Jozef Siroka

Jozef Siroka - Auteur
  • Le blogue de Jozef Siroka

    Jozef Siroka est journaliste au pupitre à LaPresse.ca et blogueur cinéma à temps partiel.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 24 janvier 2013 | Mise en ligne à 13h00 | Commenter Commentaires (11)

    Les frères Coen en mode folk

    ILD_invite_150dpi

    Une décennie après O Brother, Where Art Thou?, Joel et Ethan Coen reviennent au film musical. Leur 16e long-métrage, intitulé Inside Llewyn Davis, explore la scène folk florissante de Greenwich Village, à New York, durant les années 1950 et 1960.

    Le scénario est librement inspiré des mémoires posthumes de Dave van Ronk (1936-2002), personnage plus grand que nature, gauchiste engagé, musicien polyvalent et amuseur hors pair, qui fraya un chemin à des légendes en devenir comme Bob Dylan, Joan Baez ou Joni Mitchell.

    Un extrait de WikiPedia :

    On le remarque par sa stature imposante et son charisme dénotant un gentilhomme cultivé aux talents multiples. Il s’intéresse à tout: la cuisine, la science-fiction, l’histoire mondiale et la politique. Dans les années 1960, il soutient les causes de l’extrême-gauche, et a été un des membres de la Libertarian League. Il prend part, plutôt par hasard, aux célèbres émeutes de Stonewall (en juin 1969) où il est arrêté, violenté et brièvement incarcéré. En 1974, il se produit, avec son vieil ami Bob Dylan dans un concert au profit des réfugiés chiliens.

    La bande-annonce du film est apparue aujourd’hui sur le web, et elle est sensationnelle. On est frappé par le souci du détail accordé à la direction artistique, par le ton mélancolique, accentué par la ballade de Dylan, et par la qualité de l’image, à la fois métallique et étrangement réconfortante. Il s’agit d’ailleurs de la première fois depuis Barton Fink (1991) – avec exception Burn After Reading (2008) – que les Coen ne collaborent pas avec Roger Deakins à la direction photo. Ils ont décidé de faire confiance au français Bruno Delbonnel (Le fabuleux destin d’Amélie Poulain, Across the Universe, Dark Shadows), et le pari semble avoir été payant.

    Le rôle-titre a été confié a Oscaar Isaac, un relatif inconnu qu’on a pu voir dans Drive, dans la peau du mari qui sort de prison, qui retrouve sa «femme» Carey Mulligan, beaucoup moins docile cette fois-ci. On est heureux de retrouver John Goodman, un régulier dans l’univers coenien, ainsi que F. Murray Abraham, le Salieri d’Amadeus qui semble également incarner ici une sorte de conseiller musical à notre héros. Avec aussi Justin Timberlake (qu’on aperçoit à 00:40) et le nouveau bellâtre du moment Garrett Hedlund (On the Road, TRON: Legacy).

    Aucune date de sortie n’a pour l’instant été annoncée.


    • Remplacer Deakins par le type qui a fait Amélie Poulain!?! Ils sont devenus aussi cinglés que leurs personnages, les frangins.

      Il y avait conflit d’horaire en raison de Skyfall. -js

    • La direction photo est bien la seule bonne chose d’Amélie Poulain. Et que dire de Across the universe? Je n’ai aucune inquiétude.

    • Je n’ai pas vu Across the Universe, mais la direction photo d’Amélie est affreuse, avec tous ses filtres immondes, sans nuance. De toute façon, Deakins est dans le top en photo (Skyfall c’est beau en cri… d’ailleurs), ce n’est pas quelqu’un qu’on remplace.

    • Un nouveau Coen est toujours pour moi comme un cadeau de Noël. Je crois que OBWAT? est un de leurs films les plus sous-estimés, alors j’ai un bon feeling à propos de celui-ci.

      Et en plus, ce qui ne gâche rien, je trouve Carey Mulligan particulièrement mignonne.

    • oh wow je suis content de voir F Murray Abraham. Étrange comment les deux vedettes de Amadeus n’ont pas vu ce film leur permettre d’enchainer des gros rôles, Hulce encore plus que Abraham (il venait pourtant de faire Scraface et malgré ses nombreux films, on le reconnait surtout pour le rôle de Salieri). Existe-il une raison particulière? Amadeus reste un de mes films fétiches.

      Quant à ce film des frères Coen, cant wait!

    • Je crois que l’utiisation des filtres sans nuances dans Amélie était tout à fait volontaire et par conséquent, réussit…même si je n’ai pas apprécié ce film. Et la bande-annonce de ce nouveau Coen est très encourageante à ce niveau.

    • @teamstef
      Je suis d’accord avec vos commentaires.

      La direction photo d’Amélie Poulain était excellente. Il s’agissait, d’après-moi, de créer un univers surréaliste, fantaisiste, un peu genre ” bandes dessinées”, bref rien de réaliste.

    • Justin Timberlake = Bob Dylan
      Carey Mulligan = Karen Dalton
      ? = Fred Neil

    • @louisphilippep

      F. Murray Abraham a préféré l’anonymat des planches aux gros cachets hollywoodiens.
      Un autre bon exemple serait Paul Scofield, grand acteur britannique qui a gagné l’oscar pour A man for all seasons (tout comme Amadeus, il s’agissait de l’adaptation filmique d’une pièce de théâtre éponyme) avant de s’en tenir à un rôle par décennie au cinoche.

    • G, Hedlund, le nouveau bellâtre du moment? Après avoir vu le décevant “On the road”, je peux seulement être d’accord: son “range” est très limité. Cela dit, ça reste un film des frères Coen, can’t wait either!

      Bellâtre, c’est pas nécessairement négatif. -js

    • Les pages de Dylan à propos de Van Ronk dans Chronicles V.1 sont vraiment touchantes. Il nous fait bien sentir la force royale qu’avait le musicien-booker sur le Village entier et nous montre sa bonhommie et comment sa bibliothèque lui fut si essentielle. Une place pourrait effectivement être réservée à Fred Neil, l’étrange satellite de la scène de l’époque; ses paroles sont d’ailleurs proches parfois de l’humour des Coen. Content qu’ilsreviennent au folk; j’en suis encore à remercier T-Bone Burnett d’avoir mis au jour Gillian Welch avec O Brother…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    novembre 2012
    L Ma Me J V S D
    « oct   déc »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  
  • Archives

  • publicité