Jozef Siroka

Jozef Siroka - Auteur
  • Le blogue de Jozef Siroka

    Jozef Siroka est journaliste au pupitre à LaPresse.ca et blogueur cinéma à temps partiel.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 4 octobre 2013 | Mise en ligne à 14h15 | Commenter Commentaires (7)

    Gag du canapé épique signé Guillermo del Toro

    1380752581000-simpsons-treehouse

    Trois ans après avoir demandé au graffeur militant Banksy de concevoir un générique d’ouverture, pour l’épisode MoneyBART, l’équipe des Simpsons a fait appel à Guillermo Del Toro pour réaliser un «gag du canapé» pour leur 24e spécial d’Halloween.

    Le cinéaste mexicain a décrit son approche en entrevue à Entertainment Weekly jeudi :

    «Le générique des Simpsons est tellement emblématique, et pourtant ils n’a jamais été revisité dans cette veine. Je voulais vraiment établir des connexions entre des séquences de l’épisode et certains des films d’horreur les plus emblématiques, tout en parsemant le générique avec des trucs à moi, pour le simple plaisir de la chose.»

    Del Toro poursuit en faisant allusion à ses nombreux clins d’oeil :

    «Par exemple, l’idée que Mme Krabappel pourrait être à l’extérieur de l’école avec Alfred Hitchcock, qui est une référence à la séquence dans The Birds, qui se passe en dehors de l’école à Bodega Bay.

    «Utiliser le chef Wiggum comme le cyclope de Harryhausen, plonger le beigne Lard Lad dans un réservoir d’eau, le déversement nucléaire de l’usine de M. Burns qui crée des zombies – ça fait du sens de voir toutes ces choses s’interconnecter.

    «Si Homer reçoit vraiment un isotope radioactif, il pourrait se transformer en un faucheur de Blade.

    milh

    «Ou le plan célèbre qui est toujours dans le générique – Maggie qui conduit et puis vous reculez et c’est Marge qui conduit, n’est-ce pas? Mais dans ce cas Maggie est au volant, et elle conduit la voiture d’un film d’horreur des années 70 appelé The Car, qui est l’un de mes plaisirs coupables de série B favoris.

    «Et qu’arrive-t-il si Lisa est dans son cours de musique, mais elle est dans une salle avec tous les Fantôme de l’Opéra jamais faits? C’était une occasion unique».

    Le gag préféré de Del Toro dans le générique, qui a nécessité plusieurs mois de travail, est la référence à son propre film, Pan’s Labyrinth, alors que M. Burns, sous les traits de Pale Man, dévore un Smithers en forme de fée. «Cela définit parfaitement la relation entre Burns et Smithers, explique le cinéaste. C’est le truc qui m’a le plus plu – de prendre ce que l’on ressent en regardant le générique ou les personnages et de le rendre organique».

    Del Toro souhaiterait avoir l’opportunité de réaliser un spécial d’Halloween en entier un de ces jours, tout en nous mettant en garde qu’il serait «réellement terrifiant – à donner des frissons».

    Treehouse of Horror XXIV sera diffusé dimanche sur les ondes de Fox.

    À lire aussi :

    > Guillermo Del Toro, le géant au coeur d’enfant
    > Dix ans de cinémanie chez les Simpsons


    • Pan’s Labyrinth est un de mes films préférés des 10 dernières années. Et cette séquence (l’originale, bien sûr), la plus terrifiante que j’ai vue sur grand écran durant cette période.

      À remarquer d’autres références à PL vers la fin: le crapaud géant, le faune… Del Toro s’est fait plaisir.

    • Les Simpsons, c’est carrément génial. Les scripteurs font un boulot d’enfer. Cette émission mérite amplement toutes les louanges qui lui sont faites.

      South Park les approchent de très près. D’ailleurs, c’est un miracle que cette émission-là ait survécue si longtemps avec le lot de “Mothers against everything” qui fait la loi au Yankeestan…

    • Je ne connais pas tout de del Toro et j’ai n’ai pas encore vu « Pacific Rim ». Lors de la promo du film au Japon j’ai été étonné de voir que malgré un univers torturé, et sa cinquantaine, il avait gardé son âme d’enfant. Il faut le voir regarder des figurines japonaises et un énnnorme robot tiré d’une série animé (Gundam). Son « overjoy » semble sincère !

      http://www.youtube.com/watch?v=nYoAIgjlvL4
      (visionner à partir de 4 min.)

      Merci cinefilm, juste préciser que cette vidéo a fait l’objet d’un post que j’ai mis en lien ici même, sous «à lire aussi». -js

    • Désolé Jozef,
      J’ai la mémoire qui flanche, j’me souviens plus très bien (bonjour Jeanne Moreau:-)… je ne sais plus si j’ai vu cet extrait YT originalement sur ce blogue.

      (devrait-il y avoir un lien à votre réponse ? Je ne le voit pas…)

      Cela dit il y a fort longtemps que je n’ai pas vu les Simpsons. Je crois que la dernière fois j’ai réalisé que c’était moins bien qu’avant. Je me souviens d’une époque où les épisodes semblaient se tenir, il y avait une histoire. Ce qui m’avait décu dans les derniers c’était de constater que c’était un peu n’importe quoi, une succession de gags sans vraiement de lien entre eux. Est-ce dû a une nouvelle génération de scénaristes, sans doute…

    • épique, c’est le mot.

    • J’ai vu hier son “Pacific Rim” et j’ai été soufflé par la puissance de ce film; mon seul regret a été de le regarder devant un écran de 13″ au lieu du cinéma…

    • Wow, Les Simpsons sont de très loin les dessins animés que je préfère (avec South Park comme lointain second), mais ce générique est tout simplement hallucinant!!! Del Toro s’est vraiment surpassé cette fois-ci! Tout l’univers, les personnages principaux, les non-dits et les relations tordues y sont.

      Je seconde kurtz : épique!

      Matt Groening est un icône; il mérite d’être nommé aux côtés des plus grands!!!

      Matt Groening comme Maire de Montréal!!!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • publicité

  • Calendrier

    novembre 2009
    L Ma Me J V S D
    « oct   déc »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité