Marc-André Lussier

Marc-André Lussier - Auteur
  • Le blogue de Marc-André Lussier

    Journaliste à La Presse depuis 1995, Marc-André Lussier est fou de cinéma...
  • Lire la suite »

    Partage

    Dimanche 18 mai 2014 | Mise en ligne à 7h43 | Commenter Commentaires (4)

    Godard n’ira pas à Cannes. Il explique pourquoi.

    Cannes - signature

    Adieu au langage - Affiche

    Dans une interview exclusive accordée à la télévision suisse, Jean-Luc Godard a expliqué pourquoi la présentation de son nouveau film Adieu au langage aura lieu en son absence.

    Sélectionné en compétition officielle, le long métrage (d’une durée de 70 minutes), fera l’objet d’une seule projection. Celle-ci aura lieu le 21 mai à 16h. Volontairement, le délégué général Thierry Frémaux a voulu faire de l’occasion un événement. Dans une interview accordée à Nice-Matin il y a quelques jours, ce dernier a expliqué que cette idée de la projection unique, destinée autant aux professionnels qu’aux journalistes, était tout à fait intentionnelle. «On s’attend à l’émeute, a-t-il déclaré. Mais c’est volontaire. On ne sait pas si Godard sera là, mais si c’est le cas, on veut que ce soit THE séance. Tout le monde ne pourra pas rentrer». La cote de celui qui fut, avec François Truffaut, le chef de file de la Nouvelle vague reste intacte sur le circuit des festivals. Ironie du sort, ses plus récents films sont souvent projetés devant des salles vides lorsqu’ils prennent l’affiche en programme régulier. Only in Cannes comme dirait l’autre…

    C’est maintenant confirmé. JLG ne sera pas là.

    Pour regarder l’entretien de Jean-Luc Godard à la télévision suisse :

    Rien ne me fera aller à Cannes (RTS Info)

    Godard n’ira (toujours) pas à Cannes (Première).

    Compte Twitter : @MALussier


    • «ses plus récents films sont souvent projetés devant des salles vides lorsqu’ils prennent l’affiche en programme régulier»

      Ce n’est pas avec «Film socialisme» que Godard m’aurait gagné. Ce n’est peut-être maintenant là que son seul but: montrer au monde son ignorance crasse. On verra bien avec ce film, j’imagine…

    • ”La cote de celui qui fut, avec François Truffaut, le chef de file de la Nouvelle vague reste intacte sur le circuit des festivals.”

      C’est vrai ça ? La cote reste encore intacte en 2014 ? Parce qu’un peu plus loin vous dites : ” ses plus récents films sont souvent projetés devant des salles vides lorsqu’ils prennent l’affiche en programme régulier. ” L’aura de Jean Luc Godard en 2014 s’est -elle pas dissipée un peu? Ses films sont-ils encore pertinents ?

    • Parce qu’il y est déjà allé! J’ai regardé l’entrevue de RTS Info. En Suisse comme ici on laisse la culture au chef d’antenne. Dommage!

      C’est bien le présentateur de la chaîne qui fait l’entrevue, hein? En tout cas, je le vois à TV5. Sans vouloir les dénigrer, je me questionne sur leur pertinence quand il est question de culture.

      Ici, c’est Patrice Roy, le chef d’antenne du Téléjournal, qui fait les entrevues sur la culture. Ça manque de substance un peu.

    • L’art de «fabriquer» un événement.

      J’ai déjà beaucoup aimé les films de Godard, avec son intelligence, son humour, son utilisation de la musique et de la couleur.
      Mais depuis plusieurs années, je le trouve ennuyant et insupportable.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    septembre 2014
    L Ma Me J V S D
    « août   oct »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité