Marc-André Lussier

Marc-André Lussier - Auteur
  • Le blogue de Marc-André Lussier

    Journaliste à La Presse depuis 1995, Marc-André Lussier est fou de cinéma...
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 8 décembre 2016 | Mise en ligne à 16h24 | Commenter Commentaires (17)

    Villeneuve et Dolan rayonnent…

    Arrival - Photo

    Denis Villeneuve et Amy Adams sur le plateau de Arrival
    (Photo : Paramount Pictures)

    Denis Villeneuve pourrait-il devenir le premier cinéaste québécois à décrocher une citation pour l’Oscar de la meilleure réalisation ? Il est encore trop tôt pour le dire, mais il est clair que son film Arrival fait partie des films qui semblent être sur la bonne voie en vue de la saison de remises de prix. Le site spécialisé Indiewire a même inscrit le nom du réalisateur parmi les cinq cinéastes ayant les meilleures chances d’être retenus aux Oscars. Nous serons davantage fixés le 12 janvier, quand la Director’s Guild annoncera les noms des finalistes pour son prestigieux prix.

    2017 Oscars Predictions : Best Director (Indiewire)

    On peut voir cette interview (en anglais) qu’a récemment accordée Denis Villeneuve à la chaîne DP/30 : The Oral History of Hollywood.

    Lien YouTube

    Par ailleurs, Xavier Dolan a toujours eu du mal à s’imposer aux États-Unis, hors du cadre des publications spécialisées et branchées. Indiewire, qui l’a toujours soutenu, a même été très sévère à propos de son plus récent film, Juste la fin du monde (comme plusieurs médias influents américains, du reste).

    Death and Life - Photo

    Xavier Dolan et Kit Harrington
    (Photo : Shayne Laverdière pour Sons of Manual)

    Il est quand même fascinant de constater que, même si ses films ont encore du mal à se faire valoir là-bas, le cinéaste québécois reste une personnalité qui intéresse grandement les médias américains. CNN lui a récemment consacré un reportage dans le cadre de la série Masters at Work, lequel révèle des images inédites de The Death and Life of John F. Donovan, son premier film anglophone. Variety lui a demandé de s’exprimer sur l’un de ses coups de coeur cinématographiques de l’année (Jackie).

    Lien YouTube

    On saura bientôt si Juste la fin du monde sera retenu dans la première sélection des neuf films que choisiront les membres de l’Académie pour déterminer les finalistes dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère aux Oscars. Contrairement à Mommy il y a deux ans, le titre ne figure guère dans les pronostics, cela dit. Mais sait-on jamais…

    Quelques liens :

    Mostra de Venise : La vie intense de Denis Villeneuve

    Denis Villeneuve, cinéaste planétaire

    The Death and Life of John F. Donovan : confidences d’acteurs

    The Death and Life of John F. Donovan : en orbite autour d’une star

    Xavier Dolan on Jackie : Directors on Directors (Variety)

    Compte Twitter : @MALussier


    • Arrival est un film de divertissement populaire correcte, ans originalité, épousant parfaitement le language cinématographique sans-style hollywoodien actuel.

      Les films de Xavier Dolan sont des navets littéralement inécoutables.

    • @ jfleduc. Sûrement le commentaire le plus pertinent jamais lu ici. Vos arguments brillent par votre éloquence et démontre toute la grandeur de votre connaissance cinématographique.

    • @jfleduc

      C’est certain que si tu considères la série Police Academy comme un chef d’oeuvre… il ne faut pas se poser trop de question.

      Que vous nMaimiez pas soit… mais de la à dire que ce sont de navets… Je n’aime pas le cinéma d’Éric Rohmer mais jamais je n’oserais qualifier son oeuvre de navet…

    • @ jfleduc

      Je partage l’avis de lecumedesjours … Les films de Dolan sont certes indigestes pour une kyrielle d’individus, mais ce ne sont pas des “navets” !! En dépit du caractère insupportable de ses oeuvres, on ne peut nier la créativité de Dolan.

      Quant à L’Arrivée, je l’ai trouvé excellent et rafraichissant au milieu de tous ces films de S-F et de super-héros insignifiants qui ne cherchent qu’à accumuler le plus d’explosions possibles. Comme 2001, Rencontre du 3ème type, Contact, Gattaca, c’eSt de la S-F avec un grand SCIENCE et un petit fiction.

    • Denis Villeneuve avec Arrival, continue sur sa lancée.

      Quand à Dolan… La majorité de ses films ont été fait sur mesure pour Cannes pour une clientèle bien ciblée. On aime ou on aime pas!

      Mention plus qu’honorable à Jean-Marc Vallée qui pour moi est devant Dolan

    • J’ai prit le temps d’écouter l’interview car ces « causeries » de DP/30 sont
      excellentes. Il m’arrive d’aller sur cette chaîne YT à l’occasion car on sent une
      vraie proximité entre celui qui pose les questions et l’invité(e). On est loin du
      language formaté des entrevues à la sauce « press junket ». (Ce n’est pas la
      première fois que Villeneuve donne une entrevue à DP/30, il était venu parler
      de « Sicario »). Denis est demeuré humble et il est très lucide sur son métier.
      D’ailleurs il est pleinement conscient de la chance qu’il a à Hoolywood. Dans
      la présente entrevue il dit d’ailleurs avoir été soulagé du succès de « Arrival »;
      on allait lui permettre de faire d’autres films !

      Cela dit je pense qu’on peut admiratif devant les carrières de Dolan et Villeneuve
      sans en faire des « intouchables » pour autant. En exemple je peux tout à fait
      respecter le travail de Villeneuve et dire que j’ai été déçu par «Arrival ». J’étais
      enthousiaste à l’idée de voir le film mais après visionnement ma joie s’est
      dégonflé…J’ai trouvé le film ok, sans plus, bien en dessous des critiques
      dithyrambiques que j’ai lu avant d’aller au cinéma. Je ne jète pas la faute sur
      Villeneuve; il y a, me semble-t-il, un vrai soucis de scénario qui n’est pas assez
      bien tricoté… Désolé.

      Malgré tout j’espère que Villeneuve va bien s’en tirer avec la suite de « Blade
      Runner ». De même pour Dolan avec son prochain film, je lui souhaite d’avoir
      du succès. Qui sait, ça pourrait lui ouvrir les portes des studios américains…

    • à dodu1er J’ose espérer que vos propos sont ironiques…

    • Est-ce le chauvinisme qui pousse plusieurs à supporter invariablement Dolan dans toute ses entreprises? La même chose que Céline en somme, tout discours qui est peu flatteur est perçu comme anti-québécois. C’est pas ça, c’est juste mauvais.

    • Visuellement, Dolan s’inspire de classiques du cinéma, alors rien pour crier au génie. Sauf que les gens qui n’ont pas vu ces films croient Dolan a tout inventé. Quant à sa plume, elle est particulière. Certains aiment, d’autres pas. Faut dire que ça crie un peu trop dans ses films.

      Personnellement, je ne déteste pas les films de Dolan, mais je trouve qu’on le surestime.

    • En ce qui me concerne, il n’y a aucune comparaison entre Villeneuve et Dolan tellement le premier lui est supérieur………

    • @mmez
      En ce qui me concerne, il n’y a aucune comparaison entre le koulibiak de saumon et le tiramisu tellement le premier lui est supérieur…

    • Ketchup1957,

      merci pour votre intervention…

    • @mmez
      De rien. J’ai été inspiré par la vôtre, si bien articulée, nuancée, subtile et appuyée par une foule d’arguments solides. J’ai essayé d’être à la hauteur…

    • (Heinz1957

      10 décembre 2016
      21h13
      «……., si bien articulée, nuancée, subtile et appuyée par une foule d’arguments solides. J’ai essayé d’être à la hauteur…» )

      Désolée, je n’avais pas remarqué qu’il y avait des règles d’intervention ici…..

    • Excellents commentaires. J’irai voir Arrival sous peu. J’adore le cinéma de Villeneuve et de Dolan.
      Je m’étonne à chaque fois de certains commentaires négatifs voir méprisants à l’égard de XD. L’adaptation de la pièce de Lafarge, Juste la fin du monde, est un tour de force. Génial!!

    • …du koulibiak de saumon, miam!

    • la force de Dolan est de maitriser plusieurs aspects du cinéma et d’avoir
      le contrôle entier sur ses projets. Et d,arriver à faire ca à un si jeune
      age, en début de carriere, c’est absolument incroyable.

      Suffit d’écouter ce qu’en pense les acteurs qui ont travaillé avec lui
      dont plusieurs sont des ”calibres internationaux”.

      Tu peux aimer ou non le thème, la facon, le style, l’histoire, la direction
      etc …. mais son talent et sa capacité à concrétiser ses projets sont
      indéniables.

      Ce qui dérange dans le cinéma de Dolan à mon humble avis, c’est l’aspect
      tres humain et réel de ce qui se passe dans ses films … ce n’est pas que
      du cinéma, c’est comme si ca se passait dans la réalité, a quelques mètres
      de nous …. Mommy … en 2012 Lawrence anyways … en 2016 on est en plein
      dedans, non ?

      Si vous voulez critiquer Dolan, au moins faites le avec intelligence et
      sur une appréciation logique, sensé et ouverte.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    décembre 2016
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives