Sports, etc.

Sports, etc. - Auteur
  • Michel Tassé

    Michel Tassé s'intéresse au sport, à peu près à tous les sports, depuis qu'il est enfant. Autrement dit, ça fait longtemps!
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 6 août 2013 | Mise en ligne à 11h30 | Commenter Aucun commentaire

    Kyle Busch en Beauce: une histoire de passion

    (photo Le Soleil)

    De la course automobile, Kyle Busch en mange. (photo Le Soleil)

    Kyle Busch participera, mardi soir à l’Autodrome Chaudière de Vallée-Jonction, à une épreuve de la série PASS, série nord-américaine qui met en vedette les superbes Super Late Models. Évidemment, c’est la grosse histoire dans le monde du sport en Beauce et dans la région de Québec présentement.

    Kyle Busch en Beauce! Environ cinq fois par année, la star de la course automobile court à l’extérieur de ses activités en NASCAR. ll le fait simplement pour le plaisir, dit-il.

    Bien sûr, certains diront que Busch ne vient pas en Beauce pour rien. Certains avancent que les gens de l’Autodrome Chaudière lui ont signé un chèque de 100 000 $. C’est possible.

    Mais entendons-nous, Busch est millionnaire. Multimillionnaire même. En Coupe Sprint jusqu’ici cette année, ses gains s’élèvent à plus de quatre millions $. Ce n’est pas 100 000 $ de plus qui vont changer grand-chose dans sa vie. C’est de la petite monnaie pour lui.

    Le gars le fait parce qu’il aime ça, parce qu’il en mange, parce que sa passion pour la course automobile est dévorante. Voilà pourquoi il est en Beauce. Je le crois sur parole quand il dit qu’il fait ça pour le plaisir avant toute chose.

    De tous les athlètes, les coureurs automobiles sont probablement les plus passionnés par leur sport. Car de la passion, ça en prend énormément pour risquer sa vie à chaque fois qu’on monte dans sa voiture.

    Busch n’est pas le seul pilote de NASCAR à participer à des courses «pour le plaisir». Tony Stewart a son écurie à l’intérieur de la série Empire Super Sprints et participe à des épreuves de temps en temps. Il y en a plein d’autres comme ça.

    Chez nous, nos pilotes de stock-car travaillent le jour, préparent leur voiture le soir et courent deux ou trois fois la fin de semaine. Faut aimer ça.

    Et on pourrait parler de mon oncle Jacques Villeneuve qui, à 60 ans et le corps tout magané, ne veut rien savoir d’abandonner.

    Kyle Busch en Beauce, c’est une histoire de passion. Oui, croyez-le sur parole.

    *   *   *

    Suivez-moi sur Twitter: @Michel_Tasse

    Tags:


    À vous de lancer la discussion!

    Soyez la première personne à commenter cet article.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    août 2014
    D L Ma Me J V S
    « juil   sept »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité