Marc-André Lussier

Marc-André Lussier - Auteur
  • Le blogue de Marc-André Lussier

    Journaliste à La Presse depuis 1995, Marc-André Lussier est fou de cinéma...
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 22 octobre 2013 | Mise en ligne à 8h41 | Commenter Commentaires (3)

    Harvey aux ciseaux d’argent sévit de nouveau

    Grace - 1

    Nicole Kidman dans Grace of Monaco

    On a su récemment que la «guerre des princesses» n’aurait finalement pas lieu. Diana (sortie 1 novembre) n’est pas à la hauteur, et Grace of Monaco ne sortira pas en 2013. Toutes deux pressenties sur papier pour se livrer bataille au cours de la prochaine saison des récompenses, les deux productions sortiront vraisemblablement dans l’indifférence générale.

    The Weinstein Company a annoncé le report de la sortie de Grace of Monaco sans vraiment donner d’explication, se contentant de se ranger derrière l’excuse du «film n’est pas prêt». Or, le réalisateur Olivier Dahan (La vie en rose) a fait une sortie en règle dans le journal Libération il y a quelques jours. Le cinéaste français dénonce en outre la version que compte mettre le distributeur à l’affiche. «Il y a deux versions du film pour l’instant, la mienne et la sienne… que je trouve catastrophique», dit-il. Il indique aussi que l’excuse trouvée par le distributeur pour justifier le report de la sortie est du bidon.

    Ça n’a quasiment rien à voir avec le film. Ce n’est qu’une histoire d’argent, une question de stratégie de sortie, de millions de dollars, des choses comme ça. Ça n’a rien à voir avec le cinéma. Enfin ça a tout à voir avec le cinéma en tant qu’industrie. Ils veulent un film commercial, c’est-à-dire au ras des pâquerettes, en enlevant tout ce qui dépasse, tout ce qui est trop abrupt, en enlevant tout ce qui est cinéma, tout ce qui fait la vie. Il manque plein de choses. Et les décisions ne sont prises que par rapport au marketing, à la sortie, etc. Tout ce qui est chiant en fait, et vient polluer un film, que par ailleurs d’autres gens ont vu, et aiment beaucoup. C’est un problème d’ego mal placé, une histoire de manipulation et de pouvoir. Pas de cinéma au sens strict. Le cinéma est très secondaire dans tout ça, d’où mon désintérêt qui commence à venir pour ce film.

    Ce fait n’est pas nouveau. Harvey Weinstein  - surnommé Harvey Scissorhands dans le milieu – est reconnu pour se mêler du montage des films qu’il distribue. Aux États-Unis, les cinéastes bénéficiant du «final cut» sont très rares. Ironie du sort, Weinstein a encensé récemment Prisoners, un film pour lequel Denis Villeneuve a réussi a imposé une vision qu’il aurait probablement eu du mal à maintenir s’il avait dû travailler sous l’égide du nabab.

    Honoré au Festival Lumière de Lyon, Quentin Tarantino, qui a toujours travaillé avec Weinstein, est revenu sur sa relation avec le bonze. «Tu dois prendre le meilleur avec le pire» a-t-il déclaré.

    Les liens :

    Olivier Dahan : Il y a deux versions de Grace de Monaco (Libération)

    Quentin Tarantino defends Harvey Weinstein : Take the Good with the Bad (Hollywood Reporter)

    The Legend of Harvey Scissorhands (Grantland)


    Compte Twitter : @MALussier


    • Plus que les ciseaux d’argent d’Harvey, ça prendrait un chirurgien pour redonner la capacité à Nicole Kidman de transmettre des émotions dans son visage. On dirait une statue de cire…

    • un traitement antibotox peut-etre

    • À quand un film sur votre princesse à vous M.-A.L.? Catherine Deneuve!

      En tout cas j’espère que Harvey ne “s’investira” pas dans ce conte tout ce qu’il y a de plus français… et vous?

      Ha ha ! Je ne crois pas que ce soit dans les plans encore… :-) M-A. L.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • publicité

  • Calendrier

    mars 2014
    L Ma Me J V S D
    « fév   avr »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité