Marc-André Lussier

Archive du 8 juillet 2012

Dimanche 8 juillet 2012 | Mise en ligne à 9h51 | Commenter Commentaires (11)

Peter Jackson et The Hobbit : un nouveau miracle ?

Hobbit - Affiche

Depuis la fin de la trilogie du Seigneur des Anneaux, dont le dernier volet, Le retour du roi, lui a valu toutes les accolades (et 11 Oscars !), Peter Jackson ne l’a pas eue vraiment facile. King Kong (2005) n’a pas obtenu le succès escompté (ni auprès de la critique, ni auprès du public), et The Lovely Bones (2009) fut un échec sans appel.

En revisitant l’univers de J.R.R. Tolkien pour un diptyque consacré à The Hobbit, Peter Jackson mise-t-il sur une valeur sûre ? Voilà ce qu’on aurait pu croire au premier abord. Pourtant, rien n’est certain. Le cinéaste a d’ailleurs annoncé cette semaine – probablement avec grand soulagement – la fin du tournage de son(ses) film(s). Qui fut notamment marqué par le départ de Guillermo Del Toro, le réalisateur d’abord embauché pour mener le projet à terme. Des mésententes avec les syndicats d’acteurs, des problèmes financiers rencontrés par la MGM, des ennuis de santé pour Jackson; autant d’écueils sont venus par la suite s’ajouter à l’équation. 266 jours de tournage auront finalement été requis pour mettre en boîte la superproduction.

Jackson s’attaque maintenant au montage (le premier volet prend l’affiche le 14 décembre en Amérique du Nord). Une tâche supplémentaire – non prévue au programme – attend aussi le cinéaste au tournant. Un peu comme un politicien en mode de gestion de crise, Jackson doit maintenant tenter de neutraliser les échos négatifs engendrés par la présentation de quelques extraits au Cinema-Con de Las Vegas il y a quelques mois. L’Express a recensé tout le feuilleton.

«Une mauvaise surprise liée à la technique utilisée par le réalisateur Peter Jackson: la projection en 48 images par seconde. En somme, Jackson propose un film qui contient deux fois plus d’images que d’habitude. Une texture nouvelle pour le spectateur, dont les yeux vont travailler plus pour s’habituer à ce format, avait annoncé le réalisateur. Pour The Wrap, le changement de format fait plus «ressembler The Hobbit à une telenovela espagnole qu’à Avatar “. Un avis conforté par Slash Film, affirmant qu’on «se croirait plus dans un making-of que dans un film», avant de rajouter que Le Hobbit ressemblait plus à «un téléfilm BBC». Conclusion, ce «film fait tellement vrai qu’il finit par être faux.»

«Le Hobbit», un soap opéra qui déçoit et divise. (L’Express)

Quelques jours plus tard, Peter Jackson répondait aux critiques :

«Interrogé par The Hollywood Reporter, le réalisateur justifie son choix et comprend les critiques: «Ce n’est pas particulièrement surprenant, parce que c’est quelque chose de nouveau», a t-il déclaré. Jusqu’ici, les films étaient tournés et projetés à l’écran sous le format 24 images par seconde. Peter Jackson fait, avec Le Hobbit, le choix de doubler ce nombre d’images, un format auquel l’oeil humain n’est pas habitué. Résultat: une sensation presque trop réaliste au goût de certains et une levée de bouclier immédiate.

Face aux critiques, Peter Jackson se défend: «Je pense que, finalement, il [le format, ndlr] est différent d’une manière positive, en particulier pour la 3D, en particulier pour les films épiques et les films qui tentent de plonger le spectateur dans l’expérience d’une histoire». Le cinéaste a également ajouté que la trop courte durée du clip a peut-être dérangé l’oeil, ce dernier n’ayant eu le temps de s’acclimater. Le cinéaste ajoute qu’il s’agit d’une «expérience différente que de regarder des personnages et une histoire se dérouler».

Peter Jackson répond  aux critiques sur son Hobbit. (L’Express)
Peter Jackson Responds to «Hobbit» Footage Critics. (Hollywood Reporter)

Prochaine étape : Comic-Con à San Diego, ce grand rassemblement consacré aux films de genre, lequel commence jeudi (12 juillet). Tout indique que Peter Jackson sera présent là-bas. Le cinéaste a même dévoilé une affiche conçue spécialement pour l’occasion. Parviendra-t-il à convaincre les professionnels et journalistes avec de nouveaux extraits ? Une chose est certaine : la rumeur qui sortira de Comic-Con sera primordiale pour la suite des choses. S’il veut espérer un autre miracle à la Seigneur des Anneaux, Jackson n’a plus droit à l’erreur.

The Hobbit : An Unexpected Journey prend l’affiche le 14 décembre 2012.
The Hobbit : There and Back Again prend l’affiche le 13 décembre 2013.
Page Facebook.

À lire:
Tolkien : l’anneau de la discorde. (Entrevue fleuve exceptionnelle accordée par Christopher Tolkien au journal Le Monde)

La bande annonce :


Lien YouTube.

Compte Twitter : @MALussier

Lire les commentaires (11)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    juillet 2012
    L Ma Me J V S D
    « juin   août »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives