Jozef Siroka

Archive du 10 décembre 2012

Lundi 10 décembre 2012 | Mise en ligne à 14h30 | Commenter Commentaires (5)

Nicolas Winding Refn adaptera une télé-série des années 1980

the-equalizer-14

Avec son prochain projet, Nicolas Winding Refn revisite le thème du justicier urbain au passé mystérieux qu’il avait si bien développé dans Drive. Le cinéaste danois se prépare à adapter en un long métrage la série télévisée américaine The Equalizer (1985-1989), avec Denzel Washington dans le rôle-titre, nous apprend The Hollywood Reporter.

Se déroulant à New York, The Equalizer racontait les missions de Robert McCall, un agent de la CIA à la retraite qui «tente de racheter ses actions passées en offrant (presque) gratuitement ses services aux plus démunis face aux criminels de toutes sortes». Ses clients le contactaient via une annonce classée qui indiquait simplement : «Got a problem? Odds against you? Call the Equalizer».

equComme Driver, McCall (qui était interprété par le Britannique Edward Woodward) travaille pour des inconnus, use de méthodes brutales, se montre très réservé sur sa vie privée, et conduit une voiture racée; dans ce cas-ci, une Jaguar XJ6 Series III, détail qui ne passera certainement pas inaperçu aux yeux d’un fétichiste comme Refn.

Hollywood mûrit une adaptation de The Equalizer depuis quelque temps déjà. En 2010, Russell Crowe avait démontré son intérêt, avec Paul Haggis (Million Dollar Baby) à la scénarisation. Fin 2011, c’est Denzel Washington qui prit le relais, avec un scénariste se spécialisant dans des films d’action testostéronés comme 16 Blocks, The Mechanic et The Expendables 2.

Durant l’été, Sony Pictures a auditionné nombre de réalisateurs, dont Pierre Morel (Taken), Gavin O’Connor (Warrior), Gareth Evans (The Raid Redemption) et F. Gary Gray (The Italian Job), avant d’engager Refn. The Equalizer semble à première vue être un travail de commande pour le cinéaste, qui lui permettra d’avancer plus facilement certains de ses projets plus personnels.

Ces derniers incluent I Walk With the Dead, un thriller sexuel avec Carey Mulligan; The Button Man, un genre de Battle Royale/The Hunger Games sur des tueurs à gages qui se livrent une lutte à la mort pour le plaisir de millionaires blasés; le remake du film de science-fiction dystopique des années 1970 Logan’s Run, qui est cependant tombé dans les limbes depuis le désistement de Ryan Gosling; et, enfin, Only God Forgives, «western thaï» à très petit budget qui devrait être prêt pour Cannes, en mai, et qui nécessitera un distributeur solide.

Pour revenir à The Equalizer, dont la sortie est planifiée pour le 11 avril 2014, on demeure tout de même très intrigués. Un «film de commande» ne signifie pas nécessairement un résultat fade ou sans intérêt, chose que Refn ne pourrait d’ailleurs pas accomplir, même s’il se forçait…

Voici une brève compilation-hommage de la série originale, avec musique de Stewart Copeland,
le batteur de The Police :

À lire aussi :

> Le duo Refn-Gosling s’éclate en Thaïlande
> Drive : variations sur les surfaces

Lire les commentaires (5)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    septembre 2011
    L Ma Me J V S D
    « août   oct »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  
  • Archives

  • publicité