Jozef Siroka

Archive du 27 novembre 2012

Mardi 27 novembre 2012 | Mise en ligne à 15h30 | Commenter Commentaires (13)

Iron Man 3 : «Ce n’est pas un film sérieux»

tra0220v0191013r720

Le producteur de Iron Man 3 a tenté de rassurer les fans en affirmant hier à un quotidien australien que, malgré le ton lugubre de la bande-annonce, le film ne suivra pas la voie «nolanienne» du super-héros grave et réaliste. «Ce n’est pas un film sérieux, mais nous cherchons sérieusement à davantage explorer Tony. [...] Ce que vous allez voir dans Iron Man 3 ce sont des directions très uniques que nous avons entreprises», a expliqué Kevin Feige.

La bande-annonce, qui ouvre sur une légère variation de l’accablant Concerto pour violon et orchestre de Philip Glass, nous montre des images sombres d’un Tony Stark dépourvu de son caractéristique charme excentrique, détenant davantage l’allure tourmentée du nouveau Batman, le tout se terminant par la destruction de sa demeure cossue. En parallèle, on entend les menaces inquiétantes du Mandarin (Ben Kingsley), chef d’une organisation terroriste internationale et principal antagoniste dans l’univers Iron Man.

Le-Mandarin

Ce ton lourd étonne d’autant plus que Iron Man 3 est réalisé et co-écrit par Shane Black, créateur de la franchise Lethal Weapon et spécialiste de la comédie de genre. Son seul autre long métrage à titre de réalisateur, Kiss Kiss Bang Bang (2005), est une comédie d’action bourrée de méta-références, aux clins d’oeil parfois trop pesants, et mettant d’ailleurs en vedette Robert Downey Jr. L’approche irrévérencieuse et frivole de Black, qui s’accorde avec la marque de commerce d’Iron Man, a certainement contribué à séduire Marvel lorsque le studio était à la recherche d’un remplaçant à Jon Favreau, qui a piloté les deux autres chapitres de l’homme de fer.

Si la bande-annonce n’est pas représentative du produit final, elle pose un problème d’un différent ordre. Iron Man 3 a été annoncé en grande pompe comme la première co-production sino-hollywoodienne d’une franchise multi-milliardaire. On avait incorporé au scénario un angle chinois et des scènes devaient être tournées à Pékin cet été. L’objectif était que le film outrepasse le processus de quotas annuels de long métrages étrangers, établi à 34, et qu’il s’assure de profiter du marché cinématographique chinois en pleine expansion.

Seul problème : aucun aspect relatif à la Chine (personnages, décors) n’est visible dans la bande-annonce. En fait, selon cet article du Los Angeles Times, l’équipe de tournage ne s’est jamais rendue en Chine et le scénario n’a même pas été approuvé par le monopole d’état China Film Group, qui «doute» qu’Iron Man 3 pourra se qualifier pour le statut de co-production. Marvel assure cependant que le délai s’explique en raison d’une blessure à la cheville de Robert Downey Jr., et que la production se rendra bel et bien à Pékin avant la fin de l’année. Mais j’ai bien peur que ce soit trop peu, trop tard… et des dizaines de millions $ de profits en moins. Comme le dit le directeur du Motion Picture Association China Office, interviewé par le Hollywood Reporter, les Américains sont rendus à l’étape du «processus d’apprentissage». Une histoire (compliquée) à suivre…

Iron Man 3 prendra l’affiche le 3 mai 2013.

Lire les commentaires (13)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    septembre 2011
    L Ma Me J V S D
    « août   oct »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  
  • Archives

  • publicité