Marc-André Lussier

Archive du 15 mai 2010

Bandeau horizontal

Les amours imaginaires-2

Xavier Dolan, Niels Schneider et Monia Chokri dans Les amours imaginaires.

NOTE:
Chaque entrée quotidienne sera bonifiée au fil des reportages et des conférences de presse. Des hyperliens s’ajouteront au fur et à mesure. Si un film vous intéresse particulièrement, je vous suggérerais de revenir jeter un coup d’oeil de temps à autre.

—————————————————————-

La première mondiale du deuxième long métrage de Xavier Dolan, seul cinéaste québécois sélectionné cette année à Cannes, a lieu aujourd’hui. Les amours imaginaires est présenté dans le cadre du programme Un certain regard, «l’autre» section officielle du Festival.

Synopsis
Francis (Xavier Dolan) et Marie (Monia Chokri) sont deux bons amis. Lors
d’un dîner, ils rencontrent Nicolas (Niels Schneider), un jeune homme de la
campagne qui débarque tout juste en ville.
De rendez-vous en rendez-vous, troublés par d’innombrables signes -
certains patents, d’autres imaginaires – les deux complices sombrent dans
l’obsession de leur fantasme, et bientôt, un duel amoureux malsain menace
l’amitié qu’ils croyaient infrangible.

Premières impressions:
Oui c’est vrai. Les amours imaginaires n’a rien à voir avec J’ai tué ma mère.  Il s’agit d’un film essentiellement ludique dans lequel Xavier Dolan mise principalement sur le style (parfois même un peu trop) en évoquant une chute amoureuse. Ponctué de nombreuses chansons de tous styles (de Dalida à  Indochine en passant par Renée Martel!), au son desquelles les personnages se meuvent toujours au ralenti,  le récit emprunte davantage les allures d’une chronique impressionniste. Indéniablement, le cinéaste Dolan a du style et de la personnalité. De toutes les projections destinées à la presse auxquelles j’ai pu assister jusqu’à maintenant, Les amours imaginaires a suscité les applaudissements les plus nourris. Évidemment, cela n’augure encore rien de l’humeur de la critique. Je mettrai en ligne vers la fin de la journée un reportage plus détaillé. L’équipe des Amours imaginaires se prépare par ailleurs à la montée des marches officielle en compagnie de l’équipe d’Another Year de Mike Leigh.

 Mise à jour: Mon reportage.

————————————————————————————–

Le jeune cinéaste québécois se rend aujourd’hui au festival en compagnie de deux vétérans. Woody Allen, présente – hors concours – son nouveau film You Will Meet A Tall Dark Stranger.

Synopsis
Amour, sexe, rire et trahisons. Les vies de plusieurs personnages dont les passions, ambitions et angoisses auront pour conséquence toutes sortes d’ennuis allant du loufoque au dangereux.

La conférence de presse de Woody Allen et son équipe.

L’interview.

Un extrait du film:

————————————————————————————–

Enfin, le cinéaste britannique Mike Leigh, lauréat de la Palme d’or en 1996 grâce à Secrets and Lies, lance aujourd’hui son nouveau film, Another Year, dans la compétition officielle.

Synopsis
Printemps, été, automne et hiver. La famille et l’amitié. Amour et réconfort. Joie et peine. Espoir et découragement.
La fraternité. La solitude. Une naissance. Une mort. Le temps passe…..

Un extrait du film.

La conférence de presse.

 L’interview avec l’équipe.

Suivez-moi sur Twitter.

Lire les commentaires (5)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • publicité

  • Calendrier

    juillet 2010
    L Ma Me J V S D
    « juin   août »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité