Jozef Siroka

Archive du 3 décembre 2012

Lundi 3 décembre 2012 | Mise en ligne à 15h30 | Commenter Commentaires (101)

Quentin Tarantino : «Death Proof doit être mon pire film»

mary elizabeth winstead movies death proof 1440x900 wallpaper_www.wallpaperto.com_22

Quentin Tarantino pense déjà à son héritage. Le fameux cinéaste, qui aura 50 ans l’année prochaine, a déclaré lors d’une table ronde des réalisateurs organisée par le Hollywood Reporter qu’il ne compte pas réaliser de films durant sa vieillesse. Il veut éviter de faire l’erreur de grands comme William Wyler ou Billy Wilder, qui ont connu une baisse de régime dans les dernières années de leur vie.

«Pour moi, cela a tout à voir avec ma filmographie, et je veux prendre la sortie avec une filmographie formidable. Death Proof (2007) doit être le pire film que j’ai jamais fait. Et pour un film gauche, ce n’était pas si mal, d’accord? – donc s’il s’agissait là de mon pire effort, je suis correct. Mais je crois qu’un seul de ces films qui ne sont pas en phase avec le public, ces films de vieille bite molle, peuvent vous coûter trois bons films, en ce qui concerne votre classement», a-t-il dit.

En entrevue à Playboy à la mi-novembre, Tarantino a dit vouloir s’arrêter à 10 films. C’est-à-dire qu’il lui en resterait deux autres à réaliser (à moins qu’on ne compte son diptyque Kill Bill comme une seule oeuvre). Il aimerait poursuivre sa carrière comme romancier, ou écrire «des critiques de films sous-textuelles». Il a déjà jeté les bases d’analyses approfondies de cinéastes tels Sergio Corbucci (le réalisateur du Django original) ou Don Siegel (Invasion of the Body Snatchers, Dirty Harry).

Tarantino est découragé par la technologie numérique. «C’est de la télévision en public, c’est ce que je pense. Je suis [dans ce métier] pour la pellicule». Tant qu’à faire de la «télé» en salle, il préfèrerait carrément travailler pour le petit écran, pour HBO. Une série télévisée lui permettrait de s’abandonner à l’écriture d’un très long scénario, comme il en a l’habitude, et de ne pas souffrir de se voir forcé d’en couper des bouts, comme ça a été le cas pour tous ses long métrages, sauf Kill Bill.

Voici la vidéo intégrale de la table ronde, avec également Ang Lee, Ben Affleck, David O. Russell, Gus Van Sant et Tom Hooper, réalisateur oscarisé pour The King’s Speech, qui nous arrive cette année avec le très attendu épique musical Les Misérables, qui prendra l’affiche à Noël. La transcription à lire ici.

Autre film très attendu le 25 décembre : Django Unchained, bien sûr! Tarantino a révélé que la durée de son «southern» sera de 2h45, et non de 141 minutes, comme l’indique IMDb. Voici la plus récente bande-annonce, qui a été mise en ligne la semaine dernière. L’originale est ici.

AJOUT : Premières réactions sur Twitter de la part des professionnels qui ont assisté au premier visionnement de presse. Le buzz est très positif pour le moment.

P.S.: Mignonne anecdote sur le front tarantinien, le site Letters of Note a mis la main sur une lettre manuscrite que le cinéaste a écrite à une de ses admiratrices de 13 ans, à l’époque From Dusk Till Dawn.

Lire les commentaires (101)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    octobre 2010
    L Ma Me J V S D
    « sept   nov »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité