Sports, etc.

Sports, etc. - Auteur
  • Michel Tassé

    Michel Tassé s'intéresse au sport, à peu près à tous les sports, depuis qu'il est enfant. Autrement dit, ça fait longtemps!
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 23 mai 2013 | Mise en ligne à 17h00 | Commenter Aucun commentaire

    Suspendu, Mario Clair ne veut plus courir à l’Autodrome Granby

    «Je ne comprends pas! J’ai accepté mon drapeau noir le soir de l’incident et j’étais prêt à accepter la sanction de Granby. Mais pourquoi me barrer partout? Pourquoi?», demande Mario Clair. (photo La Voix de l'Est)

    «Je ne comprends pas! J’ai accepté mon drapeau noir le soir de l’incident et j’étais prêt à accepter la sanction de Granby. Mais pourquoi me barrer partout? Pourquoi?», demande Mario Clair. (photo La Voix de l'Est)

    Suspendu à la suite de ses démêlés en piste avec Jean Boissonneault il y a une semaine, Mario Clair ne se pointera pas à l’Autodrome vendredi soir. Et à l’écouter parler, on ne le reverra pas de sitôt à Granby non plus.

    Clair été suspendu pour un programme, lui qui a également été mis à l’amende et à qui on demande une caution (des montants toutefois inconnus) pour revenir en piste. Mais ce qu’il faut savoir, c’est que le pilote de Saint-Edmond-de-Grantham est également sanctionné à l’Autodrome Drummond et au RPM Speedway de Saint-Marcel!

    «Je ne comprends pas!, lance Clair, un régulier à l’Autodrome depuis près de 20 ans. J’ai accepté mon drapeau noir le soir de l’incident et j’étais prêt à accepter la sanction de Granby. Mais pourquoi me barrer partout? Pourquoi? Le directeur de courses Donald Forté me dit que Drummondville et Saint-Marcel sont solidaires, tout simplement. Moi, je me demande s’ils avaient été aussi solidaires si les gars de Granby n’étaient pas aussi propriétaires à Saint-Marcel avec Yan Bussière, qui est également promoteur à Drummond. Tout ça est tellement exagéré!»

    Non, Clair ne l’a trouve pas drôle. On l’a senti ébranlé à l’autre bout du fil. Tellement qu’il n’a plus l’intention de courir à Granby, Drummondville et Saint-Marcel. En fin de semaine, il sera à Hogansburg, NY (Mohawk Raceway), Brockville et Cornwall.

    «Est-ce que j’ai le choix? Je trouve ça triste parce que mes fans me suivent à Granby et à Drummondville depuis des années et des années. Mais bon, j’essaie de rester positif et je me dis que je vais vivre de nouvelles expériences…»

    Clair a un très gros fan club. Il attire beaucoup de monde partout.

    «Les gens aiment les rivalités en piste. Et ils auraient sûrement aimé voir la suite entre Boissonneault et moi. Mais bon, tout le monde va être privé de ça…»

    «Ça fait partie des courses»

    Rappelons un peu ce qui s’est passé lors du programme inaugural de l’Autodrome. Lors de la première tranche de 31 tours de la course à ordre inversé, la voiture no. 61 de Jean Boissonneault a touché l’intérieur du bolide no. 22 de Mario Clair. Pas content et déjà aux prises avec une voiture très instable (suspension), Clair est parti à la poursuite de Boissonneault, l’a touché à son tour et le bolide du Granbyen a capoté avant d’être percuté par celui de Michel Chicoine.

    «C’est plate, mais ça fait partie des courses, reprend Clair. Heureusement, il n’y a pas eu de blessés. Les gens savent que je ne suis pas un pilote cochon. C’est arrivé, j’ai accepté mon drapeau noir et, je le répète, j’étais prêt à accepter la sanction de Granby. Mais ce qu’on me fait subir, c’est trop, c’est juste trop. Ça ressemble à un manque de respect…»

    *   *   *

    Suivez-moi sur Twitter: @Michel_Tasse

    Tags: ,


    À vous de lancer la discussion!

    Soyez la première personne à commenter cet article.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    décembre 2013
    D L Ma Me J V S
    « nov   jan »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité