Jozef Siroka

Jozef Siroka - Auteur
  • Le blogue de Jozef Siroka

    Jozef Siroka est journaliste au pupitre à LaPresse.ca et blogueur cinéma à temps partiel.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 28 avril 2014 | Mise en ligne à 16h30 | Commenter Commentaires (21)

    Star Wars VII : pas de place pour l’Univers Étendu

    ANH_original_poster_art

    Il s’agit du film le plus attendu de la décennie, et pourtant on détient très peu d’infos quant à sa production. Et c’est tant mieux! Pour reprendre les sages paroles de J.J. Abrams, le réalisateur et maître d’oeuvre du reboot de la franchise : «Il y a une pureté à ne pas savoir la moindre petite chose. Nous vivons à une époque de l’information instantanée et d’un sens du droit acquis à l’information. Je pense qu’il est bon de rappeler qu’il n’y a rien de mal avec un sens de l’anticipation».

    Ceci dit, il y a quand même quelques détails plus ou moins importants qui ont su être capturés par le filet médiatique. Voici les grandes lignes :

    Date de sortie : Star Wars: Episode VII prendra l’affiche le 18 décembre 2015. Le tournage s’entamera en mai à Londres, moyennant un budget de 200 millions $. Les épisodes subséquents devraient sortir à chaque deux ou trois ans. Dans les intervalles, nous verrons des dérivés autonomes issus de l’univers Star Wars, comme des films sur Han Solo, Boba Fett, Yoda, etc.

    Casting : Seuls deux noms sont officiellement inscrits au générique. Adam Driver, connu pour son rôle dans la télésérie Girls, jouera le principal antagoniste. On retrouve aussi le bientôt septuagénaire Peter Mayhew, qui renfilera le costume de Chewbacca. Par ailleurs, l’acteur britannique format géant s’est fait des admirateurs sur les réseaux sociaux au début de l’année en dévoilant sur Twitter un paquet de photos inédites du tournage de la trilogie originale.

    lupita-nyongo-facts-including-boyfriend-rumors-oscar-buzz-and-new-movies-2014

    Casting (rumeurs) : Les rumeurs concernant le casting ont fusé à une vitesse intergalactique sur le web. Les recenser ici serait abusif (dernière en lice : Oscar «Llewyn Davis» Isaac dans un «rôle majeur»). Parmi les plus persistantes, notons Lupita Nyong’o, lauréate d’un Oscar cette année grâce à sa prestation dans 12 Years a Slave. L’actrice mexicano-kényane de 31 ans est pressentie pour le rôle d’une descendante d’Obi-Wan Kenobi. Les vedettes de la trilogie originale Carrie Fisher, Harrison Ford et Mark Hamill, des noms qui circulent depuis belle lurette dans le moulin à rumeurs, ont d’ailleurs été aperçues dimanche à Londres, à la veille du début du tournage… À noter que Abrams compte miser sur de relatifs inconnus pour les rôles principaux.

    AJOUT : Le casting a été dévoilé mardi

    > Des bloopers délicieux récemment découverts du tournage de Episode IV: A New Hope, mis en ligne à l’occasion de la publication du livre interactif The Making of Star Wars.

    Nostalgie : Certains observateurs se demandent si J.J. Abrams et son équipe ne démontrent trop de respect envers la trilogie originale, vénération qui pourrait les menotter d’un point de vue créatif, alors que cette nouvelle mouture devrait faire plus que simplement «réconforter les fans déjà existants». En effet, on a déjà ramené dans la projet des reliques comme Chewbacca, le compositeur original John Williams, le scénariste de Empire Strikes Back et Return of the Jedi Lawrence Kasdan. La planète Tatooine est en train de renaître de ses cendres dans le désert du Maroc. Et enfin, comme dans le bon vieux temps, plus d’analogique et moins de numérique pour générer les effets visuels et les effets spéciaux; une initiative tout à fait honorable si vous voulez mon avis.

    Histoire : Star Wars: Episode VII se déroulera 30 ans après les événements de Return of the Jedi. On n’en sait pas plus. Ce que l’on sait, néanmoins, c’est ce qui ne fera pas partie du récit. Le site officiel de Star Wars a confirmé vendredi que les nouveaux films ne s’inspireront pas de l’Univers Étendu, à savoir, «tout ce qui n’est pas dans la sexilogie cinématographique : romans, BD, séries télé, jouets, jeux vidéos, etc».

    «Afin de donner la liberté de création maximale aux cinéastes et aussi préserver un élément de surprise et de découverte pour le public, Star Wars Episodes VII-IX ne raconteront pas la même histoire qui a été développée dans l’Univers Élargi post-Return of the Jedi» peut-on lire sur starwars.com. Une annonce qui a suscité de nombreuses réactions dans la communauté des fanboys.

    Pour en savoir plus sur l’UE, et sur les ramifications de la décision de LucasFilm, je vous conseille fortement de lire cette chronique de Lee Hutchinson publiée en janvier dernier. Il y a également cette vidéo qui a accompagné la déclaration officielle :

    - À voir : La création de l’univers visuel de la saga originale à travers les illustrations de Ralph McQuarrie

    À lire aussi :

    > Han Solo aura son propre film
    > Star Wars chez Disney : un nouvel espoir?
    > Siskel et Ebert à la défense de Return of the Jedi


    • Lupita Nyong’o………… Oooooh, j’irais peut-être voir le film, après tout. Parlez-moi d’une femme d’une aussi noble beauté. Et certainement l’une des actrices les plus intéressantes à écouter (et voir!) en entrevue.

    • N’étant pas un grand fan de la saga je suis toujours étonné de voir combien cette série a marqué les esprits. D’une part j’ai envi de dire « get over it » mais du même souffle je ne peux que respecter l’amour des fans. C’est presque une religion et je n’ai pas de problème avec ça. Tout à fait étonnant cet « univers parralèle » ou UE, ce que je voyais ici et là n’était donc que la pointe de l’iceberg. On ne peut que souhaiter bonne chance au réalisateur du volet VII car les fans ont des attentes énormes. Il est a souhaiter aussi que les effets spéciaux soient utilisés modérément. Je ne sais pas si d’autres ont remarqué une légère transition à la fin du volet III pour «matcher » le look du volet IV (donc le premier de la série, vous me suivez ?:-)

    • Étant donné que le Expended Universe était de la grosse merde, ce n’est pas une perte. Mais j’ai l’impression de JJ “Control Freak ” Abrams va nous pondre un autre Star Trek Into Darkness, soit d’un blockbuster soit disant “de haute couture” avec le quotient d’un Michael Bay.

    • Belles chicanes de nerds en perspectives…

      mmmh Analogique: Ewoks avec les zippers presqu’apparents, numérique: Jar Jar Binks…

    • 30 ans après Return of the Jedi, ça donne durant l’invasion d’une race extra-galactique guerrière et non-affectée par la Force, les Yuuzhan Vong. Il y a beaucoup d’actions. On découvre les enfants de Leïa et Han. Ca permettrait d’inclure sans trop de maquillage, les trois vieux acteurs que vous avez nommé. Il y a peut-être une petite place pour l’Univers Etendu après tout.

      @disk
      “de la grosse merde” … vous voulez peut-être élaborer là-dessus ? Avez-vous lu ces livres ? Il y en a une centaine en passant.

    • Je suis un grand fan de Star Wars… Star Wars a dicté ma jeunesse. J’avais 7 ans lorsque le premier film est sorti… et je pense qu’une majorité de jeunes qui avaient cet âge et qui ont vu les films et joué avec les jouets, on été marqué par ce film. Si tu étais plus jeune ou plus vieux, possible que le film n’ait pas eu le même impact, c’est dommage.

      Je suis fan mais, je n’ai pas par contre tout lu ce qui est sorti ensuite sur l’univers étendu. Tout simplement parce que la qualité varie et que je ne prend pas pour acquis que tout ce qu’on y raconte fait nécessairement parti de l’univers de Star Wars. Tout comme je considère que le spécial de Noël de Star Wars ne fait pas partie de l’univers tellement c’était ridicule. Donc, je suis ouvert à tout pour les nouveaux films. En même temps, je pense que tout ce qui ne sera pas touché par les nouveaux films, on peut tout de même considéré qu’une partie de ça continuera à être accepté. comme faisant partie d’UE de Star Wars. Les personnages ont pu vivre de multiples aventures, même si on n’en fait pas une reconnaissance directe dans les nouveaux films. Je pense que JJ va faire son possible pour mettre des petites références pour titiller les grands fans… mais, il veut se laisser les portes ouvertes et pour moi, c’est tout-à-fait correct!

    • Mais il y aura sûrement beaucoup de place pour les “flares” d’Abrams!

    • Étant donné la faiblesse des épisodes 1, 2 et 3 (malgré la présence de ‘pointures’ aux génériques, dont Liam Neeson et Christopher Lee), il n’est pas utile (selon moi) d’étirer davantage la sauce… J’avais beaucoup apprécié les épisodes 4, 5 et 6. Je suis également en accord avec les internautes de toute la planète qui – en grande majorité – accordent la médaille d’or à l’épisode 5 !

    • @richais

      L’épisode 3 était pas mal, selon moi. D’ailleur, il a reçu les meilleures critiques contemporaines des 6 films! (La trilogie original a été revisé à la hausse par beaucoup de critique avec le temps et la nostalgie, à leur sortie ces films n’avait pas la cote).

      @gl000001

      Les meilleurs livre/BD sont correct tout au plus. La trilogie de l’amiral Thrawn est pas particulièrement mémorable, par exemple, mais ça se lit. Mais les livres médiocres à mauvais sont plus la norme. Ces livres, ce sont pour la plupart des commandes et ça paraît. Faut pas oublier que les Jeux d’ordi et les jeux de rôles font partie de l’univers étendu alors souvent les livres avaient davantage pour mission de supporter les RPG/Jeux que ceux-ci avait pour mission d’être fidèles au livre. Enfin, c’est l’impression que j’en avais.

      Oh, et je dois à peine avoir lu une dizaine de livre quand j’étais jeune, mais mettons qu’il y a une limite au nombre de fois ou c’est intéressant de lire sur un personnage jedi qui danse la java entre le côté obscur et la lumière.

    • J’ai lu pas mal de livres de SW lorsque j’étais adolescent. La grande majorité de l’EU est très mauvais.

      Toutefois, Je crois qu’il faut distinguer la Trilogie Thrawn (aussi appelé “Heir to the Empire”) des autres livres/BD, etc. C’est de la très bonne science fiction. Vraiment meilleur que les épisodes 1, 2 et 3 et beaucoup plus mature que l’intrique des épisodes 4, 5 et 6. L’antagoniste principal est un génie politique et militaire, pas un magicien/Jedi tout puissant.

      Je crois que Disney aurait dû éjecter la très grande partie de l’univers, mais conserver la trilogie Thrawn.

      Voici ce qu’en dit wikipedia: the Secret History of Star Wars by Michael Kaminski credits the Thrawn trilogy with rekindling public interest in the Star Wars franchise after it had faded following the release of Star Wars Episode VI: Return of the Jedi in 1983. According to Kaminski, it is possible that this renewed interest was a factor in George Lucas’ decision to create the prequel trilogy.

    • Je ne l’avais pas vu, mais voici ce qu’en dit l’un des articles auxquels vous faites références:

      “Ironically, nuking all post-RotJ material would remove Timothy Zahn’s Thrawn trilogy, which Lucasfilm authorized and provided limited collaboration on. Zahn’s three books are easily the best of the often-literally-vomit-inducing tie-in novels, but they also are set shortly after the events of RotJ and deal specifically with the aftermath of the fall of the Empire. Losing them would mean losing some of the best content the EU has to offer; it would also, however, mean considerably more latitude in following up Episodes IV-VI.”

      Je ne suis pas d’accord avec la dernière phrase. En gros ce qu’il faut retenir de la série Thrawn est plutôt simple (spoiler) :
      La Galaxie a connu une période d’instabilité de plusieurs années après la chute de l’Empereur. Han, Leia et Luke ont travaillé à la reconstruction de la nouvelle république. Han et Leia se sont mariés, ils ont eu trois enfants (Jacen, Jaina et Anakin). Luke a reconstitué l’ordre Jedi et s’est mariée avec une ancienne agente de l’Empereur, qu’il a réussit à arracher au côté obscur de la force.

      Le reste de l’Univers élargie peut être mis au poubelle.

    • Knights of yhe Old Republic
      Thrawn Trilogy
      Shadows of the Empire
      Darth Bane
      Darth Plagueis
      Yuuzan Vong Wars
      Republic Commando

      RIP

    • Bonjour tout le monde,

      pour ma part j’ai lu presque tout les livres ou presque de l’univers étendue. Certain sont vraiment poches, dèautres vraiment bien, comme pour les 6 épisodes de films. Malgré le fais que ce n’est pas toujours bien écrit, l’univers est quand meme bien et surtout il etait suivit par une équipe d’éditeurs de Lucasfilms pour que la contuinité soit le plus cohérente possible.

      Il faudras donc faire un recours collectifs pour se faire rembourser nos livres et BDs pas LucasFilms AKA Disney pour avoir décider d’enlever le fait que tout cela était considéré comme Canon par Lucasfilms avant la vente a Disney

      Alain

    • Ma crainte: que ces prochains Star Wars deviennent des films ‘cartoons’.
      Les effets spéciaux numériques, c’est bien beau, mais dans les mains d’un JJ Abrams, ça risque d’être tellement poussé que ça devient un autre film d’ados, un genre de bande dessinée pour les petits. Un film sans âme, sans côté sombre.

    • Il y a un petit côté surréaliste lorsque je pense au fait que j’avais 12 ans lors de la sortie du premier film en 1977 et que j’en aurai près de 60 à la sortie du dernier…
      Néanmoins, mes attentes ne sont pas très élevées compte tenu de la piètre qualité de la dernière trilogie.

    • @louislaf
      “ça risque d’être tellement poussé que ça devient un autre film d’ados”

      @louwi
      “j’en aurai près de 60 à la sortie du dernier…Néanmoins, mes attentes ne sont pas très élevées compte tenu de la piètre qualité de la dernière trilogie”

      Starwars etait, et est encore, un film pour enfant (ou un film “familliale”)

      faites regarder les episodes 1 à 6 à un kid de 9 ans et il ne verra aucun des défauts et il va adorer les 6 episodes

      le problème c’est les adultes qui regardent le film et se disent: c’était bien mieux la premiere fois que je l’ai vu quand j’avais 9 ans

    • @gl000001

      Pour en avoir lu une cinquantaine au fil du temps, “grosse merde” reste un terme très poli. Le seul auteur de qualité de tous ces livres est Matthew Stover, qui de toute facon écrivait rarement pour la série.

      @louislaf

      “Ma crainte: que ces prochains Star Wars deviennent des films ‘cartoons’.
      Les effets spéciaux numériques, c’est bien beau, mais dans les mains d’un JJ Abrams, ça risque d’être tellement poussé que ça devient un autre film d’ados, un genre de bande dessinée pour les petits. Un film sans âme, sans côté sombre.”

      Donc, comme les Prequels de Lucas? Ca ne peux pas être pire que les Prequels, désolé. Pour avoir revu les 6 films récement avec mon jeune fils, la différence est énorme. Lucas n’a personne pour le retenir, et donc le dialogue est spectacualirement mauvais, le scénario maigre et c’Est surtout un sideshow pour vendre des jouets.

    • J’ai été sous le choc moi aussi d’apprendre que Disney coupait les ponts avec l’UE. Certes, la qualité n’était pas toujours au rendez-vous, mais il y avait suffisamment de bon matériel pour construire autour… Mais bon. Ma compréhension est que c’est seulement l’UE post Return of the Jedi qui mis au rancart…. Ce qui se passe avant, pendant la prélogie et pendant clone wars est conservé.

    • ”Lucas n’a personne pour le retenir, et donc le dialogue est spectacualirement mauvais, le scénario maigre et c’Est surtout un sideshow pour vendre des jouets.”

      Yep.
      Je me demande même par quel espèce de concours de circonstances Lucas a réussi à faire Star Wars. Le type est 99% businessman, 0.1% artiste et 0.9% farmer. Était-il guidé par Yoda ?

    • @philv

      Ils ne pouvaient pas utiliser directement l’UE, pas plus que Marvel Studio ne pouvait simplement faire ses films dans la continuité direct de leurs comics books.

      La majorité des gens connaissent Star Wars, très peu connaisse l’UE. Si Disney fait des films qui poursuivent la où l’UE est rendu, les spectateurs seront complètement confus. À moins bien sûr que le réalisateur n’utilise lourdement des dialogues d’expositions à longueur de film.

      EX:
      -”Il va falloir faire attention dans ce secteur, il reste des poches de résistance Yuuzhan Vong.”
      -”Ah, oui, les Yuuzhan Vong. Quelle terrible menace. Une race qui vient de l’extérieur de la galaxie. Des esclavagistes, des fanatiques religieux qui considèrent la technologie méchanique comme une hérésie t ne jure que la biotechnologie. Je les détestes.”
      -”Euh, okay. Pas besoin de me faire un cours sur les Yuuzhan Vong, j’ai fait la guerre contre eux, tu sais.”
      -”Oui, mais pas le spectateur, alors la moitié de ce que je dis est pour leur bénéfice.”
      -”Okay d’abord. Tu veux que je pose une question à laquelle il est évident que je devrais déjà connaître la réponse pour t’aider à faire plus d’exposition?”
      -”S’il-te-plaît. Il reste encore beaucoup d’informations importantes à transmtre avant la première scène d’action.”

      Ahem. J’exagère à peine. J’ai horreur de ce genre de dialogue.

      J’imagine que Disney va faire la même chose que pour leurs films Marvel; piger à gauche et à droite dans les romans au gré de leurs fantaisie et en ajoutant des nouveautés.

    • @philv

      Les rumeurs veulent qu’ils s’inspirent un peu/beaucoup de certains éléments du EU. Tant que c’est pas les Yuuzhan Vong, soit le pire de la merde, ca peut aller.

      @jon8

      La plus grande révolution de Lucas, c’est même pas le THX, ou rien de technique en soit: c’est l’option sur les produits dérivés.

      Rappelons-nous l’influence de Gary Kurtz sur les 2 premiers films, et pourquoi y’a des Ewoks au lieu de Wookies dans Return of the Jedi, ou que Han devait mourir à la toute fin…

      http://herocomplex.latimes.com/movies/star-wars-was-born-a-long-time-ago-but-not-all-that-far-far-away-in-1972-filmmakers-george-lucas-and-gary-kurtz-wer/

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    janvier 2011
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité