Jozef Siroka

Jozef Siroka - Auteur
  • Le blogue de Jozef Siroka

    Jozef Siroka est journaliste au pupitre à LaPresse.ca et blogueur cinéma à temps partiel.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 13 décembre 2012 | Mise en ligne à 17h30 | Commenter Commentaires (18)

    Pacific Rim : l’hommage de Guillermo del Toro aux Kaiju

    Pacific-Rim-SDCC-Poster1-610x905

    Cela fait presque cinq ans qu’on n’a pas eu droit à un long métrage de Guillermo Del Toro: depuis Hellboy II, qui est sorti en juillet 2008, pour être précis. Et ce n’est pas pour cause de paresse ou d’hésitation de la part du cinéaste mexicain adulé par les fanboys; on parle plutôt de malchance.

    Del Toro a passé près de deux ans, entre avril 2008 et mai 2010, à développer The Hobbit, la majeure partie du temps en Nouvelle-Zélande, avant de se faire poliment montrer la porte et de passer le flambeau à Peter Jackson (j’en parle plus en détails ici).

    Il s’est ensuite appliqué à mettre en oeuvre son projet le plus précieux, qu’il cultive de manière «obsessive» depuis 35 ans; l’adaptation de la nouvelle d’horreur de H.P. Lovecraft At the Mountains of Madness. Tom Cruise a été engagé pour en tenir la vedette, et James Cameron allait produire. Mais à la veille de la pré-production, en juin 2011, Universal s’est rétracté, alléguant qu’investir 150 millions $ dans un film coté R comportait un trop grand risque.

    Pacific Rim lui a ensuite été offert comme prix de consolation par Warner Bros. Il s’agit d’un épique de science-fition qui rend hommage aux films de monstres japonais, appelés Kaijū, dont Godzilla est le plus fameux spécimen. Le film a été tourné avec une caméra numérique haut de gamme EPIC – Red et a été converti en 3D. Technique à laquelle Del Toro a initialement résisté. Il a expliqué en entrevue à Collider en juillet dernier :

    Je ne voulais pas faire le film en 3D parce que quand les choses sont si grandes… ce qui se produit naturellement est que, on regarde deux bâtiments, disons à 300 pieds de distance, mais si l’on bouge, il n’y a pas de parallaxe. Ils sont si grands que, en 3D, on remarque à peine quoi que ce soit, peu importe la vitesse avec laquelle on bouge. En forçant des effets 3D sur des robots et des monstres qui sont censés être immenses, on finit par créer une perspective miniaturisée, les ramenant à l’échelle humaine.

    Mais Del Toro a en fin de compte changé son fusil d’épaule, affirmant deux mois plus tard : «Que voulez-vous que je vous dise? J’ai changé d’avis. Je peux faire un Romney». On assume évidemment des pressions de la part de Warner. Mais qui peut le blâmer d’avoir «cédé»? Après s’être fait tourmenter si longtemps par les studios, on comprend le bonhomme d’être fatigué de se justifier.

    Une première vidéo promotionnelle «virale» est parue sur le web il y a deux semaines.

    Le synopsis :

    Pour combattre les Kaijus, des créatures monstrueuses sorties du fond des mers, un nouveau genre d’arme a été conçu : des robots géants, appelés les Jaegers, qui sont contrôlés en simultané par deux pilotes dont les esprits sont reliés par un pont neurologique. À la veille de la défaite, les forces qui défendent l’humanité n’ont pas d’autre choix que de se tourner vers deux héros improbables : un ancien pilote (Charlie Hunnam) fini et une recrue (Rinko Kikuchi) qui n’est jamais allée sur le terrain…

    La bande-annonce a été mise en ligne hier soir. Sortie : 12 juillet. Avec Charlie Hunnam, Rinko Kikuchi, Ron Perlman et Idris Elba dans le rôle principal d’un commandant, qui devait à la base être assuré par Tom Cruise (la super-vedette a finalement choisi de jouer WALL-E). À noter qu’une suite à Pacific Rim est déjà en cours.

    À lire aussi :

    > Guillermo Del Toro, «plus Bosch que Hitchcock»


    • J’ose espérer que le scénario sera à la hauteur de la réalisation, contrairement à Hellboy I et II.

    • Probablement fort prometteur comme film. J’ignorais cependant que Del Toro avait travaillé si longtemps sur une adaptation de l’oeuvre de Lovecraft. Je crois savoir que Christophe Gans avait aussi exprimé un souhait semblable toutefois, bien malin celui qui rendra justice au maître de Providence puisque HPL demeure à mes yeux un cas unique dans la littérature et Dieu sait que le 7e art lui doit déjà beaucoup pour ses emprunts.

    • Comme j’avais dit hier: holy crap! L’enfant de 8-10 ans qui sommeil dans la plus part des gars de mon age ne peuvent que jubiler devant un tel spectacle. Et même les Hellboys, soit les maillons faible de la filmographie de Del Toro (Mimic est son pire film, mais il a été saboté/édité par le studio…), sont de bon divertissements.

      Et pour autant que Tom Cruise est un bon acteur dans la plus part des cas, il n’arrive aucunement à la cheville de Idris “Stringer Bell” Elba. Quel acteur. N’empeche que Oblivion/Wall-E a l’air interessant, si ce n’est que pour la touche esthétique de Kosinski.

      En fait, je veux que Pacific Rim marche pour 2 choses: avori une belle expérience cinématographique dans laquelle les jeunes peuvent embarquer comme Star Wars à l’époque, et que Del Toro puisse aller réaliser At the Mountain of Madness…

    • Parlant hommage, ne pas oublié que Pacific Rim met aussi en vedette la voix de GlaDOS, un(e) des plus grand vilain(e) de l’histoire du jeu vidéo. Joué dans les deux cas par l’actrice vocale Ellen McLain.

    • La rumeur veut que Del Toro lui-même a demandé la voix de GlaDOS… pas étonnant…

    • GlaDOS est franchement surestimée comme personnage; hormis la voix aisément reconnaissable, c’est grosso modo SHODAN en plus stupide.

    • Le probleme de SHODAN, c’était l’absence totale de personalité. GlaDOS a exactement ca à en revendre, de la personalité. Et ca passe à 100% dans la voix. SHODAN était une intelligence artificielle pas gentil archi-typique mais efficace. Faut dire qu’à l’époque, on en était au début. Quel jeux, ces System Shock 1 et 2…

    • @chiwaw

      AH! il me semblait aussi LA reconnaître! She’s STILL alive? :D

      Très intéressant comme film! J’ai hâte de voir! La seule chose qui m’agace, c’est qu’il a été converti en 3D et ça, ce n’est jamais une bonne nouvelle… Pourtant, s’il y a un film qui pourrait être intéressant en 3D, c’est bien celui-là! J’hésite (sur la 3D)…

    • Des robots geants qui se battent contre des monstres venu des profondeur de l’ocean Pacifique?
      Ou est-ce que je signe pour reserver des places pour moi et mes deux garcons?
      Pour se qui est du scenario: “Des robots geants se battent contre des monstres venu des profondeurs de l’ocean Pacifique.”
      Si vous vous attender a autres choses, vous risquer d’etre decu…

    • Dans le genre, j’aurais vraiment aimé qu’il adapte Evangelion, tant qu’à faire des robots géants qui se battent contre des “anges” envoyé par “Dieu” pour nous anéantir. Les “Angels” auraient fait des monstres vraiment terrifiant!

    • @elisef
      Je suis d’accord avec toi, meme si le personnage principal m’exaspere au plus au point (il passe son temp a raller, alors qu’il habite avec deux jolie fille et conduit des robots geant…).
      Dans le genre, un BON remake de Ultraman serait pas mal non plus.

    • Je ne sais pas comment on peut trouver le moindre intérêt à voir des robots en images de synthèse se battre pendant plus de 15 secondes. Si au moins on pouvait les contrôler avec des manettes.

    • D’accord avec Ghost!

      Contrairement à Will Smith qui a même basé son plan de carrière sur ces éléments, pour ma part – hormis quelques exceptions :

      1) Je n’aime pas les films en 3D
      2) Je n’aime pas les films mettant à l’affiche des monstres
      3) Je n’aime pas les films mettant à l’affiche des robots
      4) Je déteste les films mettant à l’affiche des robots qui doivent combattre des monstres pour sauver l’humanité, qui plus est si ces combats épiques sont en 3D

      Étant plus jeunes, je détestais d’ailleurs tous ces jeux de Nintendo/Sega japonais qui au 2/3 du scénario passaient de cape et épées à monstres et science fiction…

    • Le mieux c’est encore de se retaper les DVD de Goldorak qui viennent de ressortir.

    • Le trailer semble un ramassis d’idée commerciale des dernières années, transformers, Cloverfield, etc… sans toutefois avoir la magnifique signature de Del Toro (même ses ‘monstres’ n’ont pas le design particulier qu’il a commencé a nous donner).
      c’est un Ultraman robotisé moderne.

      Pour avoir lu Lovecraft et ses méandres de l’esprit, Del Toro pourrait être un joyeux mélange.
      d’un côté la noirceur moyenâgeux de l’écrivain et de l’autre, le style baroque illuminé et contemporain du réalisateur.

    • @unholy_ghost : je suis un peu trop jeune pour la série, mais j’ai adoré les films! Je pense que je vais suivre votre suggestion ;)

    • C’est bien beau tout ça, mais ça ne nous donne pas notre “court du weekend”! On néglige nos addictions, ici, non mais!!!

    • Neon Genesis Evangelion est le précurseur de The Matrix, ou même Lost. Un excellent début prometteur gaché par une fin attroce qui ne fait peu ou pas de sens, et le tout dénué d’intéret.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    septembre 2008
    L Ma Me J V S D
    « août   oct »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité