Marc-André Lussier

Marc-André Lussier - Auteur
  • Le blogue de Marc-André Lussier

    Journaliste à La Presse depuis 1995, Marc-André Lussier est fou de cinéma...
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 27 février 2009 | Mise en ligne à 14h37 | Commenter Commentaires (57)

    Les César: Vos réactions

    Séraphine est le grand gagnant de la 34e cérémonie des César du cinéma français. Sept trophées ont été remis à ce film qui, au Québec, a pris l’affiche l’automne dernier: film, actrice (Yolande Moreau), scénario original, photo, costumes, décors, musique.

    Le César de la réalisation a toutefois échappé à Martin Provost. Jean-François Richet lui fut préféré. Mesrine a aussi valu à Vincent Cassel le César du meilleur acteur, et à son équipe technique le César du meilleur son.

    Le premier jour du reste ta vie a obtenu un doublé du côté des «jeunes espoirs». Marc-André Grondin et Deborah François ont été consacrés à cet égard. Un troisième César a été remis au film de Rémi Bezançon, soit celui remis au m eilleur montage.

    Il y a longtemps que je t’aime a reçu le César du meilleur premier film, et Elsa Zylberstein a été sacrée meilleure actrice dans un second rôle.

    Entre les murs a dû se contenter du César de la meilleure adptation, et Un conte de Noël, de celui remis au meilleur acteur dans un second rôle (Jean-Paul Roussillon).


    • Une lettre de François Truffaut à Georges Cravenne (fondateur des César récemment disparu), lue par Fanny Ardant. Ne serait-ce que pour ça, je suis déjà content!

    • Elsa Zylberstein est la première gagnante de la soirée. Meilleure actrice dans un second rôle pour Il y a longtemps que je t’aime de Philippe Claudel. Elle a du mal à reprendre son souffle la pauvre…

    • Ils l’ont-tu l’affaire les FRANSSAS!

    • Sérieusement, maudit décalage qui m’empêche de suivre, je suis au boulot…

    • Est-ce que TV5 diffusera à nouveau le gala?
      Car ce n’est pas évident de discuter en direct des gagnants et du déroulement de l’événement alors que nous sommes au bureau…
      Je vais donc lire les résultats sur votre blogue. Merci! :)

    • Marc-André Grondin est sacré jeune espoir masculin! Comme il n’est pas là (en tournage en Louisiane) le petit mot est lu par Rémi Bezançon, réalisateur du Premier jour du reste de ta vie: «Je n’aurais jamais pu rêver d’avoir une meilleure famille», a dit Marc-André dans sa missive. «Et moi j’ajouterai que c’est un acteur exceptionnel!»

    • Pour ceux qui sont au bureau vous pouvez suivre sur Europe 1.

      Et bravo pour Marc-André Grondin !

    • Jean-Paul Roussillon obtient le César du meilleur acteur dans un second rôle grâce à sa performance dans Un conte de Noël d’Arnaud Desplechin. Il y incarne le mari de Catherine Deneuve…

    • Je vous suis dépuis Vénézuéla…j´espère que ces films arrivent chez nous.

    • Jean-Paul Roussillon mérite ce prix, il était tellement bon et très touchant.

    • Après un hommage à Claude Berri, avec qui toute la profession a travaillé à un moment ou à un autre, fut marqué d’une belle ovation. Au tour du film étranger (présenté par Monica Bellucci). Valse avec Bachir vient de prendre sa revanche sur Cannes et sur les Oscars!

    • Je suis encore surpris par sa non victoire aux Oxcars. Valse avec Bachir est un excellent film.

    • Le César de la meilleure adaptation est allé à Entre les murs. Cela donne déjà l’indication que la soirée risque d’être un petit peu difficile pour Mesrine, malgré ses dix nominations.

    • Malgré ce qu’il avait dit, Dany Boon est là…il a fini de bouder ? :)

    • Meilleur premier film: Il y a longtemps que je t’aime de Philippe Claudel. Voilà une catégorie que nous aimerions bien voir un jour aux Jutra. Et on fait remarquer aux organisateurs que cette catégorie n’est pas restrictive. Il y a longtemps que je t’aime est aussi en lice dans la catégorie du meilleur film…

    • Question hors sujet: à quand TV5 en HD sur Illico?

    • Mesrine s’inscrit enfin au tableau. Il emporte le César du meilleur son.

    • Sur le site des Cesar, il est écrit que Pio Marmail gagne avec Marc-André Lussier. Vrai ?

    • Au tour de Séraphine de s’inscrire au tableau: meilleurs costumes.

      @josephineb
      On m’a sélectionné à mon insu? Pio Marmaï, qui jouait aussi dans Le premier jour du reste de ta vie, était en nomination dans la même catégorie que Marc-André Grondin. Marc-André a gagné sans partage.

    • Si Marc-André Lussier gagne un César… il m’en manque des bouts là! ! :):):)

    • Surprise! Le scénario du meilleur scénario original est attribué à Séraphine. Du coup, Séraphine devient le plus sérieux rival d’Entre les murs dans la catégorie du meilleur film. Un conte de Noël a maintenant beaucoup moins de chances…

    • Florence Forresti était drôle…j’aurais bien aimé la voir !

    • Bienvenus chez les Chtis vient de perdre sa seule chance de récompense. Dany Boon aurait mieux fait de rester chez lui !

    • @pimili

      Oui Florence Foresti était très en forme. Son numéro est toutefois un peu tombé à plat car elle ne s’attendait pas à ce que Sean Penn réponde à son appel et vienne la rejoindre sur scène… C’est maintenant l’heure de l’hommage à Dustin Hoffman.

    • Yé, Marc André!

    • Bel hommage à Dustin Hoffman et beau discours de remerciement. Toujours sincère et généreux.
      Séraphine prendrait-il un ascendant sur la soirée? César de la meilleure photo attribué à Laurent Brunet.

    • 4e César pour Séraphine: Meilleure musique (Michael Galasso)

    • Les plages d’Agnès, qui prendra l’affiche au Québec le 13 mars, vient d’obtenir le César du meilleur documentaire. Il s’agit d’un troisième César pour Agnès Varda. «C’est pas raisonnable!», dit-elle alors que la salle l’ovationne. «Mais non! Allons!»

    • Bravo Marc-André! Dommage que son film (que j’ai beaucoup aimé) n’ait pas eu plus de succès au Québec… Est-ce la première fois qu’un comédien québécois remporte un César ?

    • Georges Dufaux a été vu et mentionné dans l’hommage aux disparus. C’était l’un de nos plus grands directeurs photo.

    • @martind2
      Si je ne fais pas erreur, Marc-André Grondin est le premier acteur québécois à remporter un César. Cela dit, Les Invasions barbares avaient obtenu les trois plus importants César en 2004: film, réalisation et scénario.

    • Et un 5ème pour Séraphine! Meilleurs décors (devant Faubourg 36).

    • Je n’étais pas certain si le César du meilleur espoir masculin avec été offert (j’ai débuté l’écoute de la cérémonie à 16 h), alors toutes mes félicitations pour Marc-André Grondin. Impressionnant.

      Tournera-t-il maintenant plus en France qu’au Québec? Fera-t-il une Marie-Josée Croze de lui-même? Souhaitons-lui du succès dans ses projets futurs.

      Comme la cérémonie semble s’éterniser et s’éterniser… non mais qui était cette hurluberlu qui vient de présenter le César du meilleur court-métrage? En tout cas, pas fort à première vue (il doit y avoir un inside mais bon). Merci à Emma Thompson pour son authenticité.

    • Ça va bien jusqu’à maintenant sauf pour le film étranger…!!! Gomorra??? Le silence de Lorna??? Into the wild??? Ça doit être moi avec ma fixation sur les films d’animation qui devraient avoir leur propre catégorie!

    • Vers quelle heure (du Qc) au juste le César du meilleur espoir masculin a-t-il été donné? J’ai comme l’impression que je l’ai raté de peu…

    • Deborah François sacrée jeune espoir féminin. Ça fait un doublé «jeunes espoirs» pour Le premier jour du reste de ta vie…

    • Surprise! Jean-François Richet obtient le César de la meilleure réalisation. Est-ce à dire que Mesrine sera sacré meilleur film? J’ai un peu de mal à le croire…

      @martinbi
      Ça s’est passé vers 15h25…

    • Jean-François Richet pour Mesrine?
      Eh ben…

    • César posthume pour Depardieu?

    • Vincent Cassel meilleur acteur. Le César lui revenait.

    • Aucune surprise alors avec cette interprétation de Mesrine… film que j’ai de plus en plus hâte de voir sur nos écrans.

      Comme vous le dites M. Lussier, Mesrine semble s’enligner vers la consécration suprême… et le film doit être (vachement) bon.

    • @martinbi: ouais!

    • Yolande Moreau obtient le deuxième César de sa carrière (en tant qu’actrice) grâce à sa performance dans Séraphine. «J’ai de quoi alimenter mon égo jusqu’à la fin de l’hiver!», a-t-elle dit.

    • Roulement de tambour… Une surprise avec Mesrine?

    • Meilleur film: Séraphine! Le grand vainqueur de la soirée avec sept César.

    • Surprise par-dessus surprise alors!!!

      Avez-vous vu le film M. Lussier? Est-il sorti au Québec?

      Alors, ni Entre les murs, ni Mesrine n’ont gagné…

    • La froideur de cette cérémonie me déprimera toujours.
      Et je suis content que Séraphine gagne, je ne l’ai pas vu, mais je le sens bien. Quoi qu’Entre les murs est génial.

    • @martinbi
      Oui Séraphine a pris l’affiche chez nous vers la fin de l’année. C’est un très beau film, et Yolande Moreau y est remarquable. Ce n’était pas mon favori dans cette course, mais il constitue un lauréat tout à fait honorable. Il y a toujours des surprises aux César…

    • Agréable surprise!

    • Ah les joies du direct!
      Maxence Bilodeau vient d’annoncer à Radio-Canada que le grand gagnant des César est Joséphine!

    • Je n’ai pas regardé les Césars en direct, je présentais un film cet après-midi . Je suis très content pour Marc-André Grondin.
      En rentrant à la maison je reçois un téléphone d’une recherchiste de LCN pour commenter la chose. Je fais régulièrement des «collaborations» avec divers médias sur le cinéma.
      J’avais d’ailleurs fait une partie d’émission à LCN lors de la mise en nomination de Marc-André Grondin.
      Cette fois, j’ai expliqué à la recherchiste que vu la situation au JdM (lock-out), je ne ferais aucune contribution à aucun média de Québécor tant que cette situation durerait.
      La recherchiste a très bien compris ce que je voulais dire, rien de personnel contre elle, c’est juste une question de principe.
      D’ailleurs, les employés de Gesca devraient suivre attentivement ce qui va arriver avec le JdM car si PKP gagne son point, l’empire Power va s’en inspirer.
      Donc : Bravo Marc-André Grondin et soyons solidaires pour les travailleurs de l’information!

    • Deux moments très touchants…La lettre de François Truffaut lue par Fanny Ardant et le témoignage émouvant de Julie Depardieu sur son frère Guillaume.
      Un gros bravo à Marc-André Grondin.
      Je trouve un peu ridicule le comportement des Français face aux Américains,à la limite çà fait un brin colonisé…..

    • “Le premier jour du reste de ta vie” = les Français inspirés par C.R.A.Z.Y…?

    • Ah oui! Mille fois bravo Marc-André Grondin!
      Je n’oublierai jamais C.R.A.Z.Y.

    • C’est pas pour me vanter…mais si vous aller voir les commentaires des journées précédentes concernant les CÉSAR, je prédisais la victoire au film SÉRAPHINE et Yolande Moreau comme meilleure actrice. ;-)

      Belle cérémonie avec quelques moments cocasses (Élie Semoun, Dany Boon, les seins d’une présentatrice…)

    • Yolande Moreau quelle superbe actrice! Hier soir, à Télé Québec, on a montré “Quand la mer monte”. Moreau illumine l’écran. Fascinante tant par sa voix que son jeu et son regard.

      Je comprends maintenant pourquoi elle a gagné le César de la meilleure actrice.

    • L’homoquébécus aurait t-il une prédisposition pour le harcèlement ?

      Récemment, lors de la diffusion sur Historia de l’émission Les Sept Pêchés Capitaux, (volet sur l’envie), quelle fut ma surprise (ironiquement) d’apprendre que L’homoquébécus agit de façon colonisé et a beaucoup de difficulté avec le succès des autres. Son comportement l’empêche d’être solidaire, collectif et communautaire car plus préoccupé à vouloir dépasser les autres, non pas par défi mais par envie. L’homoquébécus est un être individualiste, petit et mesquin, il nivèle, dénonce, détruit et critique tous ceux qui rayonnent et qui ont du charisme. Être né pour un petit pain prend tout son sens dans la description ci-dessus mentionnée.

      Pendant la diffusion, plusieurs exemples de nivellements ont été cités et corroborés par des historiens, anthropologues, sociologues et théologiens. Une émission bien documentée, un sujet délicat abordé de façon scientifique. La journaliste Mme Bombardier avait réalisé un papier sur le sujet en Novembre 2007, elle mentionnait que le talent était mal perçu dans notre société niveleuse.

      Lorsque que L’homoquébécus vous parlera d’humilité, sachez qu’il vous nivèle et se sent fort probablement menacé. Il y a là un premier indice de sa nature profonde. Ce documentaire est le pouls d’un tempérament national mais je crois qu’il y a toujours quelques figures d’exception. Un jour, lorsque L’homoquébécus aura fait la distinction entre prendre conscience de sa valeur (confiance) et le manque d’humilité, il y aura un grand pas de fait.

      Ceci ne constitue pas mon opinion mais un résumé exact des propos tenus lors de l’émission.

      Sylvain Boucher

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    août 2011
    L Ma Me J V S D
    « juin   sept »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité