Marc-André Lussier

Marc-André Lussier - Auteur
  • Le blogue de Marc-André Lussier

    Journaliste à La Presse depuis 1995, Marc-André Lussier est fou de cinéma...
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 5 mars 2013 | Mise en ligne à 8h06 | Commenter Aucun commentaire

    «Écrans canadiens» : la bonne formule ?

    CSA - image 1

    Faisiez-vous partie des 776 000 spectateurs qui, dans le Canada entier, ont regardé la 1ère cérémonie des Canadian Screen Awards dimanche ? Il y a fort à parier que non. Entre La Voix, Tout le monde en parle, le match Canadien – Bruins et On n’est pas couché (nous sommes quelques-uns à suivre cette émission française le dimanche via RFO), le téléspectateur québécois était fort occupé ailleurs.

    776 000 spectateurs dans un pays de plus de 34 millions d’habitants, c’est faible. Mais ce serait quand même 76% de plus qu’à la dernière présentation des Gemini Awards. Et sans doute aussi beaucoup plus que celle des Genie Awards. On rappelle que ces «Prix Écrans canadiens» célèbrent dorénavant à la fois les artisans du cinéma canadien (qui avaient auparavant leurs Genie), et ceux de la télévision anglophone (les Gemini Awards étaient le pendant anglophone des Prix Gemeaux).

    Je n’étais pas sur place. J’ai suivi toutefois toutes les diffusions web et télévisuelles que la CBC a mis à la disposition du spectateur. Je reviendrai sur cet aspect-là plus loin.

    En suivant les tweets et les posts de mes collègues torontois pendant la journée, j’ai pu constater que la formule de ce premier gala, qui mêle cinéma et télé, a suscité un intérêt accru de la part des médias anglophones. Dans les journaux de la Ville reine, on y accordait hier une certaine importance. Il y avait en tout cas plus que l’habituel entrefilet.

    Cela dit, on ne pourra jamais réunir les deux solitudes dans un seul et même événement. Croire à cela est une vue de l’esprit. Comme ce sont habituellement les films québécois qui enlèvent les principaux trophées Genie (des films dont les spectateurs anglophones n’ont pratiquement jamais entendus parler), cela crée une soirée pour le moins schizophrène…

    D’ailleurs, même si les artisans québécois étaient nombreux à Toronto dimanche, très peu d’entre eux ont eu droit à une petite interview lors de l’émission «tapis rouge» diffusée pendant 90 minutes sur le site web de la CBC avant la cérémonie. À vrai dire, Jay Baruchel fut le seul Québécois à avoir droit à l’attention des animateurs. Xavier Dolan, Marc-André Grondin, les artisans de Rebelle (lauréat de 10 trophées !), et les autres, mais qui êtes-vous donc ?

    On peut bien entendu s’en offusquer, mais il faut aussi remettre les choses en perspective. Je me suis plu à imaginer la situation inverse. Imaginons un gala pan-canadien tenu à Montréal, où seraient réunis les artisans de la télé francophone d’un côté, et les artisans d’un cinéma canadien anglais dominant (forçons notre imagination !) mais dont personne n’aurait vu les films au Québec. Hum… Pas certain qu’on accorderait beaucoup d’attention aux artisans de ces films. Les projecteurs seraient assurément braqués sur les vedettes francophones de la télé.

    Au-delà de ça, l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision s’obstine à ne pas présenter son gala en direct. Cela crée une situation aussi absurde que ridicule. On peut en effet connaître tous les résultats au moins une heure avant la diffusion télévisuelle en consultant les médias sociaux. C’était aussi le cas à l’époque des Genie Awards. Voilà probablement la seule cérémonie de remise de prix au monde à agir ainsi. Le téléspectateur est déjà assez difficile à attirer, si on tue le suspense en plus, à quoi bon ? Messieurs-dames de l’Académie, un gala, c’est en direct. Point à la ligne. Assumez.

    Rebelle sans partage.

    Le compte-rendu du Toronto Star.

    L’analyse de Scott Stinson, chronique du National Post.

    Compte Twitter : @MALussier


    À vous de lancer la discussion!

    Soyez la première personne à commenter cet article.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • publicité

  • Calendrier

    mars 2013
    L Ma Me J V S D
    « fév   avr »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité