Marc-André Lussier

Marc-André Lussier - Auteur
  • Le blogue de Marc-André Lussier

    Journaliste à La Presse depuis 1995, Marc-André Lussier est fou de cinéma...
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 28 juillet 2012 | Mise en ligne à 9h31 | Commenter Commentaires (6)

    La nouvelle Bond Girl…

    Bond 2

    (Photo : Jorge Silva)

    Vous avez probablement déjà vu cette séquence hier. Mais regardons-la de nouveau. Pour le plaisir…

    La cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Londres ne pouvait être comparable à celle des Jeux de Pékin il y a quatre ans (mise en scène par Zhang Yimou), mais Danny Boyle s’en est néanmoins tiré avec les honneurs. Grâce à des tableaux ingénieux, un soupçon d’irrévérence, des touches d”humour tout britannique, sans oublier le catalogue musical le plus riche de la planète, le réalisateur de Slumdog Millionaire a gagné son pari. Bravo.

    Cliquez ici pour voir l’extrait (via Dailymotion).

    Compte Twitter : @MALussier


    • J`ai trouvé le rythme de cette cérémonie tres adéquat. Souvent lorsqu`on doit présenter de grands tableaux on a tendance à s`étendre sur le sujet pour faciliter l`illustration mais hier ca coulait aisement et le fil conducteur était bien reglé.

      J`ai moi aussi beaucoup apprécié ce clin d`oeil à la british avec la participation de la reine qui ainsi laisse de coté le protocole pour l`occasion. Moi c`était la premiere fois que je voyais un semblant d`ouverture de la monarchie ce qui en définitive n`est nullement en son désavantage.

      Oui Boyle a réussi son défi. Je trouve malheureux qu`on soit porté à comparer le faste de ces cérémonies à celles de la derniere olympiade. D`abord parce que financierement on sait que cette entreprise ne peut être rentabilisée et qu`un moment donné particulierement dans la conjoncture économique actuelle il faudrait ramener tout cela à une taille plus modeste.

      Mais aussi de comparer Londres à Séoul c`est de négliger une réalité sous-entendue. À Séoul on voulait prouver qu`on était tout aussi capables que les autres et profiter de cette fenêtre mondiale pour le démontrer. Apres quoi, la Corée s`est refermée sur elle même peu portée à être vraiment ouverte à la tendance mondiale mettons…

      Mais bon, tres belle soirée quand même simple et modeste avec tout le fla-fla habituel incontournable dans de tels événements.

      Je présume que vous vouliez plutôt évoquer la Chine et les Jeux de Pékin de 2008. Séoul, capitale de la Corée du Sud, a accueilli les Jeux en 1988… :-) M-A.L.

    • …Oui! Pi? Ça devrait me faire changer d’opinion sur la monarchie? Et oublier les raisons pour lesquelles mon arrière-grand-père a été obligé de fuir sa verte Irlande? Des clous!

      Remarquez que s’il n’était pas venu, je ne serais pas là pour en parler mais ça, comme dirait Cioran, ça fait partie «de l’inconvénient d’être né».

    • J’ai trouvé à la fois étonnant et amusant ce clin d’oeil à la Bond girl.
      Clin d’oeil de votre part, Marc-André, et de la part de Danny Boyle, bien sûr.
      Her gracious queen est la complice idéale :)

      Miss Scarlett, avec la clé anglaise, dans la salle de cinéma

      :-)) M-A.L.

    • Un beau clin d’oeil, mais je me demande si De Coubertin approuverait, c’est les Jeux olympiques, mais on voit pas les athlètes a nulle part, on dirait qu’on célèbre la culture britannique; il me semble qu’a MTL, les athlètes défilaient dans un stade a moitié finit, c’était eux autres les vedettes, pas l’hote des jeux.

    • @ teddybear

      Chaque cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques célèbre le pays hôte, son histoire, ses artistes, ses inventeurs et personnalités célèbres.

      Rappelez-vous Barcelone avec une scène mythologique représentant Hercule séparant l’Europe de l’Afrique. Souvenez-vous de Placido Domingo, Montserrat Caballe et Jose Carreras. Finalement, l’image de la grande danseuse de flamenco (Christina Hoyos) qui traverse le stade assise sur un cheval magnifique ne m’est pas encore partie de l’esprit.

      Il en est de même de toutes les cérémonies d’ouverture des jeux. Les athlètes y occupent aussi une place importante du défilé le soir d’ouverture en passant par l’allumage de la vasque et par la promesse à des participants jusqu’à la soirée finale de clôture.

      Miss Scarlett, avec l’épée, dans la section A

    • EUH…oui merci monsieur lussier pour la correction…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • publicité

  • Calendrier

    août 2008
    L Ma Me J V S D
    « juil   sept »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité