Sports, etc.

Sports, etc. - Auteur
  • Michel Tassé

    Michel Tassé s'intéresse au sport, à peu près à tous les sports, depuis qu'il est enfant. Autrement dit, ça fait longtemps!
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 15 août 2014 | Mise en ligne à 8h00 | Commenter Aucun commentaire

    David Hébert reste humble devant ses succès

    David Hébert ne s’attendait pas à ce que la voiture 37H lui en donne autant cette saison. (photo La Voix de l'Est)

    David Hébert ne s’attendait pas à ce que la voiture 37H lui en donne autant cette saison. (photo La Voix de l'Est)

    «C’est une belle saison, c’est vrai. Mais derrière tout ça, il y a beaucoup de travail. Dans ce sport-là, tu es souvent aussi bon que le nombre d’heures que tu mets.»

    David Hébert a remporté sa cinquième victoire de la saison à l’Autodrome Granby, il y a une semaine, et sa deuxième au RPM Speedway de Saint-Marcel, le lendemain. Mais quand on lui dit qu’il est littéralement en feu, le vétéran pilote prend soin de rester humble.

    «Je suis content de la manière dont ça va, c’est clair, dit-il. J’ai huit victoires depuis le début de la saison (les pistes de Granby, Saint-Marcel et Drummondville réunies), c’est l’fun, mais c’est encore loin de mon record de 13, établi il y a deux ans. La plus grosse surprise, cette année, est la performance de la voiture 37H de Paul Saint-Sauveur. Vraiment, je ne m’attendais pas à ce qu’elle m’en donne autant!»

    Hébert, de Saint-Damase, a gagné trois fois à Granby avec la 37H.

    «On a fini en force la saison dernière, ça augurait bien, mais ça va encore mieux cette année. Il faut rendre hommage aux membres de l’équipe, qui mettent tout leur coeur afin de me fournir une excellente voiture à toutes les semaines. Je me sens parfaitement en confiance à chaque fois que j’embarque dans mon bolide.»

    Au classement de l’Autodrome Granby, Hébert a 69 points d’avance sur Alain Boisvert et 82 sur le champion en titre François Bernier. Alors qu’il ne reste que trois programmes comptant pour le championnat au calendrier, ses chances d’enlever un troisième titre en modifié à Granby sont plus qu’excellentes.

    «Je risque de conduire avec prudence d’ici à la fin de la saison, a-t-il avoué. Ce serait trop bête de perdre le championnat en tentant de pousser la machine trop loin. Mais je ne prends rien pour acquis, on ne sait jamais ce qui peut arriver…»

    Bête noire

    Quatre fois champion à l’Autodrome Drummond et trois fois champion à Saint-Marcel, Hébert considère un peu Granby comme sa «bête noire».

    «Ça va super bien cette saison, mais ça a toujours été plus difficile à Granby. C’est certain que ce serait l’fun de gagner là cette année…»

    Après chacune de ses victoires, cette saison, Hébert a dédié ses succès à son fils Nathan, qui se bat contre la maladie depuis sa naissance.

    «Mon fils m’inspire beaucoup. Je suis là pour lui et il est là pour moi. On veille l’un sur l’autre.»

    La saison dernière, dans une autre entrevue accordée à l’auteur de ces lignes, Hébert avait dit qu’il avait moins le feu sacré. Cette année, il a l’air de tout, sauf qu’un pilote à qui ça tente moins!

    «Vrai que je m’amuse beaucoup plus présentement. C’est une belle saison, je ne peux pas dire le contraire…»

    *   *   *

    Suivez-moi sur Twitter: @Michel_Tasse

    Tags:


    À vous de lancer la discussion!

    Soyez la première personne à commenter cet article.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    août 2014
    D L Ma Me J V S
    « juil   sept »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives