Jozef Siroka

Jozef Siroka - Auteur
  • Le blogue de Jozef Siroka

    Jozef Siroka est journaliste au pupitre à LaPresse.ca et blogueur cinéma à temps partiel.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 4 avril 2012 | Mise en ligne à 14h00 | Commenter Commentaires (6)

    Interlude musical: Crazy Clown Time

    crazy-clown-time-lynch-600x360

    Un barbecue dans la cour, de la bière qui coule à flots, une jeune fille à la poitrine généreuse qui se dénude. Voilà les ingrédients d’une soirée bien sympathique. À moins que ce ne soit David Lynch qui organise le party…

    Le maître de l’inquiétante étrangeté a réalisé la vidéo pour le single éponyme de son premier album en solo, Crazy Clown Time, et que dire de plus sinon que c’est tout à fait lynchien (et qu’on a vraiment hâte qu’il se remette au cinéma!).

    À éviter de regarder au bureau!

    À lire aussi :

    > David Lynch, maître de la terreur suggestive


    • Complètement débile!! Est-ce que Lynch a pris de l’hélium avant de chanter? À regarder avec le bouton mute sur le son.

    • En tant que cinéphile appréciant énormément l’oeuvre de Lynch y compris ses derniers trucs en caméra numérique, je peux dire que ce vidéo est vraiment nul. Je n’ai pas vraiment envie d’en dire plus, et s’il y a un message onirico-lynchéen là-dedans, je n’ai pas vraiment le goût de le chercher.

      On dirait une mauvaise parodie de You Tube.

    • Viré su’l'top.

      Trop. Pis y a pas de lapin. Ça manque de lapin.

      ”À regarder avec le bouton mute sur le son.”

      Ou à écouter l’écran fermé, c’est selon.

    • Moi aussi j’ai vraiment hate qu’il revienne au cinema parce-que ce truc est completement merdique!

    • Lynch n’a qu’a s’absenter des salles de cinéma que 6 ans pour que le monde oublie ce que c’est un Lynch? Je suis tout seul à voir son clip dans la lignée d’Inland Empire?! Son oeuvre me semble en parfaite continuité, j’ai hâte qu’il concocte quelque chose de plus long!

    • Tout comme bohmer, je crois que ce clip s’inscrit plutôt bien dans la lignée des oeuvres de Lynch. Pas exceptionnel loin de là (et les hurlements et la voix tappent sur les nerfs à la longue), mais l’ambiance freakante (voire exagérément freakante comme je l’ai déjà critiqué!) me semble parfaitement symétrique avec la majorité de ses films et le beat n’est pas mauvais, quoique répétitif (et on s’entend que c’était son but pour insuffler cette ambiance tribale/décadente). Sauf qu’il s’agit d’un condensé en 4 minutes, donc évidemment le rythme est complètement différent! Ça nous épargne au moins quelques scènes parfois d’une angoissante longueur…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    janvier 2013
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité