Jozef Siroka

Archive du 7 août 2012

1134604 - Zero Dark Thirty

En mai 2011, alors que Kathryn Bigelow s’apprêtait à entamer le tournage de son film sur une mission ratée pour capturer Oussama Ben Laden, elle a appris LA nouvelle : le terroriste le plus recherché sur la planète a été retracé et tué. Son projet était sérieusement compromis, mais allait connaître une seconde vie, possiblement encore plus captivante. Une bonne partie de la recherche avait déjà été accomplie, «suffisait» de récrire le scénario du début à la fin. Ce qui a donné Zero Dark Thirty, un long métrage qui suscite une vive controverse alors qu’il n’a même pas encore pris l’affiche.

À propos du titre, la cinéaste précise en entrevue à Entertainment Weekly : «C’est un terme militaire pour 30 minutes après minuit, et cela réfère à la pénombre et au secret qui ont voilé cette mission longue d’une décennie». Cette culture du secret a également déteint sur la production du film, dont on ne sait pas grand chose, notamment le traitement accordé à la réalité. Utilise-t-on les noms des vraies personnes dépeintes? A-t-on pris beaucoup de libertés avec les faits pour favoriser la dramatisation? Est-ce que le méchant meurt à la fin?.

Cette discrétion soutenue, très peu typique pour une production hollywoodienne, vise entre autres à ne pas donner davantage de munitions aux républicains du Congrès, qui ont accusé il y a deux semaines l’administration Obama et la CIA d’avoir donné aux cinéastes l’accès à des documents classifiés. Une enquête judiciaire est présentement en cours.

Bigelow et son scénariste, Mark Boal, refusent de commenter le dossier. Ce dernier, un ancien journaliste militaire «embeddé» lors de la guerre en Irak, assure néanmoins que Zero Dark Thirty sera apolitique, tout comme le fut le précédent film de Bigelow, The Hurt Locker, pour lequel il a d’ailleurs remporté l’Oscar du meilleur scénario original. «Il n’y a pas d’agenda politique. Point. Beaucoup de gens seront surpris lorsqu’ils verront le film. Par exemple, le président ne s’y trouve même pas», affirme Boal.

1134604 - Zero Dark Thirty

Il poursuit :

Je recherchais la composante humaine, et aussi l’histoire jamais racontée. On passe beaucoup de temps à se pencher sur ces histoires et ce qu’on y trouve est vrai mais partiel, incomplet. Le récit est naturellement intriguant et fascinant. C’est la plus grande chasse à l’homme de l’histoire. J’étais excité à l’illustrer sur grand écran parce qu’il y a certaines choses que le cinéma peut faire que les livres ne peuvent pas faire, que les articles ne peuvent pas faire. Et j’étais intéressé par le défi de montrer cette chasse compliquée de plus de 10 ans, impliquant toutes sortes d’agences et de personnes différentes, et d’y trouver une trame narrative.

Histoire «humaine» ou pas, le distributeur Columbia Pictures, craintif de se faire accuser de partisanerie à la veille de l’élection présidentielle, a cru bon de repousser la sortie du film, initialement prévue pour octobre, au 19 décembre.

Bigelow, quant à elle, à décrit en exclusivité à EW son mystérieux film, tout en se gardant de révéler des détails trop précis :

Il y a plus de 100 rôles parlants, mettant en vedette des équipes d’opérateurs, depuis le département de la Défense, à la CIA, aux Navy SEALs, et ainsi de suite, qui se croisent avec des ressortissants étrangers et des ennemis combattants. J’imagine qu’on pourrait appeler ça beaucoup de choses. C’est un thriller, un drame, un mystère, c’est historique, c’est une des grandes histoires de notre époque. On retrace l’anatomie d’une chasse qui a duré une décennie pour retrouver l’homme le plus recherché sur la planète. [...] C’est une histoire stupéfiante à propos du triomphe de la volonté, du dévouement, et du devoir. Ça parle de héros réels dans la communauté d’espionnage qui ont travaillé dans les coulisses jour et nuit sur probablement la mission la plus difficile de leurs vies. À ce titre, c’est une histoire qui doit être racontée avec respect.

1134604 - Zero Dark Thirty

La distribution de Zero Dark Thirty contient plusieurs noms intéressants, dont l’omniprésente Jessica Chastain, la star de Broadway et future Janis Joplin Nina Arianda, la vedette de Animal Kingdom Joel Edgerton, ainsi que son frère Nash, l’entraîneur charismatique et énergique de Warrior Frank Grillo, et Édgar Ramírez, qui a épaté dans le rôle-titre du remarquable Carlos de Olivier Assayas.

Voici le premier teaser du film, qui a été mis en ligne lundi midi par EW :

- Pour en savoir plus sur la mission, je vous suggère de lire l’article le plus fouillé sur le sujet à ce jour, Getting Bin Laden, publié dans le New Yorker en août dernier.

Lire les commentaires (9)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • publicité

  • Calendrier

    août 2011
    L Ma Me J V S D
    « juil   sept »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité