Marc-André Lussier

Marc-André Lussier - Auteur
  • Le blogue de Marc-André Lussier

    Journaliste à La Presse depuis 1995, Marc-André Lussier est fou de cinéma...
  • Lire la suite »

    Partage

    Dimanche 29 janvier 2012 | Mise en ligne à 22h50 | Commenter Commentaires (8)

    Une marche triomphale pour The Artist ?

    Dujardin - 1

    Jean Dujardin dans The Artist

    Ça commence à être très sérieux. Deux des cérémonies les plus attendues, tenues par des syndicats professionnels, ont eu lieu au cours de la fin de semaine. Et The Artist a pratiquement tout raflé sur son passage. Samedi, Michel Hazanavicius a a reçu le prix de la meilleure réalisation attribué par les membres de la Director’s Guild of America. C’est dire que les cinéastes membres du syndicat américain ont préféré Hazanavicius à, excusez du peu, Martin Scorsese (Hugo), Woody Allen (Midnight in Paris), David Fincher (The Girl with the Dragon Tattoo), et Alexander Payne (The Descendants).

    Dimanche, au tour du syndicat des acteurs de célébrer ceux des leurs qui se sont distingués au cours de la dernière année lors de la cérémonie des SAG Awards. Des pointures comme George Clooney (The Descendants), Brad Pitt (Moneyball), et Leonardo DiCaprio (J. Edgar) sont en lice. Or, les acteurs membres du syndicat américain ont choisi de plébisciter Jean Dujardin. Si l’on ajoute le prix du meilleur film attribué à The Artist par le syndicat des producteurs, il n’y a pratiquement plus aucun obstacle sur le chemin du film français dans sa course vers les plus hautes marches du podium aux prochains Oscars.

    Bien sûr, seuls les membres respectifs de chaque syndicat votent pour les prix remis dans leur propre sphère professionnelle, mais les lauréats aux Oscars sont souvent les mêmes. Aux Academy Awards, le résultat du vote dépend de l’ensemble des membres (toutes sphères d’activités confondues) mais les acteurs constituent le groupe le plus important au sein de l’Académie. Ces derniers nous ont réservé quelques surprises. S’il était pratiquement acquis qu’Octavia Spencer allait enlever la récompense dans la catégorie de soutien grâce à sa performance dans The Help (devant Bérénice Bejo), nous étions bien peu à penser que le prix pouvait échapper à Meryl Streep. Force est pourtant de constater que l’interprète de Margaret Thatcher dans The Iron Lady a aujourd’hui cédé sont statut de favorite au profit de Viola Davis (The Help).

    Signalons d’ailleurs que The Help a aussi enlevé le prix de la meilleure distribution d’ensemble aux SAG Awards. Ce prix n’a pas vraiment d’impact sur la course aux Oscars, mais il témoigne en revanche de l’appui – et de l’affection – dont bénéficie le film de Tate Taylor au sein de la profession.

    Finalement, la course aux Oscars sera peut-être moins prévisible que ce à quoi on s’attendait. Le plus grand perdant du week-end? The Descendants. Qui fait désormais figure de négligé.

    «The Artist» looks virtually unstoppable… (Hollywood Reporter)

    Le compte-rendu de la soirée des DGA Awards par Entertainment Weekly.

    Compte Twitter : @MALussier


    • à cause de Tean America, quand je vois SAG awards, je pense automatiquement à la Film Actors Guild (FAG)…

      c’est tellement tellement dommage que Tilda ait été écarté de la compétition. Streep a beau être bonne dans Iron Lady, le film ne vaut pas sa performance. Streep a dépassé le statut de légende, on a plus besoin de la récompenser, ça suffit.

      Tilda, c’est… ben c’est un peu une déesse.

    • Vivement le lobbying des Weinstien…

      Bien que je lui trouve d’indéniables qualités, The Artist n’est, à mes humbles yeux, même pas le meilleur film français de l’année!

      Comme dirait un certain Rodger…

      POLISSE, POLISSE, POLIIIIIIIIIIIISSE…

    • Le Oscar à The Artist? Ça ne m’étonnerait aucunement. Non pas à cause de la qualité technique du film, mais bien à cause de la “hype”. Dommage pour les autres meilleurs films de 2011 -qui gagneraient sûrement la statuette si, tout en gardant leur scénario, avaient été tournés en noir & blanc! S’imagine-t-on les séquences des années 1920 et de la Belle Époque dans Midnight in Paris tournées à la façon the Artist– tandis que le moment présent resterait en couleurs??

    • Avec un peu de chance, on verra Tha Artist à Victo avant les Oscars… bon on peut rêver…

    • @melo_carmelo

      Vous obliez que ces scènes de Midnight in Paris auraient également dû être muettes pour obtenir le “hype”. Ce “hype” m’énerve au plus haut point et je vais attendre un bon bout avant de voir ce film afin de m’être nettoyé de ça. De toute façon, j’ai beaucoup de difficultés à croire que ce film soit supérieur à “La guerre est déclarée” et “Polisse”.

    • @ teamstef

      Cela ne vous fera aucun tort d’attendre avant d’aller voir ce film. Laissez même passer plusieurs années, car quand “The Artist” gagnera l’oscar au meilleur film, ce qui arrivera à coup sûr — après tout, “Chicago” ne l’a-t-il pas gagné aussi ? — vous aurez sûrement encore moins envie de le voir.

    • “melo_carmelo
      J’avais oublié que Chicago avait remporté un Osacr! Bien que je n’accorde aucune crédibilité aux Osacrs, j’espère toujours. Alors, je vais espérer qu’un Hugo ou Midnight in Paris l’emporte. Il arrive aux Oscars de me surprendre agérablement. Je peux penser à “No country for old men” et “The Hurt locker” entre autres….mais très peu d’autres malheureusement!

    • @teamstef

      Peut-être que tu devrais réfléchir au fait que s’il y a une «hype», c’est sans doute parce que The Artist a certaines qualités. De plus, beaucoup de spectateurs semblent avoir apprécié le film.Contrairement à toi, ils l’ont vu avant de le critiquer…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    avril 2009
    L Ma Me J V S D
    « mar   mai »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • publicité