Marc-André Lussier

Marc-André Lussier - Auteur
  • Le blogue de Marc-André Lussier

    Journaliste à La Presse depuis 1995, Marc-André Lussier est fou de cinéma...
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 27 mars 2013 | Mise en ligne à 7h40 | Commenter Commentaires (5)

    James Franco parle de Korine chez Letterman…

    Franco - 1

    James Franco était invité lundi au talk show de David Letterman afin de promouvoir Spring Breakers, le nouveau film d’Harmony Korine. Dans cette «comédie dramatique» courte vêtue, Franco incarne un dealer qui tente d’entraîner dans son monde quatre jeunes filles «sur le party».

    Génie ou poseur ? (Marc Cassivi).

    Les 2 Marc discutent de Spring Breakers.

    Letterman a profité de la présence de l’acteur – un ami de Korine – pour expliquer pourquoi l’auteur cinéaste, à qui l’on doit le scénario de Kids (Larry Clark) et les films Gummo et Mister Lonely (notamment), fut évincé de l’émission lors de son dernier passage. C’est assez marrant. Il y est même question de Meryl Streep !

    On entre dans le vif du sujet vers 2:15…


    Lien YouTube.

    Compte Twitter : @MALussier


    • http://www.rue89.com/rue89-culture/2013/03/25/spring-breakers-les-cahiers-cinema-lidiotie-consideree-comme-beaux-arts-240838

    • @ hylnur

      Le billet de Rue89 démolit la critique des Cahiers du Cinéma, pas le film. D’ailleurs, dans les commentaires, l’auteur reconnaît avoir adoré le film de Korine.

      Je n’ai pas encore lu la critique des Cahiers, mais selon les extraits proposés, elle ne me semble pas très intéressante. Tout comme celle de Rue89 d’ailleurs. On aurait aimé entendre parler davantage du film et moins des Cahiers.

      Quoiqu’il en soit, au moins, on a affaire à un peu de contenu sémiotique et critique, ce qui est totalement absent des compte-rendus de La Presse.

    • @ M. Lussier : Je viens de voir votre critique de GI Joe… J’espère que vous avez eu un peu de plaisir à faire le vidéo parce que je vous plains d’avoir eu à écouter ce film!

    • Jusqu’à maintenant, je vois Korinne comme un pseudo-réalisateur surrestimé par une frange de la critique qui voit du génie dans sa pseudo-réalité. Peut-être qu’il pourra me convaincre du contraire mais pour l’instant, je vois son Spring breakers comme une extension fictive de Jersey shore, une vraie merde télévisuelle.

    • D’après ce que Franco en dit, Korine est un chic type, sauf qu’il a des périodes où il en fait un peu trop. Mais il y a des artistes qui sont comme lui, c’est même monnaie courante. Un artiste un moment donné se crée un personnage et se met à y croire, d’abord parce que ça amuse les gens, mais aussi parce qu’il finisse par y prendre goût, et les gens aussi, alors ils se répondent. Korine est sûrement un artiste qui a du génie, mais peut-être joue-t-il trop à son propre jeu ? Enfin, ceux qui disent qu’il est surestimé tombe peut-être dans le panneau. Le succès, l’attention médiatique, ça saoûle ! L’incident Meryl Streep, c’est un parmi des centaines d’exemples qu’on pourrait donner. Je crois que cette anecdote sert bien le film. Je vous dis. Je vais aller le voir. Franco m’a eu. Il est vraiment bon dans OZ.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • publicité

  • Calendrier

    janvier 2011
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité