Sports, etc.

Archive, octobre 2013

Jeudi 31 octobre 2013 | Mise en ligne à 12h00 | Commenter Commentaires (2)

David Ortiz, à la manière de Willie Stargell

David Ortiz remercie le Cie à la suite du triomphe des Red Sox. (Photo Associated Press)

David Ortiz remercie le Ciel à la suite du triomphe des Red Sox. (Photo Associated Press)

Les Red Sox de Boston sont les nouveaux champions du monde du baseball et ils doivent une grande partie de leurs succès à David Ortiz, dit Big Papi.

Ortiz, c’est l’âme des Sox. Au cours de cette série, on l’a vu prendre les choses en main. En attaque et dans le vestiaire. Son surnom de Big Papi lui va à merveille.

Ortiz me rappelle énormément feu Willie Stargell, qui était le Pops des Pirates de Pittsburgh quand ils ont remporté la Série mondiale en 1979.

Un gros bonhomme aussi, Stargell était un frappeur de puissance, comme Ortiz, et il était charismatique, comme Ortiz. Avec sa bouille ultra sympathique, il l’était peut-être même un peu plus.

En Série mondiale, les Pirates, après avoir été chauffés par les Expos dans l’Est de la Nationale, avaient eu le meilleur sur les Orioles de Baltimore d’Earl Weawer en sept matches. Les Pirates de 1979 étaient dirigés par Chuck Tanner et, parmi leurs meilleurs joueurs, on comptait Dave Parker, Bill Madlock, Omar Moreno, Tim Foli, John Candelaria et Kent Tekulve.

Les Pirates avaient une chanson thème: We Are Family, de Sister Sledge. Et vous vous souvenez des petites étoiles que donnait Stargell aux joueurs les plus méritants à la fin de chaque match?  Les gars les collaient ensuite sur leur casquette! Comme chez les pee-wees!

Ortiz me fait penser à Stargell. Et les Red Sox me font penser à cette édition des Pirates. De bonnes équipes, mais aussi des équipes attachantes, avec de la gueule.

Félicitations aux Red Sox. Ils n’ont pas volé leur titre de champions.

Willie Stargell, le Pops des Pirates en 1979. (photo Associated Press)

Willie Stargell, le Pops des Pirates en 1979. (photo Associated Press)

*   *   *

Suivez-moi sur Twitter: @Michel_Tasse

Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article






Mercredi 30 octobre 2013 | Mise en ligne à 7h00 | Commenter Aucun commentaire

Charles Guèvremont: le bonheur est à Saint-Jérôme

Charles Guèvremont est le meilleur marqueur de la Ligue junior AAA. (photo LHJAAAQ)

Charles Guèvremont est le meilleur marqueur de la Ligue junior AAA. (photo LHJAAAQ)

Charles Guèvremont domine le classement de marqueurs de la Ligue junior AAA avec une récolte de 41 points dont 19 buts en 16 matches. Mais ils sont nombreux à se demander s’il terminera la saison avec les Panthères de Saint-Jérôme.

Après avoir disputé 38 matches avec les Screaming Eagles du Cap-Breton et 28 autres avec les Saguenéens de Chicoutimi la saison dernière, Guèvremont a été «prêté» aux Cataractes de Shawinigan pendant le camp d’entraînement. Et puisqu’il n’a pas réussi à se tailler une place avec l’équipe, ses droits ont été retournés aux Sags, qui ont tenté de le ramener à Saguenay en début de saison. En vain.

«Je ne retournerai pas à Chicoutimi, ni ailleurs dans la LHJMQ, sans avoir la garantie que je vais jouer sur les deux premiers trios, explique l’athlète de 18 ans. Avec les Panthères, j’ai de la glace en masse et je joue au sein d’une bonne équipe et d’une bonne organisation. Je suis heureux à Saint-Jérôme.»

Guèvremont rêve à la Ligue nationale. Et il affirme que son agent s’est fait dire par des recruteurs de la grande ligue que l’important, c’est qu’il joue. Qu’importe la ligue.

«Le calibre de jeu de la Ligue junior AAA est clairement sous-estimé, reprend-il. Quand tu t’arrêtes aux deux premiers trios des meilleures équipes du circuit, c’est aussi bon, sinon meilleur, que le calibre de jeu moyen de la LHJMQ. Je n’ai vraiment pas l’impression de perdre mon temps ici.»

N’empêche que le nom de Guèvremont risque de circuler fort, pendant la période des Fêtes, lors de la période de transactions dans le circuit Courteau. Et le jeune homme le sait.

«On verra bien. Mais je le répète, je suis heureux à Saint-Jérôme. En plus, c’est une grosse année ici. On va accueillir le tournoi de la Coupe Fred-Page au printemps et la direction de l’équipe va tout faire pour gagner.»

En compagnie de Princeville, de Sherbrooke et des Inouk, les Panthères forment l’élite de la LHJAAAQ. Guèvremont s’attend à une chaude lutte jusqu’à la fin.

«À chaque fois qu’on affronte le Titan, les Cougars ou les Inouk, on sait que ça va être l’fun, que ça va être du gros hockey. J’ai des amis à Granby (Jonathan Delorme, Érik Longtin et Philip Sardinha) et je sais qu’ils veulent gagner aussi. Les Inouk ont une équipe solide, une équipe bien balancée. C’est leur profondeur qui m’impressionne le plus.»

On a joint Guèvremont à Oakville, en Ontario, là où il participe au camp de sélection de l’équipe Canada Est qui va prendre part, la semaine prochaine en Nouvelle Écosse, au Défi mondial junior A. Canada Ouest, les États-Unis, la Russie, la République Tchèque et la Suisse seront également au rendez-vous. Quatre autres représentants de la LHJAAAQ (le défenseur Mathieu Roy et le gardien Philippe-Alexandre Vinette, de Princeville, l’attaquant Anthony Nellis, de Sherbrooke, et le défenseur Julien Lévesque, de Terrebonne) espèrent aussi être choisis au sein de la formation de l’Est du Canada.

«C’est toujours intéressant de représenter son pays à l’international, mais ce tournoi constitue aussi une très belle vitrine. Il y aura beaucoup de recruteurs de la Ligue nationale sur place.»

Guèvremont avoue enfin qu’il est plus ou moins surpris par ses succès cette saison.

«Je me suis entraîné très fort au cours de l’été et j’ai connu un gros camp à Shawinigan. J’ai été déçu d’être coupé par les Cataractes, surtout qu’ils sont dirigés par mon ex-entraîneur (Martin Bernard) dans la Ligue midget AAA. Mais bon, rien n’arrive pour rien dans la vie. Les Cats en arrachent et moi, j’ai du plaisir avec les Panthères…»

///

Jean-François Sénéchal n’est plus l’entraîneur des Maroons de Lachine, la pire équipe de la LHJAAAQ cette saison. Sénéchal a toutefois conservé ses fonctions de directeur général.

C’est un dénommé Alain Bédard, qui était son adjoint, qui dirigera les Maroons à compter de vendredi lorsque Lachine recevra les Mustangs de Vaudreuil-Dorion.

Sénéchal, paraît-il, jonglait avec l’idée de céder sa place derrière le banc depuis la fin de la dernière saison.

Les Maroons perdent tout le temps. Et on peut se demander si le vétéran homme de hockey n’a pas aussi perdu le contrôle de son vestiaire, il y a deux semaines, quand il y a eu cette altercation avec le vétéran défenseur Ugo Lefebvre sur le banc des joueurs à Granby.

En passant, on est rendu à cinq changements d’entraîneurs cette saison dans la LHJAAAQ. Sur 14 équipes, rappelons-le.

*   *   *

Suivez-moi sur Twitter: @Michel_Tasse

Aucun commentaire  |  Commenter cet article






Mardi 29 octobre 2013 | Mise en ligne à 12h10 | Commenter Commentaires (5)

Les Red Sox, l’équipe de la destinée

671

Les Red Sox ne sont plus qu’à une victoire de remporter la Série mondiale. Avec les sixième et septièmes matches présentés à Fenway Park, leurs chances d’être déclarés champions du monde sont plus qu’excellentes.

Les Red Sox ne peuvent rater leur coup. Pour une raison fort simple: ils sont l’équipe de la destinée.

Au camp d’entraînement, lorsqu’ils ont décidé de dédier leur saison aux victimes des attentats du Marathon de Boston, certains ont souri. Parce que l’équipe venait de finir au dernier rang et qu’ils étaient peu nombreux à croire en ses chances en 2013.

Mais les Red Sox ont bien entamé la saison. Le gérant John Farrell a multiplié les bonnes décisions et ils continué à gagner et à gagner. Et ils décroché le championnat de leur section. Et ils ont éliminé les Rays et les Tigers.

Aujourd’hui, à peu près tout le monde, à part les gens de St. Louis, poussent avec les Sox. L’équipe part de très loin et ses succès font énormément de bien à la population de Boston, encore éprouvée par les tristes événements du printemps dernier.

Les Red Sox, c’est l’équipe de la destinée. Et ils ne peuvent tout simplement pas perdre.

*   *   *

Suivez-moi sur Twitter: @Michel_Tasse

Lire les commentaires (5)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2013
    D L Ma Me J V S
    « sept   nov »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives