Marc-André Lussier

Marc-André Lussier - Auteur
  • Le blogue de Marc-André Lussier

    Journaliste à La Presse depuis 1995, Marc-André Lussier est fou de cinéma...
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 19 mars 2014 | Mise en ligne à 17h52 | Commenter Commentaires (8)

    L’étrange pèlerinage de Russell Crowe…

    Noah - 1

    En principe, je devrais avoir hâte. Un film signé Darren Aronofsky constitue toujours un événement. Mais là, j’avoue que la perspective de voir Noah ne m’excite guère. Et encore moins depuis que Russell Crowe est en campagne auprès des plus hautes autorités catholiques afin de pousser le film. Depuis quelques semaines, il s’adresse même directement au «Saint-Père» sur Twitter. On aurait envie de lui dire : Dude, c’est juste une vue.

    Alors qu’il militait fort pour une audience privée avec le pape, Russell Crowe a finalement eu droit à une très brève rencontre avec le souverain pontife aujourd’hui, à la faveur de l’audience publique générale du mercredi. Crowe s’est rendu sur la Place Saint-Pierre en compagnie d’Aronofsky, du producteur Scott Franklin, de même qu’un bonze du studio Paramount.

    D’après le Hollywood Reporter, qui cite le porte parole du Vatican Federico Lombardi, il serait vraiment étonnant que le pape François accorde son soutien au film, d’autant que ce dernier ne serait déjà pas très friand de cinéma.

    Crowe pense que le pape François trouvera Noé «fascinant» (Première)

    Russell Crowe, «Noah» Team Briefly Meet Pope Francis (Hollywood Reporter)

    Un extrait spectaculaire de Noé (Première)

    Bill Maher, que je regarde religieusement (scusez-là) tous les vendredis, ne pourrait mieux résumer l’affaire :


    Lien YouTube.

    Compte Twitter :@MALussier


    • Que se passe-t-il donc? Il n’y a pas si longtemps, il était devenu rare d’entendre parler de religion sur la place publique. Depuis quelque temps, il n’est question que de ça! Partout!

      Eh, misère…

    • Bon apres Mel Gibson c’est le tour de Russel Crowe… Fouiller un ti peu, regarder ce qui se passe dans se merveilleux monde du cinéma… Vous aller comprendre pourquoi certain virent comme sa… ;-)

      https://www.youtube.com/watch?v=MZNqIBY7UFM

    • Moi non plus M.-A.L, ce “Noah” ne m’attire guère!

      La Foi on laisse ça aux-autres, hein? Ça pas l’air avec ça! L’art de se tirer dans le pied,

    • N’oubliez pas le côté marketing de la chose, tout ces histoires autour du film moi je pense que ça sert énormément à créer un “buzz” autour du film. Et de toute façon on devrait attendre un peu, Aronofsky nous a peut être un très grand film!!

    • Tout comme le film “la Passion” de Mel Gibson, “Noah” sera un film aux quolibets multiples défavorables à l’œuvre de Darren Aronofsky. Il y a une malédiction qui plane sur les films qui abordent les croyances religieuses profondes, toutes obédiences confondues. Ces sujets portent à là controverse, c’est un pas touche pour utiliser une formule qui dit tout.

      A ma connaissance seul Paul VI avait approuvé en 1977 le chef-d’oeuvre “Jésus de Nazareth” de Franco Zeffirelli qui avait fait une certaine unanimité. Mais c’était à une autre époque où le sacré exerçait encore une certaine influence sur la naïveté du grand public. Ce miracle magique propre au cinéma n’insuffle plus personne.

      Personnellement, seuls les effets spéciaux pourront avoir de l’intérêt pour moi, rien de plus. Pourtant je suis un fan de Russell Crowe

    • Monsieur Lussier, vous plus que tout le monde, savez que c’est plus que : « Hey dude, c’est juste une vue. »

      Déjà que l’histoire originale… est juste une histoire. Et que je sache, l’auteur n’est pas le pape actuel, ni aucun autres des prénommés à numéros. Peut-être Dieu? Alors, quid?

      Ah oui! Un dieu, mais très bruyant celui-là: Le Marketing. Ou comme disait la regrettée Simone Signoret : le service après-vente. On se fout un peu que François (dont j’ai oublié le numéro) aime ou non l’histoire, mais l’idéal est qu’il en parle, les relationnistes (vous, et les autres journalistes) vont faire le reste.

    • Bonjour M. Lussier,
      Je fait appel à votre mémoire de cinéphile pour retrouver le nom d’une télé-série ou d’un télé-film produit par la BBC dans les années 70 ou 80.

      Genre: politique ou politique fiction.

      Synopsis: un membre d’un parti politique de gauche veut se faire élire à la tête du
      gouvernement. En campagne, il promet aux électeurs d’être transparent sur toutes les affaires de l’état et de leur révéler les agissements criminels du gouvernement en place. Pour ce faire il forme une équipe afin d’enquêter sur les malversations du parti au pouvoir. Dans son équipe il y a un brillant journaliste pigiste très effacé qui est la clé maîtresse de l’intrigue et qui lui fournit toutes les informations qui vont mener à la chute de ses adversaires politiques.

      J’avais adoré cette série et j’aimerais me la procurer si elle est encore disponible.
      Merci

    • “dude c’est juste une vue”
      priceless! mon opinion egalement.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • publicité

  • Calendrier

    juin 2014
    L Ma Me J V S D
    « mai    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité