Sports, etc.

Archive de la catégorie ‘Général’

Vendredi 27 mars 2015 | Mise en ligne à 10h00 | Commenter Un commentaire

LHJQ: vers une finale Sherbrooke-Longueuil

p_vi_14279_1402844144

Il ne reste plus que quatre équipes pouvant rêver à la Coupe Napa dans la Ligue de hockey junior du Québec: les Cougars de Sherbrooke, le Collège Français de Longueuil, les Montagnards de Sainte-Agathe et les Mustangs de Vaudreuil-Dorion.

La présence des Mustangs en demi-finale est certes étonnante. Personne ne s’attendait à ce qu’ils renversent les Panthères de Saint-Jérôme dans le cadre d’une série quatre de sept. Ils ont prouvé qu’ils étaient capables de remporter des matchs serrés et de jouer du bon hockey, défensivement parlant.

Mais la beau parcours des Mustangs va s’arrêter face aux Cougars, l’équipe au système de jeu presque infaillible.

L’autre série s’annonce fort intéressante. Le Collège Français ne l’a pas eu facile contre les Inouk de Granby alors que les Montagnards ont joué du gros hockey face au Titan de Princeville. Certains diront que les représentants des Laurentides ont simplement — et finalement! — joué à la hauteur de leur talent. Tout de même, Longueuil possède les meilleurs éléments et le meilleur gardien en Kevin Darveau et va l’emporter.

Mes prédictions:

Sherbrooke en six matchs

Longueuil en sept matchs.

*   *   *

Suivez-moi sur Twitter: @Michel_Tasse


Un commentaire  |  Commenter cet article






Lundi 23 mars 2015 | Mise en ligne à 18h00 | Commenter Aucun commentaire

Les Inouk sont allés au bout de leurs possibilités

Inouk

L’important, dans le sport comme dans la vie en général, c’est d’aller au bout de ses possibilités. La saison dernière, les Inouk sont allés au bout de leurs possibilités en remportant la Coupe Napa. En 2014-2015, ils sont aussi allés au bout de leurs possibilités, même s’ils ont perdu au deuxième tour des séries éliminatoires.

Les Inouk de cette saison étaient moins puissants que les champions, c’est clair. Ils étaient moins puissants et, face au Collège Français, une belle équipe de hockey, ils étaient démunis.

C’est devant le filet que la série s’est jouée. Qu’on le veuille ou non, la perte de Simon Bergeron a fait terriblement mal. Charles-Olivier Lévesque a fait ce qu’il a pu, il a donné deux bons matchs à son équipe, mais il a été remplacé trois fois en cinq départs. C’est énorme. Le jeune a de l’avenir, il jouera peut-être dans la LHJMQ la saison prochaine, mais il n’était pas assis dans la bonne chaise avec les Inouk en séries.

À moins qu’il soit un athlète d’exception, un gardien de 17 ans, en séries, est assis au bout du banc, il regarde et il apprend. Le pauvre Lévesque, lui, était sur la ligne de front.

À l’autre bout de la patinoire, le Granbyen Kevin Darveau, à 20 ans, a connu une très bonne série.

J’avais prédit une victoire du Collège Français en six matches, tout en soulignant que le duel Darveau-Lévesque m’apparaissait inégal. Honnêtement, je suis convaincu qu’on aurait eu droit à une septième rencontre si Simon Bergeron, excellent dans la seule partie qu’il a disputée, avait été disponible. Et peut-être aurions même eu droit à une couple de semaines de hockey de plus à Granby…

Il manquait Bergeron, mais les Inouk ont aussi dû faire sans Jason Crack et Nicolas Lamoureux-Bisson pendant deux matches et ni l’un ni l’autre n’était à son meilleur lors de la sixième et dernière rencontre de la série. Et Érik Longtin, blessé à une cheville à l’occasion de la cinquième partie, jouait sur une jambe dimanche.

Oui, les Inouk étaient démunis. Mais puisque cette équipe avait du caractère, beaucoup de caractère à part ça, elle a réussi à faire peur au Collège Français.

Partis de loin

Les Inouk de 2014-2015 sont partis de loin, eux qui n’ont remporté qu’un seul de leurs neuf premiers matchs et qui ont traîné dans les bas fonds du classement de la Ligue de hockey junior du Québec pendant un bon bout. Leur redressement, à compter du mois de décembre, a été tout à fait spectaculaire.

Il faut lever notre chapeau à David Lapierre, qui a toujours cru en son équipe même dans les pires moments. Dans le pire de la tempête, Lapierre aurait pu «échapper» son club, ce qui aurait mené à une saison d’enfer. Au lieu de ça, il a réussi à convaincre ses joueurs de leurs possibilités, ce qui a sauvé la campagne et qui l’a finalement rendue fort intéressante.

Oui, les Inouk sont allés au bout de leurs possibilités. Ne serait-ce que pour cela, ils peuvent partir en vacances l’esprit en paix.

*   *   *

Suivez-moi sur Twitter: @Michel_Tasse

Aucun commentaire  |  Commenter cet article






Mardi 17 mars 2015 | Mise en ligne à 16h15 | Commenter Commentaires (10)

Pour ou contre la réintégration de Pete Rose?

Pete Rose: le sourire de l'espoir? (photo Associated Press)

Pete Rose: le sourire de l'espoir? (photo Associated Press)

Le baseball majeur a un nouveau commissaire, Rob Manfred, et Pete Rose a fait une demande de réintégration, lui qui a été banni à vie en 1989. Après avoir longtemps nié avoir parié sur les Reds de Cincinnati alors qu’il les dirigeait, Rose a admis sa faute en 2004 dans son autobiographie.

À bientôt 74 ans, Rose veut être intronisé au Temple de la renommée avant de mourir. S’il le commissaire lui accorde son pardon et que son nom se retrouve ensuite sur le bulletin de vote de Cooperstown, sera-t-il élu? On peut penser que oui, puisqu’il aura été pardonné, mais certains voteurs risquent tout de même de ne jamais passé l’éponge sur ses erreurs du passé…

Rose doit-il être réintégré? Après avoir passé 25 ans au banc des punitions, a-t-il payé sa dette?

Le nouveau commissaire est prêt à entendre Rose, il est prêt à discuter avec lui. Rien à voir avec l’attitude de Bud Selig, qui ne voulait tout simplement rien savoir de Charlie Hustle.

Être commissaire, je voudrais aussi écouter ce que Rose a à raconter. Regrette-t-il vraiment? Ses réponses dicteraient la suite des choses, toujours si j’étais dans la peau de Rob Manfred.

Au cours des prochaines semaines, il va se dire et s’écrire beaucoup de choses au sujet de la demande de réintégration de Rose. Manfred va prendre connaissance de tout cela. Ce qui va l’aider à prendre une décision le moment venu.

Mais si on réintègre Rose, il faudra ensuite parler des Bonds, McGwire, Clemens et Cie, ceux qui ont triché en prenant de petites pilules. Est-ce qu’on passe l’éponge sur leurs fautes et qu’on leur ouvre les portes du Temple de la renommée également?

Les débats s’annoncent intéressants…

Lire les commentaires (10)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    juillet 2012
    D L Ma Me J V S
    « juin   août »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité