Jozef Siroka

Jozef Siroka - Auteur
  • Le blogue de Jozef Siroka

    Jozef Siroka est journaliste au pupitre à LaPresse.ca et blogueur cinéma à temps partiel.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 29 mai 2008 | Mise en ligne à 18h45 | Commenter Commentaires (4)

    Maradona et Kusturica, les frères spirituels

    kustu.jpg

    Emir Kusturica et Diego Maradona, ces deux superstars rebelles au talent brut, étaient faits pour se rencontrer. À travers un projet documentaire symbiotique qui aurait pu s’intituler «Où sont donc passées nos belles années», le réalisateur serbe et le footballeur argentin donnent l’impression de se ressourcer mutuellement, oubliant momentanément leur déclin.

    La dernière décennie a en effet été difficile pour les deux hommes; l’un régulièrement critiqué pour ses graves problèmes de drogue et l’autre, pour des films qui ne remplissent plus les promesses de ses premières oeuvres. Rappelons que Kusturica est membre du club très sélect des cinéastes ayant remporté deux Palmes d’or (Papa est en voyage d’affaires et Underground). Sans compter le Prix de la mise en scène pour Le temps des gitans.

    Le documentaire qu’il est venu présenter hors compétition à Cannes, Maradona par Kusturica, ne rétablira certainement pas sa réputation. L’accueil public a été relativement indifférent et la critique fut plutôt mitigée.

    Il serait très étonnant que le film se trouve un distributeur au Canada, et je suspecte que sa sortie en DVD se fera plus tard que tôt. Alors, pour ne pas oublier trop vite, voici quelques documents:

    La bande-annonce :

    ***

    Revue de presse (le film est sorti cette semaine en France):

    ***
    Libération

    Dans le titre Maradona par Kusturica, il ne faut surtout pas mésestimer la préposition. Au contraire, c’est même elle qui conditionne la nature d’un projet réparti de part et d’autre de la caméra en un une-deux filmeur/filmé, parfois synonyme de valse-hésitation.

    Les Inrocks:

    Un docu fouilli mochard, très court sur le foot, très lourd et pénible sur le gauchisme de café de commerce.

    L’Humanité

    Un passionnant objet cinématographique aux accents post-punk revigorants

    Télérama

    La rencontre entre les deux géants autoproclamés n’est guère fertile et ressemble plus à un médiocre reportage télé qu’à un portrait nuancé ou à une enquête solide.

    FigaroScope

    Cette rencontre Maradona-Kusturica donne lieu à une fête de tous les sens, à une comédie humaine drolatique, haute en couleur, en émotion et en irrévérence.

    La conférence de presse à Cannes :

    ***


    • Kusturica n’a-t-il plus d’imagination pour se lancer dans un reportage sur une ancienne gloire du soccer droguée et dodue ?
      Autre sujet, que pensez-vous du phénomène Sex and the city ? On en parle beaucoup trop de ce navet, selon moi.

    • En documentaire, l”originalité vient plus souvent de l’approche, le traitement d’un sujet que du sujet lui-même et à savoir si le film tient plus du reportage que d’une chronique ou d’un témoignage, il faudrait bien l’avoir vu… N’empêche qu’un film sur Zizou m’aurait bien intéressé: il n’a peut-être pas reçu d’éducation convenable, mais au delà de sa complexité intellectuelle, il reste (à mes yeux d’observateur) un homme valeureux, “plus grand que nature” (puisqu’il s’est démarqué de ses concitoyens et de ses collègues) qui représente une partie non négligeable des citoyens français, des immigrants qui doivent composer avec leurs propres traditions et la culture de leur pays d’adoption. Je me demande si ça aurait pu être dans les cordes de Kusturica…

    • El Pibe de Oro ( Maradona ), je pense que ses problèmes de drogues ont beaucoup affaiblis sa popularité, ça m’etonnerais que ce film marche en dehors du continent Sud américain. Kusturica fait du DÉJA VU. On connait Maradona de A à Z : Tricheur pour marquer des buts, Drogué, Provoateur.
      Mr Josef, j’ai cherché en vain le DVD du film qui relate la vie Zinedine Zidane ( ZIDANE, un portrait du 21e siècle ). Le film a été presenté à CANNES en 2006, si j’ai bonne memoire. Êtes vous au courant de sa distribution au Québec. http://youtube.com/watch?v=IJNPDlzF4Wg&feature=related
      Merci :)

    • @guillaume_linger, un film existe déja sur Zidane dépuis 2006. Personnelement j’ai du mal à trouvé le DVD. C’était plus réaliste que celui de Maradona. Une bonne partie du film a été realisé sur le terrain avec 19 cameras juste pour ZIZOU. J’ai hâte de voir le DVD http://youtube.com/watch?v=vReWte1Qdzo

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    mai 2009
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité