Marc-André Lussier

Marc-André Lussier - Auteur
  • Le blogue de Marc-André Lussier

    Journaliste à La Presse depuis 1995, Marc-André Lussier est fou de cinéma...
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 25 mai 2010 | Mise en ligne à 10h03 | Commenter Commentaires (24)

    Catherine Ringer et la chanson L’Adèle (Ajout)

    Adèle Blanc Ces - Ringer

     

    Nouvelle de dernière heure: La sortie québécoise du plus récent film de Luc Besson est maintenant reportée au… mois de février 2011! Décidément, le décalage entre la France et le Québec s’accentue au lieu de rétrécir…

    ————————————————————————————-

    J’ai vu ce matin le nouveau film de Luc Besson, Les aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec. Ce film sort le 6 août chez nous. Je réserverai mes commentaires pour plus tard.

    J’avoue toutefois avoir été un peu surpris d’entendre, lors de la montée du générique de fin, deux chansons interprétées EN FRANÇAIS! Il me semble qu’il y a des lustres que la langue de Molière n’a été chantée dans un film produit dans l’Hexagone. Même sans raison aucune, les cinéastes ont désormais tendance à ponctuer leurs films de titres musicaux anglais, même s’il n’y a souvent aucun rapport avec le propos. Le Québec n’échappe pas non plus à cette tendance, remarquez.

    Il aura fallu le plus «américain» des cinéastes français pour rééquilibrer les choses un peu.

    J’aime bien cette chanson de Catherine Ringer, intitulée L’Adèle (musique Éric Serra):

    La chanson thème du film est par ailleurs livrée par Thomas Dutronc et Louise Bourgoin, l’interprète d’Adèle Blanc-Sec. Pas de clip disponible pour l’instant.

     

    Suivez-moi aussi sur Twitter.


    • Comment ça, pas de clip? Qu’est-ce que je viens de voir alors?

      Drôlement élaboré pour un «pas-de-clip»…

    • @ astyanax

      J’évoque à la fin la chanson thème du film, interprétée, celle-là, par Thomas Dutronc et Louise Bourgoin. Il n’y a pas de clip disponible pour cette chanson-là.

    • @Marc-André Lussier
      Vous devez regretter amèrement votre voyage à Cannes!

    • @ teamstef

      Je ne comprends pas du tout le sens de votre intervention.

    • Vous trouvez pas que le titre ” Les aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec.” a un rythme étrangement similaire a ” Le fabuleux destin d’Amelie Poulain” ? Ma mauvaise foi habituelle me laisse a penser qu’il y aura d’autre similaritées.

    • J’aime bien, faut dire que j’adore Catherine Ringer. Bien hâte de voir ce film, (et de savoir ce que vous en pensez hé!)

    • Mais Adèle était là bien avant Amélie. Dans la revue Pilote en 1972 et en BDs complètes à partir de 1976.

    • C’est ça… il y aura :

      Les aventures extraordinaires d’Arsène Lupin
      Les Aventures extraordinaires de Rouletabille
      Les Aventures Extraordinaires d’Andersen
      Les Aventures extraordinaires de Michel Strogoff -
      Les Aventures extraordinaires de Cervantes
      Les Aventures extraordinaires du baron de Münchhausen

      Votre mauvaise foi devrait ne nourrir d’un peu de culture.

    • andre_d : Adèle Blanc-Sec existe depuis environ 2 décennies, sinon plus, alors Ce serait plutôt Amélie Poulin qui offrirais des similarités. Je peux vous affirmer que si vous en trouvez c’est que vous êtes le meilleurs décortiqueurs d’images du monde.

      Merci M. Lussier pour la vidéo. Je trouve très plaisant de voir madame Ringer danser et agir comme elle le fait. Cette femme quinquagénaire présente un très belle forme dans ce corps qui n’est plus celui qu’elle avait en début de carrière. Sylvain Lafrenière

    • Je m’excuse andre_d, j’ai oublié de signaler qu’Adèle Blanc-Sec est un personnage de bande dessinée.

    • @ caprock

      Salutations au valeureux capitaine!

    • albertk vos insultes me laisse croire que je vous est blessé personellement avec mes propos. J’en suis navré.

      Ce dont je parle c’est le positionement de produit qu’on vois souvent au cinema. Donner un nom similaire pour bien faire comprendre a l’acheteur de quoi il sagit. Je ne sais pas si le produit sera semblable au fabuleux destin d’Amelie Poulain ( Je me suis auto-bémolisé en m’accusant moi meme de mauvaise foi pour le bien faire comprendre) mais je serais pret a parier ma chemise favorite que le public cible lui, sera le meme. C’était la tout mon propos, sans plus. Ma formation en marketing m’a amené a faire un commentaire de marqueteux. Que voulez vous, je vois du marketing partout, particulierement la ou il y en a beaucoup.

      Dans les blogues politiques les insultes ne me surprenent pas. Mais je trouve désolant dans un blogues sur le cinema que des gens soit incapable d’argumenter sans avoir recours aux insultes.

      Soit dit en passant les aventures du baron Munchausen ne sont pas extraordinnaire…. enfin, le film oui, mais pas le titre.

      Merci caprock. Je connaissais deja Adele blanc-sec que j’ai lu il y a bien 30 ans quand j’etait au secondaire. Je n’étais pas un fan, je suis plus du type Gotlieb.

    • Piqué dans mon orgueil apres m’etre fait accusé de ne pas avoir de culture. J’ai fureter le net pour en aprendre plus sur le film. Je suis tomber sur cette critique qui pose la question, qu’es ce qui amene les gens a aller voir un film. ( Le titre?..entre autre…surement). L’auteur dit ceci ” Tout démarre par une voix off qui n’est pas sans rappeler celle d’Amélie Poulain.” J’ai souris de satisfaction. Puis en parlant de Besson il dit ” Un homme qui ne réfléchit plus qu’en termes de publicité, marketing, distribution et rentabilité, prenant surtout le spectateur pour un crétin capable de confondre l’industrie avec l’art. ” Précisément les soupcons que j’avais a propos du film de Besson.

      http://lepasseurcritique.blogspot.com/2010/04/les-aventures-extraordinaires-dadele.html

    • He ben. Wikipedia cite les cahiers du cinema ” Les Cahiers du cinéma relève les analogies entre l’univers de Besson et celui de Jean-Pierre Jeunet”. Hmm… se pourait-il que j’ai visé en plein dans le mille?

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Aventures_extraordinaires_d’Ad%C3%A8le_Blanc-Sec_(film)

    • Et un autre citation. ”Pour ceux qui ignorent qui est cette demoiselle parisienne, au nom désuet et décalé qui pourrait rappeler une autre parisienne, Amélie Poulain et son fabuleux destin…” . Ca commence a faire beaucoup, ne trouvez vous pas?

      http://culturespub.wordpress.com/2010/04/19/les-aventures-extraordinaires-dadele-blanc-sec-le-film/

    • M. Lussier permetez m’en une derniere. Je n’ai pas l’habitude d’etre aussi bavard, mais vous serrez d’accord moi qu’il sagit ici de légitime défense.

      Donc une derniere citation. ” Bon sang de bonsoir, c’est du Jean-Pierre Jeunet ! Les trognes pas possibles, la photo façon vieille carte postale, les accents à couper au couteau… Mais sans la spontanéité ni la grâce du Fabuleux destin d’Amélie Poulain, réellement fabuleux, lui.”

      I rest my case. Allez, sans rancune les copains.

    • oups…la sources du dernier commentaire.

      http://www.lesparesseuses.com/2010/04/match-pour-ou-contre-ad%C3%A8le-blancsec-.html

    • M. Lussier Je vous promet cette fois que c’est vraiment la derniere. *air gene, yeux baissés*

      Tapez ceci dans google Adele Blanc-Sec Amélie Poulain. Il y a des pages et des pages de liens qui compares nos 2 heroines. Tous y voient une ressemblance troublante, voir une influence certaine.

      Parfois, la mauvaise foi est bonne conseilliere……parfois.

    • Il y avait aussi l’excellente chanson des Triplettes de Belleville.

    • ++Je réserverai mes commentaires pour plus tard.

      Ahhh, zut!! Des indices sur cette opinion? Positif? Négatif?

      J’avoue avoir longtemps pensé “me semble qu’Adèle Blanc-Sec
      serait un sujet idéal pour un film”. Et bien voilà, c’est fait!

      Andre D, vous avez beau vous défendre avec 20 messages, il reste que vous avez insulté l’ART avec un grand A-R-T en évoquant une descandance de l’univers de Tardi de celui de Jeunet. Si je ne m’abuse, le titre provient carrément d’un des premier album d’Adèle Blanc-Sec. Tant pis pour les critiques idiots qui ne savent pas remettre les palmes là où il se doit. Adèle c’est bien lus glauque et macabre qu’Amélie Poulin, plus proche de l’univers de Martine À La Plage.

    • descendance, tout de même.

    • Sultitan. Je n’est jamais comparer Tardi a Jeunet, mais bien Besson a Jeunet. Comme je l’ai dit plus haut je connais Adele Blanc-Sec, (Et la, je vais vous fendre le coeur) j’aime pas.

      Quand vous dite que Adele est plus sombre, vous parlez de la bande dessinée. Moi je n’ai que parler du titre du film.

      Tant pis pour les critiques idiots? Vous n’avez pas vu le film, comment pouvez vous affirmer une telle chose? Peu etre vous meme allez vous detester le film. Peu etre direz vous ” ce con de Besson a transformé ma glauque Adele en Amélie Poulain”. Enfin, je ne sait pas, n’ayant pas vu le film moi meme, si oui ou non sa ressemble a Jeunet. C’est presque par hasard que j’ai decouvert que beaucoup de critiques avaient fait cette remarque précise. Remarque qui corroborais mes spéculations a propos du film.

      Jai tres hate de voir la critique de Me. Lussier. Si il dit lui aussi qu’il ya des similitudes entre ces deux films, vous me permetrez de me bidonner un peu quand meme.

      A propos des insultes a l’ART, ne vous inquietez pas. L’ART s’en remettra.

    • Les critiques sont idiot de lancer “hey, me semble que le titre du film copie celui de Poulin” alors que les albums avaient déjà ce type de titre, depuis lurette. Si un journaliste ne fait pas le moindre petit effort de recherche sur son sujet, c’est lamentable.

    • Ce que je veux dire: un non-journaliste a le droit à l’ignorance, mais pas le journaliste, car c’est sa job de renseigner l’ignorance.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • publicité

  • Calendrier

    octobre 2012
    L Ma Me J V S D
    « sept   nov »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité