Jozef Siroka

Jozef Siroka - Auteur
  • Le blogue de Jozef Siroka

    Jozef Siroka est journaliste au pupitre à LaPresse.ca et blogueur cinéma à temps partiel.
  • Lire la suite »

    Partage

    Dimanche 28 septembre 2008 | Mise en ligne à 2h00 | Commenter Commentaires (9)

    Qui sauvera les Oscars?

    oscar_3.jpgAu cours des trois dernières années, la grand-messe du cinéma américain a perdu 25% de ses cotes d’écoute. Naturellement, les organisateurs des Oscars sont en mode panique. Afin de revigorer la formule, ils ont fait appel à Laurence Mark et Bill Condon, respectivement producteur et réalisateur du drame musical Dreamgirls, qui a obtenu huit nominations l’année dernière.

    Le plan de sauvetage du duo n’est pas encore clairement établi. En entrevue à Variety, ils y vont de quelques généralités : «Nous respectons la tradition des Oscars, et nous sommes contents de la soutenir. Mais ce serait bien de respecter le format tout en y apportant des variantes. Le show devrait être chic et amusant».
    Ou : «L’objectif est de ramener un élément de surprise et peut-être même un sentiment de mystère».

    L’idée la plus novatrice, comme l’explique Mark au Hollywood Reporter, serait de trouver un moyen de reconnaître les films les plus populaires de l’année, incluant ceux qui n’ont obtenu aucune nomination. Ce genre de proposition est néanmoins risquée. Comme le dit un vétéran producteur des Oscars : «Il y a une mince ligne entre maintenir la dignité et la valeur de la cérémonie telle qu’on la connaît et la rendre accessible et divertissante pour un public plus large». En effet, un hommage aux navets d’Adam Sandler aiderait certainement les cotes d’écoute, mais…

    Il y a aussi la question de l’hôte. Des rumeurs font état du comédien britannique Ricky Gervais, tandis que d’autres parlent de Will Smith pour succéder à Jon Stewart. Mais même la plus grande star de la planète ne suffirait pas à rendre les Oscars plus attrayants. Le changement doit être fondamental.

    Ma suggestion : réduire drastiquement la durée de la cérémonie. La révolution YouTube ayant considérablement affecté la capacité de concentration d’un bon segment de la population, le concept d’une émission de 4 heures est devenu archaïque. Les adeptes d’Internet aiment toujours la télévision, mais préfèrent souvent la regarder de manière fragmentée, à travers des sites qui offrent des extraits marquants. Le meilleur moyen de ramener ces personnes devant leur écran
    de télé serait de leur promettre une cérémonie condensée remplie de moments forts.

    Heureusement, les organisateurs peuvent compter cette année sur The Dark Knight pour attirer la masse. Le film de Christopher Nolan a en effet le rare avantage d’avoir séduit le grand public ET la critique. Lui donner des nominations dans les catégories importantes, incluant Meilleur film, irait de soi et garantirait un intérêt soutenu jusqu’à la fin de la cérémonie. Il reste à savoir si l’Académie est prête à lui décerner le prix ultime. Une décision qui permettra d’indiquer la réelle mesure de leur désespoir.

    Sur le même sujet :

    > Anne Thompson plaide pour le statu quo
    > La montée de lait de Nikki Finke
    > Les prédictions hâtives des «gourous» des Oscars


    • s’il n’y avait pas une pause pub de 3 minutes à chaque 10 minutes, peut-être que la cérémonie durerait 2 heures au lieu de 4 et peut-être que je la regarderais live…

    • Les américains ne produisent en général que des âneries, ne se rendent voir en général que leurs âneries et n’y présentent aux Oscars qu’une partie de leurs âneries…
      J’aime bien le memorium des grands disparus : du temps du cinéma américain à son meilleur.

    • La cérémonie des Oscars est trop longue et finit trop tard.
      À mon avis c’est là où le bât blesse.

    • Un peu d’imputabilité s’il vous plaît! La qualité des productions hollywoodiennes n’a fait que plonger au cours des dernières années, mais les salaires des vedettes et des coûts de production ont explosés! Étant donné le climat économique actuel au sud de la frontière, je ne crois pas que cette cérémonie mérite d’être sauvée. En résumé, c’est une soirée qui coûte des millions pour que des gens qui font des millions se lancent des fleurs, analyse peut-être un peu sursimplifiée mais vraie! Et ce serait encore mieux si tous ces artistes philanthropes prenaient l’initiative de faire canceller cette cérémonie, car avouons qu’il n’y a pas grand chose à célébrer cette année.

    • Personnellement je suis jamais ca, les résultats sont toujours décevants, on voit que c’est arranger dans un certain sens, c’est une question de pression des studios sur les voteurs de l’Académie, si bien que les frères Coen gagnent pas pour Fargo ,mais le Patient anglais oui, Titanic 11 oscars misère… Scorcese gagne pas avec The Aviator,mais avec The Departed, une reprise d’un film japonais, Chaplin qui a jamais rien gagner, enfin beaucoup de gens méritants qui auraient du gagner et s’en retourne bredouilles chez eux alors moi, les Oscars, Gémeaux , Félix ou autres galas, très peu pour moi merci.

    • Effectivement, les oscars ne font pas les bons films.
      Titanic était bon, mais 11 oscars, dont celui du meilleur film, au dépens de Fargo en plus?

      Sans oublier tout les films injustement boudés!

    • Difficile (impossible ?) de trouver une cérémonie de remise de prix intéressante, toutes offrent le spectacle désolant de copinages et de magouilles pour se distribuer et se partager les prix, et les discours convenus et lénifiants (merci à…) en longue durée, et ce sont rarement les films les plus méritants qui se retrouvent recompensés. Je ne vois pas vraiment comment on peut rendre le tout plus digeste, bon courage aux malheureux qui ont la charge de tout changer sans rien toucher, ça va être dur à concilier.

      Je me suis laissé aller à regarder les emmy, on ne m’y reprendra plus, c’était d’un ennui !

      Pour le reste, chaque prix, récompense dans le domaine artistique est subjectif, du cinéma, au théâtre, à la musique, jusqu’à la littérature et même l’architecture et donc sujet à caution et ouvert aux critiques.

      @ teddybear
      The Departed (Les Infiltrés) est une reprise d’un film hong-kongais et non japonais (Infernal Affairs avec Tony Leung), premier volet d’une trilogie.

    • Côté injustice rien ne va battre Taxi Driver qui gagne pas…. Mais Rocky! Viarge la honte du Viet Nam était forte.

    • @personafilms

      Les ‘meilleurs films’ de type Oscars et ‘meilleurs disques’ de type Grammy (voire Jutra et Félix) ne sont pas ‘meilleurs’ films et disques de l’année d’un point de vue ‘critique’.

      Ces exercices grand public sont obligés de faire un acte d’équilibrisme entre ‘qualité intrinsèque’ mais surtout succès populaire.

      Il n’y a donc pas forcément ‘injustice’. Taxi Driver est reconnu à son juste mérite par ceux qui comptent, les cinéphiles. Rocky a reçu son petit trophée.

      Regardez un top 100 des meilleurs disques d’une année donnée par Rolling Stone ou Pitchfork, et y’en a même pas un en commun… Mais que le meilleur disque des années ‘80 soit de Michael Jackson ou de Sonic Youth, au fond, personne ne le sait…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • publicité

  • Calendrier

    septembre 2008
    L Ma Me J V S D
    « août   oct »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité