Marc-André Lussier

Marc-André Lussier - Auteur
  • Le blogue de Marc-André Lussier

    Journaliste à La Presse depuis 1995, Marc-André Lussier est fou de cinéma...
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 29 juillet 2008 | Mise en ligne à 23h09 | Commenter Commentaires (11)

    Je suis un homme qui vibre…

    Je sais que bien des gens m’envient.

    Je passe mes journées à écrire sur des sujets qui me passionnent, à côtoyer des vedettes dans les endroits les plus chics, à préparer mes valises pour la prochaine destination. Et je gagne ma vie comme ça!

    Et pourtant non, mesdames et messieurs, la vie de jet set n’a pas que des avantages. Saviez-vous ce que je faisais, moi, plus tôt aujourd’hui alors que le cadran marquait 14h42 dans la tranquille municipalité de Montréal? Et bien je me faisais sérieusement brasser le «québécois» au 8e étage de l’hôtel Four Seasons de Los Angeles. Si, si. L’endroit même où les stars se donnent rendez-vous en brassant de grosses affaires.

    la-1.jpg

     

    5,4 à l’échelle de Richter, c’est assez pour se demander s’il ne s’agit pas du «Big One» tant redouté. L’effet de secousse donnait l’impression que l’édifice était en train de tanguer sur une mer hostile. On a beaucoup parlé ici du «roulement» provoqué par les systèmes dont sont munis la plupart des grands édifices de la Cité des anges. C’est exactement l’impression qu’on ressent. Et j’avoue que les quelques secondes pendant lesquelles ça dure sont interminables. La seule autre expérience du genre que j’ai vécue auparavant dans ma vie remonte au fameux séisme du Saguenay il y a 20 ans. Comme j’étais à Montréal, donc, très loin de l’épicentre, la secousse ressentie alors n’avait rien à voir avec celle d’aujourd’hui.

    Ici, les chaînes de télé locales ont parlé de ce tremblement de terre pendant toute la journée. Avec, à la clé, le défilé des «officiels» qui y vont de leur message à la population. Parmi eux, bien entendu, le gouverneur de l’État de la Californie, Arnold Schwarzenegger. Ce dernier est toujours très présent dans les médias ici. Et à chaque fois que je le vois en fonction, je n’y peux rien, j’ai toujours du mal à croire que Conan le barbare est devenu le no. 1 de l’État…

    Il y a eu, semble-t-il, 27 secousses subséquentes dans l’heure qui a suivi seulement. Nous n’avons rien senti. Les rencontres de presse avec l’équipe de Bottle Shock - parmi laquelle le suave Alan Rickman – se sont déroulées comme prévu.

    Ce furent des rencontres vibrantes…


    • On brasse des affaires ou ben on en brasse pas loll

    • @ Lussier

      Conan Le Barbare (l’original, celui de John Milius) est un film magnifique. Afin de montrer Arnold sous un jour plus risible, j’aurais plutôt pris en exemple son tout premier film, “Hercule à New York” :-D

    • @stevevallee

      Je veux bien mais ce bon vieux Schwarzie avait quand même été sélectionné pour le Razzie Award du pire acteur, non?

    • @ Marc-André Lussier

      Oui il a été nominé pour les Razzie pour son rôle de Conan, mais je suis obligé de prendre sa défense là dessus. J’ai lu toutes les œuvres de Robert E Howard, et “l’interprétation” d’Arnold est quasiment troublante tant il canalise le personnage à la perfection.

      Je place le mot “interprétation” entre guillemet car oui, Arnold n’est pas un bon acteur, point à la ligne. Mais étrangement, c’était ce qu’il fallait pour ce personnage: un animal, un fauve, une brute, sans finesse, sans émotions évolués autre que celui de vaincre l’ennemi.

      Le personnage crée par Howard symbole la quintessence du Mâle Alpha dénué de toute autre qualités ou aptitudes. Et donc Arnold, dans tout son manque de talent d’acteur réussis (malgré lui) à s’imposer merveilleusement.

      C’est pour cela à mon avis que je trouve plus adéquat de rigoler d’Arnold lorsqu’il essaie vraiment d’acter (et que le rôle demande un certain niveau de compétence qu’il n’a pas). :-D

    • Pas touche à Conan le Barbare!!

      Surtout que la trame sonore de Basil Pouledouris est sublime.

      Un des meilleurs films de Schwarzie! Pas touche, pas touche! haha

    • Pendant qu’on est sur le sujet Conan et qu’il y a des connaisseurs… J’avais bien aimé quand c’est sorti, mais faudrait voir avec le passage du temps…

      Une télésérie ‘Conan le barbare’ a été tournée au Mexique en 1996, une série B, par un réalisateur français, sans doute pour le marché sud-américain ou est-européen. L’acteur était un Monsieur Univers de genre 7′2” et 330 livres. Un monstre. Je le sais : j’étais sur le plateau comme ‘extra’ à me faire zigouiller par des barbares à cheval qui avaient mis le feu aux huttes aspergées de kérosène (on avait pas besoin de faire semblant d’avoir peur, je vous jure). Ça payait 120 pesos par jour.

      Mais j’ai jamais su ce que cette série était devenue ! Quelqu’un en a-t-il jamais entendu parler, au même vu ? J’y ai même tenu le rôle muet de forgeron… J’ai jamais su si ç’avait survécu au montage.

    • Expérience assez affolante, déjà vécue. En somme que vous reste-t-il, à quoi pouvez-vous vous raccrocher quand le sol se dérobe sous vos pieds… le bon vieux plancher des vaches.
      Cela fait prendre conscience de sa vulnérabilité, on réalise qu’on est RIEN!!

      Quant à Arnold, peux pas le blairer, je n’y peux rien question de goût.

    • @ mr. Lussier

      Pauvre de vous…

    • @ mikhail_boulgakov

      IMDb est votre ami :
      http://www.imdb.com/title/tt0120569/

      La gueule de Conan (Ralf Moeller, un Allemand de 6 pieds 7…) me disait quelque chose, et vérification faite, il avait un rôle dans Gladiator de Ridley Scott. Il a l’air assez imposant en effet!

    • J’imagine l’angoisse que vous avez ressentie durant les longues secondes qu’à duré le tremblement de terre. Vous avez eu le temps d’imaginer 1000 choses. Heureusement, il y a eu plus de peur que de mal.

      Récemment, j’étais à Lima au Pérou et cette ville a été frappée en août dernier d’un séisme de magnitude 8 et il y a eu plus de 400 morts. Un peu partout dans les édifices publics on peut lire ceci:

      ZONA SEGURA
      EN CASOS
      DE SISMOS

      Je vous assure que ça laisse songeur… et on se demande si l’endroit qu’on habite est approprié. La première semaine je logeais au rez-de-chaussée d’un immeuble moderne de 8 étages. Ensuite, j’étais au 4e et dernier étage d’un autre immeuble puis, finalement, au rez-de-chaussée du même immeuble. C’est au 4e que je me sentais le plus en sécurité car je me disais que si tout allait s’effondrer, je serais sur le dessus des ruines… Je ne sais pas si mon raisonnement tenait le coup…

      Quelqu’un ici connaît peut-être la réponse.

      En attendant, bon cinéma à tous!

    • Je pars pour le Japon dans un mois. Arrêtez de parler de tremblement de terres, vous me foutez la trouille là … Avec ma chance, je vais bien tomber sur leur “Big One” …

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    décembre 2014
    L Ma Me J V S D
    « nov    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité