Jozef Siroka

Archive, septembre 2008

Mardi 30 septembre 2008 | Mise en ligne à 17h20 | Commenter Commentaires (7)

Che et la volonté de Soderbergh

soder

Après sa première mondiale à Cannes et sa première nord-américaine à Toronto, Che (la version de 4 heures) a été projeté au Festival du Film de New York, lundi. En conférence de presse, Steven Soderbergh rappelle qu’il n’a pas exactement sauté a pieds joints dans le projet au départ : «Parfois on dit oui, mais on n’est pas certain pourquoi [...] je me suis embarqué dans le projet davantage avec l’idée de ce que je ne voulais pas faire que de ce que je voulais faire». Lire le reste de cet article »

Lire les commentaires (7)  |  Commenter cet article






Lundi 29 septembre 2008 | Mise en ligne à 15h00 | Commenter Commentaires (2)

Le New York de Woody Allen

woody081006_2501.jpgLa plus saine et la plus durable relation d’amour que Woody Allen ait jamais connue est sans contredit avec la ville de New York. Il a peut-être flirté avec l’Europe ces dernières années (Match Point, Scoop, Cassandra’s Dream, Vicky Cristina Barcelona), rien ne lui fera oublier sa véritable passion. Il est d’ailleurs revenu récemment dans sa ville fétiche pour y filmer son nouveau projet, Whatever Works, une comédie mettant en vedette Larry David qui prendra l’affiche l’année prochaine.

Les films de Woody Allen faisant partie de l’iconographie de la Grosse Pomme au même titre que les Yankees, Times Square ou la Statue de la Liberté, New York Magazine n’a pas cherché bien longtemps son interlocuteur pour souligner le numéro spécial de son 40e anniversaire. Le cinéaste y aborde une variété de sujets sur le New York d’hier et d’aujourd’hui dont le climat socio-culturel, la vie de quartier, la communauté juive, la politique, le 11 septembre et, bien sûr, la psychanalyse.

Je traduis quelques passages de l’entrevue :
Lire le reste de cet article »

Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article






Dimanche 28 septembre 2008 | Mise en ligne à 2h00 | Commenter Commentaires (9)

Qui sauvera les Oscars?

oscar_3.jpgAu cours des trois dernières années, la grand-messe du cinéma américain a perdu 25% de ses cotes d’écoute. Naturellement, les organisateurs des Oscars sont en mode panique. Afin de revigorer la formule, ils ont fait appel à Laurence Mark et Bill Condon, respectivement producteur et réalisateur du drame musical Dreamgirls, qui a obtenu huit nominations l’année dernière.

Le plan de sauvetage du duo n’est pas encore clairement établi. En entrevue à Variety, ils y vont de quelques généralités : «Nous respectons la tradition des Oscars, et nous sommes contents de la soutenir. Mais ce serait bien de respecter le format tout en y apportant des variantes. Le show devrait être chic et amusant».
Ou : «L’objectif est de ramener un élément de surprise et peut-être même un sentiment de mystère».
Lire le reste de cet article »

Lire les commentaires (9)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    juillet 2014
    L Ma Me J V S D
    « juin    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité