Marc-André Lussier

Marc-André Lussier - Auteur
  • Le blogue de Marc-André Lussier

    Journaliste à La Presse depuis 1995, Marc-André Lussier est fou de cinéma...
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 22 décembre 2012 | Mise en ligne à 16h56 | Commenter Commentaires (57)

    Tous sur Depardieu !

    Homme qui rit - 1

    Gérard Depardieu et Marc-André Grondin dans L’homme qui rit

    Il semble bien que le showbiz français au grand complet est en train de laver son linge sale en public suite à la décision qu’a prise Gérard Depardieu d’aller s’installer «en exil fiscal» dans une petite ville frontalière de Belgique. Tout le monde se prononce, tout le monde a une opinion. Et ce n’est pas toujours joli joli. Mais c’est très divertissant. Florilège de quelques déclarations faites au lendemain de la lettre qu’a fait parvenir Gérard Depardieu au premier ministre Jean-Marc Ayrault, relayée par Le Journal du dimanche.

    Gérard Depardieu : «Je rends mon passeport»

    L’événement avait déjà mis le feu aux poudres, mais Philippe Torreton, excellent acteur au demeurant (interview – Présumé coupable), a jeté de l’huile sur le feu dans une missive particulièrement violente, publiée dans Libération. «Le problème, Gérard, c’est que tes sorties de route vont toujours dans le même fossé : celui du je pense qu’à ma gueule, celui du fric, des copains dictateurs, du pet foireux et de la miction aérienne, celui des saillies ultralibérales.», écrit-il (entre autres choses).

    Alors Gérard t’as les boules ?

    Catherine Deneuve a aussi fait publier une lettre dans Libération pour se porter à la défense de l’un de ses partenaires de jeu favoris. «Ce n’est pas tant Gérard Depardieu que je viens défendre, mais plutôt vous que je voudrais interroger», écrit-elle en s’adressant à Philippe Torreton.

    Monsieur Torreton…

    Depuis le début de cette affaire, c’est la totale. Outre Catherine Deneuve, Brigitte Bardot, Fabrice Luchini, Gad Elmaleh et quelques autres ont vertement critiqué la sortie de Torreton dans différents médias.

    Brigitte Bardot : «…que Philippe Torreton, inconnu au bataillon des célébrités, garde son venin, sa vulgarité, sa médiocrité et sa jalousie pour insulter ceux qui en valent la peine».

    Fabrice Luchini : «Quand je lis cette lettre, je me dis qu’il n’a pas peur qu’on compare sa carrière à la sienne. Depardieu, c’est une star comme Gabin. Torreton est un acteur qui a fait quelques films avec Bertrand Tavernier. Et il se met à insulter quelqu’un qui a fait 190 films dont 80 qui sont essentiels dans le cinéma français. (…) C’est suicidaire de se confronter à un monument du cinéma.»

    Gad Elmaleh sur Twitter : «Philippe Torreton. C’est pas en tapant sur les grands qu’on entre dans leur cour. Je comprends ton mal de notoriété mais tu es si petit…»

    Pendant que les stars sont en train de s’invectiver sur la place publique, Gérard Depardieu n’accorde évidemment aucune entrevue en marge de la sortie, mercredi en France, de L’homme qui rit, le film de Jean-Pierre Améris dont Marc-André Grondin est la tête d’affiche. L’acteur québécois est d’ailleurs à Paris ces jours-ci afin d’en assurer le «service après-vente» justement. Je l’ai joint un peu plus tôt aujourd’hui. Voici ce qu’il a à dire sur le sujet :

    «Je suis contre l’évasion fiscale, donc totalement contre ce qu’il est en train de faire. Par contre, je trouve les Français hyper mélodramatiques : autant les sorties de Depardieu, que l’acharnement médiatique contre lui ou les répliques du gouvernement, sont d’une théâtralité qui me font rouler des yeux.

    Je comprend mal son geste. Il décide de partir parce qu’il y a un problème au niveau de l’imposition, mais si il aime tant la France (comme il le dit dans sa lettre), pourquoi ne reste-t-il pas pour essayer de régler le problème ? Partir en Belgique ne changera rien. Ça n’aide ni les riches, ni les pauvres.

    Je comprend la réaction forte des gens par rapport à ce qu’il fait. Depardieu est un symbole français, un peu comme la Tour Eiffel et l’Arc de Triomphe. Il a toujours représenté les pauvres qui ont réussi à s’en sortir.. toujours joué des personnages proches du peuple. C’est parce que les gens l’aiment beaucoup qu’ils sont en train de le lapider sur la place publique. Ils sont blessés.»

    Vraiment, le party de famille s’annonce grandiose aux prochains Césars…

    Résumé de toute l’affaire par Pure Médias.

    Compte Twitter : @MALussier


    • Je suis contre l’évasion fiscale.

      Je suis aussi contre les impôts progressifs qui dépassent 50% des revenus.

      Et, je suis contre les échappatoires fiscaux de toutes sortes.

      Gérard Despardieu ne fait que dire et faire ce que des milliers de gens ont envie. Il y a des limites à faire vivre des États et leurs milliers de fonctionnaires qui ne sont pas capables de contrôler leurs dépenses.

      50% des revenus en impôt avec les taxes qui s’ajoutent, c’est amplement suffisant

    • 85% de son revenu en impôts en 2012: félicitations pour votre décision monsieur Depardieu et tous mes vœux de bonheur en Belgique.

      Un moment donné, il faut cesser de se faire pigeonner pour financer l’incompétence crasse, quand ce n’est pas la corruption, des gouvernements quels qu’ils soient, où qu’ils soient.

      $145 MILLIONS d’euros en 45 ans, il a fait sa part pas mal plus que d’autres qui veulent le crucifier en quémandant le bec grand ouvert mais qui ne se lèveraient pas de leur Q pour tout l’or du monde.

      Il a payé sa part et renonce à ce à quoi il aurait droit et largement avec ça: la sécurité sociale, la laissant de bon cœur à plein de “déshérités”.

      Chapeau! Ça fait assez longtemps qu’on déblatère à son sujet, avec raison, il le dit lui-même.

      J’ai hâte qu’on lise la même chose au sujet d’un artiste ou d’un millionnaire du Québec, avec les bonnes idées du PQ socialiste qui encourage la paresse tout en crachant sur ceux qui réussissent et qui bûchent comme des malades!

    • Gérard Depardieu (ou deux par deux*) est né à Chateauroux (Indre), ce qui signifie qu’il est français d’origine. Il a remis son passeport aux autorités en place pour démontrer hors de tout doute raisonnable que son geste était authentique et donc délibéré. Franc et direct, il a osé dire tout haut ce qu’il pensait de ses compatriotes français. Rien que pour cela il mérite mon admiration et mon respect. Pour le reste, c’est en tant que citoyen qu’il doit juger si son geste est moral, amoral ou immoral. Désormais il doit vivre en fonction de sa décision et des conséquences qui vont avec, forcément.

      ________________
      *Il y a quelques années on lui a reproché d’être omniprésent dans plusieurs films, d’où ce surnom.

    • ..C’est la «goutte d’eau» ou comme le disent nos compatriotes de l’autre langue officielle, «the straw that broke the camel’s back».

      Quelqu’un aurait-il remarqué que Depardieu est rendu à 65 ans et que c’est juste maintenant qu’il met les voiles fiscales? Perso, je le trouve pas mal patient d’avoir attendu d’en être rendu à un confiscatoire 85% d’impôt pour s’en aller. Il y en a tellement qui le font dès qu’ils commencent à bien gagner leur vie mais ils le font discrètement.

      Quant à la meute qui s’excite, j’ai toujours exécré les meutes et cela date de mes jeunes années de cours d’école quand des idiots s’acharnaient sur de pauvres bougres qui ne leur avaient rien fait. Je n’ai jamais voulu faire partie de meutes. Heureusement, contrairement aux «sans grade» de ma cour d’école, Depardieu est capable de riposter.

    • Moi je suis avec Torreton. Et vous, Marc-André? Depardieu c’est le star-system à la française. Une pâle copie de l’américaine. Ici, on est épargné, à part Plamondon mais c’est l’exception.

      Je comprends que le les stars françaises se portent à la défense du GROS. Mais que de prétentions, hein?

      Il faudrait peut-être rappeler, à votre vénérée Catherine – oui, oui, j’ose le dire- et aux autres qui sont habitués dans le rôle des autres, qu’avant tout ils sont Français. Ce que nous rappelle Torreton.

      Parce que ce qu’ils nous disent, avec force prétention, c’est que Depardieu est une star. Ouais, est-ce que ça lui donne tous les droits?

      Depardieu est un grand acteur on s’entend là-dessus. Qu’il soit trou-de-cul dans sa vie, c’est son affaire. Et, je m’en tape pas mal.

    • Les français remercieront Depardieu. En refusant de payer un taux d’imposition obscène, il aide tous les français qui ont le moindrement d’ambition, et surtout, il donne une bonne leçon à tout gouvernement « solidaire » qui voudrait imiter la France, car il est garanti que les impôts des haut revenus en France vont baisser suite à l’imposition du taux obscène de 75%, car il n’est pas le seul à lever les pattes. Bravo et merci M. Depardieu.

    • Rappelons quelques vérités occultées. Le 75% d’imposition arrive l’an prochain; il n’a donc pas été imposé à cette hauteur cette année.

      Le 75% c’est le taux marginal maximal: 75% sur 1 million d’euros et plus. Le taux total moyen que paye Depardieu est donc beaucoup plus bas (autour de 45%). Il ne donne donc pas plus de 50% de ses gains, contrairement à ce que les néo-libéraux claironnent. Encore moins 85% comme il dit. Sans oublier que les ultrariches ont plein d’échappatoires fiscales qui font qu’ils payent moins en pourcentage parfois que la classe moyenne.

      Donc, s’il a payé 145 millions d’euros d’impôts, c’est donc qu’il a dû en gagner autour de 325 millions, presque un demi-milliard canadien. En faisant entre autres 180 films dont la plupart furent payés par l’État qui les finança par… l’impôt!

      Ceci illustre une vérité politique indéniable: les impôts sont progressifs, car les riches et ultrariches profitent davantage de la société que les plus pauvres. Toute richesse est collective à sa face même. Un homme seul ne peut même pas construire un grille-pain.

      La seule limite à l’impôt progressif est le frein psychologique qu’il peut avoir sur la prise de risque en économie de marché. Tu ne vas pas fonder une compagnie si tu risques de tout redonner en définitive ce que tu gagnes. C’est pour cela que passer d’un bond à 75% n’est pas une bonne idée. Je mettrais beaucoup plus de paliers d’imposition et un pourcentage plus bas.

      S’attaquer en meute à Depardieu est lamentable. Indigne. D’autant plus que depuis la mort de son fils il est sur une pente suicidaire. On peut d’ailleurs interpréter le tout comme un suicide social.

    • Les gens qui disent qu’imposer les 1% les plus riches ne sert à rien car ce sont des bénéfices marginaux, 145 millions c’est de l’argent à ta…

    • Je me sens larbin aujourd’hui, Gégé a toute ma sympathie, qu’il quitte la France avec tous les autres malheureux, un M.Poutine l’attend les bras ouverts. M.Lussier, à vue de nez, il vaut combien Gérard? Un fiscaliste pourrait lui suggérer une fondation à son nom comme font les riches Américains et certains Canadiens. Je ne connais pas beaucoup la fiscalité française, peut-être qu’un de ses compatriotes pourrait m’éclairer. Il me semble qu’on pourrait trouver quelques choses pour le sortir de la misère.
      M.Leduc

    • Une chose est certaine toute personne sérieuse qui a de l’argent quitte la France. Ceux qui restent sont des lavettes.

    • Marc-André Grondin n’a manifestement aucune connaissance en fiscalité.

      Ce qur fait, Gérard Deparieu N,est en rien de l’évasion fiscale, ni même de l’évitement fiscal si cela se fait dans le respect des lois et règlements et de son esprit pour l’évitement, ici au Canada La Loi de l’impôt sur le revenu prévoit d’ailleurs des mesures anti-évitement.

      De l’évasion fiscale c’est de la fraude, c’est de cacher des revenus au gouvernement, de ne pas les déclarer, ce n’est pas de déménager de pays et devenir résident ailleurs.

      Voyez la définition :

      http://www.revenuquebec.ca/fr/a-propos/evasion_fiscale/consequences.aspx

      Ce que fait depardieu comme d’autres si bien sûr les lois sont respectées relève plus de la planification fiscale, on peut trouver cela palte que qu’elqun déménage pour cela mais c,est en toute légalité. MAIS, les gens ont le droit de croire que la loi est injuste ou que les conventions fiscales doivent être modifiées ou encore que les paradis fiscaux doivent être abolis, le plus possible, dnas certains cas cela peut sûrement être justifié mais la loi est trop généreuse et il ya aussi des revenus non-déclarés et cachés là-bas, ce qui est dans ces cas de l’évasion fiscale.

      Donc, pas d’évasionjusqu’à preuve du contraire sinon le fisc le poursuivrais. On est dans le champ politique mais dans ce temps là, il faut discuter des lois plutôt que personnaliser bien que des cas peuvent être pratiques pour servir d’exemples.

      Et bien des cas légaux nous semblent des abus, avec la bénédiction des gouvernements.

    • Aucune idée du taux d,imposition cette année de Depardieu et c’est lui qui a parlé dans une lettre coup de gueule, pas ses comptables et fiscalistes…

      Et il nous faudrait connître en détail la fiscalité en France, si vous aviez des taxes sur le capital ou des impôts sur la fortune… Et si vous prenez votre total d’impôt et le comparer à votre revenu, tout est possible…

      Je ne sais pas combien il paye et combien il devra payer dans le futur en Belgique, en France et peut-être aussi dans d’autres pays. Les non-résidents sont aussi imposables dans certaines situations, ces impôts donnent alors droit, par exemple à un crédit pour impôts étrangers.

      En tous les cas, on n’a pas envie de se replonger dans la fiscalité, le but n’était que de donner la définition de l’évasion fiscale, le comédien n’est pas le seul à avoir employé ce terme d,ailleurs mais ce n’est pas son domaine.

    • En fait, le concept plus équitable c’est un impôt unique; en corollaire on enlève tous les échappatoires fiscaux.

      Ainsi, si on le fixe à par exemple 20%, un salarié de $30,000 paiera $6,000 et un salarié de $100,000 paiera $20,000. Il me semble que c’est équitable.

      Avec le système progressif, les plus riches qui peuvent se payer des fiscalistes emploient tous les stratagèmes possibles et ne paient pas leur part. Les salarié moyens qui reçoivent une belle augmentation de $5,000 changent de groupe d’imposition et voient une augmentation de $20 sur leur paie nette. Bel encouragement !

      Et, ça encouragerait ceux qui veulent faire du surtemps, occuper deux emplois pour se payer une maison. En Alberta c’est comme çà et le rapport d’impôt c’est un feuille; pas de complications pour aller chercher tous les petits crédits à gauche et à droite qui exigent une armée de fonctionnaires.

      Il va falloir à un moment donné regarder d’autres systèmes. On est à la limite du tolérable.

    • “un théâtralité”?

      Une coquille. C’est maintenant corrigé. Merci. M-A. L.

    • Pourquoi s’en prendre davantage à Gérard Depardieu qu’à d’autres?
      Il y a combien de multimillionnaires dans le monde qui paient tous les impôts qu’ils devraient payer?
      Si M. Philippe Torreton devient multimillionnaire un jour, je serai très curieux de voir s’il payera tous les impôts qu’il devrait payer.
      Le problème, c’est que les gens riches ont justement les moyens de prendre des mesures pour payer moins d’impôts, ce que ne peuvent faire les gens de la classe moyenne, proportionnellement. C’est là que réside une certaine injustice, même s’il faut reconnaître que certaines personnes riches, célèbres ou non, consacrent une partie de leur fortune, souvent de façon anonyme, à différentes oeuvres charitables, ce qui leur vaut, faut-il le préciser, des déductions d’impôt.

    • Oui ils ont tous une opinion mais à la fin ils sont tous plus forts en coups de gueule qu’autre chose. Pour sûr, plusieurs sont des maîtres dans l’art oratoire – Luchini en est un très grand – mais la France se met la tête dans le sable en utilisant Depardieu comme bouc-émissaire et qu’ensuite détracteurs et partisans de l’acteur s’affrontent. Cela devient que de la Comédie, parfois de la grande mais de la Comédie afin d’échapper à la réalité.

      On peut bien juger que l’expatriation fiscale ou l’exil fiscal des gens fortunés n’est pas quelque chose de souhaitable pour un pays. Mais que doit faire ce dernier ? Harmoniser ses politiques fiscales avec ses voisins ? Chaque État, souhaite quand même garder son autonomie et adopter ses propres politiques fiscales. Allez, imposer les exilés fiscaux ? L’État qui les reçoit sera-t-il d’accord ? Taxer plus les riches ? Mais en plus de l’exil fiscal on finit par encourager l’évitement et l’évasion fiscale.

      Les gens disent aussi que Depardieu manque de solidarité mais on blâme un individu ou quelques individus plutôt que la collectivité ou les choix budgétaires, politiques, économiques et fiscaux passés des dirigeants. S’ils sont dans le .!@.. , c’est peut-être aussi parce qu’ils ont trop dépensé et dépensent toujours trop.

      Il faut donc dire que c’est dommage et faire appel à la solidarité de ceux qui restent. Quand on prend des choix fiscaux comme pays, il faut aussi tenir compte des répercussions que cela peut avoir sur les revenus de l’État, si cela risque d’amener des expatriés fiscaux il faut ajuster nos calculs, s’il y aura plus d’évasion fiscale ( tricherie illégale que l’on doit combattre) il faut penser aux conséquences itou. Si pour vous l’équité et la justice signifie une répartition des revenus plus égalitaires chez vous mais que cela réduit l’efficacité économique et amène moins d’argent au pays et dans les coffres de l’État, il faut assumer les conséquences sinon est-bien vrai que cette équité/égalité vaut plus pour vous ?

      Solidarité mon oeil, quand tous se lancent des quolibets et veulent imposer leur manière de penser à l’autre.

    • Changer de pays pour payer moins d’impôts (car il en payera en Belgique malgré ce que différentes peronnes croient) est pas mal moins scandaleux que placer son argent dans des paradis fiscaux…

    • “Avec le système progressif, les plus riches qui peuvent se payer des fiscalistes emploient tous les stratagèmes possibles et ne paient pas leur part. Les salarié moyens qui reçoivent une belle augmentation de $5,000 changent de groupe d’imposition et voient une augmentation de $20 sur leur paie nette. Bel encouragement !”

      Beau mensonge de la droite! Quand tu passes un palier d’imposition, tu ne payes pas ton nouveau taux sur l’ensemble de ton salaire, mais seulement sur l’excédent qui dépasse ce palier.

      C’est ce qui explique que lorsqu’on calculait ce que devait payer en plus les riches que voulait faire payer Mme Marois, le total était souvent pas plus qu’un Ipod. Avec tous les dégagements d’impôt qu’ont eu les riches depuis des décennies c’était indécent (même si le fait de changer l’impôt en cours d’année était aussi indécent). Que des personnes qui peuvent se payer du luxe à l’année crient au meurtre parce que qu’ils ont quelques centaines de dollars de moins est indécent dans le contexte où la pauvreté grave est importante.

      Quand à mettre un impôt à 20%, je ne vois pas en quoi cela empêcherait les riches de considéré que c’est encore trop et de chercher des paradis fiscaux. L’impôt progressif est juste car les riches profitent davantage du système. À 20% il y a une telle accumulation du capitale par les plus riches que les classes sociales étanches s’installent avec des problèmes d’inégalité, de sécurité, etc. Et ne me parlez pas de l’Alberta qui est un pétro-État.

    • En plus, avec un taux fixe, les familles avec un revenu très bas, doivent payer en plus pour l’impôt alors que certains riches vivent dans l’opulence absolue.

      L’impôt à taux fixe, qui est promus par les néo-libéraux (Friedmann), n’a pour but que de détruire l’état-providence, et l’état un coup parti.

    • Le coup de gueule de Depardieu est purement théâtral. Un Français ne perd jamais sa nationalité d’origine par sa seule volonté. Demandez à tous les émigrés installés au Québec qui ont opté pour le Canada et ont ainsi la double nationalité. Vous pouvez ne plus utiliser le passeport français, mais vous demeurez quand même français. Ce qui veut dire, par exemple, que si Depardieu , une fois devenu Belge, ou Russe ou Monégasque, ou je ne sais quoi, provoquait par exemple un accident de scooter dans les rues de Paris, ou commettrait un quelconque méfait sur le sol français, il serait considéré comme citoyen français et non étranger. Toute cette polémique est donc du pipeau, comme on dit là-bas. C’est une question politique gauche/droite et de gros sous, point.

      C’est amusant de voir quelques “stars” françaises monter au créneau (Gad Emaleh, c’est un gag ou quoi?), et fustiger un grand acteur comme Philippe Torreton et tenter de le réduire à rien. Méconnu au Québec, et moins populaire que Depardieu, il est de la grande lignée de ces acteurs arrivés au cinéma après avoir fait leur marque sur les planches, notamment à la Comédie Française (c’est un excellent Cyrano sur scène). Mais Torreton est ouvertement de gauche, et Depardieu a appuyé Sarkosy.
      Torreton, très engagé politiquement à gauche, savait très bien ce qu’il faisait. Par curiosité, je suis tombé sur son blogue, et j’y ai vu avec étonnement une caricature de Depardieu, vieille de quelques mois. C’est à propos d’un échouage de baleine sur une plage d’Antibes… Pas du meilleur goût, mais instructif sur un possible antagonisme entre les deux comédiens, et qui ne date sûrement pas de cette semaine.

      Du gros cinéma, mais Depardieu restera Français, quoi qu’il fasse.

    • @ghost

      Votre vision est erronée. Vous dites que les Riches profitent du système. Alors que c’est le système qui profite des Riches.

      Il faut créer la richesse avant de la distribuer. Ça prend des investissements, des Riches. Pour créer des jobs et payer des impôts.

      Plus on taxe les riches, plus on diminue les investissements et on gaspille collectivement dans la machine étatique plus qu’imparfaite, dans les bonis de départ de 100k++, dans les pensions pas d’allure auxquelles les travailleurs dans le privé n’ont pas d’équivalent, aux fonctionnaires corrompus, aux gaspillages qui n’ont jamais de responsables…

      Ce ne sont pas les salariés moyens à 45k par an avec 2-3 enfants qui investissent.

      Alors augmentez les impôts tant que vous voulez, le capital est mobile. Il ne viendra seulement plus chez vous. Il faut être réaliste et mettre de côté ses petites idéologies communistes qui ne fonctionnent pas, preuve: histoire.

    • Dans l’affaire Depardieu, parmi la cohorte “des pour ou des contre” lesquels peuvent se vanter d’avoir socialement la conscience large et/ou l’esprit étroit et inversement? Dans sa déclaration à propos de ses compatriotes, Depardieu a visé juste. Nul autre que lui pouvait oser une chose pareille. C’est ici que le bât blesse, d’où l’offense est à son comble. Ce mépris qu’ils retourne contre cette même cohorte est insupportable, car celle-ci refuse catégoriquement de se reconnaître dans ce qu’il a déclaré. Après tout, les français n’en ont rien à cirer qu’il soit parti en Belgique ou ailleurs!

      Il est faux de croire que la vie est un long fleuve tranquille…

    • Arnolde, voici un bon résumé des inepties de droite. Et je ne suis pas plus communiste que vous. Encore une ineptie de droite: entre le libertarisme et le communisme, il n’y aurait rien.

      Je donne un point à Marx: son analyse de la société du 19e siècle avec sa classe bourgeoise rentière et ses prolétaires était parfaite. Sa solution pour régler ces inégalités n’était pas la bonne. La solution fut l’État-providence redistributif. Si vous et vos amis drettistes cassez l’État-providence, et bien Marx redeviendra, j’aime mieux vous avertir.

      Et vous avez raison, le privé ne gaspille pas, ne spolie jamais le bien commun, ne se paye jamais des primes de départ indécentes, ne crée jamais de crise financière qui met à la rue d’honnêtes travailleurs, ne corrompt jamais les fonctionnaires corrompus.

      Dans quel monde vous vivez!

      Ce que vous dites en clair c’est que si le Québec n’est pas un paradis fiscal, les gens qui n’ont aucune solidarité sociale vont partir. Greed is good, c’est ça?

      L’idée qui veut que plus les riches vont être riches et plus les pauvres vont être riches ne tient tout simplement pas la route.

      Je comprends qu’un taux d’imposition trop élevé décourage l’esprit d’entreprise, je ne suis pas communiste. Mais si les idéologues drettistes pouvaient arrêter de dire que les riches vont payer 75% d’impôt, on pourrait discuter calmement.

      Le plus drôle c’est que les plus riches sont d’autant plus avantagés lorsqu’il y a une classe moyenne forte qui peut acheter leurs biens de consommation, avoir de bonnes idées grâce à une éducation complète et ne pas être une charge grâce à un bon système de santé. Tout cela encourage la méritocratie, car ainsi un crétin ne devient pas Président des USA juste parce que sa famille est riche… En plus du fait que le niveau de bonheur est plus grand même pour les riches, car une société inégalitaire rend coupables et insécures même les plus rapaces derrière les murs de leur ville sécurisée.

    • L’idée de l’impôt progressif est, à la base, de réduire les impôts de ceux qui créent l’économie (investisseurs) au détriment de ceux qui accumulent le capital (rentiers). Votre argument n’est donc pas recevable.

    • Précision à propos de la mauvaise interprétation , ou de la désinformation, concernant ce taux de taxation de 75% contre lequel s’élèvent certains bien nantis en France:
      Il ne s’agit pas de taxer à 75% le montant global de tous leurs revenus annuels, mais seulement la partie au-dessus de 1 million d’Euros (environ 1. 3 M de $). Donc, si vous n’atteignez pas cette somme, le taux de taxation sera le même que pour tous les Français, majoritaires en bas de ce seuil. On en conviendra, ce 75% ne touche donc qu’une infime partie des contribuables de là-bas.

      À lire divers articles sur le sujet, il est clair que la plupart des gens prennent position en ignorant, volontairement ou pas, les montants en cause. Et Depardieu qui, visiblement se situe bien au-delà du plafond du 1 Million, joue avec tout le talent qu’on lui connaît, les persécutés.

      Car je ne peux pas croire qu’une armée de conseillers financiers ne lui aient pas trouvé des plans d’épargne et d’investissements déductibles d’impôts, ou qui y échappent. Je crois plutôt qu’il est en campagne anti-gauche, et tente d’intimider le gouvernement en place. À plus d’ 1Million d’Euros par an, une fois le fisc passé, on ne joue pas les Misérables dans la vraie vie.

      Mais à voir dans quel état de santé il se trouve actuellement, moi à sa place, je me la coulerais douce sur une de mes terres, en France. Car jamais un trésor accumulé n’a passé la Grande Frontière. Qui n’est pas celle, momentanée, de la Belgique.

    • “Je crois plutôt qu’il est en campagne anti-gauche, et tente d’intimider le gouvernement en place.”

      Voilà. Tout est dit.

    • Top d impot tue l impot

      Taxer a 75% c est du vol
      Taxer la fortune c est du vol legal
      La France s ecrase economiquement

      Belles paroles le fantome, vous vivez dans un monde immaginaire
      Allez essayez de convaincre un investisseur de s installer dans un endroit ou on va lui laisser que 25% de ses revenus et qu apres on va lui taper dans ses economies et dans l evaluation de ses biens a grand coup de TSF… Bonne chance

    • “Allez essayez de convaincre un investisseur de s installer dans un endroit ou on va lui laisser que 25%”

      Vous n’avez pas lu ce que j’ai écrit ou vous faites seulement de la désinformation?

    • Dire que quelqu’un est imposé à 75% alors que ce n’est que les revenus marginaux après 1 000 000 d’euros, c’est aussi con que de dire qu’il est imposé à % parce ce que c’est le taux d’imposition de ses premiers 6 000 euros.

      Totalement démagogue.

      Voici l’impôt l’an prochain en France:

      - Jusqu’à 5 963 euros : 0%
      - de 5 964 euros à 11 896 euros : 5,50%
      - de 11 897 euros à 26 420 euros : 14,00%
      - de 26 421 euros à 70 830 euros : 30,00%
      - de 70 830 euros à 150 000 euros : 41,00%
      - de 150 001 euros à 1 000 0000 : 45%
      - au-delà de 1 M d’euros : 75% (mais seulement pour les revenus d’activité)

      En plus c’est un revenu de couple. Alors on divise le revenu familial par deux (si la dame du type est au foyer, il divise son salaire par deux). Et plein de dépenses des ultrariches (Ferrari, yacht, etc.) vont sur les dépenses de leur compagnie et ne sont pas imposées, etc.

      Après toutes les déductions, le pourcentage est bas.

    • Selon le Figaro magazine, Depardieu a gagné 2 000 000 d’euros en 2011. Ce qui fait qu’il a payé 790 000 euros en impôt sur le revenu (soit 39%), bien loin de la fameuse barre psychologique de 50%.

      Bref, il lui reste 1 210 000 euros dans ses poches, soit 100 000 euros par mois à dépenser. Ça c’est s’il n’a pas de conseiller financier qui lui a fait baisser largement le tout. Si jamais les fins de mois sont difficiles et que le pinard vient à manquer, il peut toujours piger dans sa fortune évaluée à 150 000 000 d’euros, et vendre l’un de ses 5 palaces.

      L’indécence de tout cela…

    • Bien que l’on peut regarder, le taux moyen d’imposition pour évaluer combien une personne paye d’impôt et aussi déterminer si c’est ou non sa juste part si on regarde cela au niveau de la politique. sauf qu’il ne faut pas oublier que les gens vont prendre leurs décisions d’abord en fonction de leyr taux marginal d’imposition et notamment les riches et ceux ayant des revenus qui diffèrent d’une année à l’autre.

      Pour la situation fiscale de monsieur Depardieu elle doit être complexe et on ne peut pas faire des simples calculs comme s’il gagnait un salaire avec un T4 pour faire la comparaison avec le Canada. Puis encore pour rester au Canada en fiscalité, il ya les impôts des paticuliers mais aussi ceux des sociétés, des fiducies. Un riche peut avoir plusieurs sociétés de gestion, fiducies et tout. Encore là, ce peut être des raisons fiscales, économiques ou juridiques.

      Encore là c’est aux gouvernements à faire les arbitrages entre l’efficacité et la justice sociale de leurs décisions. Arbitrages qui sont influencés comme chacun le sait par le marché politique, un marché politique qui rend rentable pour les politiques les décisions à bénéfices concentrés et à coûts diffus. Selon le parti au pouvoir, le clientélisme et les petits amis favorisés vont juste être modifiés à un certain point.

    • @arnolde

      je vous dirais, par ailleurs que oui il est important de faire une bonne planification fiscale.

      Mais des gens fortunés et des entreprises en font souvent un e telle fixation que cela les mène et on va juste parler pour eux à prendre de mauvaises décisions économiques et financières et sans parler de la vie privée qui peut en être affectée. Bien sûr, pas dans tous les cas, mais si cette fixation vous empêche de voir le reste ou vous entraîne dans des investissements plus que douteux, les pertes peuvent être très lourdes.

      Si c’est regarder de manière rationnelle en ne perdant pas de vue le reste, c’est bien correct.

      Tout comme l’État qui doit faire des compromis ou arbitrages parmi ses objectifs, ce qui n’est pas facile, certains idéalistes ont des nobles intentions mais ne sont vraiment pas conscients de toutes les implications et ne sont vraiment pas prêts pour le pouvoir et ne le seront jamais. Quand même, les dirigeants qui font la sourde oreille aux critiques légitimes du système amène des coûts non seulement soiaux mais aussi économiques.

    • Je lis vos commentaires avec “intérêt”… Finalement je commence à penser que les comptables sont des artistes.

      Je m’imagine en comptable français au party des fêtes du bureau franchement inspiré quoique un peu pompette y allant de cette réplique: “Reviens, Gérard, reviens!”

      Et ben là, c’est la rigolade.

    • Bravo à M.-A. Grondin pour sa déclaration nuancée.

      Depardieu est peut-être dû pour la retraite qu’il nous avait promise il y a quelques années.

      Lorsqu’un artiste quitte le navire parce que ça lui coûte trop cher, c’est une gifle au visage du peuple qui l’a célébré.

    • @bimboom

      certains comptables le sont ou le deviennent par après mais on est plus porté à penser aux moutons noirs ou marginaux de la profession ou de formation ou ceux ayant des études un peu connexe.

      -On pense rapidement au prof Léo-Paul Lauzon.

      -À Jean-Pierre Ferland aussi qui sans être un comptable étudiait à HEC Montréal et faisait de la comptabilité et de l’administration à Radio-Canada.

      -À Jacques Canetti qui quittait HEC Paris en 1930 pour entrer chez Polydor.

      -Bernardo Soares (employé de bureau) et hétéronyme de Fernando Pessoa.

      Par ailleurs quand on parle de maquillage d’états financiers ou de comptabilité dite créative cela n’a rien à voir avec le sens artistique et pourrait résulter d’une incompréhension entre deux mondes la même chose comme des clichés consacrés disant que si on pose la question 2+2 à un bon comptable il répondra ”combien veux-tu que cela fasse ?”.

      Oui, les chiffres peuvent être présentés de plusieurs manières ou conventions et font l’objet d’estimations et choix de la direction mais jamais ils ne doivent être trompeurs. On est rendu à confondre le mauvais comptable avec le bon. La première qualité d’un bon comptable est son intégrité. peu importe ses connaissances, son expérience si l’intégrité n’est pas là, c’est un très mauvais comptable ou quelqu’un qui s’est laissé corrompre.

    • merci sybilla et unholy de nous avoir remis les choses au clair…….

      Rarement j’ai lu des commentaires aussi nombreux d’ailleurs sur votre blog mr lussier .On sent pour certains comme un éxutoire
      j’ai l’impression de lire vos voisins du dessous en train de réclamer des baisses d’impots continuelles ou une mme tatcher disant à l’europe :”i want my money back”.

      de l’ultraliberalisme de base du niveau de cours d’école:tout pour ma gueule!!!!!

      Vous croyez que ça se paye comment une sécurité sociale très performante?des ecoles et universités quasi gratuites? 240 films par an avec35% a40% de part de marché intérieur?

      c’est marrant mais tous ces gens qui fuient la france reviennent vite des qu’ils ont probleme de santé.Les tradersfrançais de londres àpres leur licenciement en 2008/2009 sont tous re venus touchés leur chomage(2ans à 75% du derner salaire) dans la mere patrie

      Mais la vraie question est=>pourquoi tant de controverse sur le départ de mr depardieu?
      Pourquoi les soutiens viennent ils des artistes qui se gavent?
      c est drole,ils étaient tous de gauche pour les subventions et les allocations chomage des artistes hyper favorable,maintenant nous leur demandons simplement de payer à leur niveau de revenu …….
      Et là cela se complique

    • Merci Sybilla et le “phantome” pour vos éclaircissements qui rehausse le débat qui ne brille pas par la nuance, loin s’en faut.
      Les “supporters” de l’ultralibéralisme m’étonneront toujours car je me demande sur quelle planète ils vivent et s’ils ont assez d”argent pour lever le nez sur tous les services auxquels l’état nous offre.
      Je sais pourquoi je paye des impôts et cela ne me frustre en rien.
      J’apprécie les pensées de Marc-André Grondin qui me paraissent bien sages pour un si jeune comédien et courageuse si l’on tient compte du tollé d’autres grandes vedettes françaises.
      Quand on touche à l’argent, c’est là que les coeurs s’enflamment.
      Rivalité gauche-droite à n’en pas douter, la politique et l’argent sont les sujets de l’heure en cette fin d’année au lieu que nous devisions sur l’art et sur ce qu’il apporte en richesse à la complexité de nos êtres et à l’espoir de nos coeurs.

    • je ne suis pas un tenant de l’ultralibéralisme, pour ma part. Je suis pour que chaque pays choisisse le modèle qui lui convient et qu’il en accepte les avantages et inconvénients. Perso, j’aurais tendance à alterner entre le libéralisme modéré et la sociale-démocratie. Être au pouvoir, nous ferions les choix communs représentant la volonté de notre population si c’est la sociale-démocratie, très bien mais une sociale-démocratie viable. Tout comme un organisme sans but lucratif et/ou une compérative ne recherchant pas le profit doit quand même assurer sa pérénité.

      Oui, c’est dommage que Depardieu choisisse de quitter le navire comme on dit mais je sais qu’il y a également de l’hypocrisie et de la jalousie parmi les critiques qui lui sont faites de même que pour le contexte de faibles connaissances économiques ou s’inspirant certes d’un grand penseur mais comme économiste Marx, il est dans les patates pas à peu près.

      Pour l’hypocrisie ? Quelle est-elle ? Combien de gens pratiquent de l’évasion fiscale petite ou grande et trichent avec le gouvernement ? Beaucoup trop. Travail au noir, présentations de dépenses personnelles comme si elles étaient des dépenses d’affaires, non déclaration de plusieurs revenus, présentation de dépenses de restaurant gonflées en accord avec le restaurateur n’en sont que des petits exemples. Divulgation volontaire aussi après plusieurs années passées illico ou encore non paiement d’acomptes provisionnels et même se rendre à la faillite pour impôts impayés. certains ne sont pas pour autant malhonnêtes mais tellement insouciants.

      Et on pourrait aussi parler des employés de la fonction publique et de leurs syndicats ayant obtenus certes, par la négociation, des rémunérations beaucoup trop généreuses pour la capacité de payer. Oui, demandez aux riches de payer, je suis POUR, mais les syndicats qui adoptent cette position là devraient aussi être prêts à proposer un gel ou une réduction de salaires de leurs membres en situation difficile. L’exemple, doit quand même venir des patrons et des plus riches en premier. Pour les plus pauvres, eux, il faut les épargner et même quand les temps sont difficiles on devrait penser à en faire plus pour les soutenir.

      Une certaine austérité peut créer un ralentissement économique ? Écoutez, il faut en tenir compte mais j’appelle plus cela le commerce que l’économie. Quand votre système ne repose pas sur des bases solides et qu’on voit la surconsommation et l’endettement exagéré tant privé que public comme les moteurs alors qu’ils ne devraient être là que pour créer un effet d’entraînement des réels moteurs que doivent être le travail (incluant l’entrepreneuriat) et l’épargne, votre société se dirige vers le naufrage économique.

      Ils ont réussi à entretenir cette illusion de richesse pendant de nombreuses années nos gouvernements et aussi les banquiers et leaders économiques qui sont finalement que des faux capitalistes. Le réel capitalisme aux États-Unis était enseigné par Benjamin Franklin.

    • Une coopérative.

    • Vous êtes dans un bateau et disons qu’un matelot décide de déserter ?

      Si tout le monde s’arrête de ramer où s’en va-t-on ? Et si c’est le capitaine qui s’en fuit ? Certes, il a manqué à ses responsabilités mais en attendant il faut tenir le gouvernail et on le jugera et punira plus tard.

      Il faudrait aussi réfléchir au fait que comment se fait-il que tant de mauvais capitaines sont choisis pour mener votre navire à bon port ?

      C’est cela la solidarité, réaliser qu’on est tous dans le même bateau et s’arranger pour accomplir le but de notre voyage. Si les marins du côté gauche du bateau insultent ceux du côté droit et réciproquement ou si c’est le commmandant de bord qui n’inspire pas confiance, cela va mal à shop. Pas obliger de tous s’aimer mais il faut des objectifs communs et un certain respect mutuel et se concentrer sur les choses prioritaires. Chaque chose en son temps, il y a un iceberg pas loin qui peut vous attendre au passage…

    • Depardieu.

      http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=30252.html

      Non, il n’est pas un héros ni un modèle ou exemple à suivre au sujet de son expatriation fiscale comme aussi dans d’autres aspects de sa vie privée.

      Peut-être que cela fait perdre les illusions à certains également mais pas sûr qu’ils sont encore si nombreux, la vénération envers l’acteur n’est plus ce qu’elle était.

    • “Depardieu a gagne 2 millions euros donc il paiera 790,000″

      Pas fort en calcul fantome,,,, avec 75% de taxation il paiera 750,000 sur son deuxieme million,,
      donc d apres vous il ne paiera que 40,000 en impot sur son premier million????

    • Est-ce que les dretistes ici peuvent avoir un débat rationnel et discuter si le gap entre 45% et 75% n’est pas trop grand plutôt que de dire des choses fausses et démagogues. Est-ce trop demandé d’avoir une conversion minimalement rationnelle qui repose sur des faits?

    • Xrayonne, je vous ai écrit un long post pour vous montrer que c’est vous qui n’êtes pas fort en lecture. Il a été censuré par Lussier pour je ne sais quelle raison. Je ne reviens plus ici.

      Lussier n’a rien censuré du tout. Si le commentaire n’est pas en ligne, c’est qu’il ne s’est pas bien rendu. M-A. L.

    • C’est normal quil soit impose a 85%. Il possede probablement une compagnie. Quand tu as une compagnie, tu subis la double imposition.

    • depardieu ne ‘expatrie pas qu,en raison du 75%.

      Mais si on veut en discuter, oui c,est un problème quand votre taux marginal grimpe abruptement, bien des gens alors vont s’arranger pour gagner moins.

      Avec leur 1 million d’euros, ils ont voulu frapper l’imaginaire et s’attaquer aux vrais riches.

      Au moins, les Français identifie pas les riches comme le PQ dès l’atteinte du 100 00$ ou du 150 000$.

      Même ces gens là, apprentis riches ou en devenir ne devraient pas être découragés…

      Alors que ceux gagant 300 000$, 400 000$ et plus maximisent déjà leur planification fiscale. Les taxer plus, peu aussi les inciter à faire un meilleur usage de leur argent.

      Alors, perso je pourrais être favorable à ajouter des paliers d’impositions chez les hauts revenus.

      Je repars avec vos chiffres alors :

      -150 001 euros jusqu’à 375 000 euros (le coût de la vie en France est plus élevé qu’ici) on reste à 45%;

      -375 001 euros à 500 000, 53%;

      -500 001 à 800 000, 59%;

      -800 001 à 1 500 000, 65%;

      - 1500 001 à 2000 000, 70%

      -2000 001 et plus 71 %

      Sauf rendu à 8 millions bien là c’est 0%… (joke)

      Et là ce sont des chiffres lancés pour le fun mais juste pour dire que l’on peut être d,accord sur le principe.

      Mais si on demande un effort, il faut que la grande majorité et dans toutes les classes sociales estiment que la part demandée à chacun est raisonnable ou au moins encore tolérable.

      ———————————-

      Pour ceux prônant plutôt un taux unique, cela devrait être accompagné de l’établissement d’un revenu minimum garanti et d’un impôt négatif à ces seules conditions cela est vraiment envisageable sauf que la majorité des gouvernements y ayant pensé calculent que cela serait trop coûteux à instaurer.

    • Je dis gagner mois mais ce peut être simplement déclarer un revenu moindre au Fisc. Puisqu’on parle d’une compagnie, bien c’est cela en choisissant de se verser un salire moindre ou des dividendes plus faibles et en profitant du report d’impôt.

      Laisser l’argent dans la compagnie peut avoir des impacts positifs comme négatifs au point de vue économique pour les autres agents sur une période de temps donnée.

    • @xrayone

      Ghost a écrit :” il a payé” et ce pour l’année d’imposition 2011.

      N’étant pas dans le secret des dieux ou si on fait des calculs ou des hypothèses, j’aurais plutôt écrit : ”il AURAIT PAYÉ”.

      Vous avez donc effectivement mal lu.

    • Censuré ? interdit de critiquer le Québec?

      Encore une fois, il n’y a pas de censure. Le commentaire de l’intervenant qui a hurlé instantanément à la censure sans prendre la peine de vérifier quoi que ce soit ne s’est tout simplement pas rendu dans le système. Les commentaires sont dorénavant modérés par une firme externe mais chaque blogueur conserve son droit de regard. Personnellement, je n’interviens pratiquement jamais. J’ai toutefois dû le faire en de rares occasions à cause du caractère litigieux, diffamatoire, ou préjudiciable de certains commentaires. M-A. L.

    • @ Sybilla

      En effet, un Français ne perd jamais sa nationalité française. Même les Québécois de souche française n’ont jamais perdu leur nationalité française, puisqu’elle est inaliénable et imprescriptible. Lire particulièrement le Mémoire de Me Christian Néron à ce sujet.

      Site Notre Histoire : http://notrehistoire.net

    • C est dac, fantome parlait de l annee passee,,,
      mais la discussion n est pas sur l annee passe, Depardieu n a pas quitte la France sur son impot des dernieres annees, mais sur les impots des annees a venir.

      Donc paye 750,000 euros sur tonn deuxieme million c est carrement de vol de grand chemin.

      Je reconnais que c est fachant pour un gauchiste de louper une si belle somme a s accaparer, surtout quand c est fait d une facon tres tres legal, alors la ce qui nous reste a faire c est de l insulter

    • “Le gouvernement ne taxe pas pour obtenir l’argent dont il a besoin; le gouvernement trouve toujours un besoin pour l’argent qu’il reçoit.”

      Ronald Reagan (1911-2004), 40e président américain.

      Depardieu a raison, c’est déjà assez dur de gagner sa croute, pas besoin d’un gouvernement pour venir nous pénaliser sur nos gains pour dépenser dans des niaiseries.

    • Les gras dur en veulent toujours plus et Dépardieu est un gras dur.

      Jean Émard

    • Juste à voir les échanges en France ou les échanges ici entre les participants, c’est très clair que les gouvernements peuvent pas faire grand chose pour régler les problèmes…

      Les ”pauvres” veulent faire payer les ”riches” alors que les ”riches” eux veulent donner des miettes aux pauvres. On dit ”pauvres et ”riches” mais c’est imprécis cela peut être gauche comme droite. Les rameurs de droite et de gauche du bateau ne rament pas ensemble, alors que fait le navire, iltourne en rond et frappera le mur aussi.

      En plus les coups de gueule alors que déjà en temps calmes il faut se rappeler ceci : ” le ciel est bleu, la mer est calme. FARME TA GUEULE PIS RAME”. Et quand la tempête se lève ? Il faut décider des actions à prendre, des choix à faire qu’on aurait dû décider dès l’embarquement et les EXÉCUTER sinon c’est le naufrage assuré!!!

    • Vos plans d’urgence doivent être réfléchis et conçus d’avance quuand la houle est forte là il faut ju=décider le choix de stratégies à mettre en oeuvre. Il faut être prêts pour de vrai ! Pas comme Charest qui disait êtes prêt pour la réingénierie alors qu’il l’avait même pas déninie comme il faut et ne s’était pas assuré d’avoir les appuis suffisants avant ou encore de tenir tête à ses opposants suffisamment longtemps et/ou en ajustant le plan pour convaincre la population réellement qu’il pouvait faire cela…

      Pour le fait d’être prêt on pourrait aussi faire une petite comparaison avec les joueurs de football qui ont leur livre de jeu qu’ils connaissent pas coeujr. La tempête se l`ve ? Cours causus pour décider le ou les jeux à exécuter et GO! GO! GO!.

      Sinon on est rendu dans quellle ligue des port dans Les boys ou Slapshot au hockey et où les joueurs vont faire un strip-tease sur la glace ? Si ce n’est pas déjà fait…

    • @teddybear… Voilà, en une toute petite phrase, une réponse finale (et combien vraie) à toutes discussions sur le sujet… génial!

    • @M.A Lussier

      Je parlais des commentaires que j’avais posté.
      Peut-être que la firme externe trie en fonction de ses propres critères…

      Je demandais si un acteur Français qui ferait sa carrière au Québec tenait les mêmes propos que Grondin mais sur les Québécois, même suffisance: un tollé.

      Je disais que Mr Grondin n’avait pas l’habitude de vivre dans une république, politisée et conscientisée.

      Chris Waddle

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    décembre 2012
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité