Marc-André Lussier

Marc-André Lussier - Auteur
  • Le blogue de Marc-André Lussier

    Journaliste à La Presse depuis 1995, Marc-André Lussier est fou de cinéma...
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 29 juillet 2010 | Mise en ligne à 20h57 | Commenter Commentaires (6)

    Le docu sur Joan Rivers arrive à Montréal

    Joan Rivers - Affiche

    Depuis sa présentation au Festival de Sundance au début de l’année, le documentaire Joan Rivers – A Piece of Work s’est taillé un beau succès, dans la modeste mesure de ses moyens.

    Le film, dans lequel les coréalisateurs Ricki Stern et Anne Sundberg ont suivi la célèbre humoriste pendant un an, prendra l’affiche le 13 août à Montréal.

    J’ai eu l’occasion de voir ce document il y a quelque semaines déjà à Los Angeles au Landmark Theatre. Je souligne l’endroit car j’y ai vécu une expérience qui m’était encore inédite. Dans ce complexe multisalles, vous devez en effet choisir votre place dans la salle. Tous les sièges sont numérotés et assignés. On vous montre même un plan quand vous vous présentez au comptoir. Le hic, c’est qu’une fois rendu dans la salle, personne n’est content de la place qu’il a choisie! Commence alors la valse des négociations afin de trouver une solution qui convienne aux parties en cause. Un vrai spectacle!

    Pour ce qui est de Joan Rivers, j’ai toujours été fasciné par ce personnage. À l’époque où elle était la remplaçante attitrée de Johnny Carson au Tonight Show (non toi le jeune, tu ne sais pas de quoi je parle), je la trouvais même plus drôle, plus audacieuse, meilleure que l’animateur en poste. Ce qui ne l’a pas empêchée de vivre des années pour le moins tumultueuses pas la suite, tant sur le plan professionnel que personnel. La battante n’a pourtant jamais baissé les bras, quitte à accepter tous les contrats sur lesquels elle pouvait mettre la main, parfois au prix du ridicule. Aujourd’hui, la dame s’est refaite (dans tous les sens du terme) mais sa langue de vipère reste intacte.

    “Quand de plus jeunes femmes humoristes viennent me voir toute émues pour me dire à quel point je leur ai ouvert les portes, j’ai toujours envie de leur répondre F… You. Je les ouvre encore!”

    Ce document, très franc, a été salué par la critique de façon quasi unanime, recueillant en outre une cote favorable à 91% de Rotten Tomatoes.com

    La critique de Roger Ebert (Chicago Sun Times)

    Dans le concert d’éloges, une voix plus réservée: la critique de J. Hoberman (Village Voice)

    La bande annonce:

    Suivez-moi aussi sur Twitter.


    • Joan Rivers est bien drôle mais soyons sérieux personne n’égalera jamais Johnny Carson. SVP ne comparons pas des pommes et des oranges!!!

    • Voilà une bonne nouvelle. J’avais entendu parler de ce film et des critiques plutôt positives. J’ai bien hâte de voir, j’adore Joan Rivers!

    • Je ne sais pas si j’aurais pris Joan Rivers en permanence sur le Tonight Show, mais il est vrai qu’à l’époque, Johnny semblait peut-être un peu “fatigué” et Joan Rivers était une pause rafraichissante, icônoclaste, caustique de l’humour efficace mais poli de Carson. J’avais quoi, 17-18 ans à l’époque, et j’applaudissais intérieurement lorsqu’elle le remplaçait, car je savais que ce serait grinçant et fort divertissant…

      “Oh, grow up!!!”.

      Encore aujourd’hui, quand je traverse une mauvaise période, je pense à elle et ce qu’elle a traversé dans sa vie.

    • Pauvre femme!Une autre qui refuse de vieillir.Elle est tellement liftée que c’en est drôle.Puis passer d’humoriste à vendeuse de produits de beauté,des bijoux,de casserolles sur des infopubs,ça fait vraiment pitié…Elle devrait prendre sa retraite.Je ne pense pas qu’elle manque d’argent à ce point.

    • C’est la femme la plus vulgaire du métier. crue et énervante, elle dirait n’importe quoi pour se faire remarquer et pour gagner des sous.
      Quand je la vois, je change de poste.

    • Un phénomène essentiellement “pipole”(la vulgarité en prime). Voilà à quoi carbure le cinéma maintenant : il s’auto-représente sa propre nullité.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    juillet 2010
    L Ma Me J V S D
    « juin   août »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité