Marc-André Lussier

Marc-André Lussier - Auteur
  • Le blogue de Marc-André Lussier

    Journaliste à La Presse depuis 1995, Marc-André Lussier est fou de cinéma...
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 29 janvier 2013 | Mise en ligne à 20h25 | Commenter Commentaires (14)

    Oscars : l’impensable pourrait bien se produire !

    Argo - Affiche

    L’Oscar du meilleur film de l’année à Argo ? Il faut commencer à se faire à l’idée. Même si Amour, Beasts of the Southern Wild, Django Unchained ou Zero Dark Thirty le mériteraient cent fois plus, il semble bien que la révision fantaisiste que Ben Affleck a tirée des événements survenus en Iran au tournant des années 80 raflera la récompense suprême du cinéma hollywoodien.

    Ben cou’donc.

    Ainsi, Argo pourrait devenir le lauréat de l’oscar du meilleur film, même si son réalisateur n’a pas été retenu dans la catégorie de la meilleure réalisation. Ce cas de figure n’est pas survenu depuis 23 ans, soit depuis le sacre de Driving Miss Daisy, choisi meilleur film de l’année par les membres de l’Académie alors que le réalisateur (Bruce Beresford) n’était même pas en lice dans sa catégorie.

    La course aux récompenses est vraiment étrange cette année. Elle le sera d’autant plus si Ben Affleck remporte samedi le prestigieux prix de la Guilde des réalisateurs américains. Alors que la liste des nominations des Oscars est habituellement une copie conforme de celle des différentes associations professionnelles, voilà qu’il existe des différences notoires cette année. Trois des cinéastes en lice pour le DGA Award ont été écartés de la catégorie de la meilleure réalisation aux Oscars. Du jamais vu. Ben Affleck, Kathryn Bigelow et Tom Hooper, nommés pour le DGA Award, ont dû céder leur place aux Oscars à Michael Haneke, Benh Zeitlin et David O. Russell. Or, Affleck a des chances réelles de l’emporter samedi.

    Argo a en effet le vent dans les voiles présentement. Lincoln impose le respect mais ne semble guère susciter l’enthousiasme, et la controverse bidon envers Zero Dark Thirty semble avoir définitivement plombé toutes les chances d’un film pourtant remarquable (et autrement plus rigoureux qu’Argo).

    Maintenant que des pools officiels sont organisés au Québec (vraiment ?), voici mes prédictions* : Film : Argo. Réalisation : Steven Spielberg. Actrice : Jennifer Lawrence. Acteur : Daniel Day-Lewis. Actrice soutien : Anne Hathaway. Acteur soutien : Tommy Lee Jones. Scénario original : Django Unchained. Scénario adapté : Argo. Film langue étrangère : Amour.

    Ne me remerciez pas. C’est tout naturel.

    * Je me réserve évidemment le droit de changer d’idée d’ici le 24 février !

    Argo… ou Jamais sans mon Ben !

    Compte Twitter : @MALussier


    • Controverse bidon, ah bon… Ainsi des journalistes primés, parfois du Pulitzer, qui écrivent dans le New Yorker, le New York Review of Books, The Guardian ou The Atlantic, sont carrément dans le champ? Même chose pour Alex Gibney, qui a remporté un Oscar pour Taxi to the Dark Side – il aurait dû se la fermer?

      http://www.huffingtonpost.com/alex-gibney/zero-dark-thirty-torture_b_2345589.html

      Vous pouvez prendre position dnas le débat, sans pour autant dénigrer ceux qui ne pensent pas comme vous.

    • Ceci dit, Argo a de très bonnes chances de l’emporter en effet, si ce n’est que pour sa peinture très flatteuse (et consciemment fantaisiste) de l’industrie du cinéma américain. Hollywood qui sauve carrément des vies, et qui au détour se paie la tête d’un régime despotique!

    • Ce ne sera pas la première fois qu’un des films les moins intéressants de la liste gagne. Hélas

    • N’est-ce pas un cas clair de division du vote entre les autres oeuvres de plus grande qualité?

      Au moins, Ben Affleck a la décence d’avoir l’air réellement surpris de ce qui arrive.

    • @davor

      Probablement parce qu’on ne parle pas dans ces cas là des qualités cinématographique du film (ce sur quoi il devrait être jugé), mais plutôt de la controverse face à la torture, au coté pseudo-documentaire.

    • @ sim

      Ne pas prendre de parti-pris moral par rapport à la torture, sous prétexte d’un quelconque refus de «politiser» le film, fait partie de la discussion cinématographique vis à vis film. Ce qu’ils omettent de mettre en scène est tout aussi significatif que ce qu’ils exposent, surtout en ce qui a trait à un sujet aussi sensible. Vous lirez le segment sur le style élaboré par Gibney dans son analyse…

    • Je n’ai pas vu Argo, pas plus que les autre films nommés.

      Mais je pense qu’on a un jugement biaisé du film en tant que Canadiens.

      On a une idée de “comment ça s’est vraiment passé” car il y a un petit peu de nous-autres là-dedans.

      Évidemment, concernés, on reproche aux Américains de tourner ça à leur avantage.

      Mais, pourquoi pas? Ils l’ont fait à d’autres. Avouez avoir entendu l’écho de reproches au loin.

      On goutte à la même médecine de près.

      Ça c’est du cinéma dans son essence. C’est entendu : “C’est arrangé avec le gars des vues”.

      En tout cas moi je l’avoue, la vérité c’est d’un ennui!

    • @ Bimboom

      Honnêtement, je n’ai entendu personne chialer contre Argo à cause de la perspective canadienne de l’histoire. En fait, je n’ai jamais lu ou entendu encore de mauvais commentaires sur Argo. L’aspect fantaisiste dont M. Lussier parle, il faut voir le film pour comprendre de quoi il en retourne. Comme vous, je n’estime pas que le cinéma doit refléter la “vérité”, alors je n’accorde aucune importance à cet élément.

      Le problème avec une possible victoire d’Argo est ailleurs. Argo est un très bon film. À peu près tout le monde le reconnaît. Mais récompenser un très bon film quand la catégorie contient un excellent film (Zero Dark Thirty – je me suis déjà prononcé sur la controverse de la torture sur le blogue de M. Siroka) et deux “instant classics” qui nagent entre l’excellence et le chef-d’oeuvre (Amour et BotSW), c’est un peu comme choisir Rocky quand il y a All the President’s Men, Network et Taxi Driver. Oops, l’Academy l’a fait…

      Ça pourrait être pire, l’Academy pourrait jeter son dévolu sur Lincoln ou Life of Pi, qui sont à mon avis corrects sans plus.

    • Rebecca de Hitch avait également gagné l’oscar du meilleur film sans que Hitch ne soit nominé. Il ne le sera jamais – il recevra un oscar honorifique quelques mois avant sa mort….

    • Ce n’est pas si diffcile de prévoir le gagnant pour le meilleur film aux Oscars. On prend l’un des film les moins interessant sur la liste mais qui respecte le tradionnalisme hollywoodien ou bien celui qui crée un faux buzz relié à une fausse originalité et on devine ainsi le vainqueur.

      Pour 2011, The Artist devant Hugo, Midnight in Paris, War Horse et The tree of life.
      Pour 2010, The King’s speech devant True Grit, Winter’s bone, The social network, Inception, etc.

      Et on peut faire cet exercice presqu’à chaque année avec quelques rares exceptions ici et là comme No country for old men en 2007. En fait, je devrais me lancer dans les paris puisqu’ils sont si prévisibles et décevants.

    • @ Lussier

      “L’impensable pourrait bien se produire”

      M. Lussier,

      Depuis Telluride et Toronto, Argo fait l’objet de plusieurs critiques positives au sein de l’industrie cinématographique. J’ai eu le plaisir d’assister à la première d’Argo à Toronto (n.b. : les frais de déplacement ont été personnellement assumés) et je dois vous avouer que ce film détient sa place dans mon top 5 de l’année en compagnie de Silver Linings Playbook, De Rouille et d’os, Zero Dark Thirty et Moonrise Kingdom (sans ordre particulier).

      Depuis maintenant quelques semaines, vous et votre collègue Cassivi y allez de commentaires négatifs à l’endroit d’un film qui est tout de même très apprécié par la critique. Il est donc exact d’affirmer que votre opinion mitigée à l’égard d’Argo se classe parmi celle d’un courant assez minoritaire.

      Plusieurs journalistes dont, entre autres, Gleiberman, Phillips, Roeper et Lumenick s’accordent tous pour affirmer qu’Argo est l’un des meilleurs films de l’année. 96% des critiques sont positives sur le site Rotten Tomatoes. Et plusieurs d’entre elles sont excellentes. Le film se classe également dans le top 10 – 2012 de l’American Film Institute.

      Argo a également fait l’objet d’un rendement exemplaire au box-office, ce qui témoigne de l’appréciation du public face au film. Cet aspect, pourtant très important, fait souvent l’objet d’un oubli lorsque certains journalistes commentent les différentes nominations annuelles.

      Argo a remporté les honneurs aux Critics Choice Awards, Golden Globes, Producers Guild Awards ainsi qu’aux Actors Guild Awards et je ne serai aucunement surpris si le film remporte également un prix (amplement mérité) aux Directors Guild Awards ce samedi.

      À l’exception des Globes, vous ne pouvez dire que le vote n’est pas représentatif de l’appréciation des artisans de l’industrie quant à Argo.

      J’étais très déçu du fait que Ben Affleck soit snobbé par l’Académie. J’ai eu l’occasion de visionner l’ensemble des films en nominations. Je suis d’avis que Beasts of the Southern Wild (qui est un excellent film) reçoit beaucoup trop d’amour de l’Académie. La direction ainsi que la cinématrographie de BotSW s’avèrent tous deux excellentes. Toutefois, le travail d’Affleck ainsi que celui de Bigelow méritaient beaucoupl plus des nominations au détriment de Zeitlin (qui, cela dit, deviendra certainement un excellent réalisateur).

      Ainsi, d’après ce qui précède, il n’est pas “impensable” qu’Argo remporte la mise le 24 février prochain. Du moins, vous semblez être un des seuls à qualifier cette situation d’”impensable”.

      Voici mes prédictions : Film : Argo. Réalisation : Haneke (surprise). Actrice : Jennifer Lawrence. Acteur : Daniel Day-Lewis. Actrice soutien : Anne Hathaway. Acteur soutien : Tommy Lee Jones. Scénario original : Moonrise Kingdom. Scénario adapté : Lincoln. Film langue étrangère : Amour.

      Merci de votre lecture

    • @ jochi

      Vous auriez dû garder votre top 5 pour vous, ça enlève pas mal de crédibilité au reste de votre analyse.

    • Mon choix : Meilleur film: The Master Réalisation: Paul Thomas Anderson Scénario original : Paul Thomas Anderson. Ça c’est dans mes rêves car ils ont oubliés d’attribué ses nominations pour ce qui est selon moi le meilleurs film de 2012. Ignorer un tel film, Je trouve ça honteux !!

    • Désolé, mais je ne vois rien de “bidon” dans la controverse autour de “Zero Dark Thirty”. Qu’un film de cette nature présente la torture comme ayant été utile, voire nécessaire, alors que la réalité a été toute autre, c’est du détournement de cinéma vers une propagande plutôt ignoble.

      Par ailleurs, je suis bien d’accord que l’Oscar pour “Argo” serait assez ridicule. Qu’il aille à “Amour” serait tout aussi impensable, mais autrement plus pertinent.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    septembre 2013
    L Ma Me J V S D
    « août   oct »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité