Jozef Siroka

Jozef Siroka - Auteur
  • Le blogue de Jozef Siroka

    Jozef Siroka est journaliste au pupitre à LaPresse.ca et blogueur cinéma à temps partiel.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 16 juillet 2012 | Mise en ligne à 20h45 | Commenter Commentaires (12)

    The Dark Knight Rises : premières critiques élogieuses

    dark_knight_rises_ver20

    L’embargo a été levé lundi matin; les premières critiques du film le plus attendu de la décennie ont été publiées. Et elles sont pour la plupart dithyrambiques.

    Selon l’agrégat Metacritic, Time, Empire, The Hollywood Reporter, Variety, Rolling Stone et The Guardian, toutes des publications réputées, ont accordé des notes très positives (entre 80 et 100%) au troisième et dernier chapitre de la bat-saga de Christopher Nolan.

    Je ne veux pas trop m’attarder là-dessus (je n’ai pas lu les critiques), puisque je veux voir le film «à froid» autant que possible. J’y reviendrai bien sûr en détail au début de la semaine prochaine.

    Pour ceux qui seraient trop curieux, mais qui craignent toutefois les spoilers, vous pouvez consulter cette brève revue de presse traduite et compilée par Première. (Ou en anglais sur SlashFilm).

    Enfin, si vous l’avez manqué, voici le reportage promotionnel de 13 minutes, mis en ligne la semaine dernière. Via Empire.

    À lire aussi :

    > Christopher Nolan, dernier grand apôtre de la pellicule
    > Batman : Morgan Freeman comprend que dalle!
    > The Dark Knight Rises : première bande-annonce


    • Ouf, celui-là je n’attendrai pas 1 an avant de le regarder (comme Drive que j’ai vu seulement hier soir!). Les attentes de tous sont tellement élevées, voyons-voir si nous serons déçus… ou pleinement satisfaits de l’oeuvre finals!

    • J’ai hâte de voir ça, mais je dois dire que les publications que vous mentionnez ne me semblent pas un si grand gage de qualité que cela. Combien de fois ai-je lu un truc du genre “Two Thumbs UP -Rolling Stone” ou bien “A Masterpiece! -Variety” derrière une boîte de DVD ultra-poche ou sur une affiche comme celle du haut du billet (qui est très laide en passant)!

      Peut-être que je ne connais pas bien la crédibilité relative de chacun des médias américains, mais il me semble que je fais plus confiance au critique comme individu qu’à un média en général.

      Si vous me dites que Ebert a dit que le film était vraiment bon, j’en tiens compte. Si vous me parlez de la critique positive de Rolling Stone, je reste dubitatif.

      Quant à Nolan, je lui fais confiance pour produire un divertissement de qualité supérieure et c’est sûr que je vais y aller.

      Par contre quelques doutes me font réduire mes attentes, notamment à propos de l’importance que la bande annonce et l’affiche accordent à Bane. C’est qui ça “Bane”? En tant que spectateur plutôt ignorant des sous-histoires de Batman, le joker me semble plus intéressant et donnait quelque chose d’épique à la lutte de Batman.

      Je suis prêt à m’intéresser à un nouveau méchant, mais je doute qu’il ait la carrure de Joker/Ledger…

    • @ kurtz
      Bane est à l’origine un vilain possédant une rage incontrôlable et une força surdimensionnés grâce à des drogues. On la vu jouer un rôle minable comme acolyte de poison ivy dans le film Batman et robin. Avec Christopher nolan il a l’air d’un gars plutôt intelligent qui a l’air davoir une grosse dent contre batman. N’oublions pas que c’est un film de nolan. Les caractères des personnages peuvent remplacer des pouvoirs surhumains. Il paraîtrait que le film est bon mais que la fin laisse un arrière goût. Peut être que certains trouveront le films à la hauteur des attentes et d’autres non. Moi je m’en fous je sais que je trouverai ça bon. Il y a une limite à l’excellence!

    • J’avoue ne jamais avoir compris l’attention et l’estime démesurées qu’on porte aux Batman de Christopher Nolan. Peut-être est-ce parce que je n’aime pas trop les films de super héros…

      Est-ce que c’est parce que, dans le genre, ce sont d’excellents films? The Dark Knight, que j’ai vu deux fois (je cherchais le génie…), m’a semblé être un film de divertissement ordinaire, avec des acteurs inégaux, des longueurs, des clichés et relativement peu d’originalité.

      À la lecture des critiques et à entendre ce que les spectateurs en disent, c’est comme si on élevait ces Batman au rang des chefs-d’oeuvre les plus magistraux de l’histoire du cinéma (parfois même avant de les avoir vus!). Alors si quelqu’un veut bien m’expliquer ce phénomène…

    • @ Kurtz

      Bane est apparue dans les pages de “Batman” il y a une vingtaine d’années, alors autour du numéro 600. Dans l’histoire, le punch était qu’il lui avait cassé le dos. Je ne le connais pas davantage, mais ça fait changement de la porte tournante des mêmes vilains …

    • Merci pour les infos sur Bad Guy Bane.

      @satyre

      Je pense que la majorité des cinéphiles prennent les Batmans de Nolan pour ce qu’ils sont: des très bons divertissements. Malheureusement, beaucoup essaient de les vendre en tant que films de réflexion profonde, ce qu’ils ne sont pas vraiment, et en tant qu’oeuvres artistiquement réussies, ce qu’ils sont encore moins.

      Mais entre, admettons, Spiderman et Batman, il y a quand même une grosse marge.

    • Je préférais – et de beaucoup – la vision de Tim Burton… Dans les Batman de Christopher Nolan, le contenant surpasse le contenu. Certains y voient des réflexions philosophiques et des discours politiques, pardon ??? J’avais vu (pour ne pas dire ’subi’) “Batman Begins” et “The Dark Knight”. Pour “The Dark Knight Rises”, je passerai mon tour. Mes priorités : “Prometheus”, “Spider-Man” et le nouveau Woody Allen.

    • Voici un extrait de ce que dit Wikipedia su Bane:

      “Bane savait qu’une attaque directe contre Batman serait vouée à une défaite.

      C’est pour cette raison qu’il détruisit l’asile d’Arkham et laissa échapper tous les ennemis de Batman afin que ceux-ci l’épuisent physiquement et psychologiquement. Après avoir déduit lui-même l’identité de Batman, Bane se confronta à lui dans le manoir Wayne. S’ensuivit une violente bataille où Bane brisa le dos de l’homme chauve-souris, le paralysant. Il devint, par la suite, le criminel en puissance régnant sans partage sur Gotham, pourchassé par le remplaçant de Bruce Wayne dans le costume de Batman, Jean-Paul Valley. Cette situation l’amène à entrer en conflit avec d’autres criminels comme Killer Croc. Avec le temps, Jean-Paul devient mentalement instable, il se fabrique un costume de combat et réussit à vaincre Bane.”

      Je suis curieux de voir si Nolan va prendre cette direction, etant donné que c’est la fin de sa trilogie.

    • @ richais

      Il y a bel et bien une analyse philosphique détaillée dans The Dark Knight. Seulement, elle est inscrite dans le caractère des personnages et non pas à travers une quête de sens au niveau narratif. Son développement est donc beaucoup plus subtil.

      Ces analyses tourent autour de 2 thèmes principaux :

      - Le duel entre la morale kantienne et la morale utilitariste
      - Le monopole de la violence légitime par l’État et l’utilisation de celle-ci en tant que moyen ou fin

      Revisionnez le film en gardant en tête ces critères. Vous en aurez une toute autre appréciation.

    • J’ai vu le film il y a déja une semaine… bien en deçà de mes attentes et à mon avis le plus convenu des films de Nolan. Alors que “The Dark Knight” nous amenait dans tous les sens, on peut prédire tout ce qui arrive dans celui là et c’est bien dommage.

      Pour ce qui est des critiques quant à la voix de Bane, je crois que Nolan a modifié la voix dans quelques scènes (la voix modifiée est ridicule) et a laissé la voix originale dans d’autres. Si vous êtes attentifs, vous vous rendrez compte rapidement que Bane a deux voix distinctes dans “Rises”…

    • @pezzz

      Je serais bien curieux de lire votre analyse du Dark Knight concernant Kant et Mill, il me semble que ce duel moral pourrait être vu dans bien des films américains et je ne vois pas en quoi Nolan le développe plus que d’autres.

      @atticusfinch

      Un film plus “convenu” de Nolan, ça me semble bon signe, quant à moi il s’embrouille souvent à travers sa virtuosité scénaristique, un récit plus limpide, “simple”, pourrait peut-être bien l’aider à travailler enfin sa mise en scène, souvent très pauvre.

    • C’est vraiment très bon. Je me suis tapé Begins et Knight la veille et suis allé voir Rises en matinée. Tous les acteurs sont excellents, l’histoire est dérangeante à souhait, l’action avance naturellement, les images sont du bonbon pour les yeux.

      En plus, avec ce groupe terroriste qui prend en otage la population du centre-ville, il y a des similitudes avec notre situation actuelle à Montréal avec le conflit étudiant. A voir.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    juillet 2013
    L Ma Me J V S D
    « juin   août »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité