Jozef Siroka

Jozef Siroka - Auteur
  • Le blogue de Jozef Siroka

    Jozef Siroka est journaliste au pupitre à LaPresse.ca et blogueur cinéma à temps partiel.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 30 avril 2009 | Mise en ligne à 10h30 | Commenter Commentaires (98)

    Mon Top 10

    doublevie_sunset13

    L’équipe d’Écran Total, qui anime une émission de cinéma sur les ondes de la radio étudiante de l’UQAM, m’a demandé de lui fournir une liste de mes dix films préférés. «Avec plaisir».

    Il faut dire que l’exercice ne fut pas aussi simple que prévu. Réduire sa passion à une dizaine de titres relève pratiquement de l’indécence. Pour vous faire une idée, voici les réalisateurs dont j’ai été contraint d’ignorer l’oeuvre : Bergman, Antonioni, Renoir, Tati, Tavernier, Truffaut, Welles, Wilder, Lang, Kurosawa, Kusturica, Cassavetes, Bunuel, Polanski, Kubrick, Lynch…

    Prenez bien en compte cependant que ce Top 10 n’est aucunement coulé dans le béton. Je suis un jeune cinéphile. Il se peut que demain je fasse la découverte cinématographique de ma vie.

    De plus, mon impression des films que j’ai déjà vus risque de changer au cours des années. Les titres que j’ai choisis sont en quelque sorte interchangeables. Ils représentent davantage mon appréciation d’un cinéaste en général que d’un film en particulier. Ainsi, Raging Bull aurait pu prendre la place de Taxi Driver. Stroszek celle de Grizzly Man. Nashville celle de McCabe & Mrs. Miller, etc.

    Sans plus tarder, je vous invite à consulter mon Top 10.

    Les listes des autres participants sont ici (en date du 27 avril).

    Enfin, l’émission spéciale de fin de saison d’Écran Total se trouve ici.

    Vos propres Top 10 sont évidemment bienvenus.


    • Ce genre de liste varie au gré du temps et de nos humeurs… mais essayons quand même :

      Paris Texas
      L’enfant
      Sarabande
      2001
      Last Tango in Paris
      Apocalypse Now
      Pulp Fiction
      Rashômon
      Le Mépris
      Breaking the Waves

    • depuis plusieurs années, Citizen Kane figure comme mon top des top, et je suis surpris de voir qu’il ne fut selectionné par personne!!!!

      exercise a mon avis trés périlleux.

    • Dix seulement…??

      J’ai de la difficulté à faire une liste de mes cent films préférés!!

      Dix par année … Là je veux bien jouer!!

    • Limité à 10 choix de films?

      Ils sont EVILLLL à l’UQAM.

    • Est-ce que “Les boys” compent pour 1 ou 4 films?

    • @jozef

      Quel est l’exercice, précisément ? Faites-vous la nuance entre votre ‘top dix de films préférés’ et votre ‘top dix des meilleurs films de tous les temps’ ?

      C’est pas tout à fait pareil…

      Votre liste est très ésotérique…

      Un snob du rock pourrait s’amuser à dire que les Left Banke ont fait ‘le meilleur disque de tous les temps’, mais un critique ’sérieux’ se doit de dépasser ses strictes ‘préférences’. Même Pitchfork n’ose pas exclure les Beatles, Pink Floyd, et Radiohead de leur palmarès.

      À voir votre liste, j’ai un peu l’impression que c’est un top 10 strictment personnel. Votre top 10 de critique professionnel, lui, serait ?

    • et BTW, non, j’ai pas lu Ulysses 5 fois, Dieu m’en garde !

    • Blade Runner
      Il était une fois dans l’ouest
      2001
      Mulholland Dr.
      Fargo
      Stalker
      On the waterfront
      The third man
      Les sept samourais

      Je bloque à 9

      Cinéma Paradiso?
      Das Boot?
      Brazil?
      Dr. Folamour?
      The Thin Red Line?
      Apocalypse Now?

    • @ mikhail_boulgakov

      Bonne question. Je crois plutôt qu’il s’agit de mes films préférés. En même temps, est-ce qu’un individu peut vraiment soumettre une liste «objective» des meilleurs films à lui seul? Je crois que la meilleure méthode dans ce cas-ci est un vaste sondage, comme dans le cas de la plus prestigieuse des listes de la sorte, celle de Sight & Sound, qui est renouvelée aux 10 ans

      http://www.bfi.org.uk/sightandsound/topten/

    • À la limite …

      Dix meilleurs films par genre et par décennie…

      Personnellement, je fais une distinction entre les films que j’ai adorés et ceux que j’estime qu’ils ont eu une influence marquante sur l’art cinématographique, que je les ai aimés ou pas.

    • Les listes par sondages souffrent de leurs travers méthodologiques (souvent, on part de top 10 pour faire des top 50, ce qui est absurde), et sont forcément consensuelles.

      Un critique peut prendre une certaine distance ‘objective’ face à soi. C’est même tout son mérite. Du coup, la liste qu’il fournirait serait à la fois ‘personnelle’ et pertinente. La liste de vos films préférés sont pertinents, mais d’un point de vue plus affectif.

    • Ces listes, pour qu’elles vaillent quelque chose, doivent être dressées dans l’urgence. Allons-y donc, à toute vitesse…

      1- LE SACRIFICE d’Andreï Tarkovski
      2- LA MAMAN ET LA PUTAIN de Jean Eustache
      3- L’ARGENT de Robert Bresson
      4- OÙ EST LA MAISON DE MON AMI? d’Abbas Kiarostami
      5- PRINTEMPS TARDIF de Yasujirô Ozu
      6- LE RAYON VERT d’Éric Rohmer
      7- UNE FEMME SOUS INFLUENCE de John Cassavetes
      8- L’ENFANCE NUE de Maurice Pialat
      9- L’AURORE de Friedrich Wilhelm Murnau
      10-FANNY ET ALEXANDRE d’Ingmar Bergman

    • Je ne veux même pas m’essayer à faire un top 10! J’ai beaucoup de films que j’ai adoré, beaucoup qui m’ont impressionné, beaucoup que j’ai trouvé très bien faits, etc…

      Mais c’est toujours amusant de lire à propos de top 10! Toutefois, je dois dire que je n’ai pas vu la majorité des films présentés dans les différents top 10. Peut-être est-ce parce que je considère un film comme un divertissement, pas autant une oeuvre d’art ou une psychanalyse.

      Je trouve surprenant par contre que The Godfather ne soit nulle part.

    • Sans ordre particulier et je me trouve beaucoup pop culture par rapport au reste de ce qui a été apporté jusqu’à maintenant, mais c’est mon top 10 à moi et ça reste du divertissement pour moi.

      SEVEN SAMURAI de Kurosawa
      ALIENS de Ridley Scott (jamais cru qu’après 25 ans, ce serait toujours le meilleur film d’action que j’ai vu).
      FIGHT CLUB de David Fincher
      EASTERN PROMISES de David Cronenberg
      SPIRITED AWAY de Miyazaki (fallait que j’en choisisse au moins un de Miyazaki)
      12 ANGRY MEN de Sidney Lumet
      CICADES DE DEUS de Fernando Meirelles
      EL LABIRENTO DEL FAUNO de Guillermo Del Toro
      OLD BOY de Chan-wook Park
      HOT FUZZ d’Edwar Wright (j’ai beaucoup de difficulté avec les films d’humour, peu me font vraiment rire, mais celui là est loin au-dessus de la masse avec l’humour typiquement british et ses références pop)

    • @denigreur

      Si c’est bien le film de Ridley Scott, alors c’est ALIEN, quoiqu’il s’agit plus d’un film d’horreur que d’action.
      Mais si c’est bien ALIENS, alors c’est James Cameron qui a réalisé ce film qui est plus proche du film d’action, mais comporte tout de même une bonne part d’horreur.

    • Tenter de produire un top 10 objectif est un exercice complètement futile. Les top 10, dans le meilleur des cas, sont fait pour s’amuser, non?

      Mon top 10 en ordre alphabétique qui fera pouffer de rire n’importe quel cinéphile trop sérieux:

      Akira de Katsuhiro Otomo
      Citizen Kane de Orson Welles
      Dogville de Lars von Trier
      Dr. Strangelove de Stanley Kubrick
      Fight Club de David Fincher
      Ghost in the Shell de Mamoru Oshii
      The Good, the Bad and the Ugly de Sergio Leone
      Jacob’s Ladder de Adrian Lyne
      Pan’s Labyrinth de Guillermo del Toro
      Sin City de Robert Rodriguez

    • - Alien
      - Fight club
      - Eyes wide shut
      - Apocalypse now
      - Goodfellas
      - C.R.A.Z.Y
      - Barry Lyndon
      - Saving private Ryan
      - No country for old men
      - Kill bill

      mention spéciale:
      - Babel
      - Mystic river
      - 2001 l’odyssée de l’espace
      - Le parrain 1,2,3
      - slumdog millionnaire
      - Vanilla sky

    • Je préfère de loin les listes dites “personnelles” à celles qui se veulent objectives; ces dernières sont plus souvent qu’autrement redondantes alors que les premières dirigent les regards sur des films plus ombragés dont on apprend, par leur présence dans une telle liste, qu’il “peuvent” avoir de grandes qualités à nos yeux aussi.
      Prennons un exemple: je veux placer un Altman dans ma liste, l’objectivité me ferait hésiter entre Nashville ou Short Cuts, alors que la subjectivité me ferait plutôt hésiter entre Images ou Thieves Like Us !!

      Reste que peut importe la voix, cet exercice est difficile.
      (le film “ombragé” pour moi dans les listes déjà proposées: L’Enfance Nue de Pialat ! merci astyanax !)

    • Comment pouvez-vous comparer des films d’époque et de genre différent? Comment comparer Spirited Away à Godfather? De plus, il faudrait distinguer coup de coeur à chef-d’oeuvre cinématographie. Amélie Poulin et Harry Potter and the Prisoner of Azkaban sont des bijoux, mais des classiques incontournables? Il serait préférable de sous-catégoriser (Animation, SF, Action), comme l’a fait Moviefone http://www.moviefone.com/insidemovies/category/top-25/

    • @mathieu

      Ce n’est pas si futile que ça, surtout si on maitrise un sujet de façon plus scolaire. Le cerveau a deux hémisphères. L’objectivité pure n’existe pas, mais il existe une objectivité moins teintée de subjectivité.

      Par exemple, Business as Usual de Men at Work est un de mes albums préférés de tous les temps (exercice : île déserte). Mais jamais dans cent ans je ne l’incluerais dans un top 10 de ‘meilleurs albums’, ni même un top 100, car je suis parfaitement conscient du fait que cet album évoque quelque chose de strictement personnel, et n’a pas tant de mérite à sa face même.

    • salut Jozef, quelle surprise de voir ta bonne bouille sur ce site,
      Bon, ton top 10 rien à redire, si ce n’est que bien entendu cela relève
      de l’impossible.
      A quand ton long métrage sur les écrans du monde entier ?
      Figure-toi que je m’y suis mis ! ils sont bien courts mes petits films.
      Mais je m’amuse beaucoup à les faire et à apprendre à jouer
      avec le temps qui passe, et qu’après une image il en faut une autre
      et une autre et une autre…

      J’espère que je te vois un de ces jours à Paris.

      En attendant je te lirai ici même.

      Mario

    • 1-Forrest Gump
      2-Eternal Sunshine of the Spotless Mind
      3-Mulholland Drive
      4-C.R.A.Z.Y
      5-Québec-Montréal
      6-Jerry Maguire
      7-Vanilla Sky
      8-Good Will Hunting
      9-Le dîner de cons
      10-Requiem for a Dream

    • Mon cinéma du XX siècle…

      1916 – Intolerence (D.W. Griffith)
      1925 – Cuirassé Potemkine ( S. Eisenstein)
      1927 – Octobre (S. Eisenstein)
      1927 – Metropolis (F. Lang)
      1927 – The General (B. Keaton)
      1928 – Napoléon (A. Gance)
      1928 – La Passion de Jeanne d’Arc (C. Dreyer)
      1931 – M le maudit (F. Lang)
      1934 – Le triomphe de la volonté (L. Riefenstal)
      1934 – Gone with the wind (V. Fleming)
      1936 – Modern Time (C.Chaplin)

    • 1- It’s a wonderful life de Capra
      2. Le dictateur de Chaplin
      3.JFK de Stone
      4. Casablanca de Curtiz
      5. Les incorruptibles de De Palma
      6. Le bon, la brute et le truand de Sergio Leone
      7. Les trois jours du Condor de Lumet
      8. Chinatown de Polanski
      9. Retour vers le futur de Zemekis
      10. Parlez-nous d’amour de Jean-Claude Lord

    • 1941 – Maltese Falcon (J. Huston)
      1941 – Citizen Kane (O.Welles)
      1942 – Casablanca – (M.Curtiz)
      1944 – Double Indemnity (B.Wilder)
      1946 – The Big Sleep (H.Hawks)
      1948 – Le voleur de bicyclette (V. de Sica)
      1949 – The Third Man (C. Reed)
      1950 – Orphée (J. Cocteau)
      1951 – The African Queen (J. Huston)
      1952 – High Noon (F. Zimmerman)
      1953 – Le salaire de la peur (H.G. Clouzot)
      1953 – Les vacances de M. Hulot (J. Tatti)
      1954 (The Seven Samourai (Kurosawa)
      1954 – La Strada (Fellini)
      1955 – Nuit et brouillard (A. Resnais)
      1957 – Le septième sceau (I. Bergman)
      1958 – Touch of Evil (O. Welles)
      1959 – Hiroshima mon amouir (A. Resnais)

    • 10?????? Oufffffffff!!!!! Mission Impossible…….nonnnnnnn…ce film n’y est pas…ne vous en faites pas!!!! Bon, je vais essayer….

      Ordet_Dreyer
      L’Aurore_Murnau
      Mouchette_Bresson
      A Face In The Crowd_Kazan
      L’Éclipse_Antonioni
      Le Silence_Bergman
      Mort à Venise_Visconti
      Le Sacrifice_Tarkovsky
      Werckmeister Harmonies_Tarr
      Teorema_Pasolini
      ….mention honorable à Nous ne vieillirons pas ensemble de Pialat et mention honorable à………….(fill the blank)

    • Bon d’accord, rapidement sans trop réfléchir, avec abandon:

      - Night of the Hunter (Laughton)
      - Passion de Jeanne D’Arc (Dreyer)
      - Twin Peaks: Fire Walk With Me (Lynch)
      - Au Hasard Balthazar (Bresson)
      - Night of the Iguana (Huston)
      - La Femme d’à Côté (Truffaut)
      - 3 Woman (Altman)
      - La Bête Lumineuse (Perrault)
      - Terre en Transe (Rocha)
      - Le Vent du Wyoming (Forcier)

      Hier c’était … demain ce sera …

    • 1960 – A bout de souffle (J.L. Godard)
      1960 – La Dolce Vita (F. Fellini)
      1960 – Psycho (A. Hitchcock)
      1962 – Jules et Jim (F. Truffaut)
      1962 – Laurence d’Arabie (D. Lean)
      1963 – 8 ½ (F. Fellini)
      1963 – Le Léopard (L. Visconti)
      1964 – Zorba le Grec (M. Cocoyannes)
      1964 – A Hard Day’s Night (D. Lester)
      1964 – Dr. Strangelove … (S.Kubrick)
      1964 – The Pink Panther (B. Edwards)

      … Une brillante décennie!

    • Mon top 10 de jeune cinéphile:

      - The Matrix
      - Catch me if you can
      - Cidade de Deus
      - Forrest Gump
      - Le fabuleux destin d’Amélie Poulain
      - The Shining
      - Eternal Sunshine of the Spotless Mind
      - Braveheart
      - Das Experiment
      - 28 Days Later

    • 1966 – Un homme et une femme (C. Lelouch)
      1967 – Belle de Jour (L. Bunuel)
      1967 – Bonnie and Clyde (A. Penn)
      1968 – Yellow Submarine …
      1968 – If (L. Anderson)
      1968 – Il était une fois dans l’Ouest (S. Leone)
      1968 – 2001 l’odyssée de l’espace (S. Kubrick)
      1969 – Blow-Up – (Antonioni)
      1969 – Women in Love (Ken Russell)
      1969 – Midnight Cowboy (J. Schlesinger)
      1969 – Z (Costa-Gavras)

      … non??

    • Les années 70, c’est pas mal non plus …

      1970 – The Wild Bunch (S.Peckinpah
      1970 – M*A*S*H* (R. Altman)
      1971 – Clockwork Orange (S. Kubrick)
      1972 – Le dernier tango à Paris (Bertoluci)
      1972 – Cris et chuchotements (I. Bergman)
      1972 – Psaumes rouges (M. Jancso)
      1972 – Cabaret (B. Fosse)
      1972 – Aguirre, la colère des dieux (W. Herzog
      1972 – The Godfather (F. Coppola)
      1973 – Chinatown (R. Polanski)
      1973 A Woman Under the Influence (J. Cassavetes)

    • 1974 – Young Frankenstein (M. Brooks)
      1974 – Les ordres (M. Brault)
      1974 – One Flew over the cuckoo’s Nest (M. Forman)
      1975 – Jaws (S. Speilberg)
      1976 – Taxi Driver (M. Scorsese)
      1977 – Cet obscur objet du désir (Bunuel)
      1979 – Life of Brian (T. Jones)
      1979 – The Tin Drum (V. Schlöndorff)
      1979 – Le mariage de Maria Braun (R. Fassbinder)
      1979 – All That Jazz (B. Fosse)

    • @ Jozef Siroka et
      @ rafc

      Je ne sais pas trop pourquoi j’éprouve le besoin de vous l’écrire, mais je me réjouis de la présence dans vos listes de HANNAH AND HER SISTERS (Jozef) et de LA FEMME D’À CÔTÉ (rafc).

      Peut-être parce qu’il s’agit de deux films absolument magnifiques, chefs-d’oeuvre de deux cinéastes, Woody Allen et François Truffaut, que je trouve un peu surestimés (Allen, en particulier).

    • C’est tellement pas évident, ce seraient des films qui m’ont surtout laissé une très grande impression et les goûts évoluent avec l’âge, alors je plonge et dans aucun ordre particulier:

      The Sound of Music (j’avais 6 ans mais je persiste et signe)
      2001 A Space Odyssey
      The Player (en fait pratiquement tous les films de Robert Altman)
      Hable con ella
      Brokeback Mountain (Ang Lee n’a jamais cessé de me surprendre)
      Blade Runner
      Touch of Evil
      Fargo (encore là pratiquement toute l’oeuvre des frères Cohen)
      Les Misérables, version 1958, avec Gabin et Bourvil
      Babel

    • Le paragraphe d’introduction de l’article d’ECRAN TOTAL dit : ” Nous vous présentons, avec plusieurs invités, les films que nous considérons comme essentiels à tous cinéphiles !” 10 FILMS ESSENTIELS ??!! Pas surprenant que l’on retrouve alors les sempiternels CITIZEN KANE, 8 1/2 et autres grands classiques QUE NOUS AVONS PROBABLEMENT TOUS VUS ET REVUS. Moi, ce que j’aime, c’est de voir surgir ici des titres dont je n’avais jamais entendu parler ! Merci donc à ceux qui ont mentionné (et m’obligent ainsi à découvrir) des titres comme SPIRITED AWAY, GHOST IN THE SHELL, TERRE EN TRANSE, etc.

      Dans le même esprit, j’en profite pour glisser mon Top 10 de films obscurs mais qui valent le détour : VA ET REGARDE/idi e smotri (1985), LES ROSEAUX SAUVAGES (1994), SECONDS (1966), TWO-LANE BLACKTOP (1971), THE HIRED HAND (1971), KISS ME DEADLY (1955), SHOCK CORRIDOR (1963), POSSESSION (1981), CUTTER’S WAY (1981), STRAW DOGS (1974).

    • 1980 – Being There (H. Ashby)
      1980 – Apocalypse Now (F. Coppola)
      1980 – Raging Bull (Scorsese)
      1980 – Kagemusha (Kurosawa)
      1981 – The Elephant Man (D. Lynch)
      1981 – Les bons débarras (F. Mankiewicz)
      1981 – Diva (J.J. Beinix)
      1981 – Fitzcarraldo (W. Herzog)
      1982 – Le bal (E. Scola)
      1982 – Carmen (C. Saura)

    • Il y a tant de films qui ont marqué leur époque et pour toutes sortes de raisons. En vrac :
      - Cuirassé Potemkine
      - Metropolis
      - Les Temps mordernes
      - Fitzcarraldo
      - Kagemusha
      - Le Parrain
      - Deer Hunter
      - Terminator 2
      - La trilogie du Seigneur des Anneaux
      - plus près de nous : C.R.A.Z.Y
      - pour le génie et la tendresse : Wall-E
      - et pour une fable moderne drôlement bien rythmée : Slumdog Millionaire

    • 1982 – Koyaanisqatsi (G. Reggio)
      1983 – Once Upon a Time in America (S. Leone)
      1984 – Amadeus (M. Forman)
      1985 – Ran (Kurosawa)
      1985 – Brazil (T. Gillian)
      1986 – Le déclin de l’empire américain (D. Arcand)
      1987 – Les ailes du désir (W. Wenders)
      1987 – Bagdad Café (P. Adlon)
      1987 – Le festin de Babette (G. Axel)

    • 1991 – Delicatessen (M. Caro)
      1996 – Breaking the Waves (Lars von Trier)
      1998 – Run Lola Run (T. Tykver)

      C’est à peu près ça!!

    • … et aussi THE HONEYMOON KILLERS (1970) (de Leonard Kastle, disponible sur CRITERION), SULLIVAN’S TRAVELS (1941) de Preston Sturges, THE SHOOTING (1967) de Monty Hellman et CHARLEY VARRICK (1972) de Don Siegel.

    • @Jozef Siroka

      J’apprends, en lisant l’article d’ÉCRAN TOTAL, que vous avez fréquenté la New York Film Academy ! En quelle année ? Vous avez aimé ? Vous pourriez nous parler de cette expérience qui, pour le cinéphile que vous êtes, a dû constituer une expérience mémorable ?

    • Pas nécessairement les meilleurs, mais ceux qui me font sentir bien (je me comprends)… Dans le désordre.

      -Jean de Florette / Manon des Sources
      -Citizen Kane (ben oui)
      -Quai des Brumes
      -Splendor in the Grass
      -Shawshank Redemption
      -The Killing
      -The Thing
      -Solaris (original, bien sûr)
      -Crimes and Misdemeanours
      -Les sous-doués en vacances (Riez! C’est justement l’objectif.)

      Je ne suis pas sûr que j’aurais osé publier ça sous mon vrai nom… Ça aurait pu être 10 autres films, une autre journée.

    • @astyanax
      J’adore Truffaut. Cependant, j’ai toujours ressenti une sorte de frustration devant son oeuvre; comme si ses films ne faisaient que tendre vers quelque chose, manquaient d’équilibre. De là peut-être la surestimation dont vous parlez! Selon moi, il atteint l’Équilibre à trois reprises: 2 Femmes et le Continent, La Femme d’à Côté et Vivement Dimanche. Sa mort précoce fut donc une des grandes tragédie du 7eme Art.

      @earaserhead
      Que de titres intéressant!
      The Honeymoon Killers, j’y cours … (’69 est une année bénite et lustrale.)

    • Babel.
      La montagne sacrée.
      El topo.
      Das boot.
      The fisher king.
      Affreux, sales et méchants.
      Le roi de coeur.
      Duel.
      Harold et maude.
      La vie est belle.

    • bon mes dix films…
      en ordre svp

      1) apoclypse now (pour brando et… brando)
      2) the deer hunter (pour de niro, cazale, walken et streep)
      3) le parrain 1 (pour brando, caan, pacino et cazale, quelle famille !!!)
      4) Casino (pour de niro, pesci et … sharon stone)
      5) La fille de ryan (pour mitchum et miles)
      6) pulp fiction (pour travolta et thurman)
      7) l’eau chaude, l’eau frette (pour bergeron et les deux jeunes amoureux)
      8) arizona junior (pour cage et hunter)
      9) la tête de normande st-onge (pour laure et cloutier)
      10) vie d’ange (pour harel et baillargeon)

    • Sans ordre particulier, chacun est mon préféré selon mon humeur du moment :

      Mulhollnand Drive – David Lynch
      Magnolia – Paul Thomas Anderson
      Funny Games – Michael Heneke
      Blade Runner – Ridley Scott
      Bleu – Krzysztof Kieślowski
      21 grammes – Alejandro González Iñárritu
      Il était une fois dans l’ouest –Sergio Leone
      La nuit de Varenne – Ettore Scola
      Les yeux noirs – Nikita Sergueievitch Mikhalkov
      La Passion de Jeanne d’Arc – Carl Theodor Dreyer

    • en prenant en considération que ca pourrait changer demain…

      seconds
      kiss me deadly
      12 angry men
      ascenseur pour l’échafaud
      taxi driver
      the royal tenenbaums ( I know…)
      naked lunch
      trainspotting
      les ailes du désirs
      chopper

    • Comme je le disais précédemment (et comme tlm le souligne), ces choix sont très instable, alors voilà donc mon top 10 du 30 avril à 19h (qui a considérablement changé depuis ce matin) :

      Partition inachevée pour piano mécanique
      Five Easy Pieces
      Paris Texas
      Ikiru (Vivre)
      La vie est belle
      Happiness
      La Strada
      Songs From the 2nd Floor
      Orphée
      Buffet Froid

      Et si on me demande de me prononcer de nouveau demain, ça serait surement encore plus différent (sauf pour Paris Texas qui sera toujours là!)… ;)

    • Dans l’ordre ou dans le désordre….

      Le Samourai de Melville
      Paths of Glory de Kubrick
      Barton Fink des Coens
      La Voie Lactée de Bunuel
      Le souffle au Coeur de Malle
      Videodrome de Cronenberg
      Les Diaboliques de Clouzot
      The Virgin Spring de Bergman
      Exotica de Egoyan
      Brazil de Gilliam

    • The Godfather.
      Modern Times.
      The grapes of wrath.
      The General. (Buster Keaton)
      Sunset Boulevard.
      M.
      The seven samourais.
      Psycho.
      Les vacances de Mr Hulot.

    • @rafc

      Autres renseignements sur les films obscurs de ma liste via le lien suivant :

      www.filmscultes.blogspot.com

    • Dans le désordre, un top 10 éphémère…

      Charisma (Kiyoshi Kurosawa, 1999)
      Casanova (Federico Fellini, 1976)
      Satantango (Bela Tarr, 1994)
      The Sacrifice (Andrei Tarkovsky, 1986)
      Ulysses’ Gaze (Theo Angelopoulos, 1995)
      Our Hitler: A Film from Germany (Hans-Jurgen Syberberg, 1977)
      The Color of Pomegranates (Sergei Parajanov, 1968)
      Los Muertos (Lisandro Alonso, 2004)
      Days of Eclipse (Alexandr Sokurov, 1988)
      L’hypothèse du tableau volé (Raoul Ruiz, 1979)

      @Eraserhead
      Bien intéressant votre sélection de films obscurs, je compte bien y jeter un oeil…
      J’ose y insérer quelques trouvailles:
      -My Childhood / My Ain Folk / My Way Home (Bill Douglas, 1972 à 1978)
      -The Bed You Sleep In (Jon Jost, 1993)
      -Kerosene Salesman’s Wife (Alexandr Kajdanovsky, 1988)
      -The Asthenic Syndrome (Kira Muratova, 1989)
      -The Reflecting Skin (Philip Ridley, 1990)
      -The Rose King (Werner Schroeter, 1986)
      -Marketa Lazarova (Frantisek Vlacil, 1967)
      -Bipedalism (Yevgeny Yufit, 2005)
      -Spiral (Krzysztof Zanussi, 1978)

      De la bonne nourriture pour les sens… ;-)

    • Et voici un top 10 pour vrai cinéphile:

      1-Ernest Goes to Jail
      2-Ernest Goes to School
      3-Ernest Goes to Splash Mountain
      4-Ernest Goes to Camp
      5-Ernest Saves Christmas
      6-Ernest Scared Stupid
      7-Ernest Goes to Africa
      8-Ernest in the Army
      9-Ernest Rides Again

      …et finalement…

      10-The Wild Strawberries

      Bon visionnement à tous

    • Bon je me tape Fargo et quelques autres films dans les prochains jours… et dire que je n’ai pas encore vu ce phénomène qu’est Citizen Kane. Appairait toujours sur ce genre de liste… est-ce un film surestimer ?

    • C’est souffrant, seulement dix.

      mais jouons le jeu:

      (dans n’importe quel ordre)

      - Manderlay (Lars von trier)
      - Jaws (Spielberg)
      - Vicky, Christina, Barcelona (W. Allen)
      - 2001 (kubrick)
      - Psycho (Hitchcock)
      - Crash ( P. Haggis)
      - LOTR trilogy (P. Jackson)
      - Lost in Translation ( Sofia Coppola)
      - Blade Runner ( R. Scott)
      - 12 angry men (S. Lumet)
      - Persona (Bergman)
      - Mulholland drive ( Lynch)
      - Zelig (W. Allen)
      - Dr. Strangelove (Kubrick)
      - The Breakfast Club (John Hughes)
      - Clockwork Orange (Kubrick)
      - One flew over cuckoo’s nest (M. Forman)
      - Pulp Fiction (Tarantino)
      - Kill Bill (Tarantino)
      - Rear Window (Hitchcock)
      - Memento (Nolan)
      - Collateral (M. Mann)

      ..euh ..oups je suis rendu à combien là ??

    • “Bon je me tape Fargo et quelques autres films dans les prochains jours… et dire que je n’ai pas encore vu ce phénomène qu’est Citizen Kane. Appairait toujours sur ce genre de liste… est-ce un film surestimer ?”

      C’est un excellent film et techniquement assez interressant pour que les profs de cinéma de partout dans le monde en parle dans leurs cours de façon quasi obligatoire.. lol

      Sauf que bon, c’est tout de même un très vieux film et il y a pas mal d’eau qui a collé sous les ponts depuis.. C’est comme Metropolis, c’est un must-see pour les fans de science-fiction, mais c’est dry pas mal si t’a vu Transformers juste avant…hahaha

    • Des films qui m’ont frappés fort:

      “Possession” et “L’important c’est d’aimer” de Zulawsky
      “Eraserhead”, “Elephant man” et “Wild at Heart” de Lynch
      “Une femme sous influence”, “Husbands” et “Opening night” de Casavettes
      “Jacob’s lader” de Lynn
      “The Damned” de Visconti
      “Elephant” et “Last Days” de Van Sant
      “Night of the living dead” de Romero

      Je pourrais continuer…. Mais restons calmes comme nous suggère WordPress !

    • Les top 10, c’est aussi inutile qu’amusant. Allons-y!

      1-Raging Bull (Martin Scorsese)
      2-Les ordres (Michel Brault)
      3-Dawn of the Dead (George A.Romero)
      4-La haine (Mathieu Kassovitz)
      5-Ringu (Hideo Nakata)
      6-Sympathy for M. Vengeance
      7-Ghost Dog: The Way of the Samurai (Jim Jarmusch)
      8-Le dîner de cons
      9-Memories of Murder et The Host (Bong Joon-ho) – Je triche Ha!
      10-Parlez-nous d’amour (Jean-Claude Lord

    • Je pense avoir déjà mis mon Top 10 dans le passé, donc je vais éviter de me répéter moi-même. Comme je maintient un Top 100 depuis plusieurs années, j’ai décidé de monter un petit Top 10 puisé de celle-ci, des films qui je crois sont plus obscurs que la moyenne (certains plus que d’autres) et qui représentent à mes yeux des purs chef-d’oeuvre ayant malheureusement été un peu oublié par le temps.

      1) Il Grande Silenzio (1968 – Sergio Corbucci)
      2) Red Beard (1965 – Akira Kurosawa)
      3) My Father, My Lord (2007- David Volach)
      4) Stray Dog (1949 – Akira Kurosawa)
      5) Shock Corridor (1963 – Samuel Fuller)
      6) All Quiet on the Western Front (1930 – Lewis Milestone)
      7) Kiss Me Deadly (1955 – Robert Aldrich)
      8) Duel (1971 – Steven Spielberg)
      9) Hell in the Pacific (1968 – John Boorman)
      10) Ikiru (1952 – Akira Kurosawa)

      Désolé pour l’abondance de Kurosawa. J’y peux rien, il est LE plus grand, après tout. ;-)

    • Ma liste n’est pas une des fillms que je considere comme les plus grands chefs-d’eouvre mais bien de films preferes.

      Dans aucun ordre precis

      -Jesus de Montreal (Dennys Arcand 1989)
      -Nikita (Luc Besson 1991)
      -La vita e bella (Roberto Benigni 1997)
      -Il Postino (Michael Radford 1994)
      -Pulp Fiction (Quentin Tarantino 1994)
      -Crouching Tiger Hidden Dragon (Ang Lee 2000)
      -Life of Brian (Terry Jones 1979)
      -Akira (Katsuhiro Otomo 1988)
      -Aliens ( James Cameron 1986)
      -Unforgiven ( Clint Eastwood 1992)

      Je sais, c’est une liste bien “jeune” mais bon… On ne realise pas a qu’elle point ce genre de liste est difficle a realiser tant que l’on na pas essaye.

    • Popiol y diament?
      Kanal?

    • Voici ce que Truffaut a dit au sujet de Citizen Kane …

      ” Alors, Orson Welles en 1939 devait très bien sentir qu’il lui fallait délivrer non seulement un bon film mais LE film, celui qui résumerait quarante ans de cinéma tout en prenant le contre-pied de tout ce qui avait été fait, un film qui serait à la fois un bilan et un programme, une déclaration de guerre au cinéma traditionnel et une déclaration d’amour au médium. ”

      Malgré son *age*, Citizen Kane reste un film à voir. C’est certain que ça n’a pas le même impact que lors de sa sortie en 1941 et le fait de regarder ce film à la télévision plutôt qu’au grand écran enlève beaucoup d’intérêt et de puissance à la chose. C’est tout de même un film qui a révolutionné le language cinématographique de l’époque et influencé toute une génération de créateurs de films.

    • Voici mon top 10 (un peu classique)…

      1- 2001 A Space Odyssey (pour la beauté et la perfection)
      2- Goodfellas (pour le vrai visage de la mafia)
      3- The Shining (des vrai frissons)
      4- One Flew Over a Cuckoo’s Nest (le plus grand acteur)
      5- The Godfather (pour le digne visage de la mafia)
      6- Crimes and Misdemeanors (pour l’intelligence de Allen)
      7- Pulp Fiction (la folie, le seul film que j’ai vu 3 fois au cinéma…)
      8- Bleu (la beauté de Binoche et la rigueur de Kieslowski)
      9- The Good The Bad and The Ugly (pour la plus belle scène du cinéma)
      10- Les Bons Débarras (le meilleur film québécois)

      C’est vraiment atroce seulement 10 choix, on doit en laisser trop de côté….

    • J’abonde dans le même sens que lordcraft, n’ayant pas vu la majorité des films des top 10 de plusieurs participants ici. Mettons que je suis aussi davantage du type divertissement qu’oeuvres d’art…

      1-Pulp Fiction
      2-La vie est belle
      3-Full Metal Jacket
      4-The Big Lebowski
      5-Goodfellas
      6-Saving Private Ryan
      7-Forrest Gump
      8-Braveheart
      9-Fight Club
      10-The Usual suspects

    • @past2904
      Vous écrivez : ”THE GOOD, THE BAD AND THE UGLY” (pour la plus belle scène du cinéma)”

      Je suis curieux : vous pensez à quelle scène exactement ? Celle où Eli Wallach retrouve son frère moine ? La confrontation finale dans le cimetière ? Eli Wallach filmé au téléobjectif et qui court et court dans le cimetière pour trouver la tombe pleine d’or (sur la superbe musique de Morricone) ? La scène dans le désert ? Clint Eastwood qui tombe sur un soldat agonisant et lui fait fumer son cigar avant de mourir ? La scène où Eli Wallach se fait torturer tandis qu’à l’extérieur un groupe de musiciens jouent en pleurant ? (Tellement de scènes inoubliables dans ce chef-d’oeuvre !)

    • Un top 10 pour s’amuser…et récent en plus….

      L’Humanité_Bruno Dumont
      Vozvrashcheniye_Andrei Zvyagintsev
      Wolfsburg_Christian Petzold
      Last Life In The Universe_Pen-Ek Ratanaruang
      Satantango_Bela Tarr
      Iklimler_Nuri Bilge Ceylan
      Delta_Kornel Mundruczo
      Eleni_Theo Angelopoulos
      Falscher Bekenner_Chrostoph Hochhausler
      Le Conseguenze dell’amore_Paolo Sorrentino

    • Jouons le jeu!

      Top 10 général

      1924 – Sherlock, Jr. (Buster Keaton)
      1941 – Citizen Kane (Orson Welles)
      1963 – Pour la suite du monde (Pierre Perrault)
      1964 – Les parapluies de Cherbourg (Jacques Demy)
      1966 – Blow-Up (Michelangelo Antonioni)
      1968 – 2001 : A Space Odyssey (Stanley Kubrick)
      1968 – Pas de deux (Norman McLaren)
      1985 – Ran (Akira Kurosawa)
      2000 – In the Mood for Love (Wong Kar Wai)
      2004 – Ghost in the Shell 2 : Innocence (Mamoru Oshii)

      Top 10 animation

      1926 – Les aventures du Prince Achmed (Lotte Reiniger)
      1937 – Blanche Neige et les sept nains (David Hand)
      1968 – Pas de deux (Norman McLaren)
      1987 – L’homme qui plantait des arbres (Frédéric Back)
      1988 – Akira (Katsuhiro Otomo)
      1988 – Mon voisin Totoro (Hayao Miyazaki)
      1999 – Revolutionary Girl Utena (Kunihiko Ikuhara)
      1999 – Millennium Actress (Satoshi Kon)
      2000 – Princes et princesses (Michel Ocelot)
      2004 – Ghost in the Shell 2 : Innocence (Mamoru Oshii)

    • Bon point eraserhead, il y a effectivement beaucoup de grande scène dans ce chef d’oeuvre mais pour moi c’est la scène finale dans le cimetière, du pur génie..

      Mais mention honorable également à Eli Wallach qui cherche le trésor dans le cimetière avec l’excellente Ecstacy of Gold de Morriconne.

      En plus c’est l’introduction de tous les concerts de Metallica ;0)

    • je l’essaie mais juste du côté effet-choc et non ”bon” film
      dans le désordre

      1-Star wars episode IV (1977) / je suis sortie du cinema renversé par le potentiel qui s’ouvrait pour se genre
      2-Shining / le plus grand frisson de peur que j’ai ressenti
      3- Citizen Kane / grandiloquent et simple
      4- Aurore l’enfant-martyre (l’original) / la fin de ma naiveté et début des nuits blanches
      5- 1984 et Brazil / atmosphere de Arthur Koestler a l’écran
      6- Pink Floyd the wall / bonjour la folie et la psychologie
      7- un homme et une femme / que c’est beau l’amour
      8- Dawn of the dead / Romero / trop surréaliste. vivre dans un centre commercial encerclé de morts-vivants
      9- Bambi meets Godzilla / loufoque et sans budget
      10- elephant man – compassion
      11- Grease (Olivia, je t’aime…)
      12- Sissi (pour mettre un visage a une princesse)
      13- CRAZY / retour dans mon passé
      14- Marius, Fanny, César – La trilogie
      15- a venir

    • Voici le top 10 d’un jeune (très jeune) cinéphile. J’ai 17 ans et les films que j’ai mis sont très et même, extrêmement récent. Bien sûr, j’ai vu plusieurs films de Leone, Scorsese et autres, mais je reste assez contemporain dans mon choix. C’est bon d’en parler, car la plupart des gens de mon âge ne connaissent pas du tout ces films (secondaire). Ils connaissent plutôt The Fast and Furious et autres.

      Top 10 général:
      Grindhouse (Quentin Tarantino et Robert Rodriguez)
      Sin City (Robert Rodriguez et Frank Miller)
      kill Bill (Quentin Tarantino)
      Pulp Fiction (Quentin Tarantino)
      Le Labyrinthe de Pan (Guillermo del Toro)
      [REC] (Jaume Balaguerò et Paco Plaza)
      Shaun of the Dead (Edgar Wright)
      28 Days Later (Danny Boyle)
      Babel (Alejandro Gonzalez Innarìtu)
      The Dark Knight (Christopher Nolan)

      Mention spéciale:
      Juno (Jason Reitman)
      Cloverfield (Matt Reeves)
      Sukiyaki Western Django (Takashi Miike)
      300 (Zach Snyder)
      No Country for Old Men (Frères Coen)

      Top 10 animation:
      Château Ambulant (Hayao Miyazaki)
      Château dans le Ciel (Hayao Miyazaki)
      The Incredible (Brad Bird)
      Toys Story 2 (John Lasseter)
      Persepolis (Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud)
      Waltz with Bashir (Ari Folman)
      Spirited Away (Hayao Miyazaki)
      Paprika (Satoshi Kon)
      Interstella 5555 (Kazuhisa Takenouchi et Daft Punk)
      Coraline (Henry Selick)

    • Mon top 10:

      1-Coyote’s Ugly
      2-Waterwolrd
      3-Fantastic Four: Rise of the Silver Surfer
      4-Head On
      5-L’âge des ténèbres
      6-Mad Max
      7-Hostel 2
      8-Metropolis
      9-2001
      10-Fight Club

    • 10 – Doom
      9 – Police Academy
      8 – Police Academy 2
      7 – Police Academy 3
      6 – Police Academy 5
      5 – Police Adademy 6
      4 – Robocop 3
      3 – Bad Boys 2
      2 – Citizen Kane
      1 – Alien vs. Predator
      1 -

    • Pour me simplifié la tâche et économiser du temps, voici ma liste des 10/10 que j’ai attribué sur IMDB, il y en a 17:

      -Orange Mécanique
      -Cuirassé Potemkin
      -Dancer in the dark
      -Ange exterminateur
      -La vie est belle
      -Les ordres
      -Magnolia
      -Les Voisins (McLaren)
      -Nuits et brouillard
      - One Flew Over the Cuckoo’s Nest
      -La Parrain 2
      -The great dictator
      -Nightmare before Christmas
      -The Piano
      -Tout sur ma mère
      -La dernière temptation du Christ
      -12 Angry men

    • Merci à Cyan51 pour sa liste encore plus obscure que la mienne ! ;-)

      Ah ! La JOIE de partir à la recherche de ces oeuvres introuvables défiant toute catégorisation !

    • @eraserhead: Bon cinéma!

    • @ integrale

      Citizen Kane reste un classique pour les contre-plongé, la profondeur de champs ou le scénario. Par contre, plusieurs (dont moi) vont lui préféré Touch of Evil qui contient également plusieurs prouesses techniques.

    • Vaut mieux tard que jamais (et en me fiant aussi à mes choix personnels sur imdb.com) :

      1. 2001 : L’Odyssée de l’espace
      2. Citizen Kane
      3. À bout de souffle
      4. Le chat dans le sac
      5. Le cuirassé Potemkin
      6. Casino
      7. Le confessional
      8. Cours, Lola, cours
      9. Dancer in the dark
      10. Eyes Wide Shut/The Shining/A Clockwork Orange

      Mention (très) spéciale à :

      1. The Dodfather Part 1-2
      2. Fight Club
      3. Le fabuleux destin d’Amélie Poulain
      4. Kill Bill Vol 1-2
      5. Nosferatu, eine Symphonie des Grauens
      6. Das Cabinet des Dr. Caligari

      Au plaisir

    • @ mikhail_boulgakov et Siroka

      J’aimerais savoir votre différence entre mon top 10 des films préférés et mon top 10 des meilleurs films de tous les temps, sachant que l’exercice relève du subjectif… je ne recèle pas de distance entre les deux appellations, qu’elle soit objective ou subjective? Pour moi, c’est évident qu’on parle de subjectif non?
      Bref, on parle de grands films qui nous ont marqué sur tous les plans : visuels, réalisations, scénario, effets, musique, etc. le tout combiné de main de maître…

    • NOTE : Il serait intéressant aussi — parlant d’exercice — de faire ressortir nos meilleurs des dix dernières années, en ne choisissant qu’un film par année… le sujet est lancé!

    • @martinibi

      J’ose une réponse soit que nos films préférés le seront souvent pour des raisons personnelles, alors que lorsque l’ontente de faire une liste des films les meilleurs/plus influents…. de tout les temps, on tente de s’en détacher et de rester uniquement objectif sur l’oeuvre…. Voilà pourquoi ces listes sont généralement similaire avec des Citizen Kane, Vertigo, Godfather, 8 1/2, Tokyo Story ou La Règle du Jeu au bout du compte…

    • @martinbi
      j’aime voir Un chat dans le sac, mais surtout Le Confessional dans votre liste!
      Mais voyant que vous y ajoutez Kane et À Bout de Souffle (vous êtes le seul d’aillieurs ??) j’ai du mal à comprendre votre intérrogation à propos de la distinction entre les deux “style” de liste. Le questionnement de Mikhail est parfaitement clair; et emayano vous repond bien ici.
      Souvent, les oeuvres qui nous marquent profondément ne sont pas necessairement celles qui, étant des Chef-d’oeuvres, font Avancer le médium, le renouvellent, développent le champs des possibles… (Citizen Kane …)
      La liste que Nous appelons “objective” devrait peut-être se nommer “historique”; dans le sens où nous cherchons les films qui ont une importance par rapport à l’avancement du médium, leur importance révolutionnaire, ceux qui poussent les limites.
      Les listes objectives sont datées, alors que les subjectives sont intemporelles.

      (Par ailleurs, comme vous peut-être, je placerais les 10 derniers Kubrick avant chaque tentative de “top 10″ …. la parfaite rencontre de la forme et du genre !!)
      Et aussi … comment expliquer cette récurrence de titre comme Fight Club et Amélie dans de tel top dix ? expliquez-moi?

    • Cyan51, merci de m’avoir fait decouvrir Bela Tarr ! Intense et hypnotisant (voir extrait ci-dessous). Mais dites-moi, vous avez VRAIMENT regarde SATANTANGO au complet ? (8 heures de longs plans sequence … Si oui, Bravo ! ;-)

      Ca existe en DVD ?? Torrent ??

      http://www.youtube.com/watch?v=q8DOQFccj00

    • Bela Tarr et beaucoup d’autres….

      http://www.facetsmovies.com/user/homeNewUser2.php

    • Deux autres distributeurs:

      http://www.secondrundvd.com/
      http://www.edition-filmmuseum.com/index.php

      À mon humble avis, des incontournables pour certains titres.

      *Voir une partie de la filmographie de Miklos Jancso chez Second Run (le premier hyperlien), influence majeur de M.Tarr. Particulièrement le film The Round-Up, magnifique.

    • @ emayano et rafc (et mikhail_boulgakov et Siroka)

      Je vois mais…
      Pour des raisons personnelles certes mais pourvues de connaissances cinématographiques, c’est-à-dire que je me base sur mes années d’études en cinéma au cégep, qui m’ont ouvert les yeux sur les différentes vagues marquantes du cinéma, de l’histoire, qui ont développé mon esprit critique, etc. Honnêtement, hormis ces cours en cinéma, qui serais-je pour parler de meilleurs films, de films préférés, de films marquants alors que je ne saurais même pas que la musique insuffle une vie dans un film lorsqu’elle est bien utilisée (2001), alors que je cernerai pas tout l’aspect sonore qui importe dans un film (À bout de souffle) et alors que je n’aurais rien compris de l’importance de l’apport de la réalisation (plongées, contre-plongées, etc. dans Citizen Kane)?

      Je ne veux aucunement discréditer qui que ce soit dans leurs choix de leurs meilleurs films — ni faire preuve de prétention –, mais ne faut-il pas avoir un minime de connaissances dans l’univers du cinéma pour parler de nos meilleurs films?

      Je ne comprends absolument pas que Coyote Ugly soit en tête de liste des meilleurs films d’une personne, alors que je suis tout à fait d’accord avec tous les autres choix…

      Casino et Cours, Lola, cours font davantage partie de choix personnels, j’en conviens…
      Notez qu’il y ait plusieurs films catalogués dans les meilleurs au monde que je n’ai pas vus et dans nombre de vos listes : Seven Samourai, The Good, the Bad and the Ugly, Vertigo et… La liste de Schindler (!?) que je n’ai jamais vu au complet… preuve qu’on ne peut tout voir et il y a fort à parier que ces films se retrouveraient dans ma liste!!!

      Ah, le merveilleux monde du cinéma; toujours un plaisir de parler de ce sujet avec vous tous et toutes.

      Au plaisir

    • Fight Club et Amélie Poulain relèvent (également) davantage de choix personnels… mais les deux ont marqué différemment :

      Fincher : virulente critique sociale sur la surconsommation, un genre qu’on ne voit pas souvent…
      Jeunet : charmante comédie fantaisiste qui ne soulève pas de grands questionnements existentiels dans le fond mais la forme parle énormément, la manière dont Jeunet a réalisé son film est impressionnante. Rarement une comédie est autant en symbiose entre le contenant et le contenu, tout fonctionne… Notons que le film arrivait dans le contexte du 11 septembre 2001, ce qui lui a valu une dose de bonheur, de rafraîchissement et de bonté qui n’aurait jamais eu lieu dans d’autres circonstances.

    • @rafc

      Effectivement, Kubrick est (avec Hitchcock à mon avis) celui qui à le plus réussi à combiner la forme avec le genre en faisant des films totalement divertissement avec énormément de contenu. Kubrick réussi probablement davantage en combinant contenue technique et social. Bref 2 grands maîtres!

    • @cyan51

      L’Humanité Bruno Dumont ???
      Wow… jamais vu de film aussi insipide… peut-être que c’est juste trop brillant pour moi.

      Sérieusement, qu’avez-vous trouvé de bon à ce film?

    • Vive les débats de cinéphiles! J’y ajoute mon grain de sel de jeune cinéphile de 18 ans…
      Pour les classiques…. Citizen Kane de Welles et East of Eden d’Elia Kazan
      Pour les films plus récents, There will be blood de Paul Thomas Anderson, Milk et Elephant de Van Sant

      Il n’y en a que cinq qui me viennent mais ce sont des films qui me plairont tout autant dans 20 ans je crois.

    • Quelques oubliés des commentaires:

      -The Fly
      - Knife in the water
      - Manhattan
      - Life of others
      - blood simple
      - Rosemary’s baby
      - Lolita

    • @eraserhead: oui! loll et j’ai eu la chance de le rencontrer lors de la projection des Harmonies au FNC il y quelques années…

      @cadman: les plans, l’interprétation, l’histoire, la mise en scène à la Bresson, les silences, le temps qui s’écoule sans qu’il ne se passe rien, l’ambiance, comme dans la vraie vie quoi! Peut-être que Flandres serait un meilleur choix pour vous, je ne sais pas…

    • @ intégrale et autres :

      ARTV diffusera Citizen Kane le samedi le 9 mai 2009 à 13 h00

    • (suite du message précédent)

      Et aussi d’autres grands classiques seront diffusés bientôt, selon le site de Médiafilm

      http://www.mediafilm.ca/fr/films-tv.sn

      le 16 mai, sur TFO, Pierrot le fou (J-L Godard)

      et le 17 mai, sur Bravo : Fargo (Les frère Coen, v.o.a.)

      entre autres.

    • -Ponette

      -Douze hommes en colère

      -Les ailes du désir

      -Le bal

      -Vol au-dessus d’un nid de coucou

      -Le parrain (numéroooo ?)

      -Léolo

      -Noces de sang

      -Bagdad Café

      -Pulp Fiction

      -
      Mention à Jean de Florette et toutes les histoires de Pagnol.

    • Merde. J’ai oublié Fellini !

      TOUT Fellini…

      Impossible d’arrêter à 10. Sorry.

    • eeee….. 23- mean girls ??

    • Dans le désordre (67 titres dont les 32 plus grands d’entre eux précédés de – plus les films de Eisenstein ) :

      -Ordet (Dreyer)
      La Passion de Jeanne d’Arc (Dreyer)
      Dies Irae (Dreyer)
      -Woman in the Dunes (Teshigahara)
      -The Touch of Evil (Welles)
      -Citizen Kane (Welles)
      Othello (Welles)
      -Europa (Lars von Trier)
      Les idiots (Lars von Trier)
      -8 1/2 (Fellini)
      -Amarcord (Fellini)
      -La Dolce Vita (Fellini)
      Juliette des esprits (Fellini)
      Et vogue le navire ! (Fellini)
      -Intervista (Fellini)
      -Le voleur de bicyclette (De Sica)
      -Andrei Rublev (Tarkovsky)
      -Le sacrifice (Tarkovsky)
      -Persona (Bergman)
      -Scènes de la vie conjugale (Bergman)
      -L’heure du loup (Bergman)
      La source (Bergman)
      -Le charme discret de la bourgeoisie (Buñuel)
      Belle de jour (Buñuel)
      L’ange exterminateur (Buñuel)
      -Hiroshima, mon amour (Resnais)
      -Tokyo Story (Ozu)
      -Théorème (Pasolini)
      -La montagne sacrée (Jodorowsky)
      -El Topo (Jodorowsky)
      -Fando y Lis (Jodorowsky)
      -A Woman Under the Influence (Cassavetes)
      Love Streams (Cassavetes)
      -Annie Hall (Allen)
      -Manhattan (Allen)
      -Tokyo-Ga (Wenders)
      L’Énigme de Kaspar Hauser (Herzog)
      Fitzcarraldo (Herzog)
      Nosferatu, fantôme de la nuit (Herzog)
      Aguirre, la colère de Dieu (Herzog)
      Les nains aussi ont commencé petits (Herzog)
      -Les contes de la lune vague après la pluie (Mizoguchi)
      -Raging Bull (Scorsese)
      -Taxi Driver (Scorsese)
      -East of Eden (Kazan)
      A Face in the Crowd (Kazan)
      -L’Atalante (Vigo)
      L’Île nue (Kaneto Shindō)
      -Casablanca (Curtiz)
      Le Regard d’Ulysse (Angelopoulos)
      Le tambour (Schlöndorff)
      L’hypothèse du tableau volé (Ruiz)
      Lola Montès (Ophüls)
      Madame de… (Ophüls)
      Le plaisir (Ophüls)
      Marat/Sade (P. Brook)
      La Maman et la Putain (J. Eustache)
      Pour la suite du monde (Perrault)
      La bête lumineuse (Perrault)
      Blow-up (Antonioni)
      Rome, ville ouverte (Rosselini)
      Le secret de Veronika Voss (Fassbinder)
      Zazie dans le métro (Louis Malle)
      Jeux interdits (R. Clément)
      Orfeu Negro (M. Camus)
      Le conformiste (Bertolucci)
      Adieu ma concubine (Kaige)
      -films de Eisenstein

    • S’il y a un film que j’ai apprécié voir cette année c’est L’illusionist de Sylvain Chomet!

      http://www.imdb.com/title/tt0775489/

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    juillet 2008
    L Ma Me J V S D
    « juin   août »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité