Marc-André Lussier

Marc-André Lussier - Auteur
  • Le blogue de Marc-André Lussier

    Journaliste à La Presse depuis 1995, Marc-André Lussier est fou de cinéma...
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 27 décembre 2012 | Mise en ligne à 8h31 | Commenter Commentaires (7)

    Nos favoris de 2012

    De rouille - Affiche

    Voilà. Le reportage sur les meilleurs films de l’année, que Marc Cassivi et moi-même signons conjointement, est maintenant en ligne. Notre grand coup de coeur de l’année est sans contredit De rouille et d’os. Le remarquable film de Jacques Audiard se retrouve en effet en tête de nos Top 10 individuels. Non, nous ne nous étions pas consultés !

    Vous pouvez lire le reportage et consulter nos listes individuelles en cliquant ici.

    Si le coeur vous en dit, n’hésitez pas à commenter et à partager vos choix.

    En passant, une petite note à propos d’Amour. Il est vrai qu’en principe, le film de Haneke n’aurait pas dû se retrouver sur nos listes, étant donné qu’il n’a pas encore fait l’objet d’une présentation «officielle» au Québec. Mis à part une projection bénéfice à Excentris il y a quelques semaines, Amour n’a été présenté dans aucun festival de cinéma québécois. Nous avons quand même décidé de faire une exception. Prenant l’affiche chez nous le 11 janvier, ce film est déjà sorti dans quelques marchés en Amérique du Nord. Il est ainsi admissible à toutes les remises de récompenses dès maintenant. Amour vient d’ailleurs d’être nommé meilleur film de l’année par le magazine Time.

    Les 2 Marc discutent de De rouille et d’os.

    Par ailleurs, notre grand reportage sur les «20 films qui marqueront 2013» sera publié dans La Presse samedi (29 décembre).

    Compte Twitter : @MALussier


    • Un petit point sur lequel je ne suis pas tout à fait d’accord avec vos listes…
      Tant qu’à y mettre un James Bond, pourquoi ne pas y avoir mis un Luc Besson!!!
      Je crois que la performance de Michelle Yeoh dans “The Lady” aurait pu y mériter une petite place!!!!

      Eric

    • Je n’ai pas encore vu Amour de Michael Haneke ni Rebelle de Kim Nguyen tous deux sur la liste des meilleurs films en langue étrangère. Soit! Mais dans ce cas seul mon instinct faillible me dit qu’il y a eu démesure à les avoir classer dans la même catégorie l’un quasiment à-côté de l’autre. J’ai toujours en tête les images sublimes du Ruban blanc tout en m’imaginant mal le décalage extrême par rapport à Amour.

      Je devrais être fier que Rebelle représente le Québec cependant que j’ai du mal à m’enthousiasmer de la chose. Suis-je normal Docteur? Me conseillez-vous de prendre un long repos?

      PS: Les films supposément sortis en DVD comme il est indiqué ci-haut ne sont pas disponibles nulle part à Montréal en ce moment. Sinon j’aurais sué sang et eau pour me procurer Faust d’Alexandre Sokourov, même si la bordée de neige m’empêche de voir ni ciel et terre!

      Faust est sorti en salle mais nous n’avons pas encore d’infos à propos d’une éventuelle diffusion en DVD. Nous n’avons pas d’infos encore non plus à propos d’une éventuelle diffusion en salle d’Au-delà des collines. Le film de Cristian Mungiu a été présenté au Festival du nouveau cinéma de Montréal. M-A. L.

    • Skyfall est un film terriblement surestimé. Le voir côte-à-côte avec des Faust et des Amour donne la nausée.

      Je comprends la volonté d’inclure des oeuvres québécoises dans le lot, mais Camion, Lawrence Anyways, Rebelle et Tout ce que tu possèdes alors qu’on n’y voit pas Holy Motors, Cosmopolis ou Elena?

      The Master également est un film où tout est concentré dans une mise en scène spectaculaire qui s’articule autour d’un récit passablement…vide.

      J’en comprends que ces listes sont des exercices de goût. Il serait intéressant de tenter de refaire l’exercice, mais d’un point de vue le plus objectif possible!

    • The Mill And The Cross est pour moi un top 10 de 2012, il est sorti en salle discrètement certe, mais c’est tout un film! Submarino, This Must Be The Place et Soudain le 22 mai, s’ils étaient sortis en salle au Qc, auraient aussi eu leurs places dans mon top 10 de 2012.

    • @Pezzz

      [i]‘Il serait intéressant de tenter de refaire l’exercice, mais d’un point de vue le plus objectif possible![/i]

      Un point de vue objectif, c’est un oxymoron.

      Si tu essayais, le résultat serais ton point de vue de ce qu’est un point de vue objectif.

    • @ -55-

      Vous avez tout à fait raison, le choix de termes était pour le moins boiteux.

    • Mon no. 1 de 2012 : “Marina Abramovic : the artist is present” de Matthew Akers et Jeff Dupre. S’il faut que ce soit une fiction : “Aqui y alla” (”Ici et là-bas”) d’Antonio Mendez Esparza.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    août 2008
    L Ma Me J V S D
    « juil   sept »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité