Marc-André Lussier

Marc-André Lussier - Auteur
  • Le blogue de Marc-André Lussier

    Journaliste à La Presse depuis 1995, Marc-André Lussier est fou de cinéma...
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 26 septembre 2012 | Mise en ligne à 10h57 | Commenter Commentaires (2)

    FNC : un programme riche, avec 2 absents. Encore… *(Ajout)

    FNC 12 - Affiche

    Un mot sur la programmation du FNC annoncée hier. On a beau souvent dire que le Festival du nouveau cinéma, grâce à sa position privilégiée dans le calendrier, est en mesure de ramasser facilement tous les gros titres attendus, il reste que la sélection se révèle toujours d’une richesse et d’une originalité étonnantes.

    On remarque quand même dans cette liste impressionnante deux absences notoires qui, étrangement, rappellent exactement le cas de figure d’il y a trois ans. En 2009, le distributeur américain Sony Pictures Classics avait retenu Un prophète (Jacques Audiard) hors des circuits des festivals de cinéma québécois, mais il avait finalement consenti du bout des lèvres à ce qu’une projection – une seule – du Ruban blanc (Michael Haneke) ait lieu au FNC.

    Coïncidence ? SPC, dont les films sont relayés par Métropole Films au Québec (la marge de manoeuvre du distributeur québécois est bien mince dans un cas comme celui-là), détient les droits de De rouille et d’os (Jacques Audiard) et d’Amour (Michael Haneke), film lauréat de la Palme d’or du Festival de Cannes. Comme par hasard, ces deux titres brillent par leur absence au FNC. Aura-t-on droit à une annonce de dernière minute ? Si ce n’est pas le cas, et à moins que Cinémania ne décroche le gros lot  (qui sait?), ces deux titres phares de l’année 2012 prendront l’affiche chez nous sans avoir été montrés dans l’un des festivals montréalais au préalable. Dommage.

    Cela dit, le cinéphile a largement de quoi se rincer l’oeil, c’est le moins qu’on puisse dire.

    Le FNC a lieu du 10 au 21 octobre.

    * Ajout : Ah! Le festival Cinémania vient d’annoncer qu’il aura l’honneur de présenter De rouille et d’os lors de sa soirée d’ouverture le 1 novembre. L’homme qui rit (de Jean-Pierre Améris avec Marc-André Grondin), déjà présenté à la soirée de clôture de la Mostra de Venise, clôturera aussi Cinémania. Très bon coup des programmateurs !

    La programmation.

    Festival du nouveau cinéma : Un menu alléchant (Marc Cassivi).

    La bande annonce de Camille redouble (Noémie Lvovsky), le film de clôture :


    Lien YouTube.

    Compte Twitter : @MALussier


    • Quel est l’intérêt toute façon de voir ces films dans un festival? On sait qu’ils seront disponibles ici quelques semaines/mois plus tard et relativement bien distribués.

      Ce qui est intéressant de voir, il me semble, ce sont les films qu’on a très peu de chance de revoir en salle… et même en DVD (c’est à dire presque la totalité de la programmation!). En tout cas, pour moi l’intérêt d’un festival est dans la découverte… pas dans le fait de dire que j’ai vu le nouveau Haneke avant tout le monde.

    • Je regarde le programme, comme d’habitude tous les films sont en anglais ou sous-titrés en anglais, même les films Français. Ils nous prennent pour les colonisés que nous sommes à les financer pour la promotion en anglais.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    janvier 2014
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité