Marc-André Lussier

Archive de la catégorie ‘Oscars’

Vendredi 26 février 2016 | Mise en ligne à 9h27 | Commenter Commentaires (11)

Les Oscars et le box-office québécois

Room - 1

Room a attiré autant de spectateurs que Félix et Meira

Quand la liste des finalistes pour ce qui s’appelle désormais le Gala du cinéma québécois a été annoncée, il a beaucoup été question de la faible ferveur populaire qu’ont engendrée la plupart des productions retenues. Cette énième séance d’auto flagellation collective a d’ailleurs beaucoup surpris les étrangers qui étaient de passage cette semaine aux Rendez-vous du cinéma québécois. Pourquoi le public d’ici boude-t-il ce qu’eux considèrent comme étant l’une des cinématographies les plus intéressantes au monde ?

Mais bon. La réalité étant ce qu’elle est, le fait est que plusieurs beaux films québécois n’ont pas trouvé leur public. Cela dit, qu’en est-il des huit films en lice aux Oscars dans la catégorie du meilleur film ? Le nombre de spectateurs que ces productions de prestige attirent dans les salles de cinéma du Québec reste relativement modeste. Plusieurs d’entre elles bénéficient pourtant de la force de frappe des grands studios. The Revenant, par exemple, n’a guère attiré chez nous plus de spectateurs que La guerre des tuques 3D ou Le mirage. Évidemment, sa carrière en salle risque de rebondir après son triomphe annoncé de dimanche. Room a attiré à peine un peu plus de spectateurs que Félix et Meira. Selon les données  - provisoires – de l’Institut de la statistique du Québec, voici les chiffres :

The Revenant : 347 148
The Martian : 336 874
Mad Max : Fury Road : 221 972
Bridge of Spies : 124 366
Brooklyn : 105 322
Spotlight : 59 840
The Big Short : 59 157
Room : 27 388

Choix et prédictions :

Meilleur film :
Choix : Spotlight
Prédiction : The Revenant

Au départ de la course, The Big Short et Spotlight semblaient avoir de bonnes chances mais The Revenant a le vent dans les voiles. Le film d’Alejandro González Iñárritu a d’ailleurs déjà remporté plein de prix importants (Golden Globes, BAFTA, etc.).

Meilleure réalisation :
Choix : Adam McKay (The Big Short)
Prédiction : Alejandro González Iñárritu (The Revenant)

Adam McKay a fait un travail remarquable sur le plan de la réalisation avec un sujet difficile. Mais Iñárritu, lauréat du DGA Award pour une deuxième année consécutive, est maintenant le grand favori.

Meilleure actrice :
Choix : Cate Blanchett (Carol)
Prédiction : Brie Larson (Room)

D’une simple inflexion de voix, Cate Blanchett peut inventer tout un monde. Mais l’Académie préférera décerner la statuette à Brie Larson, fort émouvante dans Room.

Meilleur acteur :
Choix : Michael Fassbender (Steve Jobs)
Prédiction : Leonardo DiCaprio (The Revenant)

Les membres de l’Académie tomberont dans le piège et célèbreront la performance poseuse de Leonardo DiCaprio. Mais Michael Fassbender mériterait l’Oscar dix fois plus.

Meilleure actrice de soutien :
Choix : Kate Winslet (Steve Jobs)
Prédiction : Alicia Vikander (The Danish Girl)

Kate Winslet a le malheur d’offrir une performance remarquable dans un film mal aimé. Alicia Vikander, lauréate du SAG Award, montera sur la scène du Dolby Theatre pour cueillir sa statuette.

Meilleur acteur de soutien :
Choix : Mark Rylance (Bridge of Spies)
Prédiction : Sylvester Stallone (Creed)

L’Académie ne voudra sans doute pas rater l’occasion de créer un moment mémorable avec Sly, 39 ans après Rocky. La performance de Mark Rylance dans Bridge of Spies est cependant digne de la statuette.

Meilleur scénario original :
Choix : Spotlight
Prédiction : Spotlight

Thomas McCarthy, et son coscénariste Josh Singer, a tiré d’une enquête foisonnante un scénario aussi limpide que remarquable.

Meilleure adaptation :
Choix : The Big Short
Prédiction : The Big Short

En s’attaquant au livre de Michael Lewis, Adam McKay et Charles Randolph ont aussi su tirer un scénario remarquable à partir d’une matière qui, au départ, en aurait rebuté plus d’un. Un modèle d’adaptation.

Meilleur film en langue étrangère :
Choix : Le fils de Saul
Prédiction : Le fils de Saul

Le premier long métrage de László Nemes est carrément le meilleur film produit en 2015. Il se pourrait toutefois que Mustang, qui a aussi ses ardents défenseurs, crée la surprise.

La liste complète des nominations.

Compte Twitter : @MALussier

Lire les commentaires (11)  |  Commenter cet article






Dimanche 7 février 2016 | Mise en ligne à 11h49 | Commenter Commentaires (6)

Un doublé pour Iñárritu aux Oscars ?

Inarritu - DGA

Alejandro González Iñárritu, lauréat du DGA Award
grâce à The Revenant

L’an dernier, Alejandro González Iñárritu a obtenu le Directors Guild of America Award grâce à Birdman or (The Unexpected Virtue of Ignorance). Logiquement, l’Oscar de la meilleure réalisation lui fut aussi attribué. Au cours des 48 dernières années, le doublé DGA Award – Oscar de la meilleure réalisation n’a été brisé que sept fois. La plus récente divergence entre les deux organisations remonte à 2013. Cette année-là, le DGA Award est allé à Ben Affleck. Le réalisateur du très surévalué Argo, qui a obtenu l’Oscar du meilleur film, n’était même pas en nomination aux Oscars…

Hier, Alejandro González Iñárritu a rejoint le club sélect des doubles lauréats du DGA Award. George Stevens, Joseph L. Mankiewicz, David Lean, Francis Coppola, Clint Eastwood et Ang Lee sont les seuls cinéastes à avoir eu droit à cet honneur. Steven Spielberg, triple lauréat, est dans une classe à part.

Cela dit, le réalisateur de The Revenant est entré dans l’histoire hier en devenant le premier cinéaste à obtenir le DGA Award deux années consécutives. Certains observateurs croyaient pourtant que les pairs allaient se garder une petite gêne et fixer leur choix sur l’un des quatre autres candidats. Mais non. Il est vrai que la maestria qu’affiche le cinéaste mexicain dans sa réalisation est incontestable, et ce, en dépit du fait qu’elle jette parfois de la poudre aux yeux. Mais la force de The Revenant réside justement dans la réalisation, davantage que dans le scénario à mon humble avis…

Cela dit, plus rien ne semble maintenant pouvoir arrêter la marche triomphale de The Revenant vers les Oscars.

Alejandro González Iñárritu pourrait ainsi devenir le premier cinéaste de l’ère moderne à gagner l’Oscar de la meilleure réalisation deux fois en deux ans. Seuls John Ford (The Grapes of Wrath en 1940; How Green Was My Valley en 1941) et Joseph L. Mankiewicz (A Letter to Three Wives en 1949; All About Eve en 1950) ont réussi cet exploit.

À suivre…

Site officiel de la Directors Guild of America.

Doublé historique aux DGA Awards (AFP)

Lien YouTube.

Compte Twitter : @MALussier

Lire les commentaires (6)  |  Commenter cet article






Vendredi 18 décembre 2015 | Mise en ligne à 17h47 | Commenter Aucun commentaire

Oscar langue étrangère : des choix surprenants

Fils de Saul - Affiche

Saul Fia reste le grand favori

L’Académie des arts et des sciences du cinéma a pris tout le monde par surprise jeudi en annonçant en soirée (heure de l’est) la liste des neuf longs métrages encore admissibles dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère. Il suffisait aussi de jeter un coup d’oeil sur cette liste pour se rendre compte que nous n’allions pas être au bout de nos surprises tout de suite.

Honnêtement, je croyais sincèrement aux chances de Félix et Meira d’avancer au moins jusqu’aux «demi-finales». Il a été écarté dès le premier tour. En plus d’être de très belle qualité, le film de Maxime Giroux s’est d’abord fait remarquer sur le circuit des festivals. Il a ensuite bénéficié d’une vraie sortie en salles aux États-Unis. Même s’il a été présenté dans un circuit très limité, Félix et Meira a néanmoins suscité l’intérêt des médias. De bons papiers ont été publiés dans des publications spécialisées, mais aussi dans de grands journaux, notamment le New York Times.

Cela dit, l’Académie a aussi jeté quelques choux gras. La plus spectaculaire omission reste sans doute celle du film de Hou Hsiao Hsien The Assassin, vénéré par l’ensemble de la critique. On peut en dire autant du remarquable film de Pablo Larrain El Club (Chili), de l’entrée brésilienne The Second Mother, tout autant que du film suédois Un pigeon perché sur une branche philosophait sur l’existence.

Voici, donc, la liste des neuf longs métrages qui ont encore une chance de décrocher l’une des cinq nominations :

Le labyrinthe du silence de Giulio Ricciarelli (Allemagne)
Le tout nouveau testament de Jaco Van Dormael (Belgique)
Embrace of the Serpent de Ciro Guerra (Colombie)
A War de Tobias Lindholm (Danemark)
The Fencer de Klaus Härö (Finlande)
Mustang de Deniz Gamze Ergüven (France)
Le fils de Saul de László Nemes (Hongrie)
Viva de Paddy Breathnach (Irlande)
Theeb de Naji Abu Nowar (Jordanie)

Pendant la première étape du processus, quelques centaines d’Académiciens, divisés en quatre groupes, s’engagent à visionner les quelques 20 longs métrages qu’on leur montre. les six films ayant obtenu le plus grand score passent au second tour. Trois titres sont par ailleurs choisis par un comité de «grands électeurs», histoire de ne pas «échapper» de candidature importante. Certains diront qu’un système qui laisse quand même de côté un film comme The Assassin ne fonctionne pas. C’est peut-être vrai. Aucun système n’est parfait.

On passe maintenant à l’étape suivante. Un comité sera maintenant invité à visionner trois longs métrages par jour les 8, 9 et 10 janvier prochain. C’est à ce moment que les cinq finalistes seront choisis. L’annonce sera faite le 14 janvier, en même temps que l’ensemble des nominations.

Un grand favori semble se détacher du lot : Le fils de Saul, Grand Prix du jury à Cannes, est un film exceptionnel. On voit mal comment il ne pourrait pas se rendre jusqu’au bout. Il prend l’affiche le 15 janvier au Québec.

Oscar du film en langue étrangère : 81 pays en lice.

Lien YouTube.

Compte Twitter : @MALussier

Aucun commentaire  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    mai 2016
    L Ma Me J V S D
    « avr    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives