Marc-André Lussier

Marc-André Lussier - Auteur
  • Le blogue de Marc-André Lussier

    Journaliste à La Presse depuis 1995, Marc-André Lussier est fou de cinéma...
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 24 octobre 2011 | Mise en ligne à 6h28 | Commenter Commentaires (26)

    Quel sort attend Tintin?

    Tintin Licorne - 1

    (Photo fournie par la production)

    J’ai vu The Adventures of Tintin : The Secret of the Unicorn. Les rencontres destinées aux membres de la presse internationale ont eu lieu ce week-end à Paris. Les quelques journalistes québécois sur place ont compris pourquoi ils avaient été les seuls scribes nord-américains invités à ces rencontres-là plutôt qu’à celles destinées aux médias du «marché intérieur» (qui auront lieu fin novembre ou début décembre). Le film risque en effet de prendre l’affiche au Québec deux semaines avant la date de sortie prévue dans le reste de l’Amérique du Nord. Tintin n’étant pas du tout connu aux États-Unis (et très peu au Canada anglais), les producteurs comptent sur l’Europe (et un peu le Québec) pour attirer l’attention des Américains.

    Pour l’instant, le film suscite généralement des commentaires plutôt favorables dans la presse européenne. Certains critiques rejettent toutefois le film violemment. À leurs yeux, les mythiques personnages créés par Hergé sont intouchables. Et le simple fait d’avoir voulu transposer l’univers de Tintin dans un long métrage relève de la plus pure hérésie. Je devrai réserver mes commentaires en temps et lieu mais à mes yeux, le pari de Steven Spielberg et Peter Jackson est bien tenu. Et très respectueux.

    Comme tous les journalistes (y compris les critiques belges et français); comme, aussi, les invités ayant assisté aux grandes premières tenues à Bruxelles et à Paris, j’ai toutefois vu le long métrage dans sa version originale anglaise (avec sous-titres en français). Forcément, ça colore notre perception. Tous les interprètes (ou presque) étant britanniques, le film comporte indéniablement une touche d’humour plus british, particulièrement dans le cas des Thompson et Thomson (Dupont et Dupond), campés par Simon Pegg et Nick Frost. Tintin achète même sa fameuse maquette du bateau la Licorne en payant en «pounds»! Un peu étrange… Moi qui exècre les versions doublées d’habitude, je me précipiterai pourtant à la toute première projection de la version française mercredi, jour de sortie du film en France. Oui, je suis à Paris pour encore quelques jours.

    Cela dit, si ce Tintin 2011 met en valeur tout le savoir-faire de Steven Spielberg et Peter Jackson, deux des plus grands faiseurs d’images que compte le cinéma contemporain, quel sort attend ce personnage sorti tout droit d’une autre époque? Pour tous les gamins francophones ayant grandi au cours des années 50, 60 et 70, Tintin fait partie de leur ADN. C’est entendu. À la sortie de l’adolescence, alors que nous sommes partis chacun de notre côté (tranche de vie), mon frère aîné et moi avons gardé chacun une moitié de la collection entière de nos Tintins (usés d’avoir tant été lus et relus). La semaine dernière, je suis allé fouiller dans une vielle boîte poussiéreuse pour aller chercher les trois albums ayant inspiré le film de Spielberg. Manque de pot, ces trois titres font partie de la moitié gardée par ce «gredin» de frangin. Je suis donc allé me racheter trois albums tout neufs. Même si je ne les avais pas relus depuis au moins 30 ans, tout était incroyablement familier. Et inscrit de façon intacte dans ma mémoire.

    Mais voilà, en est-il autant auprès des gamins issus des générations suivantes? Le cinéma hollywoodien lui étant principalement destiné, le public adolescent sera-t-il sensible au charme délicieusement rétro du célèbre reporter du Petit vingtième? Cet univers particulier peut-il séduire un public non initié? Wait and see

    La recension des critiques par Le Figaro :
    Ils ont vu Tintin.

    La recension (sévère) des critiques anglaises par The Independent :
    Mad About the Boy.

    La critique du Variety.

    La critique du Hollywood Reporter.

     
     

     

     

    Vous pouvez aussi me suivre sur Twittter.


    • Je suis né en 73 et j’ai grandit avec Tintin… J’ai vraiment hâte de voir ce film. Selon moi, c’est un classique en devenir!! Juste la bande annonce me donne des frissons!!!

    • Chanceux va ! Je ne suis vraiment mais vraiment pas du style à me mettre en ligne pour être le premier à voir un film mais celui là je l`attend depuis son annonce.

      Je suis certain que ce film ne laissera personne indifférent ce qui en soi, est déja une garantie de succes. Les critiques seront élogieuses ou destructrices. Je crois que ca sera un exercice de style interressant puisqu`issu d`un personnage fictif au départ.

      Le pouvoir d`attraction d`un Spielberg aura vite fait de faire tomber les craintes des amateurs du genre à mon avis ne serait ce que par curiosité ou par attrait technologique.Spielberg à lui seul attirera probablement ceux qui ne connaissent pas le personnage.

      Étant moi même de la génération Tintin j`ai peu apprécié les deux fims faits avec des personnages réels,Oranges Bleues et Toison d`or. Bel exercice soit, mais rien de plus ,pas bon pas mauvais ,au plus sympathiques car issus d`une autre époque cinématographique.

      N`ayant pas d`enfants ,je ne sais trop si les aventures de Tintin sont encore en vogue chez les jeunes. Ai travaillé une vingtaine d`années dans le domaine vidéo et peut confirmer toutefois que ses aventures demeuraient dans les classiques année apres année alors c`est un indice …

      Moi aussi j`ai gardé précieusement ma collection de Tintin.

    • Vous auriez pu ajouter la décennie 1980 dans votre énumération des décennies. Né en 1986, j’ai lu et vu tous les Tintin étant jeune et je sais que c’est également le cas pour plusieurs de mes ami(e)s. L’une de mes amies se les est d’ailleurs tous retapés dernièrement, en attente du film.

      Par contre, ça fait quelques bandes-annonces différentes du film que je vois et, franchement, elles ne suscitent chez moi aucun intérêt. J’aurais préféré quelque chose de complètement “film” (je sais, je sais, “Les oranges bleues”…) ou complètement dessins animés classiques (là, ç’aurait tout simplement été une synthèse de l’ancienne série animée, donc sans intérêt). La technologie utilisée ne m’emballe aucunement. Je n’irai donc pas, surtout que les prochaines semaines s’annoncent très occupées côté films intéressants à voir au cinéma.

    • Ça sent le « ménageons le choux et le tintin » votre chronique, monsieur Lussier, et cela est sans doute relié à votre double statut de critique et de mercenaire invité par les gens de marketing du film. Bref, c’est une autre histoire…

      J’ai vu le trailer de TINTIN, et cela n’a rien à voir avec TINTIN, sauf sans doute pour le story board qui a servi à tourner le film, et qui pourrait peut-être passer pour une copie chinoise, bien que forcément éloignée, d’un original HERGÉ. Ce story board est sans doute ce qui existe de plus proche de TINTIN et sans doute le « fake » le plus intéressant de toute l’opération.

      Autrement dit, je n’ai jamais vu une BD, un classique de surcroit, passer au cinéma sans devenir forcément n’importe quoi. Mais certainement pas ÇA.

      Spielberg qui est un cinéaste très habile, mais qui a cessé d’être significativement créatif et innovateur depuis CLOSE ENCOUNTER OF THE THIRD KIND, et surtout DUEL. Je trouve que toute cette opération est uniquement un coup d’accélérateur de la grosse machine à fric d’Hollywood et il est dommage que la succession d’Hergé ait bazardé le fond de commerce et qu’elle se soit faite aussi bassement achetée par les marchands de saucisses.

      Le montant du chèque doit être très élevé.

      Mais je suis pas vraiment inquiet : ce « fake » va certainement rapporter beaucoup d’argent.

      Mercenaire? Vous y allez un peu fort! M-A. L.

    • «[...] le simple fait d’avoir voulu transposer l’univers de Tintin dans un long métrage relève de la plus pure hérésie»

      Bien au contraire, les deux adaptations cinématographiques “Tintin et les Oranges bleues” et “Tintin et le Mystère de la Toison d’or” n’étaient pas très réussis, en particulier du point de vue du casting. Les longs métrages d’animation “Tintin et le Temple du Soleil” et “Tintin et le Lac aux requins” souffraient d’une qualité d’animation moyenne et d’un son médiocre, même si le scénario était intéressant. Quant aux séries télé, passons… mauvaise qualité du dessin, histoires dénaturées et animation rigide, dans la lignée de Hanna-Barbera.

      Tintin mérite un passage au grand écran qui rende un réel hommage à la qualité de la BD, tout en profitant pleinement des technologies actuelles. Voilà pourquoi le projet Spielberg+Jackson est ce qui pouvait lui arriver de mieux. Quoique j’aurais aimé voir ce qu’un grand du cinéma d’animation japonais comme Miyazaki (sublimissime “Ponyo”, surtout en HD) ou Otomo (méticuleux “Stramboy”) en aurait fait.

    • J’ai lu Tintin et j’ai aimé Tintin sans être un maniaque. Aujourd’hui ont reprend toutes les bandes dessinées pour en faire des films, peu importe le motif, ce qui est dommage. J’ai vu la bande annonce de Tintin. Avant de cliquer PLAY, je me disais wow une BD que j’ai aimé en film! Puis lorsque j’ai vu les images et animations, j’ai vite déchanté. Je sais pas comment expliquer. Peut-être que les personnages ne sont pas assez ressemblants physiquement? En tout cas, je ne croirais pas être celui qui va courir pour aller le voir, ce qui m’attirera plutôt sera la 3D car j’en mange et mon appétit est insatiable.

    • Je suis un très gros amateur de bd, et je dois avouer que je n’en peux plus de l’adulation pour les aventures, somme toute médiocres, de ce personnage.

      Il y a une quinzaine d’années, j’avais racheté la collection au complet, et je les avais tous relus en une couple de semaines. Mon verdict? Le meilleur était “Tintin et le lac aux requins”, une bd basée sur un film, où Hergé n’intervenait ni comme dessinateur ni comme scénariste. Je ne crois pas avoir relu un seul Tintin depuis.

      Cela dit, je respecte les goûts de chacun.

    • @ fruitloops Persepolis me semble réussi comme adaptation, Ghost world possiblement mais j’avoue n’avoir pas lu l’oeuvre originale.

    • Ajoutez-en, des décennies.

      Mes fils sont nés au tournant des années 2000 et ils ont lu chaque Tintin aussi souvent que moi, c’est à dire au moins 40 fois chaque épisode…

      C’est comme les Jules Verne, ça fait franchir un siècle d’assiduité facile.

      Je suis heureux d’apprendre ça! :-) M-A. L.

    • Je dois admettre que la bande-annonce ne m’as pas enthousiasmé comme je m’y attendais; bien sûr, c’est un concentré d’action et on voit la touche 3D, qui est malheureusement inévitable de nos jours: “l’esprit Tintin” se fait un peu, beaucoup Hollywood, ce qui n’est pas contradictoire en tant que tel, mais peut laisser perplexe les amateurs de la b.d. originale, surtout quand Tintin a un accent british…

    • J’ai confiance en Spielberg et Jackson.
      J’ai vraiment hâte.

    • Etant un immense fan mais pas un intégriste fanatique, je peux dire que j’attends impatiemment de le voir depuis des mois. Je fais confiance à Spielberg et les premières critiques déjà nombreuses en France et en Belgique sont plus que positives et donc semblent me donner raison. The independent ment d’ailleurs dans son article, car l’accueil critique est ultra enthousiaste. Dans la trentaine d’avis que j’ai lu la note la plus basse a été de 3/5 c’est dire…

    • Mon gars de 7 ans a terminé hier son premier qu’il a lu seul. Ma fille de 5 ans regarde les images et se raconte l’histoire. Bien sûr, je leur en fais la lecture régulièrement étant moi-même un grand fan (j’ai plus de 250 albums de Tintin chez moi, incluant des versions en langue étrangère, et des éditions antérieures). Donc j’attends impatiemment et je sais qu’il y en a 2 qui voudront venir avec moi.

      Pour ce qui est de ceux qui considèrent l’adaptation comme étant une hérésie, notons qu’Hergé de son vivant avait dit que Spielberg était le mieux placé pour rendre justice à ces personnages. D’ailleurs, Hergé lui-même en dessinant avait l’impression de faire du cinéma (”Hergé moving pictures” et “Metteur en scène Hergé” dans Totor pour ceux qui savent de quoi je parle).

      Enfin, faire un cadeau aux québécois en avançant la date de diffusion, on voit que ce n’est plus Mister Nick Rodwell qui est aux commandes, parce que de lui, on ne peut jamais attendre de cadeaux…

    • Certains puristes seront offusqués avec le fait qu’on passe Tintin au cinéma mais on parle de Spielberg et Peter Jackson, c’est un honneur.

      Et j’espère qu’ils garderont le thème musical des Tintins qui passaient en dessin animés. C’était vraiment un bon thème.

      http://www.youtube.com/watch?v=lcG3SHTCO3M

    • Je suis né en 53 et j’ai bien hâte de voir le film. Cependant, rien ne remplacera l’original, c’est-à-dire le livre.

      @jp_martel,
      C’est drôle mais à mon avis, le pire est «Tintin et le lac aux Requins». Question de goût comme vous l’écrivez si bien. Peut-être avez-vous perdu votre âme d’enfant… ;-)
      Avez-vous lu les albums de Peter Pan de Loisel?

    • J´ai jamais été un grand fans de Tintin mais j´ai quand même hâte de voir le film!

    • Si j’avais à rester sur une île c’est la collection de Tintin que j’amènerais. On peut les lire cent fois et c’est encore bon.
      Pour le film c’est en français qu’il faut voir ça.
      D’après moi c’est le Temple du soleil qui sera le prochain film.

      J’ai hâte!

    • Je suis tintinophile depuis les années 50. J’ai racheté toute la collection il y a 2 ans.
      Je serai un des spectateurs pour voir le film, en version française, puisque Tintin est belge d’origine, du moins par son auteur. Les albums sont des classiques.

      Espérons que Jackson et Spielberg ne dénatureront pas trop Tintin.

    • - J’espère que nous aurons droit à une version doublée au Qc. Marc Labrèche en Prof Tournesol, ça pourrait être quelque chose!
      .
      - Content d’apprendre que le caractère français du Qc soit reconnu en Europe. Il l’est plus à 6000 km de distance et un continent qu’à Toronto et 45 minutes d’avion… C’est bien pour dire!
      .
      - Déçu d’apprendre que le scénario ne soit pas basé sur le Le secret de la licorne ET Le trésor de Rackham. Drôle de choix puisqu’il s’agit d’une suite logique au niveau des bd.
      .
      - Je ne suis pas amateur d’effets spéciaux. Pas vu Avatar, par exemple. La pub nous annonce un film d’action. Alors pas certain que je serai le cinéphile ciblé. Par contre, je continue à relire les bd. Et ça dure depuis des décennies!

    • @daniel69

      Je n’ai pas lu Peter Pan, mais j’ai lu et apprécié plus d’un millier de bd, notamment celles de Franquin et celles scénarisées par Goscinny. Donc je pense encore avoir mon âme d’enfant à ce point de vue.

      Disons que Franquin n’aurait pas passé la moitié de sa vie à redessiner deux ou trois fois des albums déjà parus…

      Pour ce qui est du Lac aux requins, ce n’est sans doute pas une coïncidence que je l’aie apprécié, car je dois avouer être un fan des scénarios (et dessins) de Greg, même si je ne partage pas par ailleurs les idées politiques qui étaient les siennes.

    • J’ai grandi en lisant et re-lisant mes livres de Tintin et j’ai eu la chance de le voir hier soir car je vis à Londres. Je suis d’accord pour dire que les effets 3D sont très subtils, au point ou je me demandais à quoi ça servait d’avoir les maudites lunettes dans la face!

      Mes impressions (notez je ne suis pas critique donc prenez avec un grain de sel):

      Mis à part le 3D, inutile à mes yeux, j’ai beaucoup apprécié. Le film respecte l’esprit des livres mais dispose de plus de moyens. Je ne crois pas qu’Hergé aurait renié – c’est une adaptation et non une copie. Les images sont superbes. Si j’avais vu ce film dans mon enfance, j’aurais “trippé” sans m’inquiéter si le film respecte l’esprit des livres, ou est assez authentique, etc. Je pense qu’il est pertinent de le rappeller puisque c’est un film pour enfants – même si les grands sont aussi conviés.

      D’ailleurs, je crois que les critiques anglais on fait de la critique “par numéro” ici. Genre, étant des experts, pratiquement des artistes eux-mêmes, bien sûr qu’ils préfèrent l’artisanal et le low-budget, qui sont plus caractéristiques des livres originaux que d’un film d’Hollywood. Donc le film est nécessairement une pâle copie. C’est de la grosse bullshit à mon humble avis. Les critiques belges sont beaucoup plus nuancées.

      Avec les coups de feu, les cascades, les commotions cérébrales à profusion, je crois que bien des enfants vont apprécier à conditions que leurs parents ne se sentent pas coupables de les laisser voir le film.

      J’ai aussi tiqué quand je les ai entendu parler de “pounds”, l’accent cockney de Allan Thompson (remarquez c’est plus plausible vu son nom…), mais je crois que c’est seulement pour la version anglaise. Le nom de la ville n’est jamais précisé, et l’architecture n’est pas typiquement Londonienne. Même que j’aurais de la difficulté à penser à un quartier de Londres qui ressemble au voisinage de Tintin dans le film. Dans la version française la ville va probablement rappeller Bruxelles comme il se doit.

      J’ai beaucoup aimé ce qu’il ont fait avec le personnage de Haddock. Dupond et Dupont, par contre, sont transposés des livres sans grande valeur ajoutée.

      Bref, un très bon film d’aventure qui réveille le “feeling” qu’on avait en lisant les livres. Je ne peux pas vous garantir que vous allez aimer mais il y a des façons bien pires de gaspiller 20 piastres. Allez-y donc!

    • J’ai vu les films annonces sur yahoo et Tintin numérisé en 3D ne m’intéressent vraiment pas . Il y a une version filmé du Secret de la Licorne de meme que de Tintin et les oranges bleuen 35 mm qui sont quant à moi intouchables. des classiques du cinéma dans mon esprit , c’est comme si on avait fait des retouches sur des toiles de Gaugin de Matis .. ca manque de classe.. Tintin c’était un style de dessin particulier et on dirait que la version numérisée de Steven Spielberg rend les personnages obèses déformés … Tintin ce n’est pas les vengeurs ou capitaine América ..mais ca va surement attirer la curiosité durant la période de fin d’année .

    • si cette trilogie de films avec Tintin amène en plus les nouvelles générations à découvrir les bd’s, alors je dis félicitation à l’initiative de Spielberg et Jackson.

      J’ai personnellement très hâte de voir ce film.

    • J’ai hâte de voir si Peter Jackson aura l’audace d’approcher la trame homo-érotique dans Le Lotus Bleu (surtout quand on sait bien qu’aujourd’hui, les ayants-droits font tout pour faire taire ce type d’évocation, Sherlock Holmes et compagnie). C’est que Peter est assez adroit dans le domaine des allusions sexuelles.

    • Hergé lui-même trouvait Spielberg génial. Cela dit , j’aurais vu H. Laurie en Capitaine Haddock…Cela dit,on n’est pas ds l’univers pictural de la ligne claire. Cela m’a semblé être une expérience technologique avec un sujet pas comode à adapter au cinéma.Il y a tellement d’éléments à découvrir ds un album de Tintin, qui sait que ds L’oreille cassée les Arumbayas parlent un flamand phonétique? Relisez-les 100 fois et vous trouverez encore des détails que vous aurez raté…d’ailleurs que veut dire tintin? rien…

    • Je suis né en 1978 et je ne peux pas dire que j’étais un grand «fan» de Tintin dans mon enfance, particulièrement des albums. J’ai toujours trouvé que l’ambiance d’action et les nombreux textes dans Tintin étaient mieux servi par la télévision (j’ai préféré les dessins animés qui ont meublé ma jeunesse, à ciné-cadeaux).

      Je ne considère donc pas Tintin comme sacré…

      Partant de cela, j’ai adoré le film (que j’ai vu en version française). J’y suis allé avec trois jeunes garçons (7 ans, 11 ans, 13 ans) qui ne connaissaient rien de l’univers de Tintin et ils ont eu autant de plaisir que moi, sinon plus.

      Le film est excellent! Il y a quelques scènes d’action un peu surréaliste, mais c’était le même souvenir que dans mon enfance. Les 3 histoires sont très bien rassemblées pour n’en former qu’une seule. J’aimerais éventuellement revoir le film en version anglaise pour pouvoir profiter davantage de l’humour des Dupont (le duo Pegg et Frost dont j’aime tous les films) qui ne semble pas s’être parfaitement transposé en Français. Pour le reste, c’est un film à voir pour tout ceux et celles qui ont su garder une part d’enfant en eux… donc, un 11$ (45$ ans mon cas!) bien investi!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    septembre 2014
    L Ma Me J V S D
    « août    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité