Marc-André Lussier

Marc-André Lussier - Auteur
  • Le blogue de Marc-André Lussier

    Journaliste à La Presse depuis 1995, Marc-André Lussier est fou de cinéma...
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 26 novembre 2008 | Mise en ligne à 1h00 | Commenter Commentaires (4)

    Baz Luhrmann, c’est aussi ça:

    Sept ans après Moulin Rouge, le nouveau drame romantique de Baz Luhrmann, intitulé Australia, prend l’affiche aujourd’hui. Entre ces deux films, le célèbre cinéaste australien a fait la mise en scène de l’opéra de Puccini La Bohème (notamment présenté à Broadway); il a perdu deux années à élaborer un film sur Alexandre le Grand qui ne s’est finalement pas fait; et il a aussi réalisé cette sublime publicité pour le compte de Chanel avec Nicole Kidman et Rodrigo Santoro.

    On peut voir les cinq parties du «making of» sur You Tube. Voici la première:


    • Cet homme est pour moi l’homme à abattre au cinéma. L’antithèse de tout ce qui me plait. Son Roméo & Juliette étais un vidéoclip épouvantable. Cet homme ne sait pas monter du tout. C’est du cinéma de 324 images secondes. Étourdissant et…vide…Son cinéma me fait penser à cette annonce de st-Hubert où tout le monde chante le chanson de Dubois (Comme un Million de gens). Cette pub compte une bonne dizaine de plans en trente secondes!!!. Luhrmann fait peut-être de la bonne pub mais en film il me donne la nausée. Quand je vois ces films j’ai envie d’Angelopoulos, Oliveira ou Antonnioni. Trop d’ego, pas assez de retenue.

    • …C’est très personel bien entendu…je ne cherche pas d’appuis…

    • Moi, je seconde tes propos. De plus, même si Kidman est jolie, elle à toujours le look de folle dans les yeux. Luhrmann a presque totalement ruiné mon expérience Roméo + Juliette au secondaire, en anglais. J’ai en tête un moment particulier du film où le le “curé” descend des marches, exposant ses tatouages… hum, très classe.

    • Bazz Lurhmann est un génie. Moulin Rouge est un des films, avec Nightmare before Christmas, qui m’a le plus marqué, et il réside parmi mes préférés. Les chansons, les acteurs, la voix d’Ewan Mcgregor, tout, c’est un moment magique à passer. Romeo+Juliette est particulier, je l’accorde, mais c’est une vision différente de l’oeuvre de Shakespeare, au même titre qu’un metteur en scène dirige une pièce selon sa vision de l’oeuvre. Sa vision ne concorde pas avec la vôtre, simplement. Il faut peut-être être artiste dans l’âme pour apprécier son travail à sa juste valeur.

      Pour ce qui est de la pub de Chanel, je suis bien contente de finalement savoir que c’est vraiment lui qui l’a faite. Cette pub m’obsédait, elle me faisait vraiment penser à Moulin Rouge, justement. Je ne m’étonne plus!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    mai 2010
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité