Sports, etc.

Archive de la catégorie ‘Général’

Lundi 1 septembre 2014 | Mise en ligne à 0h55 | Commenter Aucun commentaire

Ranger a fait tourner des têtes

(photo NASCAR.com)

Ryan Blaney (29) a eu le dernier mot sur German Quiroga fils en série Camping World Truck à Bowmanville. (photo NASCAR.com)

À sa première course en carrière en série Camping World Truck, une des trois séries de pointe de NASCAR, Andrew Ranger a impressionné. Fortement à part ça.

Ranger a terminé cinquième au Canadian Tire Motorsport Park de Bowmanville, en Ontario.  Des arrêts aux puits trop longs lui ont probablement coûté une place sur le podium. Qu’importe, un top 5 reste un top 5 et le pilote originaire de Roxton Pond ne pouvait qu’être très satisfait du résultat obtenu à ses premiers coups de volant à bord d’une camionnette.

«Pour tout dire, je suis très, très content!, a lancé Ranger. Nous avions une bonne camionnette, j’ai bien géré la course et, puisque je n’avais pas d’attentes en arrivant ici, finir cinquième est une agréable surprise.»

Ranger s’est même payé le luxe d’être le plus rapide lors de la deuxième séance de pratiques. Il a ensuite pris le sixième rang des qualifications.

Non, les gens de NDS Motorsports n’ont pas semblé particulièrement efficaces lors des arrêts aux puits. La première fois, Ranger est passé de la première place à la… 13e.

«Je sais que j’ai fait tourner des têtes aujourd’hui, a-t-il répondu lorsqu’on lui a demandé si sa performance avait des chances de lui ouvrir des portes en série Camping World Truck. On verra, mais je sais que j’ai attiré l’attention…»

Et Ranger s’est amusé comme un p’tit fou au volant de sa camionnette.

«J’ai été surpris par la puissance dégagé par le moteur et par la vitesse qu’on peut atteindre dans les virages. J’ai aimé l’expérience, j’ai aimé le feeling de conduire une camionnette. Honnêtement, je referais ça n’importe quand!»

Dans le cadre d’une finale spectaculaire, Ryan Blaney a eu le meilleur sur German Quiroga fils par quelques pieds à peine. Alex Tagliani a fini 16e alors que Ray Jr Courtemanche, l’autre Québécois inscrit, s’est classé 20e.

Déception en série Canadian Tire

Andrew Ranger est un jeune homme positif. Et son positivisme fait en sorte qu’il préférera se souvenir davantage de ses succès en série Camping World Truck que de sa course en série Canadian Tire lorsqu’il pensera au dernier week-end.

Ranger a terminé… 29e lors de la neuvième manche de la saison de la série canadienne de NASCAR, qui était aussi disputée à Bowmanville et ce, tout juste avant l’épreuve des camionnettes. Après avoir mené pendant une quinzaine de tours, il a dû abandonner au 40e passage (de 51) à la suite d’un problème de moteur.

«Très décevant, a-t-il dit. C’est d’autant plus décevant que j’avais été le plus rapide lors des qualifications et que tout allait bien jusqu’à ce que le moteur commence à faire des siennes en raison du bris d’une valve…»

En raflant une 15e pole position en carrière, Ranger avait établi un nouveau record de la série Canadian Tire.

Cette 29e place fait très mal à Ranger, qui était au plus fort de la course au championnat avant de débarquer à l’ancienne piste de Mosport. Avec seulement deux épreuves à faire, il se retrouve maintenant au troisième rang du classement de la série, à 51 points du meneur Louis-Philippe Dumoulin.

J.R. Fitzpatrick a remporté la course. Dumoulin, qui a 19 points d’avance sur Fitzpatrick au classement, a fini quatrième.

Le Canadian Tire Motorsport Park aura mal servi Ranger cette saison, en série canadienne de NASCAR du moins. En bout de ligne, ce sont ses deux abandons à Bowmanville qui lui auront coûté le championnat.

Mais voilà, c’est aussi à Bowmanville qu’il aura fortement impressionné le grand monde de NASCAR.

*   *   *

Suivez-moi sur Twitter: @Michel_Tasse

Aucun commentaire  |  Commenter cet article






Dimanche 31 août 2014 | Mise en ligne à 0h10 | Commenter Aucun commentaire

Un faux départ pour les Inouk

LOGO_INOUK

Manque flagrant de cohésion, erreurs bêtes, indiscipline, alouette! Les Inouk ont connu un faux départ, samedi soir au Centre sportif Léonard-Grondin, alors qu’ils se sont inclinés 6-4 devant l’Arctic de Saint-Léonard, qui ne devrait pas être une puissance de la Ligue de hockey junior du Québec encore cette saison.

Les plus chauds partisans des Inouk diront que les Granbyens ont démontré de belles choses au troisième tiers, qu’ils ont remporté 2-0. Mais même l’entraîneur David Lapierre ne voyait pas la situation ainsi.

«En bout de ligne, c’est le résultat final qui compte, a-t-il dit. Vrai que nous avons gagné la troisième période, mais nous avons livré une performance décevante dans l’ensemble. On a beau dire que nous avons plusieurs recrues dans l’alignement, nos jeunes avaient joué au hockey avant ce soir, même chose pour nos vétérans. Je m’attendais à mieux…»

La soirée a mal débuté pour les Inouk, qui tiraient déjà de l’arrière 3-0 après 16 minutes de jeu.

«On a mal parti le match et les gars ont semblé paniquer en voyant ça. Et on aurait dit que plusieurs voulaient trop en faire.»

Devant le filet, Simon Bergeron a accordé six buts sur 21 lancers et ce, 24 heures après avoir été confirmé dans son rôle de gardien un. S’il a été ordinaire, il n’a pas été aidé non plus par du cafouillage royal devant lui. Et la moitié des buts qu’il a accordés sont survenus alors que les Inouk étaient en désavantage numérique.

Venu en relève en troisième période, Charles-Olivier Lajoie a bloqué les cinq tirs dirigés vers lui. Il a effectué une couple de bons arrêts.

Dans la défaite, Érik Longtin a inscrit deux buts et une passe. Hubert Lamarre, le meilleur joueur des Inouk, et Jean-Michel Busque ont récolté un but et deux passes chacun.

Hugo Chiasson a été le meilleur de l’Arctic avec un but et deux passes. Gabriel Labbé a amassé trois passes.

L’attaquant Philip Sardinha a quitté le match avant la fin de la première, lui qui été blessé à un genou.

Un peu plus de 400 spectateurs ont assisté au match, présenté dans le cadre du Challenge de la LHJQ. Pas facile d’attirer les gens à l’aréna alors qu’il fait 25 degrés et que c’est le week-end de la Fête du travail…

Les Inouk recevront les Cougars de Sherbrooke, le club qu’ils ont vaincu en grande finale le printemps dernier, vendredi soir prochain.

*   *   *

Suivez-moi sur Twitter: @Michel_Tasse

Aucun commentaire  |  Commenter cet article






Jeudi 28 août 2014 | Mise en ligne à 10h40 | Commenter Commentaires (3)

Une double assignation pour Andrew Ranger

Andrew Ranger est plus excité que stressé en pensant à sa participation à la série Camping World Truck, en fin de semaine, à Bowmanville. (photo Dany Flageole/Flagworld.com)

Andrew Ranger est plus excité que stressé en pensant à sa participation à la série Camping World Truck, en fin de semaine, à Bowmanville. (photo Dany Flageole/Flagworld.com)

«Les camionnettes de la série Camping World Truck de NASCAR ont beaucoup de similitudes avec les voitures de la série Nationwide ou celles de la série ARCA, que j’ai conduites plusieurs fois au fil des ans. Les freins, la transmission, y’a beaucoup de trucs qui sont pareils. Non, je n’ai pas l’impression que je vais être dépaysé en fin de semaine.»

Andrew Ranger part aujourd’hui pour Bowmanville, en Ontario, où une double assignation l’attend au cours du week-end au Canadian Tire Motorsport Park, l’ancien Mosport. En plus de disputer la neuvième tranche de la série Canadian Tire, le pilote originaire de Roxton Pond va courir en série Camping World Truck, une première pour lui.

«Finalement, je n’ai pas encore eu l’occasion de tester la camionnette de NDS Motorsports, a expliqué Ranger. On va le faire une fois là-bas, mais ça ne me stresse pas. En fait, ça m’excite plus qu’autre chose. C’est pas compliqué, je vais être le seul pilote canadien qui aura couru en Coupe Sprint, en Nationwide, en série Camping World Truck, en série K&N et en série Canadian Tire. Et ça, ça me rend plutôt fier.»

Deux autres Québécois prendront part à l’épreuve de la fin de semaine, soit Alex Tagliani, qui est partout cette année, et Ray Junior Courtemanche.

«Honnêtement, je n’ai pas d’attentes, a repris Ranger. On me dit qu’on aura une bonne camionnette, mais je ne l’ai pas encore essayée, alors je n’ose pas trop me prononcer. On verra, mais je m’en vais là pour gagner, c’est sûr.»

La présence de Ranger en série Camping World Truck revêt quand même une certaine importance, puisqu’il s’agira de sa seule participation, cette année, à une épreuve d’une série de pointe de NASCAR. Et comme il courra sur circuit routier, sa spécialité, ses chances de succès sont bonnes.

«C’est certain qu’on ne sait jamais ce qui peut arriver à la suite d’une bonne performance, mais je ne me mets plus de pression avec ces affaires-là…»

Le championnat

En série Canadian Tire, Ranger est deuxième au classement, à 26 points du meneur, Louis-Philippe Dumoulin, qui l’avait d’ailleurs emporté à Bowmanville il y a un an.

«Le championnat, j’y crois encore, a-t-il dit. L’avance de Louis-Philippe n’est pas insurmontable et c’est à moi d’être meilleur que lui en piste, c’est tout. En plus, c’est maintenant lui qui a la pression sur les épaules, c’est lui qui doit défendre sa première place. J’ai de belles cartes dans mon jeu…»

Ranger reçoit régulièrement de bons mots de la part des gens de Mopar, son commanditaire, qui semblent ravis de leur association avec lui. Vrai qu’il leur a déjà donné deux victoires (leurs deux premières en série Canadian Tire) et qu’il se retrouve en pleine course au championnat.

Ranger a intérêt à ce que les gens de Mopar soient heureux. Il est sous contrat pour une période de deux ans avec eux et il est loin d’être impossible que les dirigeants de cette division de Chrysler décident de prolonger leur association avec lui s’il continue à faire circuler de façon positive la marque de commerce.

Mopar, on le sait, a supporté le pilote ontarien Ron Beauchamp fils pendant des années avant de s’associer avec Ranger.

*   *   *

Suivez-moi sur Twitter: @Michel_Tasse

Lire les commentaires (3)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2012
    D L Ma Me J V S
    « mai   juil »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité