Jozef Siroka

Jozef Siroka - Auteur
  • Le blogue de Jozef Siroka

    Jozef Siroka est journaliste au pupitre à LaPresse.ca et blogueur cinéma à temps partiel.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 30 octobre 2013 | Mise en ligne à 11h45 | Commenter Commentaires (3)

    Pixar à la rescousse de Ken Loach

    A-Pixar-illustration-that-010

    Voici une belle anecdote sur une confrérie entre l’ancien et le nouveau. Ken Loach, cinéaste britannique palmé de 77 ans, est en train de monter Jimmy’s Hall, qui sera probablement son dernier long métrage de fiction. C’est un homme de la vieille école, et il insiste pour travailler sur support analogique (sur une table de montage Steenbeck à plat). En cours de route, il réalise qu’il lui manque 25 rouleaux d’une sorte de ruban qui lui permettrait de synchroniser le son et l’image, et qui est en rupture de stock. La semaine dernière, en désespoir de cause, il lance un appel à tous.

    La réponse lui provient d’une source peu probable. D’un studio à la fine pointe de la technologie synonyme de la révolution numérique, et dont la sensibilité artistique semble à mille lieues du cinéma naturaliste et militant de Loach : Pixar. C’est un monteur ayant récemment travaillé sur Monsters University, dénommé Steve Bloom, qui a eu vent de l’annonce et qui s’est arrangé pour envoyer par FedEx tout ce que sa compagnie détenait de ce type de ruban, à savoir 19 rouleaux. Lundi, cinq autres rouleaux sont parvenus à l’équipe de Jimmy’s Hall, courtoisie d’une monteuse londonienne. «On peut définitivement finir [le film] maintenant», s’est enthousiasmée la productrice, Rebecca O’Brien.

    Cette dernière, émue et réconfortée par cette aide généreuse et spontanée, s’est dit étonnée d’apprendre que plusieurs membres du studio d’animation établi près de San Francisco sont des amateurs du cinéma de Loach. Bloom, qui a construit des ponts au Nicaragua, a «beaucoup d’affection» pour Carla’s Song (1996), qui raconte l’histoire d’un chauffeur d’autobus écossais qui se rend dans ce petit pays d’Amérique centrale embourbé dans une guerre civile.

    Ken-Loach-and-co-editors--010

    En déballant le paquet de FedEx, Loach et son équipe sont tombés sur un autre beau cadeau: un dessin par l’artiste de storyboard Kelsey Mann, signé par toute l’équipe de montage de Pixar, montrant les personnages de Monsters Inc Mike et Sulley entourés de rouleaux de pellicule. Un message de bonne chance était rédigé à l’endos. Loach a retourné le compliment en leur envoyant une photographie de lui-même accompagné de ses deux monteurs, Jonathan Morris et Paul Clegg, qui reproduisent l’illustration.

    O’Brien insiste pour dire que Loach n’est pas un passéiste anti-numérique, mais qu’il préfère tout simplement travailler avec du tangible. «La période entre les coupes, c’est du temps de réflexion. De plus, vous avez tendance à moins faire de coupes, tandis que chacune d’entre elles deviennent plus importantes», a-t-elle résumé.

    exam100913GraltonFT1_large

    Pour ce qui est de Jimmy’s Hall, le film porte sur l’histoire vraie de James Gralton, dirigeant communiste qui a construit en 1921, dans la campagne irlandaise, une salle de danse où les jeunes gens pouvaient «venir apprendre, débattre, rêver ensemble, mais surtout danser et s’amuser». L’action se déroule en 1932, quand Gralton est revenu en Irlande pour rouvrir sa fameuse salle après dix ans d’exil à New York. Jimmy’s Hall sera complété au printemps et devrait être prêt pour le prochain Festival de Cannes.

    Enfin, du côté de Pixar, 2014 marquera la première année depuis 2005 que le studio ne présentera pas de long métrage en salle. The Good Dinosaur devait prendre l’affiche le 30 mai prochain, mais a été repoussé au 25 novembre 2015, officiellement en raison de complications liées au développement de l’intrigue.

    Une première affiche teaser a été mise en ligne samedi, sur laquelle on peut voir le personnage principal, une sorte de Mowgli en 3D. Suit dans ce post une description du film fournie par John Lasseter, directeur artistique de Pixar :

    Qu’arriverait-il si la météorite qui a tué les dinosaures avait manqué la Terre et que les dinosaures continuaient de vivre? C’est vraiment une histoire géniale parce qu’ils s’agit de dinosaures très drôles. Ils font un peu cartoon, mais ce sont bien des dinosaures; ils ne se pas promènent avec des vêtements ou quelque chose comme ça. Nous nous sommes surtout intéressé aux herbivores, pas aux carnivores… Leur société devient davantage une société agraire. Ils deviennent des agriculteurs.

    La plus récente création de Pixar a, pour une rare fois, été exclusivement diffusée à la télévision. Toy Story Of Terror! est un spécial d’Halloween qui a eu sa première sur ABC le 16 octobre dernier, et qui a obtenu une très belle réception critique. Aucune idée si, ou comment, on pourra voir ce court de 22 minutes chez nous, mais en attendant voici la bande-annonce :


    • Sympathique anecdote. Sait-on d’ailleurs pourquoi ce sera le dernier film de ce grand qu’est Ken Loach?

    • J’imagine que tous ne peuvent pas avoir la longévité/énergie du vénérable Manoel de Oliveira…! Ken Loach a tout de même 77 ans.

      Sinon, le moment où il tirera sa révérence sera pour moi un moment d’infini tristesse, semblable à celui que je vivrai lorsque je finirai de visionner le dernier Miyazaki. Je me demande si Frémaux et Jacob lui décerneront une palme d’honneur ou quelque chose du genre, lui qui est une des grandes figures du Festival de Cannes depuis plusieurs décennies.

    • À commencer par ce merveilleux film “Kes”…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    mars 2012
    L Ma Me J V S D
    « fév   avr »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité