • Le blogue de Jozef Siroka

    Jozef Siroka est journaliste au pupitre à LaPresse.ca et blogueur cinéma à temps partiel.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 23 février 2015 | Mise en ligne à 16h30 | Commenter Commentaires (39)

    Quand la Scientologie s’attaque aux critiques

    RV-AJ313_BKRV_H_G_20130111021104

    Il y avait de l’électricité dans l’air le 25 janvier dernier à Park City. Et ce n’est pas seulement parce qu’on s’apprêtait à y présenter l’un des films les plus attendus du Festival de Sundance, le documentaire Going Clear du célébré cinéaste Alex Gibney, mais bien parce qu’on craignait pour la sécurité des cinéphiles et artistes sur place. Selon le reportage du Toronto Star, une chaîne humaine a été érigée à l’entrée de la salle de projection et, plus tard dans la journée, on a informé les journalistes que des agents de sécurité munis de jumelles de vision nocturne surveilleraient les environs.

    On ne badine pas avec l’Église de Scientologie. La puissante secte spécialisée dans l’intimidation, qui a fait sienne l’adage «La meilleure défense c’est l’attaque», réagit très mal quand on critique son organisation. D’autant plus lorsque les salves proviennent de ses ex-membres, qui subissent invariablement d’intraitables campagnes de salissage. Going Clear est justement basé d’après de nombreux témoignages d’anciens scientologues, dont certains parmi eux se trouvaient au coeur des opérations, ainsi que sur le livre du même nom du journaliste Lawrence Wright, lauréat d’un Pulitzer. (Il avait au préalable signé un long papier sur le sujet dans le New Yorker).

    Dans un premier temps, l’Église a tenté de s’en prendre à la crédibilité du film. Elle s’est payé une page de pub dans le New York Times, dans laquelle elle compare le docu à une enquête publiée dans Rolling Stone en novembre dernier, qui dénonçait le règne de la culture du viol sur le campus d’une université en Virginie. Or, il s’est avéré que la journaliste a commis de graves erreurs, et son papier ultra-médiatisé s’est soudainement métamorphosé en déshonneur pour le fameux magazine. Seul petit problème avec cette comparaison : les arguments n’ont pas plus de poids que du vent, puisqu’aucun des membres actifs de la secte n’a vu ledit film.

    Deuxième portion de la contre-offensive : créer un compte Twitter, sans toutefois identifier sa véritable origine. @FreedomEthics affirme «prendre une position ferme contre la diffusion et la publication de fausses informations». À ce jour, cet organe de propagande de la Scientologie compte 321 abonnés et 227 tweets, qui visent tous à discréditer les artisans et les participants du film, accusant Gibney d’intolérance religieuse, et dépeignant ses sources comme des criminels. Depuis ce matin, on y trouve ce furieux contre-documentaire :

    Une des plaintes les plus fréquentes de la part de la Scientologie (et qu’on entend dans l’absurde pamphlet si-dessus) est que l’équipe du film n’a jamais approché l’Église pour obtenir son point de vue. Elle clame même qu’elle a envoyé 25 de ses membres à New York pour fournir à la boîte de production du film, HBO, «de l’information de première main», mais que sa cohorte s’est butée à une porte fermée.

    Selon Gibney, bien au contraire, il a tenté sans relâche d’entrer en contact avec des personnes qui pourraient «mettre en lumière les incidents spécifiques abordés dans le film». Mais ces derniers ont soit «décliné l’invitation, n’ont pas répondu, ou ont fixé des conditions déraisonnables», a-t-il affirmé au New York Times.

    Enfin, leur troisième tentative visant à sauver leur réputation (ou du moins, ce qu’il en reste) a été de s’en prendre directement aux critiques. Un acte qui, s’il n’est pas sans précédent, transpire certainement le désespoir.

    Selon l’agrégat Metacritic, Going Clear jouit pour l’instant d’une note très favorable de 86%. Rien de nouveau pour Gibney, qui est l’un des documentaristes les plus prisés des deux dernières décennies; il compte près d’une cinquantaine de nominations majeures pour ses explorations incisives de diverses institutions puissantes, dont l’armée américaine (Taxi to the Dark Side; lauréat d’un Oscar), les corporations (Enron: The Smartest Guys in the Room), le sport de haut niveau (The Armstrong Lie) et l’Église catholique (Mea Maxima Culpa).

    Dans un billet aussi fascinant que troublant, Jason Bailey de Flavorwire explique que, quatre heures seulement après la publication de sa critique (positive) de Going Clear, sa grande patronne a reçu un courriel de la directrice des Affaires publiques de l’Église de Scientologie :

    Chère Mme Spiers,

    L’article concernant Going Clear d’Alex Gibney a été mis en ligne sans que l’Église ait été contactée pour fournir un commentaire. En conséquence, votre article reflète un film qui est rempli de mensonges flagrants. Je demande que vous incluez une déclaration de l’Église dans votre article. Il y a un autre aspect de l’histoire qui doit être raconté. Ne soyez pas la porte-parole de la propagande d’Alex Gibney.

    Bailey n’a pas jugé nécessaire de publier la «déclaration» de 201 mots dans son intégralité, mais certains médias, comme BuzzFeed et The Huffington Post, ont acquiescé à la demande. Quoiqu’il en soit, il serait très étonnant que ce pathétique rectificatif, qui prétend être «en faveur de la liberté d’expression, mais…», parvienne à dissimuler le pot aux roses. Pour citer la critique de Vulture : tout ça «serait drôle, si ce n’était si tragique».

    Going Clear aura sa première télévisuelle le 16 mars sur HBO.

    Une entrevue avec Gibney et l’auteur Lawrence Wright :

    - Pour en savoir plus, consultez ce reportage du Hollywood Reporter

    À lire aussi :

    > PTA, victime de la Scientologie?


    • Le meilleur adage pour caractériser la Scientologie serait plutôt:

      *On veut votre bien, On va l’avoir!*

      Si vous voulez devenir riche… partez-vous une religion! ((rires))

    • M. Siroka, vos billets sont de vrais petits bijoux!

      Lorsque tu essais (i.e. Église de Scientologie) de faire taire la critique ou de la discréditer: tu viens de perdre toute crédibilité!

    • Lu sur Cyberpresse: ‘Le sacre de Birdman montre-t-il qu’Hollywood est nombriliste?’

      Quelle intéressante question!

      Je ne suis pas un connaisseur du cinéma, loin s’en faut, mais en ce qui me concerne, une cure de rajeunissement ferait le plus grand bien à cette institution.

      Incroyablement prévisible année après année, ne pourrait-on pas nous surprendre une fois de temps en temps.

    • “Toute secte, en quelque genre que ce puisse être, est le ralliement du doute et de l’erreur. ” -Voltaire

      Je fais toujours l’erreur de douter de l’intelligence de leurs membres alors que je ne devrais même pas douter … il n’en ont pas. Total brainwash !!!

    • M. Siroka, connaissez-vous beaucoup d’organisations, qui se laissent critiquées ou diffamées, sans dire un mot ?. Saviez-vous que la Scientologie est reconnue (par des experts) comme une religion dans une vingtaine de pays à travers le monde, dont les États-Unis ?. Connaissez-vous quelqu’un qui a été renvoyé ou même quitté une organisation, sans avoir rien à redire ? Saviez-vous que, selon les experts des religions, le témoignage des apostats, ne peut être pris en considération ?
      De plus, sachez que l’Église de Scientologie conduit une campagne internationale pour l’éducation des Droits de l’Homme, et cela comprend évidemment le droit à votre liberté d’expression !

    • Pour ma part, je l’impression que cette stratégie de relations publiques misant sur une contre-attaque agressive n’est pas toujours optimale. Il faut admettre que ce genre de documentaires n’est pas vu par un grand pourcentage de la population. Faire de la publicité pour dénoncer le documentaire risque d’attirer davantage l’attention sur ce dernier, alors qu’il serait autrement passé inaperçu.

      @apocalypse ‘Le sacre de Birdman montre-t-il qu’Hollywood est nombriliste?’ Oui, en effet, quel article intéressant. J’ai aussi cette impression. Surtout pour Birdman, qui semble avoir été fait avant tout pour un public de cinéastes.

    • @Freedom8008

      Saviez-vous que, selon une grande majorité d’experts, vos croyances sont totalement farfelues?

    • La scientologie prétend défendre les Droits de l’Homme et la liberté d’expression, mais fait des campagnes d’intimidation en empêchant toute diffusion d’information critique à leur endroit. Sachant la manière dont les dit Droits de l’Homme sont bafoués à l’intérieur de cette secte, c’est une double hypocrisie.

      Si les allégations sont infondés, pourquoi tout ce branle-bas de combat?

    • Beaucoup de gens confondent traitement journalistique équitable avec représentation égale. Comme si un journaliste devait donner voix égale à tous sous prétexte de montrer tous les côtés de la médaille. Chaque article ou chaque reportage est avant tout une série de choix issus du jugement professionnel.C’est justement ce jugement professionnel qu’on exige du critique: on lui fait confiance pour choisir les contenus pertinents. La propagande scientologiste n’en fait pas partie.

      Pour Birdman, voici comment je vois les choses: Je ne crois pas que Hollywood se regarde le nombril tant que cela. Les cinéastes parlent de ce qu’ils connaissent le mieux et c’est normal de voir plusieurs films parler de cinéma et c’est aussi normal que des cinéastes accordent leur attention à cela. En plus, Birdman parle beaucoup de théâtre aussi, ce qui est quand même bien!

      Ensuite, ce qui fait un excellent film est en partie sa capacité à refléter une réalité plus grande que lui-même et résonner hors de son récit pour dire des choses intéressantes sur la vie en général. Birman remplit selon moi ces conditions et n’est pas vraiment un film centré sur le cinéma.

      J’ai des réserves sur le scénario : inarritu me tape sur les nerfs avec sa tendance à en mettre 20 couches de trop à chaque fois. Il demeure qu’en regardant Birdman, au delà de ces petits clins d’oeil et références (clairement à la recherche d’un succès critique ici) je n’ai pas senti que cette histoire s’arrêtait aux gens du milieu. Disons que c’est un film pour cinéphiles et pas seulement pour cinéastes.

      Quant à savoir si l’Académie est nombriliste, je crois plutôt que Birdman leur parle un langage qu’ils comprennent et que c’est surtout leur facilité à intégrer cette histoire qui lui a valu une attention particulière.

    • @kurtz – 23 février 2015 – 22h10
      Quant à savoir si l’Académie est nombriliste, je crois plutôt que Birdman leur parle un langage qu’ils comprennent …

      C’est justement le problème! Année après année, on sait quel genre de films sera primé par l’Académie et c’est pour cela que j’ai lâché depuis longtemps.

      Il serait grand temps que cette institution se renouvelle. Je disais à quelqu’un, pourquoi pas un oscar pour meilleur film de fantaisie/science-fiction, animation, dramatique, etc.

      L’an dernier, nous avons eu droit à un petit bijou de film dans ‘Guardians of the Galaxy’ et dans les films d’animation, ‘Lego Movie’.

      Comme si tout le cinéma se résumait à des films dramatique/larmoyant.

    • On est plutôt édifié par les leçons de morale que tentent de donner Alex Gibney et Lawrence Wright. De toute évidence, ils n’ont aucune connaissance de l’Église de Scientologie et se contentent de répéter ce qu’on leur dit de dire. Ils s’érigent comme des papes de… de quoi exactement, on ne sait, sinon des papes à l’allure plus diabolique qu’engageante. Eux savent bien ce qu’ils font, injecter dans la société des idées biscornues, qui n’ont ni queue ni tête, juste assez croustillantes pour titiller les imaginations qui s’ennuient. Tout journaliste sait qu’il y a plusieurs milliers de scientologues dans le monde, qu’est-ce que cette méthode de se contenter des récits glauques d’une vingtaine de personnes et décréter que c’est là la vérité ? Vraiment, on voit tout de suite qu’il ne s’agit pas ici du travail d’un journaliste honnête et factuel. A peine l’invention d’un mauvais romancier. Surtout que leurs récits en boucle des mêmes mensonges cent fois répétés et cent fois démentis finissent par lasser et n’en font pas des vérités. La Scientologie est en train de lancer une campagne internationale contre les drogues et elle a récemment fait fermer plusieurs établissements psychiatriques pour cause de maltraitance et d’atteinte aux Droits de l’homme. Y-aurait-il un lien entre ces actions et la propagande mensongère que l’on tente de déverser sur elle ?

    • Freedom8008 et Pascalin630 récitent très bien la “ligne” du parti !! Ce sont des “experts” !!

      “A peine l’invention d’un mauvais romancier. ”
      Comme Hubbard ?

      @kelvinator
      Ils se croient blanc comme “Blanche-Neige”
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Opération_Snow_White
      Je n’étais pas au courant de cette histoire !! C’est édifiant !!! Ils devraient faire un film là-dessus. Ca pourrait pas être pire que le dernier Bourne !!

    • Pour ce qui est de la crédibilité, une organisation n’a pas besoin d’une grande crédibilité pour avoir des milliers de membres, il lui faut plutôt des méthodes de recrutement efficaces. Identifier son public-cible et tout.

      Il y a des fraudes et de la vente pyramidale qui existe et se répètent sous différentes formes.

      C’est la croyance le problème ? La croyance qui fait que vous perde le contrôle de votre vie ou laisser une organisation ou ses membres venir ouccuper une trop grande influence sur vous.

      Je regarde un peu la vidéo de leur contre-documentaire. Mais cela ne me convainc aucunement quoique je peux croire an partie à des règlements de comptes entre anciens membres et membres actuels. Et alors ? Cela prouve encore plus que c’est une secte contrôlante.

      Si c’est juste une croyance religieuse, cela reste entre vous et votre Dieu pas du harcèlement de part et d’autre. ou alors pour devenir membre il faut presque entrer en religion et faire des voeux ?

      Une affaire de gourou qui vous domine ? Et ensuite cela devient une organisation de plus en plus grosse ? Et il y a toujours des gourous ?

      C’est là le danger. La modération a bien meilleur goût.

      Faîtes des arts martiaux à la place, écoutez de la musique, faîtes de la randonnée pédestre, entre dans un club de course à pied ou que sais-je ?

    • J’ai écouté les deux vidéo affichés par monsieur Siroka.
      Curieux, les deux me semblent assez crédibles.
      Ce que je me laisserai aller à dire, c’est que le dogmatisme a fait plus dommages dans l’histoire de l’humanité que le libre arbitre.
      Par contre, je perçois plus souvent qu’autrement les libres penseurs, comme des gens qui s’évertuent à faire monter la chaleur de leur argumentation, dans un délectation de voir le “croyant” mijoter dans son jus.
      C’est rare qu’il m’arrive de discuter de sujets chauds, controversés, et où je sens qu’il y a une vraie générosité à vouloir se faire grandir l’un(e) l’autre.

    • Mon commentaire montre juste qu’ils ont des experts pour se défendre. Et que ça ne date pas d’hier. Et les romans de Hubbard ne sont pas de la grande littérature.

    • @ Pascaline630

      “De toute évidence, ils n’ont aucune connaissance de l’Église de Scientologie et se contentent de répéter ce qu’on leur dit de dire”

      l’expression “de toute évidence” fait référence à des preuves. Vous n’en produisez pas pour cette affirmation.

      “Tout journaliste sait qu’il y a plusieurs milliers de scientologues dans le monde, qu’est-ce que cette méthode de se contenter des récits glauques d’une vingtaine de personnes et décréter que c’est là la vérité ?”

      Le nombre de scientologistes ne change rien aux faits qui sont présentés, surtout que ces milliers de scientologues ont refusé de collaborer avec le documentariste.

      “Surtout que leurs récits en boucle des mêmes mensonges cent fois répétés et cent fois démentis finissent par lasser et n’en font pas des vérités”

      Vous répétez la même ligne que la propagande officielle qui parle de “mensonges”. Ça commence à faire beaucoup de mensonge qui s’accumulent. Démentir un fait 1000 fois ne le rend pas moins vrai non plus vous savez. la différence est qu’il existe des preuves corroborées de ces récits, contrairement aux démentis des scientologues.

      “La Scientologie est en train de lancer une campagne internationale contre les drogues et elle a récemment fait fermer plusieurs établissements psychiatriques pour cause de maltraitance et d’atteinte aux Droits de l’homme.”

      Je ne vois pas en quoi le fait lutter contre la drogue et les abus dans les hôpitaux est un élément pertinent pour justifier le comportement de l’église de scientologie décrit par ses anciens membres.

      Votre discours me fait penser à celui Michael Corleone qui se défend devant la Cour.

      “Monsieur le juge, ce sont des mensonges, je suis un pilier de la communauté, je fait des dons de charité, je ne connais pas ces personnes…”

      Je pense que vous vous êtes trompée d’endroit si vous pensez trouver ici des gens qui vont gober votre argumentaire bourré de sophismes.

    • Hon, les firmes de relations publiques de la scientologie sont de sortie aujourd’hui.

      @pascaline
      1- Le fameux argument du nombre, quel incroyable argument massue!
      Il y a des dizaines de milliers de personnes qui croient que la Terre est plate, j’imagine qu’elles ont raison et qu’ont devrait les écouter!
      Il y a des dizaines de milliers de personnes qui pensent que les autres races sont inférieures, j’imaginent qu’elles ont raison!

      2- L’argument du “ils font des bonnes actions, donc ils ne peuvent être mauvais”!
      Bin oui, et la mafia va participer au maintien des Églises, et la pègre est reconnue pour avoir des soupes populaires; donc ce ne peut être des criminels!

      3- L’argument encore plus fort: je n’ai pas fait cela, je l’ai démenti. Ça, c’est la meilleure. Il faudrait maintenant attendre qu’un fautif fasse son mea culpa pour affirmer que c’est bien ce qu’il fait.

      4- Je m’en voudrai de ne pas souligner le passage Ô combien ironique que vous osez écrire: “Vraiment, on voit tout de suite qu’il ne s’agit pas ici du travail d’un journaliste honnête et factuel. A peine l’invention d’un mauvais romancier.”
      C’est bien de cela qu’il s’agit lorsqu’on parle de Scientologie: un mauvais romancier parti sur un trip d’acide qui a réussi à convaincre des milliers de pauvres êtres influençables et sans jugement.

    • Ouf, je constate que les scientologues sont sorti de leurs tanières pour dénoncer le documentaire jusque dans ce blogue. La Scientologie est une secte qui utilisent des techniques d’endoctrinassions sophistiqués. Ce qui est surprenant c’est que L.Ron Hubbard est un écrivain très médiocre et La dianétique est une théorie rempli de failles et de présomptions illogiques qui s’adressent aux esprits faibles. Le fait que ce vulgaire essaie d’un piètre auteur ait réussi à être érigé en religion est tout-à-fait remarquable en soi.

    • Pascaline adopte la même ligne que les scientologues ; attaques personnels sans fondement et dénie de toute accusations mauvaise contre le groupe.
      kurtz résume très bien les failles logiques béantes de ce discours haineux.

      Nous savons tous que la scientologie, qui n’est pas une Église, fait tout pour lutter contre la psychiatrie, quitte à trouver des prétexte comme les drogues.

    • @ Freedom8008,
      Vous devez en fumer du bon! Où puis-je m’en procurer?
      Merci.

    • Pascaline adopte la même ligne que les scientologues

      Probablement parce qu’elle en est une!

      De toute manière, on ne risque pas de la revoir de sitôt.

      Elle va retourner à son occupation première:

      Tenter de recruter de nouveaux cotisants!

    • Qui l’eût cru? Le blogue de cinéma de jsiroka, envahi par des scientologues!

      @Freedom8008: ton nom provient du livre “Scientologie 8-8008″, publié par Le Grand Ron Hubbard et dans lequel il décrit les composantes, la nature et les potentiels illimités du thétan.

      Quant à @Pascaline630, cela fait des années qu’elle apparaît par art de magie dans les blogues/forums où on parle en mal de la scientologie!

    • Pour les intéressés, je vous suggèrent d’aller voir le fil des évènement concernant Project Chanology. La réaction scientologue est tout à la fois fascinante et troublante.

    • j’ai plus confiance en Clotaire Rapaille qu’eux… Et je recommande aussi de fuir l’âge d’or tout comme Foglia le fait… Alors imagine des gens qui croient que toute église de scientologie aspire à devenir une organisation idéale.

      Bien non ce n’est pas plus idéal que tiens un parti politique. Bien eux non plus ne me recruteront pas comme membre… LOL. Un vote peut-être ou même un don mais pas de membership.

      Les gens peuvent avoir des bonnes intentions au départ mais cela devient trop illuminé et trop un embrigadement.

      En tous les cas, les gens qui ont toutes leurs facultés peuvent croire en ce qu’ils veulent et même adhérer à des sectes mais on les aura prévenus. Certains y passent toute leur vie et y sont relativement heureux ? Bien tant mieux pour eux, cela ne veut pas dire que le mouvement a raison et est bon pour autant.

    • “Vous devez en fumer du bon! Où puis-je m’en procurer?”

      Au local de la Scientologie le plus près de chez vous!!

      Mais attendez-vous à payer le gros prix!!

    • Je suis surprise de voir 2 défenseurs de cette secte sur ce blogue. Il sont donc partout. Et ces défenseurs me diront sûrement que la famille de croyants à ce truc que je connaissais, qui n’avait plus les moyens de payer pour tout les traitements requis par leur “église”, et à qui la scientologie a exigée qu’ils envoient leur 2 enfants, dont un mineur, en Floride (flag) pour distribuer des pamphlets pour rembourser la dette de leurs parents, sous peine d’expulsion, ne sont qu’une anecdote mensongère. Et pour l’histoire, nous avions réussi à convaincre celle qui était majeure de ne pas embarquer dans cette histoire, et ce fût très difficile, mais les parents ont envoyé le mineur rembourser leur dette.

      Comme la plupart des religions, ce type de sectes sont dangereuses, n’acceptent pas la critique et veulent contrôler le message pour faire passer leur vérité. J’ai bien hâte de voir ce documentaire.

    • Et aux défenseurs qui parlent des jolies choses que cette secte fait, il faudrait quand meme se souvenir que la plupart des organisations terrorists font aussi de belles actions pour leurs communautés.

    • En parlant de terrorisme, je me souviens d’une entrevue avec Tom Cruise (pas celle ou il sautait sur les divans). Il était sur un high incroyable. Il avait mentionné que les scientologues étaient les meilleurs pour résoudre les conflits. J’attends toujours qu’ils aillent au moyen-orient pour régler tous les conflits là-bas !! Ca, ça parlerait pour leur religion (!).

    • roh… je m’ennuie de Pascaline et de Freedom, on commençait tout juste à s’amuser que pfuit… y ont disparu…

      “Saviez-vous que la Scientologie est reconnue (par des experts) comme une religion dans une vingtaine de pays à travers le monde, dont les États-Unis ?. ” Freedom, j’imagine que vous savez pertinemment que votre organisation est classée comme secte dans plusieurs pays européens malgré les efforts vains et répétés pour faire invalider ce classement et nous faire croire à une religion.

      “De toute évidence, ils n’ont aucune connaissance de l’Église de Scientologie” C’est bien ca le problème avec les scientologues !!! Dénigrez et ils vous attaquent en diffamation ou vous demandent des preuves, offrez leur des preuves et ils vous taxent de voleur ou de recel de contrefaçons.

      J’ai rien contre quelques huluberlus ravagés par leur foi en autant qu’ils s’installent pas dans ma rue, pignon sur rue, proche de magasins populaires par exemple, ou encore qu’ils nous font pas de prosélitisme sous couvert d’étude de personnalité (de QI ou whatever).

    • @gl00001

      J’imagine que l’Église n”était pas assez bonne en négociation pour résoudre ses problèmes conjugaux…. hahaha

    • J’ai hâte de voir ce documentaire. Heureusement que nous avons des journalistes et des documentaristes pour dénoncer ces arnaques. Ce type de mouvement pseudo-spirituel est un cancer qui profite des plus faibles de notre société. Ils vont jusqu’à recruter chez les toxicomanes à leur centre de désintox. C’est pitoyable et mesquin.

    • Pascaline630

      “Les religions, comme toutes les autres idées, méritent critique, satire, et, oui, notre manque de respect intrépide. ”

      Salman Rushdie

    • « Je vais inventer une religion qui me rapportera une fortune. Je suis fatigué d’écrire pour un penny le mot »
      -L Ron Hubbard

    • Je me demande comment faut être aussi con pour croire à ces conneries inventées par un romancier. Je crois que je vais aller ré-écouter un de mes plaisirs coupables, Bowfinger aec Steve Martin et E.Murphy

    • @freedom et pascaline,
      une secte, c’est une toxicomanie sans drogue. Au départ on trouve un certain réconfort parce que la secte tient un discours simple mais fédérateur expliquant que le monde est pourri. Et la secte apporte une solution magique pour résoudre tous ces problèmes. Mais très vite, on tombe dans la dépendance.
      En fait, les sectes détournent à leur profit le mécanisme de transfert utilisé en psychanalyse pour guérir les gens. Chez la Scientologie, par exemple, l’initiateur c’est celui qui fait l’audition avec le fameux électromètre, qui est censé détecter les émotions (et qui n’est qu’un pont de Westone, donc un montage qui ne détecte qu’une impédance (pour les techniciens)), le reste n’est qu’interprétation fumeuse.
      Les sectes proposent toujours aux adeptes de vénérer un dieu, une divinité… Chez Moon, c’est une divinité assez opaque mais présente partout: le père, la mère et le monde en même temps. Chez les scientologues, ce sont les thétans, des êtres qui ont créé le monde. Les raëliens ce sont les extraterrestres, les Elohim…
      Les sectes utilisent des mécanismes assez classiques qui leur permettent d’affaiblir les défenses de l’adepte en lui faisant répéter sans arrêt les mêmes prières, en le faisant chanter et danser jusqu’à un état de transe hypnotique… Ou encore en le privant de sommeil et de nourriture, et dans tous les cas, un travail de sape de la personnalité. Du coup, la secte affaiblit ses adeptes, ce qui lui permet de mieux les contrôler.
      Bref, soyez mignons et foutez nous la paix avec vos délires, la société n’a pas besoin d’organisations basées sur le mensonge et l’exploitation de ses semblables, il en existe suffisamment, même sans la dimension mystique.
      Commentaire inspiré d’une publication du Professeur de psychopathologie à l’université Lyon II Bernard Chouvier qui travaille sur les sectes depuis une vingtaine d’années.

    • teamstef

      24 février 2015
      12h00

      Très triste.
      Malheureusement des histoires comme celle-ci abondent autour de ces malades.
      Les religions sont pour moi des sectes qui ont réussi à vendre leur salade, ni plus ni moins. Toutes sont dangereuses, tout mysticisme éloigne l’individu de la réalité et perverti son sens critique.
      C’est exactement le même modus opérandi que les dictatures et régimes totalitaires.
      Dans une moindre mesure, on retrouve cette volonté de briser les personnalités chez les militaires. Al qaida et daesh font aussi la même chose avec leurs membres.

    • Voici 2 documentaires de la BBC qui ne seront pas jugés honnêtes et factuels par les scientologistes.

      1- Le journaliste John Sweeny tente de faire une enquète mais finit par “pogner les nerfs”
      https://www.youtube.com/watch?v=hAn_qA2E7rs

      2-John Sweeney s’entretient avec un ex-scientologue présent dans le premier reportage et qui lui explique, entre autre, que les scientologues ont réussi à le faire tomber en état de psychose pour qu’il ne puisse terminer son enquête.
      https://www.youtube.com/watch?v=u9YQVJXaNK8

    • le 16 octobre 2013, l’eglise de scientologie (par l’intermédiaire de deux de ses branches) a été condamnée pour «escroquerie en bande organisée» en France… elle doit payer un total de 600 000 euros d’amende. (Journal Le Monde)
      Certains pays se tiennent debout face à de telles organisations…

    • @ electronicfog

      Merci pour votre texte; ça résume bien ce que plusieurs personnes en pensent…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2015
    L Ma Me J V S D
    « jan   mar »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    232425262728  
  • Archives